• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Un curieux dessein

Un curieux dessein

JPEG

 

Elle avait mauvaise mine.

 

Il était une fois une dame qui n'allait pas bien. Depuis quelques temps ses amis ne cessaient de lui dire qu'elle avait mauvaise mine, une remarque si récurrente qu'elle en prit ombrage. Sa santé déclina inexorablement la laissant incapable d'assumer son métier. Elle tomba dans un profond abîme, une forme de léthargie sociale qui se trouva soudainement amplifiée par un abominable virus venu d'ailleurs.

Ce fut un choc pour celle qui broyait du noir tandis que le cataclysme autour d'elle lui fit toucher du doigt qu'il y avait des myriades de situations bien plus douloureuses que son petit marasme intime. C'est ainsi que certaines personnes dans l'adversité plongent plus encore tandis que d'autres découvrent en elles, les moyens de surnager et même de surmonter la crise.

Elle sut s'accrocher aux branches alors que tout s'écroulait autour d'elle. L'image est d'autant plus judicieuse que c'est par le truchement du crayon de bois qu’elle réalisa sa métamorphose. Il n'y avait pas plus bel outil pour déjuger ceux qui l'avaient fait plonger avec leur détestable remarque tout autant que pour libérer la pensée et l'imaginaire.

Le monde s'était enfermé dans un confinement strict. Beaucoup autour d'elle s'échappaient ou du moins se donnaient l'illusion de le faire dans l'écriture. Elle se passerait de mots pour prendre son envol, sortir du carcan et accéder à un nouvel ailleurs. Elle allait dessiner, il n'est plus beau dessein que celui de mettre en images des pensées vagabondes, des réminiscences intimes, des échappées belles.

Il lui fallait gommer une période ténébreuse, tracer à gros traits tout d'abord un avenir sinon plus radieux, mais pour le moins libéré de la pesanteur de l'heure. Le noir et blanc serait son credo, une forme d'épure pour prendre pleinement la mesure d'une technique qui lui fallait conquérir. Le temps était son allié, la vie suspendue lui laissait tout loisir de se dissoudre dans les pages de son petit carnet afin d'y retrouver vitalité et joie de vivre.

D'abord incertains, les traits se firent assez rapidement plus sûrs, trouvèrent d'eux-mêmes ce coup de main que des années de travaux manuels avaient préparé. Un style allait naître, simple et épuré pour rendre compte du présent tout d'abord. Puis elle souhaita s'affranchir de cette morosité savamment entretenue pour donner vie à ceux qui subissait comme elle la terrible contrainte. Elle ne s'en satisfit pas, il lui fallait des grands espaces, elle s'émancipa de son périmètre légal pour battre la campagne.

Un petit carnet bientôt plein, un autre prit le relais pour affirmer ses progrès et sa sérénité reconquise. Le dessin donne des ailes même quand il n'est pas fait à la plume. La pointe de bois se souvient encore qu'elle fut réceptacle à oiseaux, qu'elle leur offrit l'abri et la protection. Sa mine de graphite doit tout à Nicolas-Jacques Conté qui élabora une mine de crayon efficace et bon marché. Son mélange de graphite et d'argile qu'il fit cuire à 1000 °C fut entouré de bois de tilleul (calmant idéal) ou d'épicéa (un arbre de Noël) pour donner ce crayon qui lui redonna énergie et sourire.

Monsieur Conté méritait bien tout comme cette dame dont je tairai le nom, de se voir offrir une petite histoire. Un dessin, j'en suis hélas bien incapable n'ayant d'autre recours pour les images qui fleurissent dans ma tête que d'écrire des contes et des nouvelles. Chacun son petit carnet à spirales et revenons si vous le voulez bien à celui qui me fut offert pour illustrer un conte.

Le conte animé et enregistré viendra bien assez tôt mais auparavant, ce don merveilleux méritait bien une petite digression, une simple esquisse à la mine tendre sans user de la gomme. Si cette anecdote a fait écho en vous, ne cherchez pas dans la chimie ou bien les paradis artificiels le moyen de mieux supporter vos démons, prenez un crayon et s'il vous plaît : « Dessinez-moi un mouton ! »

 

Graphiquement sien.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • juluch juluch 22 avril 12:04

    Quand on est déprimé, en dépression le dessin peut aider.......

    j’espère que cette dame va mieux.


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 avril 15:16

      @juluch

      Je le suppose
      Elle ne m’aurait pas donné ces premiers dessins


    • Un dessin pour une autre dessein. J’ai enfin résolu l’énigme de mon roman sur les Burgraves et les Burgondes. Nous sommes un 22 avril 2021...


      • C'est Nabum C’est Nabum 22 avril 15:16

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Tout arrive


      • Ce 22 avril 2021, j’au enfin compris le sens de mon rêves qui fut le début de mon roman (Les BURGRAVES ou LES BURGONDES, qui étaient les assassins...du Christ bien sûr). Les Burgondes, barbares aryens étaient des Welfs papistes opposés aux Gibelins et Alamans (La souabe près du Jura). Les BURGRAVES DE VICTOR HUGO. Les Burgraves étaient des Hohenzolern dont descendaient le HOHENSTAUFEN-BARBEROUSSE (anti-papistes). Au meilleur fromage du monde : LE VACHERIN originaire du Jura. Voix du Jura. Le majestueux Livre rouge ou Liber Novus du psychanalyste suisse C. G. Jung a été présenté au public par Franck Lombard. Frédéric 2 (né le jour du décès de ma mère, un 24 janvier, elle me disait toujours avoir une origine allemande), Protégé par Sigismond de Luxembourg. Jean de Luxembourg eut Jehanne d’ARC sous sa garde pendant quatre mois. Que s’est il passé à ce moment LA ? c’est grave Docteur ? 


        • Ce 22 avril 2021, j’ai enfin compris le sens de mon rêve de 2003 qui fut le début d’une longue aventure et qui entama mon roman (Les BURGRAVES ou LES BURGONDES, qui étaient les assassins...du Christ bien sûr). Les Burgondes, barbares aryens étaient des Welfs papistes opposés aux Gibelins et Alamans (La Souabe près du Jura). Les BURGRAVES DE VICTOR HUGO. Les Burgraves étaient des Hohenzolern dont descendaient le HOHENSTAUFEN-BARBEROUSSE (anti-papistes). Au meilleur fromage du monde : LE VACHERIN originaire du Jura. Voix du Jura. Le majestueux Livre rouge ou Liber Novus du psychanalyste suisse C. G. Jung a été présenté au public par Franck Lombard. Frédéric 2 (né le jour du décès de ma mère, un 24 janvier, elle me disait toujours avoir une origine allemande), Protégé par Sigismond de Luxembourg. Jean de Luxembourg eut Jehanne d’ARC sous sa garde pendant quatre mois. Que s’est il passé à ce moment LA ? c’est grave Docteur ? 


          • Luc Jouret n’avait pas choisi le lieu du Temple solaire par hasard (LE JURA). Le Mont Sion. Les Chevalier de l’Apocalypse : https://www.mayer.lt/resources/1999_MAYER_Chevaliers_Apocalypse.pdf. Noter la date 1999 (lEclypse solaire...du 11 aout 1999)...


            • amiaplacidus amiaplacidus 22 avril 16:50

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Le Mont Sion n’est pas dans le Jura, mais dans les Pré-alpes du 74.
              Bon, à ce niveau, on n’en est plus à une approximation près.


            • @amiaplacidus le grand retour de Gollum...C’est Fergus qui m’a mis sur la piste du Jura pour le VACHERIN. Luc Jouret manifestement tournait autour du Mont Sion :  Luc Jouret s’intéressaient ensuite au groupe organisant ces ... de conférencier. En septembre 1985, dans le Jura suisse, A 850 mètres d’altitude, le Mont-Sion offre au carrefour des chemins à la Croix de Vin un panorama à 360° sur les massifs environnants (Jura, Bornes, Aravis, ...


            • amiaplacidus amiaplacidus 23 avril 09:42

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              « ... dans le Jura suisse ... », vous persistez dans l’erreur et les élucubrations. Mais, c’est vrai que les esprits ont peut-être une géographie différente de la nôtre.

              Le col du Mont-Sion sépare la cuvette du Genevois d’Annecy. Et il ne n’agit pas du Jura mais des Préalpes, tout comme le Salève dont il est le prolongement. Vous savez, je suis né et j’habite dans la région, alors, j’ai la modeste prétention de mieux connaître que vous.
              Puis-je vous suggérer d’aller voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Col_du_Mont-Sion


            • il parait que Luc Jouret est encore en vie.... 


              • Jura, mais c’est bien sûr. Ce terme est d’origine celtique : *juris désigne une forêt de montagne. On retrouve cette origine dans de nombreux noms de lieux : Jorat, Joux… ... Sur le plan administratif, le Jura a donné son nom à un département français et à un canton suisse. Il a aussi donné son nom à une ère géologique : le jurassique. A ma grand-mère : Flore Jouret. 


                • C'est Nabum C’est Nabum 22 avril 15:16

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Quelle culture
                  je suis sidéré et admiratif



                • C'est Nabum C’est Nabum 22 avril 15:56

                  @Philippe Huysmans, Complotologue

                  merci


                • @C’est Nabum Euh, j’ai mis : 18 ans pour analyser mon rêve,....Souvenez-vous Nabum :

                  Mélusine7 1er septembre 2017 14:47

                  Début de mon roman, : le Port de Bruxelles,....Le batelier du Rupel,



                  Trois septembre 2003, Olga a rendez-vous avec la vie. Ses pas la transportent vers le Canal de Bruxellesz à proximité di port, au croisement des grands axes. Dans l’angle aigu d’une grue flottante, le soleil s’extrait voluptueusement de la brume matinale excitant au passage les odeurs « citadines » et industrières".
                  Le jour s’amarre lentement aux cordages des rares bateaux. L’eau glauque du canal se vêt d’étincelles miroitantes. L’heure de son rendez-vous avec un libraire qui lui avait promis un livre lui laisse encore un quart d’heure de répit. 
                  Un vagabond est allongé sur un muret, il semble suivre le passages des rares promeneurs empressés d’accomplir le rituel de leur journée. Ses yeux d’un bleu profond émergent d’une forêt de barbe aux reflets de sable gris blanc et doré. Olga s’attarde un moment près du vieil homme, fascinée par l’intensité de son regard. Celui-ci semble contenir toute l’histoire du monde.
                  Au pied du vagabond, une valise en cuir arbore de nombreuses vignettes ramenées de pays lointains. Une hppe empaillée règne fièrement sur le bagage bien décidée à en protéger le contenu.
                  Ni l’indigent, ni l’oiseau dont les plumes se soulèvent dans le vent de fraîcheur matinal ne semblent s’effaroucher de ma présence. Une connivence s’installe entre eux dans un pacte silencieux. L’homme se met à divaguer. Seuls quelques mots s’échappent de son marmonnement et lui parviennent clairement : BURGONDE ET BURGRAVE

                  Le 4 juin 1477, Marie de bourgogne, Reine de hongrie accorde un octroi autorisant le creusement d’un nouveau canal de Bruxelles au Rupel,...

                • Relu : 

                  Mélusine7 1er septembre 2017 14:47

                  Début de mon roman, : le Port de Bruxelles,....Le batelier du Rupel,



                  Trois septembre 2003, Olga a rendez-vous avec la vie. Ses pas la transportent vers le Canal de Bruxelles à proximité du port, au croisement des grands axes. Dans l’angle aigu d’une grue flottante, le soleil s’extrait voluptueusement de la brume matinale excitant au passage les odeurs « citadines » et industrières".
                  Le jour s’amarre lentement aux cordages des rares bateaux. L’eau glauque du canal se vêt d’étincelles miroitantes. L’heure de son rendez-vous avec un libraire qui lui avait promis un livre lui laisse encore un quart d’heure de répit. 
                  Un vagabond est allongé sur un muret, il semble suivre le passages des rares promeneurs empressés d’accomplir le rituel de leur journée. Ses yeux d’un bleu profond émergent d’une forêt de barbe aux reflets de sable gris blanc et doré. Olga s’attarde un moment près du vieil homme, fascinée par l’intensité de son regard. Celui-ci semble contenir toute l’histoire du monde.
                  Au pied du vagabond, une valise en cuir arbore de nombreuses vignettes ramenées de pays lointains. Une huppe empaillée règne fièrement sur le bagage bien décidée à en protéger le contenu.
                  Ni l’indigent, ni l’oiseau dont les plumes se soulèvent dans le vent de fraîcheur matinal ne semblent s’effaroucher de ma présence. Une connivence s’installe entre eux dans un pacte silencieux. L’homme se met à divaguer. Seuls quelques mots s’échappent de son marmonnement et lui parviennent clairement : BURGONDE ET BURGRAVE

                  Le 4 juin 1477, Marie de bourgogne, Reine de Hongrie accorde un octroi autorisant le creusement d’un nouveau canal de Bruxelles au Rupel,...

                • C'est Nabum C’est Nabum 22 avril 16:52

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Je n’ai pas votre patience


                • L’oiseau observe la jeune femme du coin de son oeil de verre qui semble cligner ingénieusement. Comme dans un flash, le rêve qu’Olga a fait cette nuit ressurgit de sa mémoire.

                  Elle prend l’inouïe décision de le raconter au vagabond qui certainement n’y comprendra pas grand-chose.Dans ce rêve, la narratrice y rencontre André, son voisin dans la rue qu’elle habite, un vieil homme qui l’invite à contempler sa collection de tableaux.

                  L’un de ceux-ci attire plus particulièrement son attention. Il représente un bateau dans le port de Bruxelles, au début du siècle, un marinier accoudé au bastingage. Sa chemise bleue émerge de la brume matinale. Une jolie femme sur le quai, portant un panier se dirige vers l’avant-plan. André explique alors que ces tableaux datent de l’époque de ses parents. Il n’a pas vraiment connu son père qui un jour à l’âge de trente ans a disparu sans que personne n’ait retrouvé ses traces. Avocat près de la Basilique, il lui arrivait d’acheter quelques toiles.

                  Intriguée, Olga s’approche de chaque tableau et s’amuse à imaginer que les sujets mais aussi plus subtilement le jeu des formes et des couleurs racontent une histoire, mais aussi donnent des indices sur la disparition de son père. Elle lui fait part de ses réflexions à André, qui lui révèle alors qu’il s’appelle BURGONDE, ce qu’elle ignorait, et que tous les tableaux sont signés BURGRAVE. Olga ne peut s’empêcher de penser à un personnage de vieux barbon à la gravité pompeuse. Pourtant les tableaux dans leur brumeuse mélancolie laissent deviner l’intensité colorée de l’émotion. Un jour BURGONDE a-t-il rencontré BURGRAVE pour ne former qu’un seul être ?

                  Elle conseille à André de garder précieusement ses tableaux puisque aucune expert en art même doué n’y découvrira le mystère que recèle chacun d’eux, puis elle quitte la maison de son voisin, le laissant à ses réflexions.

                  Son récit terminé, Olga observe le vagabond : il sourit.

                  Trop absorbée par son récit, elle n’a pas remarqué la disparition de l’oiseau. Seule une plume poussiéreuse nargue le vent qui tente de la chasser. Mais le libraire attend sa visite...

                  De retour, Olga ne voit plus le vagabond. Lui aussi est parti, laissant sa valise que la vieillesse ne lui permet plus de trimbaler. Intriguée, et prenant malgré tout quelque risques, elle décide de l’emporter.

                  Le Port de Bruxelles ce matin dans la brume chatoyante et ensoleillée a presque un air de fête.

                  Durant le trajet du retour, Olga prend une grande décision : elle n’ouvrira pas la valise avant un an.



                  Le voyage peut alors commencer.



                  • Ne faites pas comme dans le Temple solaire.(passés vraiment à côté à l’époque). Nous avions pris la Clé des Champs pour Vierves. Couvin. Un moment le Centre de l’Europe. La route Rimbaud-Verlaine. Et surtout le fameux trou du loup.....à Bruly des Pesches : le Bunker d’Hitler Le Brûly (en wallon Li Broûli), aussi appelé Brûly ou Brûly-de-Couvin, https://walloniebelgiquetourisme.be/fr-be/content/bunker-dhitler-a-bruly-de-pesche-un-lieu-inattendu-en-belgique



                      • Etrange histoire que celle de la FONTAINE d’HITLER (ORVAL). S’y vous êtes tentés par la plongée sous marine, cela vaut son pesant de découvertes. Avec en prime, les Prédictions de Nostradamus. http://www.macareux.be/neptune/NeptuneMacareux_201201.pdf


                        • amiaplacidus amiaplacidus 22 avril 16:51

                          Il semble que pour Mélusine, les choses ne s’arrangent pas vraiment.


                          • C'est Nabum C’est Nabum 22 avril 16:52

                            @amiaplacidus

                            Chut


                          • artheslichepèdetologue arthes 22 avril 17:00

                            @amiaplacidus
                            Bah non, Mélusine est régulière, elle reste égale à elle même, puis bon, franchement, qu’est ce que vous voulez que les textes plats de Nabum inspirent ?


                          • C'est Nabum C’est Nabum 22 avril 17:28

                            @arthes

                            Ainsi je ne vous gonfle pas


                          • artheslichepèdetologue arthes 22 avril 19:34

                            @C’est Nabum
                            ça risque pas smiley


                          • mosel 22 avril 18:35

                            le dessin est souvent bien plus parlant que des actes ces dessins sont d’une grande pureté


                            • C'est Nabum C’est Nabum 22 avril 18:42

                              @mosel

                              merci pour elle


                            • Il est ainsi Clair que les R.C. viennent de SOUABE. Qui connaît encire la Souabe ??? L’apparition formelle des trois Manifestes de la Rose-Croix, en 1614, ... Johann-​Valentin Andreae (1586-1654) est un jeune étudiant souabe. Et Christian Rozenkreutz a vraiment existé... 


                              • Souabe signifie : parenté de sang... Il suffit de voir les sculptures de la Souabe : c’est clair comme de l’eau de Roche : Sainte Barbe, Saint Nicolas, Sainte Anne Trinitaire, SAint-Jean, Décollation de saint Paul (L’horloger de Saint-Paul de Bertrand Tavernier. Dans tout l’histoire de Jehanne d’ARC il est toujours question de BAR. Et Sigismond de Luxembourg passé par la souabe et soutient de Frédéric 2) est un ancêtre de Freud. Y pas photo....https://www.google.com/search?q=Sigismond+de+Luxembourg&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjs5cGAsJLwAhXTgf0HHZiTCbMQ_AUoAXoECAEQAw&biw=1280&bih=663#imgrc=sJ14-JiSEclAPM. Jehanne d’ARCadie n’était pas folle. C’était un bon cas d’Hystérie. https://fr.wikipedia.org/wiki/Souabe. entre la Souabe, Vienne et le Jura. Jung né près du Lac de Constance. Souabe : Principale étendue d’eau, Lac de Constance. Ville(s), Stuttgart, Ulm, Augsbourg · Le lac de Constance (connu sous le nom de Bodensee en allemand) est un lac de 63 km de long en Europe centrale à la frontière de l’Allemagne, de l’Autriche et de la Suisse.


                                • De nombreux artistes se réfugièrent au Lac de Constance pour fuir le nazisme. Turner l’a peint de nombreuses fois. Mais surtout OTTO DIX qui s’inspira du triptyque de Jérôme Bosch pour représenter la guerre. Je sens que je fais un peu d’ombre à la Loire... https://www.google.com/search?q=OTTO+DIX&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwiXxpujs5LwAhV-g_0HHX_7BtUQ_AUoAXoECAEQAw&biw=1280&bih=663#imgrc=_gOAd5EFJ1HJIM

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité