• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Actu : La vie des dicos

Actu : La vie des dicos

Comme chaque année, la presse s’extasie sur l’annonce du Petit Larousse 2006. Je ne rajouterai pas mon grain de sel, d’autant qu’il n’y a pour l’instant pas grand-chose à en dire, sauf à paraphraser la dépêche de presse fournie à l’AFP par la maison Larousse, ce que font allègrement nos médias : Le Monde, Le Nouvel Obs, La Libre Belgique, La Croix, CyberPresse, etc. (c’est pas beau le journalisme sans risques ?). Bien sûr, la blogosphère va s’y mettre, une fois sortie de la léthargie de ce week-end caniculaire, car le mot blog est entré dans le Petit Larousse — qui fait ainsi un joli pied de nez au Ministère de la Langue !

couverture petit larousse 2006

Une centaine de mots entrent dans cette 101ème édition. On ne nous dit pas combien en sortent, c’est moins bon pour le marketting. Mais il y a toujours des mots qui sortent

— forcément si on veut que l’adjectif « Petit » garde un sens — et ces mots sont souvent aussi intéressants que ceux qui entrent, comme reflet de l’évolution de notre société. Les éditions précédentes ont eu raison de « clampin », « patafioler », « génitoires », etc. (je ne saurais trop recommander la biographie du Petit Larousse de mon collègue Jean Pruvost : une bonne lecture de vacances pour tous les amoureux des dictionnaires !).

couverture livre jean pruvost

Ca m’a donné l’idée de voir un peu où en était notre monument national, le Trésor de la Langue Française (TLF), dont j’ai déjà parlé ici à diverses reprises (voir ici par exemple). Evidemment, comme il a été achevé en 1994, il ne faut pas y chercher le mot blog ! Mais je me suis amusé à regarder dans les fils RSS du Monde d’aujourd’hui quels étaient les mots inconnus du TLF (rassurez-vous, je n’ai pas fait ça à la main : j’ai des outils qui aspirent, décortiquent, moulinent, et me sortent tranquillement la liste désirée). J’ai ajouté la fréquence de ces mots dans Yahoo (pages francophones) :
MotYahoo.fr
euros15900000
biodiversité518000
écosystèmes360000
islamistes277000
attentat-suicide186000
haïtienne124000
pakistanais115000
djihad82400
saoudien75000
fractale42800
salafiste13300
moghols7380
raveurs2170
auriverde1800
tek’noz1040
droitise960

Aujourd’hui, il y a donc 16 mots inconnus du TLF sur les quelque 730 mots différents (sans majuscule) que comportent les fils RSS : à peu près 2%. Il faudrait continuer cette expérience sur une durée plus longue (je vais y réfléchir...), mais cette liste reflète déjà l’évolution de notre société depuis l’élaboration du TLF, avec ses nouveautés (euros, raveurs), et ses inquiétudes (biodiversité, écosystèmes, attentat-suicide, djihad, islamistes, salafiste)...

Ne serait-il pas fantastique d’avoir une mise à jour du TLF ? Mais il ne faut sans doute pas trop rêver. Le CNRS a eu bien du mal à terminer le projet, et les volumes se sont raccourcis de façon dramatique au fil des années (comparer la lettre A

et les autres !) : lancé pendant les 30 glorieuses dans la lignée des grands projets gaulliens (avec l’aide du plus gros ordinateur de l’époque, le Gamma 60 de Bull), il a subi les restrictions de crédits, la bureaucratisation du CNRS, la dégénérescence de la recherche française... Les derniers volumes sont sortis aux forceps, et il a fallu encore presque 10 ans pour le mettre en ligne, avec une interface qui est déjà assez dépassée (bravo, quand même — si je râle c’est parce qu’il faudrait juste trois francs six sous et un peu de volonté pour en faire un outil que le monde entier nous envierait).

Quel dommage que le projet n’ait pas de suite ! Le Concorde a disparu lui aussi, mais on a l’A380... En ce qui concerne les dictionnaires, je ne vois pas. Contentons-nous donc des mises à jour annuelles du Petit Larousse, que l’on peut continuer à trouver au supermarché entre les lessives et les couches-culottes. Mais c’est tout de même absolument fascinant de voir cet inépuisable succès de librairie de gondole, et bien réconfortant de constater que l’intérêt de nos concitoyens pour les mots et le langage ne semble pas faiblir !


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires