• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Ambitions, deuils et paranoïa

Ambitions, deuils et paranoïa

Quatre romans de "printemps" à lire d’urgence.
Figpanco

Figpanc

Le nouveau Pancol est très très bien. L’histoire ? Une soeur belle, riche et imbue d’elle-même, une soeur cadette intello et mal dans sa peau. L’aînée demande à la cadette de lui écrire un roman d’amour qu’elle signera à sa place... La cadette endettée accepte... Mais le roman sera un best-seller. Et tout bascule.
Les yeux jaunes des crocodiles, Katherine Pancol , Albin Michel

Figbes

Bess2

Le nouveau Besson est top. Il réussit à se mettre dans la peau de Christine Villemin lors de la terrible affaire Gregory. Le tout donne un étonnant roman d’amour. Si, si, je vous assure.
L’enfant d’octobre, Philippe Besson, Grasset. Patience, ça sort le 5 avril...

"Tous les ingrédients d’une tragédie sont réunis : une province rance, moisie, un automne désolé, un petit monde gangrené par les rivalités, un corbeau insolent, une jeune mère éplorée, un crime aux allures de rituel, des investigations conduites en dépit du bon sens, des policiers rapidement dépassés, des suspects successifs, des aveux et des rétractations, des coups de théâtre et des baudruches qui se dégonflent, des renversements de situation ou d’alliances, un juge ballotté, des innocents au regard coupable, des accusés relâchés, des trahisons imprévues et des fidélités inexpugnables, et, à la fin, une énigme irrésolue... " Philippe Besson
Interview ici.

Figlar

Et s’il y a un livre que vous devez absolument lire, c’est La Mort de Lara, de Thierry Consigny chez Flammarion. Il raconte un drame, son drame, la mort de sa petite Lara, quatre ans, noyée. Mais ce qui est extraordinaire dans ce petit livre tout court, c’est l’espoir qui est présent à chaque page. Le courage aussi.

Consigny_thierry_1_2
Thierry Consigny

Ce qu’en a dit Beigbeder, son éditeur :

"L’autre soir, je rencontre Thierry Consigny dans la rue. C’est un grand type blond qui me tend un manuscrit. Je lui dis : “Excuse-moi, je suis pressé, j’ai un dîner. Qu’est-ce que c’est que ce truc ?” Il me répond : “Ce truc est un texte sur la mort de ma fille.”
Je soupire et le prie de m’excuser, un peu effrayé tout de même. Ensuite je rentre chez moi, je l’ouvre en me disant qu’il faut vraiment que j’arrête le métier d’éditeur. Et puis je suis happé. Je pleure comme je n’ai jamais pleuré en lisant un livre. Je téléphone pour annuler mon dîner. Je tourne les pages à toute vitesse. Et je referme le manuscrit en me disant qu’il faut vraiment que je continue le métier d’éditeur. Lisez vite La mort de Lara, c’est un hymne à la vie. » Frédéric Beigbeder

Figsat

Autre roman que j’ai bien aimé, Satine, de Bénédicte Puppink, chez Fayard. Une jeune esthéticienne proprette sombre dans la paranoïa la plus totale. Huis clos feutré et space, qui vire au gore.


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Le furtif (---.---.88.12) 16 mars 2006 09:45

    Bonjour,

    MMMMOUAIFFFF.

    Pancol a-t-elle besoin d’un de vos articles dans AGORA puisque son marathon-promotion-tele a démarré (hier soir elle était comme par hasard chez Delarue) Se pose alors, à nouveau, la question du lien d’agora avec des blogs perso qui ne se privent pas d’être pour une grande part des blogs marchands.

    Ou

    Faut-il voir dans votre article l’origine d’une future tribune de critique littéraire __ à venir ? Pourquoipas tantmieux.

    Plus expectatif que soupçonneux je me demande comment le « comité de surveillance » compte faire , à l’avenir, le partage entre l’amplificateur de notoriété et le battage promotionnel.

    Je conçois ce que peuvent avoir de malveillant les présupposés de telles questions . N’y voyez nulle offense mais plutôt l’inscription, ici, dans un débat plus général sur AGORA, mené ailleurs.

    Où est la marque particulière AGORA VOX ? PANCOL et BESSON auraient-ils , à vos yeux , besoin d’une « information » supplémentaire ? Je m’y perds

    Par ailleurs , l’incongruité de certains liens ! Qui les installe ? Qui a décidé de l’indispensable lien vers MSN ___ au mot telephone____ au centre du chagrin d’un père venant de perdre sa fille ?

    cordialement

    Le furtif

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires