• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Annick de Souzenelle et le grand retournement

Annick de Souzenelle et le grand retournement

« Aujourd'hui, il ne s'agit plus de croire ou ne pas croire, mais de devenir. » (Annick de Souzenelle, 2016).

La théologienne Annick de Souzenelle fête son 100e anniversaire ce vendredi 4 novembre 2022. Je pourrais la qualifier d'essayiste spirituelle. Elle semble en bonne forme pour cet âge si canonique, son mari, décédé l'année dernière, avait atteint 106 ans ! C'est l'occasion de présenter très succinctement et modestement ses travaux (très mal car ce n'est pas dans un petit article qu'on peut présenter plus d'une trentaine d'années d'écriture, parfois un peu difficile, voire une soixantaine d'années de réflexions et d'études).

Annick de Souzenelle a fait après son baccalauréat des études supérieures de mathématiques qui lui ont apporté une certaine rigueur intellectuelle. Elle a bifurqué vers des études d'infirmière et elle a commencé sa vie professionnelle comme infirmière anesthésiste pendant une quinzaine d'années, puis psychothérapeute, avant de rencontrer en 1958 le fondateur de l'Église orthodoxe en France. Catholique, elle s'est convertie au christianisme orthodoxe et elle a commencé à étudier l'hébreu et les textes sacrés pour aller à la source. L'accès à la beauté, aux symboles, l'a beaucoup séduite intellectuellement.

Ses connaissances bibliques et aussi des lettres hébraïques, son cheminement intérieur lui ont permis de faire beaucoup de liens entre différents concepts, symboles, où elle met la théologie au service d'une certaine psychologie intérieure. Selon elle, tout être humain a un cheminement à connaître, à comprendre, à accomplir, un épanouissement à faire, un fruit à apporter, et cela passe par un retour sur soi selon ses propres voies, sans qu'on le lui dicte, on peut juste l'accompagner, c'est une expérience personnelle et intime. Cette introspection, ce retour intérieur sur soi, elle l'appelle (si j'ai bien compris) le grand retournement.

On peut être hermétique à son langage qui souvent fait appel à de nombreuses connaissances historiques et théologiques, avant tout bibliques. Se mettant à écrire au début des années 1990, elle a donné un peu plus d'une vingtaine d'ouvrages en trente ans sur des thèmes particuliers, ou des entretiens, tout en encourageant récemment la création d'une association, Arigah, qui signifie tissage en hébreu, qui permet de fédérer les différents groupes qui se sont formés autour de son œuvre, parallèlement à l'Institut d'anthropologie spirituelle qui propose des cycles de formation sur quatre ans.

N'hésitant pas à prendre l'actualité pour y proposer ses interprétations selon son propre mode de pensée, Annick de Souzenelle a ainsi comparé le mouvement des gilets jaunes au mythe du Petit Poucet, les parents (l'État) n'ont plus d'argent pour les nourrir et les abandonne à leur triste et angoissant sort. Sur la pandémie du covid-19, elle a aussi fait quelques réflexions sur le principe même de la couronne, du virus à couronne (coronavirus), et plus généralement, elle y voit un grand retournement pour la société, le besoin de changer radicalement de manière de penser, de vivre, changer ses modes de fonctionnement (ce qui a été le cas pour la société confrontée à cette tragédie sanitaire), mais elle y voit aussi une espérance, comme lorsqu'une femme accouche, une naissance se fait souvent dans la douleur.

Elle l'a exprimé en avril 2020, à une époque où l'on pensait que tout allait être bouleversé, différent ; deux ans plus tard, finalement, on a repris les habitudes d'avant la crise, et Michel Houellebecq a eu probablement la bonne intuition lorsqu'en mai 2020, il pronostiquait qu'on reviendrait au monde d'avant, mais plus exacerbé, en pire donc : « Je ne crois pas une demi-seconde aux déclarations du genre "rien ne sera plus jamais comme avant". Au contraire, tout restera exactement pareil. (…) Le coronavirus, au contraire, devrait avoir pour principal résultat d’accélérer certaines mutations en cours. (…) Nous ne nous réveillerons pas, après le confinement, dans un nouveau monde ; ce sera le même, en un peu pire. » (3 mai 2020).

La chance est qu'Annick de Souzenelle a laissé beaucoup d'entretiens sur l'Internet et sa pensée, si elle peut être difficile, ou du moins, parfois peu audible à des non croyants, reste relativement claire et simple, fluide en tout cas. J'en propose quelques-uns.

Le mythe du Petit Poucet dans l'interprétation de la crise des gilets jaunes. Elle s'est sentie très concernée par ce que vivaient les gilets jaunes, leurs angoisses, leur mal-être, mais en même temps, elle était convaincue que le gouvernement était de bonne volonté mais probablement impuissant. À la fin du conte, le Petit Poucet réussit à éviter d'être dévoré par l'Ogre seulement parce qu'il s'est radicalement changé. C'est ce message de transformation intérieure qu'elle voulait délivrer. L'entretien date du 9 janvier 2019.





Une autre réflexion sur l'homme à la main sèche, c'est-à-dire, dans l'incapacité de semer la semence dans les champs (le 1er mars 2021). Annick de Souzenelle parlait alors de la fécondité qui peut se faire soit par le sexe, comme pour les animaux, soit aussi par le verbe. Elle évoquait les couples stériles qui ne peuvent pas avoir d'enfant. Pour elle, Dieu se moque de savoir si on peut enfanter ou pas ; bien sûr, si on peut, la naissance d'un enfant, c'est toujours beau ; mais il y a aussi le stade du verbe, de créer à partir du verbe, d'aller vers son propre accomplissement. Elle l'expliquait aussi la symbolique de la circoncision : « L'enfant va être procréateur par le sexe en attendant de devenir créateur par le verbe. ».





Une troisième vidéo (et je m'arrêterai là) sur l'idée que l'humanité est l'épouse divine de Dieu (26 juin 2022). Elle expliquait que nous y étions, au grand retournement, comme si nous étions au septième mois de gestation avant la naissance : « L'humanité va passer de son pôle animal au pôle divin. (…) Nous allons vivre l'épreuve du désert. C'est pour atteindre le Royaume. ». Elle a cité quatre phénomènes important dans la société d'aujourd'hui : la réémergence de la femme ; le découverte du monde de l'inconscient personnel ou collectif ; la reprise en compte de la sexualité (pour aller vers le verbe : « Le Christ n'a jamais banni la sexualité. ») ; et l'arrivée de l'homme sur la Lune, qui est un symbole très fort, mais au lieu d'être à l'extérieur, il doit aussi être à l'intérieur de nous-mêmes. Fustigeant le transhumanisme et l'eugénisme, elle semblait aussi se choquer pour tout ce qui serait contre-nature, y compris dans la médecine actuelle.





Pour résumer très grossièrement la pensée d'Annick de Souzenelle, je reprends la fin de son entretien du 9 janvier 2019 qui sera aussi la conclusion de cette présentation inachevée : « Autrement dit, ou l'on meurt ; ou l'on devient Dieu. Ou l'on meurt de peur, ou l'on meurt de vengeance, ou l'on meurt de toutes les tragiques tueries d'aujourd'hui ; ou, en faisant le retournement, on met en place toutes les forces qui font de nous des dieux ! ». Bon centenaire, chère madame !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (01er novembre 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Annick de Souzenelle.
Philippe Alexandre.
Yves Coppens.
Charlotte Valandrey.
Sempé.
Fred Vargas.
Jacques Prévert.
Ivan Levaï.
Jacqueline Baudrier.
Philippe Alexandre.
René de Obaldia.
Michel Houellebecq.
Richard Bohringer.
Paul Valéry.
Georges Dumézil.
Paul Déroulède.
Pierre Mazeaud.
Philippe Labro.
Pierre Vidal-Naquet.
Amélie Nothomb.
Jean de La Fontaine.
Edgar Morin.
Frédéric Dard.
Alfred Sauvy.
George Steiner.
Françoise Sagan.
Jean d’Ormesson.
Les 90 ans de Jean d’O.

_yartiDeSouzenelleAnnick03
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 3 novembre 2022 16:36

    Houla... ! Un piège à Mélusine ! smiley


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 novembre 2022 07:06

      @Clocel Exact, elle m’a beaucoup inspiré. Espérons que ce moment douloureux ne soit qu’une phase... C’est ce que je souhaite pour tous...... Bon anniversaire MADAME...


    • Attila Attila 3 novembre 2022 18:13

      Et Geneviève Tabouis, toujours pas ?

      .


      • troletbuse troletbuse 3 novembre 2022 18:24

        Le grand retournement, c’est quoi ? Une position de Kamasoutra ?


        • ETTORE ETTORE 3 novembre 2022 22:18

          Dites Rakotonanobis..

          Le retournement, c’est bien les festivités anti escarres, que vous prodiguez à vos morts, et que vous pratiquez à Madagascar ?

          Pensez aussi à retourner votre veste de temps en temps .

          Franchement, vous puez la mort, même quand vous parlez des vivants !

          Voyez votre autre poste toutankamonesque, là c’était vraiment visiter les catacombes de l’histoire, pas comme vos visites guidées Eliyséhaines !


          • JPCiron JPCiron 3 novembre 2022 23:17

            < la fécondité peut se faire soit par le sexe, soit aussi par le verbe >


            J’entends bien. Mais, qu’en est-il du Grand Retournement promis dans le titre ?


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 novembre 2022 07:19

              Pour suivre Madame de Souzenelle : allez sur le Site soleil de lumière (en plus on apprend l’hébreux)... Par retournement Annick fait allusion à une grande Tribulation.... Nous verrons si elle a raison..... En tout cas, elle semble avoir trouvé l’elexir d’immortalité..... Je la remercie pour m’avoir éclairée sur cette terrible épreuve actuelle.... Et je vous assure qu’elle a beaucoup d’adeptes...


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 novembre 2022 07:25

                Au moins elle, présente le Covid comme une « bonne bouvelle ». Etonnant que Rako soit allé dans cette voie. Car elle est dans beaucoup de domaines opposées à la sienne....


                • Clocel Clocel 4 novembre 2022 07:55

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  « elle présente le Covid comme une « bonne nouvelle ». »

                  Philippe Guillemant, aussi.

                  Pourquoi pas ? Lucifer montre ses cartes...


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 novembre 2022 09:32

                  @Clocel De tous les temps pour qu’un monde nouveau naisse, l’ancien DOIT disparaître. Que cela s’appelle déluge ou Covid...


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 novembre 2022 11:04

                  @Clocel Je ne crois pas que l’on aille en prison pour l’assassinat d’un robot..


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 novembre 2022 07:26

                  lire : nouvelle. 


                  • Étirév 4 novembre 2022 07:31

                    Ce que cette merveilleuse Femme appelle « Le Grand Retournement » est ce « Redressement » dont parle René Guénon, ce « Renversement des Pôles » qui doit s’opérer lorsque « le point le plus bas aura été atteint ».
                    C’est, pourrait-on dire en se référant au sens cosmologique du symbolisme biblique, « la revanche finale d’Abel sur Caïn ».
                    L’antiquité a aperçu ce Grand 䋸vènement comme un Phare brillant dans un avenir lointain. Et ce n’est pas là une vision surnaturelle, la marche forcée des choses devait amener ce résultat. Il pouvait même être calculé avec une précision mathématique.
                    La marche des choses...


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 novembre 2022 08:49

                      @Étirév Demeter la bonne mère. Elle est bien bonne celle-là... Je lui préfère de loin Pérsephone..... Lire : le féminin et l’amour de l’autre. Odile Jacob


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 novembre 2022 09:59

                      @Étirév C’est la loi des contraires qui sont à l’origine de la vie. Pas le fémini seul qui lui nous attire vers une mort certaine. http://soleildelumiere.canalblog.com/archives/2013/01/24/26239902.html. 

                      La lettre MEM a pour valeur 40, elle est l’initiale du mot MAIM qui signifie « les eaux » et lorsqu’elle est en position finale, elle se dessine comme un carré. 

                      L’hiéroglyphe primitif était tout simplement les vagues de la mer qui vont, par la suite, prendre des angles un peu plus aigus qui seront à l’origine du Mu grec, notre lettre M. Et, après être passée par différentes formes, environ deux siècles avant Jésus-Christ, elle finira par devenir carrée. 

                      Qu’est-ce que Maim, les eaux ? Dans la Genèse il est dit qu’avant le premier jour Dieu planait sur les eaux. Planer est une mauvaise traduction qui ne fait que réduire à une image un mot qui a une profondeur inimaginable. En fait, il y a dans ce mot une activité de mère et de père. C’est un peu le mot qui fait penser à une poule qui couve ses œufs, qui recouvre tout un monde, un chaos primordial qui est l’œuf au départ et qui, couver, va former vraiment le poussin. Ce chaos primordial est en effet gros et lourd de toute la Création et l’Esprit de Dieu est là qui le réchauffe, qui lui apporte vie. En même temps, il y a nettement dans ce mot, le sens de pénétration qui aussi constitue l’œuvre paternelle, l’œuvre mâle. C’est pourquoi l’Esprit ne peut être réduit ni à un rôle féminin, ni à un rôle masculin, il est en deçà. 

                      Ces eaux sont essentiellement une matrice. Lorsqu’une mère porte un enfant dans son ventre, elle reconstitue ses eaux primordiales, car le liquide amniotique dans lequel baigne l’enfant, a la même teneur que l’eau de mer. Et celui qui doit être le maître de ces eaux matricielles c’est Yod, les eaux sont grosses de Yod. 

                      Dans le deuxième jour (jour symbolique) de la Création, Dieu sépare les eaux d’en haut qui sont appelées le MI, le monde archétypique, principiel, incréé, des eaux d’en bas qui sont appelées le MA, le monde créé, le monde de la manifestation, celui auquel nous appartenons. Et tout aussitôt que Dieu eut séparé ces eaux, Il les relie comme en témoigne le mot « SHAMAIN », l’étendue, c’est-à-dire qu’elles sont séparées et pas séparées, ce qui est encore une de ces contradictions fondamentales. 


                    • Gollum Gollum 4 novembre 2022 09:35

                      Cette introspection, ce retour intérieur sur soi, elle l’appelle (si j’ai bien compris) le grand retournement.


                      Si vous aviez réellement compris, vous auriez dit de façon explicite que ce retournement n’est rien d’autre que ce qu’on appelle de façon traditionnelle, une conversion.


                      Mais ce mot a été sorti de son sens spirituel vrai pour signifier : acceptation d’un corps de doctrine et adhésion à une Église et une religion.


                      Or la conversion au sens spirituel veut dire : faire retour de là où nous venons. (d’avant notre naissance)


                      Sinon je suis assez consterné de voir quelqu’un adhérer à ce genre de philosophie, disons, qui suppose que nous vivons dans des temps apocalyptiques, et en même temps (formule consacrée et clin d’œil) faire l’apologie du monde moderne au lieu d’y voir les forces de subversion et d’entropie à l’œuvre.


                      Faudra qu’on m’explique ce genre de grand écart car moi ça m’interpelle.


                      • Gollum Gollum 4 novembre 2022 09:37

                        Je rajoute que je n’ai jamais été emballé par cette dame dont la pensée est fort subjective, ne s’appuyant que sur des exégèses fort personnelles...

                        J’ai lu deux bouquins que je me suis empressé de mettre de côté tant ils ne m’apportaient rien.

                        Je regarderai les vidéos si j’ai le temps..


                      • Gollum Gollum 4 novembre 2022 13:04

                        Bon j’ai eu le courage de me taper la première vidéo et comme prévu rien de bien folichon...

                        L’exégèse du conte est pas trop mal m’enfin Marie Louise Von Franz s’était attelé à l’exercice depuis longtemps avec un talent supérieur il me semble.

                        Sinon elle nous parle des Gilets jaunes. Et là, restez assis, elle qualifie le gouvernement d’honnête ! smiley

                        Pas un mot sur les borgnes, les tabassages de masse...

                        On appréciera.

                        Mieux elles donnent des leçons aux GJ : les gilets jaunes se laissent manger par leurs peurs, ils doivent intégrer bla-bla-bla…

                        Sauf que quand on a des difficultés financières, difficile d’intégrer quoi que ce soit c’est le ventre qui parle..

                        Là dessus pas un mot non plus.

                        À la minute 19 celle qui interview finit par lâcher : tout ça c’est un Everest par rapport au réel (pouvoir de l’argent)...

                        Et la dame de répondre : le pouvoir de l’argent est un fétu de paille et ajoute
                        ce que je dis semble grotesque...

                        J’ai envie de dire oui c’est grotesque car ces gens n’ont jamais entendu parler des écrits de Souzenelle et tout ce qu’ils veulent c’est bouffer.. smiley

                        Là dessus elle répète que les dirigeants sont honnêtes mais démunis. (Les pauvres elle va nous soutirer une larme, je croyais moi que c’étaient les GJ les démunis, faudra que je revois ma copie)

                        Elle concède que l’on est dans une société de l’avoir, du consumérisme et du fric et ne voit pas l’incohérence de déclarer le gouvernement honnête dans une société de l’avoir..

                        Mais très chère Annick si nous sommes dans un monde de l’avoir de façon fatale les gouvernements sont corrompus et pas honnêtes !

                        La chaîne d’Olivier Berruyer, Elucid, est bien meilleure à cet égard en mettant le couteau là où ça fait mal, à savoir que la corruption et le mensonge sont devenus la norme.. 

                        Berruyer lui il fait le job et est peut-être plus proche d’un vrai chrétien que Souzenelle, finalement pas très dangereuse pour le pouvoir alors que Berruyer je ne serai pas étonné qu’il ait des ennuis un jour.

                        Or le Christ a eu des ennuis avec les pouvoirs de son époque, cela ne risque pas d’arriver à Souzenelle qui de façon visible sait ménager les pouvoirs en place. (raison pour laquelle elle plait à Rakoto dans doute puisqu’il est sur la même ligne)

                        A 23’ elle dit une chose que je partage : le rejet du dieu infantile des églises.. 

                        Bon, bilan plus que contestable.. Avec un pied dedans et un pied dehors, du en même temps quoi..

                        Sincèrement je préfère la rigueur d’un Guénon qu’elle ne cite jamais d’ailleurs (du moins dans tout ce que j’ai pu explorer de la dame jusqu’ici)

                        Pas le courage de me taper les autres vidéos.


                      • Gollum Gollum 4 novembre 2022 14:41

                        Mieux elles donnent des leçons aux GJ 

                        Mieux elle donne des leçons aux GJ 

                        bien évidemment puisqu’il s’agit de Souzenelle... Dingue les conneries qu’on écrit quand on veut aller vite.. smiley


                      • Wladimir 4 novembre 2022 15:19

                        @Gollum
                        Elle ne veut pas voir les forces du mal à l’oeuvre , les forces de destruction ... son refus de critiquer les politiciens ... au final , elle me donne l’impression d’être une conformiste : ne pas dire du mal du gouvernement , ancienne catholique , elle devient chrétienne orthodoxe (toujours conformiste) ...
                        Sans doute assez inoffensive , elle est quasiment à l’opposé de Jésus qui avait la parole dure .... et n’hésitait pas à braver ses adversaires au point qu’il y a laissé sa peau terrestre . Elle n’est pas marginale , Jésus l’était .
                        Je n’ai pas écouté les vidéos , pas lu ses livres ... mais au vu de l’article , cela lui arrive-t-il de démasquer Satan ? Puisque déjà dans l’actualité , elle ne le fait pas . 


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 novembre 2022 10:03

                        Le grand retournement signifie aussi que la civilisation va se séparer (quarantaine) mais pas tout à fait du MA (matrice) pour aller vers le Mi par la fécondation du YOD....


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 novembre 2022 13:21

                          Elle a tout à fait raison. Le changement ne peut venir que de l’intérieur...


                          • the clone the clone 4 novembre 2022 13:25

                            100 ans, une tisane ou une soupe a l’asticot que Rakoto viendra touiller a domicile .... 


                            • spiritwalker spiritwalker 4 novembre 2022 13:36

                              Bonjour , l’auteur devrait d’urgence s’activer à lire ou relire « Le coup de grâce » de Marguerite Yourcenar (lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Coup_de_grâce_(roman) et aussi « L’Insoutenable légèreté de l’être » de Milan Kundera . Cela améliorant grandement la qualité philosophique de ses articles et le choix de thèmes appropriés autres que ceux qu’ils met en exergue sans débats de fonds....


                              • Wladimir 4 novembre 2022 15:08

                                Elle inspire de la tristesse . A son âge , encore si naîve . Elle n’a encore compris que peu de choses .

                                « Elle était convaincue que le gouvernement était de bonne volonté mais probablement impuissant » cela fait trop bisounours .

                                « l’humanité est l’épouse divine de Dieu » ... n’importe quoi ...

                                ancienne catholique devenue orthodoxe , elle considére que Jésus est le Christ ... avant d’écrire des livres , elle a encore beaucoup de dogmes à remettre en question ... A Pierre qui disait à Jésus qu’il était le Christ , Jésus répondit quelques lignes plus bas dans l’évangile Matthieu 16/23 Arrière de moi , Satan !

                                bref , elle croit à l’homme qui a posé les pieds sur la lune .... qu’elle redescende sur terre ! et qu’elle découvre qui se cache derrière le mal sur cette terre ... je précise pour ceux qui n’ont pas compris ; Satan !



                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 novembre 2022 16:17

                                  Oui, il y a une grande naïveté chez elle. Si les femmes sont capables de se remettre en question. Ce n’est n’est pas le cas des hommes. Pour la majorité. Trop extravertis, rationnels, scientifiques, égoïstes.. Une dame de me dire dans le tram : patience, bientôt l’ère du verseau. Je n’ai pas eu le courage de la ramener pieds sur terre.... Gnostique, elle devrait pourtant savoir que l’homme ne naît pas bon....


                                  • Wladimir 4 novembre 2022 17:13

                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                    Ces derniers temps , j’observe chez les femmes d’un certain âge une dose de naîveté incroyable , elles semblent inoffensives . Elles ne peuvent pas imaginer que le mal a de vastes tentacules . L’homme , qui est de nature beaucoup plus réactive , a vite tendance a tomber dans la dureté . 
                                    J’ai été aussi surpris par ces hommes qui s’intéressent à la spiritualité ... par le biais de la science ! Je ne sais pas ce qu’il en est en 2022 mais à mon époque , dans une promotion d’ingénieurs il y avait plus de 140 garçons pour moins de 10 filles . Les filles étaient moins scientifiques et plus littéraires . Donc moins dans le domaine de la raison et plus dans le domaine du sentiment . Les garçons étaient aussi les plus accros au sport , à la compétition . 
                                    Devenir un humain équilibré , ce n’est pas facile .
                                    Quant à l’ère du verseau , il ne faut pas se faire d’illusions . Les éres se suivent et la destinée de l’homme bterrestre ne change pas . Son corps restera terrestre et il lui faudra essayer de s"élever vers les meilleurs élans de son âme . 
                                    Au sujet des gnostiques , il y a beaucoup de courants ... des très mauvais à d’excellents ... Des gnostiques , c’est comme partout , il y en a des bons et des moins bons .


                                  • the clone the clone 5 novembre 2022 13:30

                                    Certainement le grand retournement au plumard quand elle était plus jeune .....


                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 5 novembre 2022 16:31

                                      Il n’empêche que cet hommage est bien mérité..... Elle a certainement conscience de donner des perles aux cochons. Car rares sont ceux capables de lire ses livres ou interventions entre les lignes. Etre ainsi à 100 cent ans. Qui le peut ??? Merci Madame.


                                      • DACH 4 janvier 15:06

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir=Nous l’avons bien connu entre 1979 et 1991, avec d’autres professeurs comme Chauchard, dt H Larcher, B Benichou, Maud Forget, G Monod-Herzen et d’autres brillants esprits.... Sa démarche est toujours empreinte de clairvoyance et de bienveillance. Mais rappelons que le Réel a plusieurs étages, que le Réel est une sucsession d’apparences....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité