• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Après la Répétition » de Ingmar Bergman avec Fanny Cottençon au Théâtre (...)

« Après la Répétition » de Ingmar Bergman avec Fanny Cottençon au Théâtre de l’Athénée

De Bergman à Laffargue, voici le tour d’une vie en quatre-vingt dix minutes avec des aiguilles qui, pivotant en sens inverse l’une de l’autre, aspireraient la mise en scène accélérée du destin où de la mère à la fille, l’homme s’offrirait à la dénégation réitérée :

D’abord de lui-même, Vogler, dans son angoisse à renouveler du pareil au même, ces situations théâtrales où le vécu s’invite sur le plateau jusqu’au point d’inverser le cours de la vraie vie.

Mais tout autant, de ces deux femmes, Rakel & Anna, qui, dans la moindre de leurs ressemblances à deux décennies d’intervalle, lui suggérerait qu’il est victime de ses velléités à vouloir les aimer.

Didier Bezace face à Fany Cottençon, c’est l’homme qui s’interroge sur les raisons de la réapparition en force de l’ex-compagne cherchant désespérément à capter l’enivrement du retour de flamme.

Didier Bezace face à Céline Salette, c’est l’homme qui doute sur les ressources de sa séduction à l’épreuve d’un inceste hautement probable mais jamais confirmé.

Toutefois Didier Bezace face à Ingmar Bergman, c’est le metteur en scène cherchant la faille qui permettrait d’intégrer le génie du maître suédois afin de mieux en cerner la profonde détresse solitaire.

Alors que Didier Bezace face à Laurent Laffargue, c’est l’acteur confronté au manège de son Pygmalion lui renvoyant dans un tournoiement infini de cour à jardin, le désir cinétique que celui-ci serait en charge de transcender sur les planches.

Aussi, à l’appel d’une gigantesque armoire aux portes grandes ouvertes où seraient enfouis tous les rêves perdus, l’homme, le metteur en scène et l’acteur se réfugie pour se recroqueviller, de peur de perdre définitivement l’estime de soi-même.
 
Photo © Eric Charbeau
 
APRES LA REPETITION - ** Theothea.com - de Ingmar Bergman - mise en scène : Laurent Laffargue - avec Didier Bezace, Fanny Cottençon & Céline Salette - Théâtre de l’Athénée -
 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires