• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Arcimboldo, génie de cour

Arcimboldo, génie de cour

Le musée du Luxembourg à Paris présente jusqu’au 13 janvier 2008 une monographie consacrée à l’artiste italien du XVIe siècle Giuseppe Arcimboldo.

Rarement exposée mais maintes fois reproduite, l’œuvre véritable d’Arcimboldo reste à (re)découvrir, tant sa notoriété est déformée par l’utilisation abusive faite à l’école et dans la publicité de quelques-uns de ses portraits anthropomorphiques, et tant sa capacité créative, protéiforme, mérite un nouvel éclairage.

La sélection d’une centaine d’œuvres et l’accrochage de cette exposition très maîtrisée conçue par Sylvia Ferino, conservateur de la peinture italienne renaissance au Kunsthistorisches Museum de Vienne, permet de révéler en Arcimboldo un digne successeur de Léonard de Vinci, entre art et science, et de montrer des œuvres exposées pour la première fois.

Né en 1526 à Milan dans une famille de peintres, Giuseppe Arcimboldo réalise en 1549 sa première commande pour le Dôme de Milan où il travaille aux côtés de son père Biagio. En 1562, il part pour Vienne au service du roi Maximilien. Débute alors une carrière de vingt-cinq années à la cour des Habsbourg.
Tour à tour portraitiste, dessinateur virtuose, maître de cérémonie et organisateur des célébrations et festivités de la famille impériale, inventeur de jeux d’eau, acquéreur d’objets d’art et d’antiquités pour son souverain, expert et illustrateur en sciences naturelles..., il s’emploie, baignant durant ses années de cour dans un climat propice aux échanges d’idées, à renouveler le genre du portrait classique. Ainsi, il réalise les célèbres séries de têtes anthropomorphes des Saisons en 1563 et des Eléments en 1566, mêlant de façon originale l’animal, le végétal et l’humain. Anobli par l’empereur Rodolphe II en 1580, il revient en Italie en 1587 et s’éteint à Milan en 1593.

Parmi les œuvres méconnues d’Arcimboldo que donne à voir cette exposition, figurent comme œuvre de jeunesse le carton d’une tapisserie réalisée en 1558 pour la cathédrale de Côme, des portraits de facture classique des membres de la cour impériale, des albums de dessins avec études pour projets de char ou esquisses pour costumes et cet ouvrage magnifique illustrant avec une série de treize dessins et une lettre autographe la sériciculture, le travail de la soie.

Arcimboldo et son époque.
Un autre des mérites de cette exposition est de nous resituer Arcimboldo dans son époque, le XVIe siècle, avec l’accrochage d’œuvres de ses aînés et contemporains comme Bernardino Luini (Salomé avec la tête de Jean-Baptiste, 1525-1530), Giovan Palolo Lomazzo (Autoportrait en abbé de l’Académie du Val di Blénio, 1568) ou encore Carlo Urbino et son Art culinaire, portrait réalisé à partir d’ustensiles de cuisine. De nombreux objets d’art venant du célèbre Kunstkammer de Rodolphe II, cabinet de curiosités et merveilles unique en son genre, et des ouvrages illustrés par l’artiste permettent aussi de comprendre le contexte socio-culturel dans lequel il a évolué. Parti d’Italie, sa vie à la cour des Habsbourg, grand foyer international de l’humanisme tardif, a profondément orienté et aiguisé sa curiosité et sa créativité pour l’art fantastique.

Les portraits anthropomorphes et les peintures réversibles.
Les célèbres têtes venant entre autres du Louvre et de Vienne représentant les quatre Saisons, les quatre Eléments ou autres Natures mortes sont évidemment présentées. Les regrouper toutes ensembles permet de vérifier que d’une version à une autre, seuls quelques détails changent (guirlande de fleurs encadrant la composition, signature présente dans le pli d’une épaule...) et que la réalisation reste la même.
Figurent aussi trois tableaux réversibles dont L’Homme-potager, portrait composé d’oignons, carottes, champignons... dans un sens ou plat rempli de légumes dans l’autre. Soit deux tableaux en un, conception unique dans l’histoire de l’art.

Pour terminer l’exposition, les organisateurs ont placé sur les cimaises du musée du Luxembourg un portrait découvert très récemment. Réalisé par Arcimboldo en 1590 à la fin de sa vie, Les Quatre saisons en une seule tête peut se voir comme une synthèse de toutes les saisons et de toute l’œuvre de cet artiste.


Exposition "Arcimboldo (1526-1593)" au musée du Luxembourg à Paris jusqu’au 13 janvier 2008 et au Kunsthistorisches Museum à Vienne, du 11 février au 1er juin 2008.

Documents joints à cet article

Arcimboldo, génie de cour

Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Boileau419 Boileau419 19 septembre 2007 12:04

    Il me semble que vous vous répétez. N’avez-vous pas déjà publié un article sur cet artiste ?


    • Boileau419 Boileau419 19 septembre 2007 12:05

      Pardon, je vous ai pris pour Démian West.


    • LE CHAT LE CHAT 19 septembre 2007 12:29

      quel avant gardisme pour son époque , quelle imagination , vraiment un artiste etonnant de créativité au siècle de l’obscurantisme et des guerres de religions.... J’adore ... smiley


      • Yvance77 19 septembre 2007 13:49

        Machinalement j’ai fait le clic sur l’article et je l’ai parcouru, persuadé que celui-ci émanait du génialissime pédant parisien.

        Une fois terminé, je l’ai relu, me disant non c’est pas possible, il a mis du sucre dans son café ce matin pour en adoucir l’amertume.

        Va pour une troisème. Mai oui mais oui comme disait Titi à Rominet, c’est bien ca c’est plus léger et agréable à souhait enfin.

        Et puis .... patatras, ben non c’est pas celui qui se tape en rêve une ex actrice de X qui est l’auteur, mais enfin une « auteuse » qui sait manifestement faire partager ses goûts sans être indigeste.

        A peluche


        • ZEN ZEN 19 septembre 2007 17:41

          « Agoravox le journal des trolls. » (Demiane (sans)Veste)

          Bienvenue au club !

          @ Hélène : merci pour cet article !


          • TALL 19 septembre 2007 18:43

            Ah non, moi je préfère regarder une jeune oiseuse qu’une vieille chouette.


          • fouadraiden fouadraiden 19 septembre 2007 18:48

            dw,

            c’est quand que tu enlèves le haut smiley


          • IP115 19 septembre 2007 18:57

            En fait il voudrait bien des picts de mecs à poil mais il sait pas trop comment le demander ... t’aurais un pict de Rocco qu’on l’entende plus cette chochotte pleurnicheuse ?


          • fouadraiden fouadraiden 19 septembre 2007 19:04

            Rocco.........ça risque de faire très mal avec lui en pict.


          • Adama Adama 19 septembre 2007 19:09

             smiley smiley smiley

            Bravo demian, je suis moi aussi mort de rire !

             smiley


          • Adama Adama 19 septembre 2007 19:13

            Fouad, vous avez réussi à le rouler le Julien ? Il me semble un peu naïf face à des levantins comme vous ou comme moi smiley


          • fouadraiden fouadraiden 19 septembre 2007 19:18

            salut Adama,

            mes intentions étaient pures !

            sinon je trouve scandaleux de faire payer 600 euros pour un loyer à Casa,même dans un quartier résidentiel.

            Casa n’est pas encore Bruxelles quand même !

            ps.je cherche toujours un appartement, soit à Tanger soit à Rabat soit à Casablanca.


          • Adama Adama 19 septembre 2007 19:22

            Là, je ne peux qu’être d’accord avec vous, ça me semble exorbitant un pareil loyer !

            Good luck !


          • fouadraiden fouadraiden 19 septembre 2007 19:28

            oui ,malheureusement depuis que quelques occidentaux(tourisme oblige) pointent leur nez ici ou là les loyers se sont mis à grimper follement alors que le smic (le réel)marocain est de 100 euros par mois.

            un riad à fes (600m2) vaut maintenant plus ou moins 200 à 250 000 euros sans compter 50 000 euros de travaux.

            je cherche aussi à acheter un riad histoire de réaliser un Harem ,un vrai !


          • Adama Adama 19 septembre 2007 19:35

            Ah oui, mais un ryad c’est tout de même mieux qu’un 15 mètres carrés à paris la grise, où Bruxelles qui ne bruxelles plus comme du temps de Jacques Brel.


          • fouadraiden fouadraiden 19 septembre 2007 19:41

            absolument d’autant que les riads il y a encore 10 ans coûtaient dix fois moins chers.

            que de temps perdu sous ce ciel maussade !


          • TALL 19 septembre 2007 18:04

            Y a une astuce là-derrière, genre « Hélène et les garçons » smiley


            • Forest Ent Forest Ent 19 septembre 2007 18:57

              Je ne suis pas amateur de peinture, mais je me suis forcé à « traîner » mes enfants dans les galeries au cas où ça les intéresserait eux ... Arcimboldo est le seul peintre qui a toujours plu à tous et à tous âges.


              • ZEN ZEN 19 septembre 2007 19:00

                @ Carlo

                La santé mentale de notre petit Demian nous inquiète tous..Pourriez-vous le mettre quelque temps en repos ?


                • fouadraiden fouadraiden 19 septembre 2007 19:13

                  waw !

                  à quand le bas smiley


                • Marsupilami Marsupilami 19 septembre 2007 19:14

                  Quelle vérole trolleuse à la noix ce Didabeulyou. Pour une fois qu’il y a un bon article sur une expo fait par une authentique historienne de l’art, faut qu’il vienne le flooder avec ses âneries onanistes et ses mannequinades à poil. Lamentable barbouilleur-tagueur.

                  @ L’auteur

                  Excellent papier qui met en appétit. Si j’étais à Paname je me précipiterais à cette expo fruitée, légumineuse et gouleyante.


                • ZEN ZEN 19 septembre 2007 20:20

                  Hélène, pour son premier article, doit être édifiée de la mamière dont fonctionne Agoravox maintenant. Une sorte de bateau ivre..Le capitaine a quitté son poste...


                  • Marsupilami Marsupilami 19 septembre 2007 20:31

                    @ Zen

                    Ton propos est scandaleux. Rimbaud est un immense poète. Rien à voir avec le rein beau des nouveaux avatars de Didabeulyou, rogntudjuuu...


                  • Marsupilami Marsupilami 19 septembre 2007 21:08

                    @ Peintre raté

                    Même si c’est vrai, elle sait écrire, elle. C’est pas donné à tout le monde et surtout ps à toi, guignol.


                  • La Taverne des Poètes 19 septembre 2007 21:14

                    « Demandez à Hélène ce qu’elle pense de mes articles » : l’égocentriste parfait ! Et pas macho du tout.


                  • La Taverne des Poètes 19 septembre 2007 21:16

                    Qui se dispense de donner son avis sur l’article de l’auteure dont il vient polluer le forum.


                  • Marsupilami Marsupilami 19 septembre 2007 21:38

                    @ Didbeulyou

                    C’est peut-être vrai mais je le crois pas vu que t’es un mytho total. Dans mes déclarations de revenus figurent des droits d’auteur. Je suis pas sûr que ce soit ton cas (pire, je le crois pas). Si t’es pas content, guignol, je t’envoie mon avocate. Elle ne ressemble pas aux bimbos dont tu t’affubles, pauvre minable, mais elle est efficace.


                  • La Taverne des Poètes 19 septembre 2007 21:39

                    Comble du machisme, West sort son portefeuille et étale sa fortune pour éblouir la dame.


                  • La Taverne des Poètes 19 septembre 2007 21:02

                    West, c’est pas de l’art. C’est du cochon.


                  • La Taverne des Poètes 19 septembre 2007 21:08

                    Piffard, votre jalousie fait peine à voir. Allez, je suis bon seigneur, je vous le laisse, votre amant.


                  • moebius 19 septembre 2007 22:21

                    ...mais pourquoi est ce que je lis ça ? moi !...consternation !


                    • La Taverne des Poètes 19 septembre 2007 22:40

                      Fuyez donc le premier !


                    • La Taverne des Poètes 19 septembre 2007 22:42

                      « Fusillez-les immédiatement ! » avez vous voulu dire ? Car c’est ce que vous faites chauqe jour.


                    • Marsupilami Marsupilami 19 septembre 2007 22:50

                      Peu après que Dieu décide des dualités dont l’univers qu’il avait créé devaient être constituées, il décida que les unes seraient damienesques et les autres westiennes. Et c’est ainsi que le cauchemar se perpétue sur Agoravox (ailleurs on s’en fout, les guignols de ce genre sont impensables).


                    • TALL 20 septembre 2007 05:09

                      DW, c’est exactement ça : « la déconstruction du respect de soi-même ».


                    • TALL 20 septembre 2007 05:11

                      Et le piège c’est « le déshonneur de la fuite ». Car c’est rester s’y coller qui est en réalité une fuite.


                    • fouadraiden fouadraiden 20 septembre 2007 17:49

                      @Marsu

                      T’es tellement con qu’on croiraît que t’es un agent infiltré du FN ou du Hamas. Les crétins marginaux pas encore insérés dans ton genre font ce qu’ils peuvent...


                    • ka 19 septembre 2007 23:54

                      Je ne connais rien à la peinture donc je ne dirais rien de très intello sur Arcimboldo, je dirais juste que j’adore les tableaux d’Arcimboldo. Quand j’étais petite ils m’amusaient et maintenant que je suis grande ils me fascinent, cet artiste est en quelque sorte un illusionniste de la peinture.


                      • Hélène Delvaudan 20 septembre 2007 09:31

                        Bonjour,

                        Tout d’abord, je tiens à lever le doute qui s’est installé et je confirme que je ne suis pas Demian West. D’ailleurs, je ne le connais pas. Je suis étonnée que de nombreux auteurs de commentaires aient du mal à admettre qu’il puisse y avoir plusieurs rédacteurs contribuant à la rubrique Expositions. Sont-ils mal habitués ? D’autre part, je tiens à préciser que je visite rééllement les expositions dont j’écris le compte-rendu. Pas non plus dans les habitudes de certains auteurs ?

                        Très bonne lecture, Hélène Delvaudan


                        • Adama Adama 20 septembre 2007 14:08

                          Hélène, voici des réflexions qui ne vont pas plairent à qui vous savez ! smiley

                          J’ai beaucoup apprécié votre article sur un peintre que j’ai étudié quand j’étais étudiant aux beaux-Arts (je ne dirais pas où, l’anonymat étant un bien précieux sur de tel forum).

                          J’ajouterai que les articles de Demian sont intéressants par leurs contenus et leurs formes, même certains trolls en conviennent.

                          Shalom.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires