• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Au pilon

Le triste point fatal

Une aventure éditoriale qui s’achève en eau de boudin, ce ne doit pas être nouveau ni hélas exceptionnel. L’auteur place tellement d’espoirs déraisonnables dans l’illusion de la consécration, que bien souvent le principe de réalité le rattrape et le cueille, à moins qu'il ne le fauche sans rémission, le laissant sans force sur le bord de la route en plein doute. Vendre un livre n’est pas une mince affaire d’autant plus que les grandes librairies sont totalement inféodées aux maisons d’édition nationale tandis que le lecteur n’a de curiosité que pour ce qu’il a vu à la télévision.

Même quand il sait tout cela, « l’écriveur » local se pense au-dessus de la mêlée, espère que le public saura faire preuve de lucidité en reconnaissant ses immenses mérites tandis que le bouche à oreille brisera la loi du silence. Il se leurre en bien des points et sans doute en priorité sur son talent, qui hélas lui fait cruellement défaut. La chute est redoutable, le naufrage terrible avec des pauvres ouvrages qui restent sur les bras des uns et des autres.

Les pauvres bouquins sont sans doute victimes d’un travail d’édition quelque peu bâclé - ce qui ne fait qu'aggraver les choses - d’une promotion totalement défaillante - il ne fallait pas s’attendre à mieux - d’un désintérêt de la maison pour le démarchage des clients potentiels et d’un prix de vente parfaitement déraisonnable. Tout cela fait que le fiasco est inexorablement au rendez-vous.

Que faire dans pareil cas ? Ceux qui disposent des droits sur l’ouvrage, souhaitent légitimement faire le vide dans leurs innombrables réserves. Un livre qui ne se vend pas prend plus de place que celui qui s’arrache (si jamais cela existe en cet endroit). C’est une donnée incontournable à laquelle il convient de remédier de manière expéditive. En commerçant avisé, le vendeur se propose de solder à l’auteur le reliquat d’un espoir déçu à un prix qui permet encore de faire quelques bénéfices.

L’auteur comprend alors que son cher livre est menacé de disparition. L’alternative est simple, mettre la main au porte-monnaie et prendre sous sa coupe ses enfants qui n’ont pas trouvé familles d’adoption, ou bien les sacrifier aux mâchoires terrifiantes du pilon. Dans mon cas, le choix est simple, lassé de vendre seul les livres qui sortent de cette grande maison, je renonce à m’embarrasser une fois encore de cette obsession.

C’est donc la mort dans l’âme que je prononce la peine de mort à mes bonimenteries du Val d’Or. Cent cinquante ouvrages qui sont restés sans acheteur et qui finiront en poussière, en pâte à papier, en confettis ou je ne sais quelle forme réductrice. C'est à bien y réfléchir la manière la plus adéquate de clore cet épisode, de tirer un point fatal à cette lamentable erreur.

J’avais cédé aux belles paroles, je pars sans un regard pour ceux qui m’ont déçu au-delà du possible. Je broie du noir et du papier, le pilon réduit à néant le rêve de gloire littéraire. Il est vrai qu’à bâcler un ouvrage, à ne pas lui accorder mise en page et présentation, il est devenu un objet sans intérêt qui ne peut que sombrer dans l’oubli.

Je réussis le tour de force de n’avoir même pas en ma possession un exemplaire convenable et complet, ni du premier ni du second recueil de contes. C’est dire si cette expérience s’inscrit totalement et irrémédiablement dans la colonne pertes et déboires. C’est ainsi que jamais plus je ne vais tenter le diable et mon infini orgueil, il n’y aura pas d’autres Bonimenteries sur les rayons des librairies qui n’en ont que faire.

Je souhaite bonne chance aux auteurs qui poursuivront ou entameront une collaboration avec ces personnes. Je sais désormais que les salons du livre, ce n’est pas fait pour moi. Un auteur qui s’affiche comme une plante verte derrière une table sur laquelle s’étalent ses ouvrages, ce n’est pas ma tasse de thé. Il me faut parler, raconter, faire le spectacle et c’est précisément ainsi qu’il convient de ne pas agir dans cet univers sérieux à en mourir.

Au pilon ! La formule m’amuse ! J’en suis même assez fier. Pour un trou du C... comme moi, je ne pouvais rêver mieux pour faire un pied de nez final en guise de conclusion. Le roman seul, trouvera grâce à mes yeux, à la seule condition d’être en auto-édition. Le prochain est en route tandis que le premier est presque épuisé. Que mes détracteurs se réjouissent, j’ai lamentablement échoué dans cette aventure littéraire.

Épiloguement leur.

Documents joints à cet article

Au pilon

Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • marmor 27 février 2018 15:59

    Et qu’en est-il du contenu ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 février 2018 17:30

      @marmor

      Des contes comme ceux que je publie ici

      Mal édités, sans illustration

      Le pire de ce qu’on peut faire et très cher


    • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2018 13:57

      @C’est Nabum

      Merci Bernard pour avoir eu la primauté de ce billet en réponse au mien.
      L’humilité répond toujours à un moment donné
      “Cultiver l’humilité revient à cultiver l’hypocrisie. L’humble n’a pas conscience de son humilité.” disait Gandhi
      .


    • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 2018 16:23

      @L’enfoiré

      C’est curieux, beaucoup ici pense que je suis l’exact contraire de cette qualité

      Il est vrai qu’ils ont fait le choix de m’humilier à chaque commentaire


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 27 février 2018 16:05

      Nabum, je vous sens un peu faux-cul dans votre façon d’essayer d’écouler quelques exemplaires de plus smiley


      Il y a longtemps, sur ce site, on a vu un certain Olivier Bonnet , grand pourfendeur de la monstrueuse ploutocratie et fervent stal,faire la manche ...

      En êtes vous là ?

      • C'est Nabum C’est Nabum 27 février 2018 17:31

        @Sharpshooter - Snoopy86

        Nullement

        Je n’ai ai plus et je n’ai même pas un exemplaire pour moi

        Le conflit est tel que je n’en vends plus depuis un an, me refusant à donner de l’argent à ces margoulis


      • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 27 février 2018 22:05

        @C’est Nabum

        Je crois me souvenir vous avoir mis en garde contre ces « margoulins » dont à l’époque vous vantiez le professionnalisme ...

        L’édition à compte d’auteur est depuis des lustres un piège à cons ...

        Vous êtes en sorte le Guy Novés de la littérature citoyenne

        Ni moi ni la « meute » ne cherchons à vous enfoncer

        Retenez la leçon quand même

      • Clocel Clocel 27 février 2018 16:07

        RIP, Narcisse...


        • C'est Nabum C’est Nabum 27 février 2018 17:31

          @Clocel

          Pour briser la glace


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 2018 16:11

          Idem pour la « Forge de Lourmarin », aucun signe, ni passage d’OIES dans le ciel annonciateur d’une embellie,.... Certaines pages doivent parfois se tourner,.... Mille fois sur le métier, et l’histoire ne s’arrête pas là puisque nous sommes survivants d’une époque dont nous aurions aimé garder un peu du sable qui s’écoulait et pire filtrait entre nos doigts, qu’ils fussent de fée ou de fait,... Ainsi va l’eau de la Loire et ses beaux Contes, ainsi s’est refermé le coeur de la forge de Lourmarin. 


          • C'est Nabum C’est Nabum 27 février 2018 17:31

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Un coup de bec pour les égratigner


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 2018 16:33

            Un écrivain a le devoir de faire la promotion de son livre. C’est un peu comme son enfant. Son but n’est pas de le garder sous une couveuse ou dans une bibliothèque mais de l’ouvrir au monde,....


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 2018 17:04

              Maintenant, vous devez au préalable être connu et ENSUITE proposer vos créations à la vente. C’est partout comme cela. On ne vous demande pas : qu’avez-vous à me montrer, mais qui vous envoie....


              • C'est Nabum C’est Nabum 27 février 2018 17:32

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Je peux attendre longtemps


              • nono le simplet nono le simplet 27 février 2018 17:10

                va savoir ...

                on retrouve souvent les excédents d’édition dans les Foirfouilles, Emmaüs et autres magasins braderie ... c’est là que j’achète d’ailleurs ...
                mais tu l’as fait, tu n’as pas de regrets à avoir ... peu de gens ont ce courage ... surtout pas les pisse-froids qui accourent déjà pour se moquer ...


                • marmor 27 février 2018 17:18
                  @nono le simplet
                  He oui, comme il en a vendu 5 , ça va devenir collector chez Emmaüs, comme Saint Exupéry !!! 

                • C'est Nabum C’est Nabum 27 février 2018 17:33

                  @nono le simplet

                  Ils vont les détruire

                  Ces gens sont trop fiers pour les brader et moi je me refuse de leur acheter le stock a un tarif déraisonnable


                • kalachnikov kalachnikov 27 février 2018 17:12

                  Très franchement, tout est à revoir. Et déjà, à faire le local, on vise le local et parmi ce local, il n’y a qu’une infime fraction susceptible d’être interpellée. Le nom d’auteur est nul, ça annonce la couleur. Et la couv, p*** elle est atroce, tout est atroce, de mauvais goût, police de chiottes, ombre rigolote, même pas fondue dans l’image, on dirait un machin fait dans le garage avec des décalcomanies.
                  Pour les blogs, c’est pareil, ce n’est pas la peine de les multiplier, il faudrait en faire juste un qui donne envie, susciter le désir, capter et garder captif.

                  Bon, il se peut qu’en dépit de tout ça, le fonds de la chose soit intéressant et même remarquable mais...
                  C’est comme les femmes. Une donzelle en guenilles qui refoule de la schneck, elle peut être bien disproportionnée et tout ce qu’on voudra, à moins d’être vicieux on n’a pas envie de lier langue.


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 2018 17:26

                    @kalachnikov
                     bien disproportionnée, c’est du Picasso... ???.oui mais si le contenu ne correspond pas à l’emballage, c’est encore pire. Mieux vaut attirer ceux qui sont sensés vous apprécier parce qu’alors ce sera pour la vie,...Il y a toujours un risque à flouer l’acheteur,...


                  • C'est Nabum C’est Nabum 27 février 2018 17:33

                    @kalachnikov

                    J’ai eu tout faux sur toute la ligne avec ces gens sans ambition


                  • kalachnikov kalachnikov 27 février 2018 17:37

                    @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                    Lol, je pensais peut-être à l’insu de mon plein gré à certaine demoiselle d’Avignon.

                    Bon, le contenu, je n’en sais rien, mais l’emballage ça fait tout de même très amateur, très kitsch. Aujourd’hui, on a tout de même les outils pour faire des trucs merveilleux mais il faut avoir cette qualité : se remettre constamment en question. Etre opiniâtre aussi. Etc.


                  • kalachnikov kalachnikov 27 février 2018 17:40

                    @ C’est Nabum

                    Ben, justement, c’est le moment de rebondir. Le talent, ce n’est pas tout ; il faut savoir se mettre en scène, etc. Déjà, il faut savoir ce que l’on veut et si l’on veut. (cette dernière phrase est de Nietzsche. Je rigole parce que, quand je mets les guillemets, le Furoncle me dit que j’étale la confiture mais si je n’en mets pas il ne voit goutte).


                  • kalachnikov kalachnikov 27 février 2018 17:42

                    @ Nabum

                    Et p***, arrêtez de foutre votre bobine et celle du Casimir partout, vous feriez louper une couvée de singes.

                    ’L’auteur doit se taire quand son oeuvre se met à parler’ [Nietzsche]


                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 2018 17:53

                    @kalachnikov


                    L’idéal étant de toujours s’étonner soi-même,....J’ai une copine, franchement pas du tout La Bruni. Habillée simplement et adoreant chanter des chanson grivoises. Elle a gardé son mari 20 ans et lui est très beau et charmeur,...Elle a su le conquérir,...

                  • Henry Canant Henry Canant 27 février 2018 17:53

                    Nabum,


                    Ce serait bien tu passes également au pilon ordinateur et tablette.

                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 2018 17:57

                      Quand je crée (peinture,...) je ne pense jamais à ce que va devenir mon travail. Je me donne toute à elle, ou à lui s’il s’agit d’autre chose. Je suis dans le présent. C’est à l’oeuvre de faire son chemin,...


                      • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 27 février 2018 18:05

                         @ C Nalbum Mieux vaut çà qu’une jambe de bois,..... d’ailleurs celui qui dans la vie est parti de Zéro pour arriver à rien n’a de merci à dire à personne .
                          


                        • C'est Nabum C’est Nabum 27 février 2018 18:13

                          @Armand Griffard de la Sourdière

                          je parviens à reculer parfois


                        • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 27 février 2018 18:42

                          @C’est Nabum
                           Si c’est pour mieux sauter vous avez raison , car rien de ce qui est fini n’est complètement achevé tant que tout ce qui est entrepris n’est pas totalement terminé !


                        • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2018 14:02

                          @C’est Nabum

                          C’est toujours ce que j’ai appris devant l’adversité « Reculer pour mieux sauter ».


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 2018 18:39

                          Le monde est assez cruel, mais c’est souvent quand on cherche la reconnaissance et l’amour de l’autre que l’on en reçoit le moins,... Contentez-vous de vous aimer et vous verrez alors que comme le soleil vous attirerez les gens près de vous.


                          • Henry Canant Henry Canant 27 février 2018 18:42

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                            Nabum ne s’aime, il s’idolatre.


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 2018 19:11

                            L’idolâtrie est exactement l’inverse de l’amour,....


                          • C'est Nabum C’est Nabum 27 février 2018 19:15

                            @Henry Canant

                            Vous faites erreur et votre méchanceté est totalement absurde


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 2018 19:22

                            @Henry Canant


                            Nabum reconnaît quand il s’est trompé, ce qui est assez rare,...

                          • Henry Canant Henry Canant 27 février 2018 21:05

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                            Certes, mais il ne s’est jamais excusé de ses vols d’articles et autres images.


                            Ne te laisse pas attendrir, il se joue de toi. Ce type est est un prédateur sans talent, un falsicateur et un oxiure.

                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 2018 21:24

                            @Henry Canant


                            Par contre, en ce qui me concerne, vous semblez bien aveugle,....

                          • Henry Canant Henry Canant 27 février 2018 21:58

                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                            Mais non, tu lui envoies de tps à autres quelques pics amicaux.


                            Tu ne cherches aucunement à abattre son masque pour dévoiler sa véritable figure.

                            Il sert une soupe aux indigents, il la met en scène. 


                            Je connais plusieurs personnes qui en font beaucoup plus sans en avoir besoin d’en faire part.

                            Ce besoin de reconnaissance est à vomir.

                          • Areole 27 février 2018 23:12

                            @Henry Canant
                            Nabum un oxyure ??? Il n’écrit pas en vers que je sache.

                            Je crains que vous ne le surestimiez. Nabum souffre tout bonnement d’incontinence scripturale. Je ne serais pas étonné, si à cet instant précis il n’était entrain de nous faire un petit pipi épistolaire. C’est un fat. L’homme est lourd disait Céline. 


                          • Henry Canant Henry Canant 27 février 2018 23:40

                            @Areole
                            C’est une attaque contre ma personne.


                            Je te signale aux autorités, il est intolérable que tu te montres plus intelligent.
                            Pauvre con 😂

                            J’en pense pas un mot

                          • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2018 14:05

                            @Henry Canant
                             Il faudrait lire, un tantinet de plus.
                             Si on ne s’aime pas, comment pourrait-on aimer les autres ?
                             Vous auriez dû lire ce dossier de notre Vif.
                             Avec l’autodérision, on devient invincible.


                          • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 2018 20:26

                            @Henry Canant

                            Ne vous faites pas de bile


                          • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 2018 20:27

                            @Areole

                            Exactement

                            Merci docteur


                          • ZXSpect ZXSpect 27 février 2018 18:40

                            L’article se termine heureusement sur une note d’espoir pour tous...

                            « Le roman seul, trouvera grâce à mes yeux, à la seule condition d’être en auto-édition. Le prochain est en route tandis que le premier est presque épuisé. »

                            D’autres prétextes à publicité gratuite et autopromotion nous sont donc garantis sur AgoraVox


                            • C'est Nabum C’est Nabum 27 février 2018 19:16

                              @ZXSpect

                              Ne venez pas les lire


                            • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2018 14:08

                              @C’est Nabum

                               Je viens de commenter votre antidote.
                               C’est aussi un Belge mais il doit avoir passé le Rubicon.... smiley


                            • Giordano Bruno 27 février 2018 19:10

                              Pourquoi ne pas les avoir offerts ?


                              • C'est Nabum C’est Nabum 27 février 2018 19:16

                                @Giordano Bruno

                                Je dois les acheter et fort chers

                                J’ai donc renoncé à ce « cadeau » empoisonné


                              • Henry Canant Henry Canant 27 février 2018 21:10

                                Nabum,


                                Mettre tout sur le dos de l’éditeur, c’est vraiment se foutre de la gueule du monde ; c’est l’auteur, donc toi qui signe le bon à tirer.

                                Minable jusqu’au bout.

                                • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2018 14:22

                                  @Henry Canant
                                   T’as rien pigé dans la manoeuvre de l’édition.
                                   L’éditeur s’en fout de ce qui est écrit du moment que cela rapporte avec des lecteurs qui payent..
                                   Une chanson de Brassens t’expliqueras
                                   Internet me permet de les sauter...
                                   J’y publie samedi mon prochain eBook.
                                   Pas sous forme de papier et j’explique pourquoi en fin de mon billet de samedi dernier


                                • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 27 février 2018 22:49

                                  @ Nabum


                                  J’ai jeté un oeil sur les comptes 2016 de votre éditeur ( celui qui figure sur la couverture en illustration )
                                  124.000 euros de C.A., 42.000 euros de valeur ajoutée

                                  C’est quasiment du bénévolat smiley

                                  • C'est Nabum C’est Nabum 28 février 2018 08:47

                                    @Sharpshooter - Snoopy86

                                    C’est une vitrine pour justifier un journal gratuit


                                  • waymel bernard waymel bernard 27 février 2018 23:00

                                    Faites-vous éditer chez Amazon, le paiement par l’acheteur déclenche l’impression du livre, il n’y a jamais de rebut.


                                    • Henry Canant Henry Canant 28 février 2018 00:36

                                      @waymel bernard
                                      C’est cela, invite le à continuer à s’étaler sur d’autres médias.

                                      Nous avons assez donné et bon courage pour les autres.

                                    • exocet exocet 28 février 2018 01:08

                                      @Henry Canant
                                      « Nous avons assez donné et bon courage pour les autres »
                                      personne ne vous a rien demandé, immonde rat d’égout.
                                      Quelques bons à pas grand chose comme vous ont découragé cénabum, qui, lui, a un vrai talent de conteur.
                                      Non, personne ne vous a demandé, ni de lire ses articles, ni de moinser systématiquement les autres lecteurs comme vous le faites, ni vos commentaires aigris et jaloux, bien caché derrière votre clavier.
                                      Et dans la vraie vie, vous faites le tartarin aussi, en face à face, à critiquer et jalouser ?
                                      Sale con.


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 28 février 2018 08:44

                                      @waymel bernard

                                      Je ne cautionne pas cette société qui tue les libraires


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 28 février 2018 08:45

                                      @Henry Canant

                                      Votre haine chronique m’interroge


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 28 février 2018 08:46

                                      @exocet

                                      Laissez tomber !

                                      Merci e me défendre ainsi mais c’est peine perdue
                                      L’intolérance suppose d’éliminer ceux qui pensent autrement


                                    • marmor 28 février 2018 10:56
                                      @exocet
                                      , immonde rat d’égout.
                                      Quelques bons à pas grand chose comme vous ont découragé cénabum, qui, lui, a un vrai talent de conteur.
                                      Putain, il s’énerve le missile !!!! C’est à mourir de rire !!!!
                                      Moi j’aime bien les rats d’égout, il en faut pour nettoyer les râclures et dégoûter les bourgeois !

                                    • Coriosolite 28 février 2018 15:07

                                      @C’est Nabum

                                      Votre aventure éditoriale semblait pleine de promesses, mais elle se termine en échec. Je comprends votre désillusion.

                                      Pour vous rasséréner, quelques informations sur le monde du livre, vous vous sentirez moins seul dans la déception :

                                      Rêvez un peu, votre livre a retenu l’attention d’un éditeur connu, vous vous voyez déjà auteur célèbre. Déchantez, un premier roman sur deux se vend à moins de 300 exemplaires, 9 sur 10 à mois de 1.000 exemplaires.

                                      Bon persévérons dans le rêve : vous avez vendu 300 exemplaires, après tout pour un début ce n’est pas affreux.

                                      Voyons les gains : votre livre s’est vendu 15€, l’éditeur vous versera dans 12 mois votre part, 350€ à peu près.

                                      Déduisez maintenant vos dépenses - frais postaux pour l’envoi de votre manuscrit à 10/12 éditeurs, café, cigarettes, une cravate et un beau stylo pour la signature du contrat, etc.- . Recettes moins dépenses, combien vous a couté la joie d’être édité ? Assez cher en général.

                                      Consolation : personne ne vous connaissait et 300 personnes ont été séduites par votre livre. Vous pouvez être assez fier de vous.

                                      Pas si mal par rapport à des noms connus bénéficiant d’une exposition médiatique à laquelle vous n’aurez jamais droit :

                                      Cécile Duflot (si, si rappelez-vous, elle était connue) : elle a vendu 600 exemplaires de son livre.

                                      Rama Yade (ça vous dit qqchose ?) 1.000 exemplaires

                                      J. C. Cambadélis (lui il bouge encore) 326 exemplaires.

                                      Christine Boutin : par pudeur et respect nous tairons le chiffre.

                                      Vous voyez Nabum, dans la galère nombreux sont les rameurs.


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 28 février 2018 15:32

                                      @Coriosolite

                                      J’ai vendu 700 exemplaire de mon premier recueils de contes, 350 du second et 500 exemplaires du roman

                                      Je suis simplement victime de ma médiocrité avérée


                                    • marmor 28 février 2018 17:37
                                      @C’est Nabum
                                      Nos jugements de valeur ne sont donc pas infondés, difficile après de les qualifier de meute sanguinaire. Comment vous reconnaître du talent si vous même constatez que vous en êtes dépourvu.Alors oui, c’est sûrement cruel mais c’est la loi du jugement du public, des lecteurs. Quand on s’expose, on s’expose, pour le pire et le meilleur.

                                    • Coriosolite 28 février 2018 18:14

                                      @C’est Nabum

                                      Pas si mal ces chiffres !

                                      Vous êtes au-dessus de la zone d’échec. Vous faites ce que vous aimez et vous avez des lecteurs.


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 28 février 2018 18:37

                                      @marmor

                                      Je suis le pire, heureusement je croise le meilleur avec vous


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 1er mars 2018 16:43

                                      @C’est Nabum,

                                       C’est loin d’être mauvais comme résultat pour une édition locale.
                                       Pour la Belgique, si vous avez écoutez les podcasts que j’ajoutais, c’est loin d’être mieux.
                                       Déjà fin 2015, un billet dit « En 25 ans, deux fois plus de livres publiés mais de moins en moins lus »
                                       Cela n’a rien à voir avec la médiocrité, mais au fait avéré que les gens lisent de moins en moins.
                                       Dans les 24 heures, que fait-on ?
                                       Les 3x8 heures.
                                      1. Le travail, le transport bureau-maison,
                                      2. les magasins, les enfants, les amis, les réseaux sociaux,
                                      3. puis dodo....
                                       Lire dans le lit, cela fait dormir plutôt que réfléchir.
                                       « Quel que soit le support, le lecteur-loisir, du polar policier remporte les suffrages. ».




                                    • nono le simplet nono le simplet 28 février 2018 08:59

                                      je vois que les charognards ont saisi avec une joie frénétique le morceau de viande que tu leur a tendu

                                      bel exemple de haine impudique ...
                                      l’humanité a un fond, on arrive à le voir ici !

                                      • marmor 28 février 2018 11:14
                                        @nono le simplet
                                        Haine impudique ou objectivité froide ? 
                                        Vous avez lu dans cette diatribe à la Caliméro une once de remise en cause de son travail ? NON, c’e n’est la faute que des éditions du jeu de l’oie, escrocs et incompétents ! Ils ne vendent que ce qu’on leur propose, et ce qu’on leur propose n’interesse personne, mais il n’y a que Nabum qui ne veut pas s’en rendre compte. 
                                        Alors désolé Nabum, mais payer 20 €, même 10, pour vous lire... Sur Ago, passe encore, car c’est gratuit et rigolo, instructif, un cas d’école pour la psy.
                                        Je sais que ce n’est pas très charitable, mais juste objectif à mon sens. Personnellement, je sais que je n’ai aucun talent, et si je me fourvoyais à vouloir écrire avec la frénésie d’un névrosé des histoires sans intérêt, je remercierais les charognards d’éviter que je me ridiculise encore, mais je parle pour moi ....

                                      • C'est Nabum C’est Nabum 28 février 2018 15:32

                                        @nono le simplet

                                        J’aime leur faire plaisir


                                      • Xenozoid 1er mars 2018 20:37

                                        c’etait une compétition de cuisiniers ?

                                        je vais te remonté le moral(clique sur moral),ne vois en rien une attaque,juste de l’humour


                                        • C'est Nabum C’est Nabum 1er mars 2018 21:23

                                          @Xenozoid

                                          De la cuisine ou plutôt de la malbouffe


                                        • Xenozoid 1er mars 2018 21:27

                                          @C’est Nabum

                                          je parlait d’humour( j’essaie de détendre l’atmosphere)


                                        • Bernard Grua Bernard Grua 9 mars 2018 14:19

                                          J’ai bien aimé cet article. Il y a de la passion et de la sincérité. La plupart des commentaires sont, aussi, plaisants à lire. Je peux comprendre que certains aient des avis négatifs, s’ils sont argumentés. En revanche, il y a de répugnantes attaques personnelles qui brisent la magie de l’échange. A mon sens, il faudrait bloquer ces trolls. Leurs injures sont une nuisance pour tous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès