• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Au temps des livres

Au temps des livres

Nul n’est prophète en son pays.

Samedi 2 décembre, je vais avoir le redoutable privilège d’attendre les éventuels clients ou bien curieux dans la librairie de ma ville natale. Je redoute ce moment que j’attends depuis si longtemps. Il m’a fallu désenchanter si souvent par le passé. D’abord en ne voyant pas mes recueils de contes dans la vitrine du magasin qui m’avait donné l’amour des livres ; une fâcherie entre le libraire et mon éditrice d’alors en étant la cause. Puis en ne parvenant jamais à toucher l’intérêt des responsables locaux comme s’ils ne voulaient pas qu’un enfant du pays fasse spectacle chez eux.

Je ne me suis pas découragé et la providence m’a donné un petit coup de pouce, une nouvelle librairie s’est ouverte. Le passé pouvait être oublié, j’avais ma place pour une séance de dédicace avec ma collègue, une voisine venant d’un village tout proche. D’autres portes sont restées closes, comme la bibliothèque municipale qui ne tenait pas à recevoir un conteur un samedi matin, de peur de déranger les lecteurs, argument qui s’entend forcément.

C’est donc le moment de découvrir s’il reste encore quelques personnes qui se souviennent de ma famille, de la boutique d’alors, de l’enfant que j’étais. Des voisins, des amis, des connaissances qui auraient envie de venir à ma rencontre, d’acheter le roman ou bien d’entendre quelques contes. L’oubli arrive si vite et près de quarante années sont passées.

Je me fais sans doute des illusions. Il faut bien vivre d’espoir et c’est le cœur gros que j’attendrai les éventuels acheteurs. Ma collègue d’écriture m’aidera sans doute à supporter ces heures qui peuvent être lourdes si rien ne se passe. Le Journal de Gien nous a donné un coup de pouce, j'espère que les curieux viendront à notre rencontre.

Pourtant c’est là que j’ai construit mon amour pour la Loire et la langue, ma vision de l’existence et mon goût pour la parole. C’est là que j’aimerais raconter l’histoire locale, les grands personnages et les petits anecdotes qui restent gravées dans ma mémoire. Mon pays d’en-France m’est si cher, qu’il me serait doux de le partager avec ceux qui y vivent encore. C’est justement en le partageant avec Nadine, mon binôme littéraire, elle qui venait de Bretagne après un long séjour à Tahiti que j’ai su lui montrer la beauté de l’endroit et le lui faire aimer. C’est ainsi que nous avons décidé d’en faire le point central de notre roman : Règlement de conte sur la Loire.

Je vais m’y rendre avec le sentiment que c’est la dernière occasion de renouer, de rétablir des liens que la vie a distendus. Ce livre dont une grande partie de l’action se déroule dans le château et sa région depuis que ma collègue est tombée sous le charme de l’endroit est une bouteille à la mer, un appel à la mémoire, une déclaration à ce pays qui m’a construit. Quelques dédicaces seraient un miracle, l’amnésie est devenue la règle, le temps faisant douloureusement son œuvre sauf pour celui qui se nourrit d’une nostalgie illusoire.

J’y crois pourtant et ce billet est un appel maladroit, un geste désespéré et sans doute inutile. Qui à Sully songerait à venir lire ce message perdu dans l’immensité d’une toile anonyme. Je croise les doigts, il y aura bien des bonnes âmes pour le relayer, le transmettre à bon port. Sur le quai des mariniers, le long des boulevards, dans les rues que je parcourais en tous sens pour rejoindre des amis qui sont presque tous partis sous d’autres cieux.

Je suis d’un pays dont il ne reste pas grand chose. C’est bien là le sort de ces petites villes qui ont été frappées de plein fouet par la crise économique qui a fait venir une nouvelle population sans racine. Les miennes sont ici, elles sont encore sur ce champ de foire qui m’a vu naître. Qui songera à s’en souvenir ?

J’attendrai ! Je les attendrai ces fantômes de ma jeunesse. Je les espérerai ces amis qui n’ont pas quitté le navire et que j’ai perdu de vue. Je leur offrirai mes histoires, je redonnerai vie à ce passé qui fut le nôtre. Auront-ils le même désir ? Je l’espère de toutes mes forces et je leur donne rendez-vous à la libraire Au temps des livres, samedi 2 décembre de 15 à 18 heures et bien plus si affinité.

Livresquement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 1er décembre 2017 12:59

    Au moins c’est une autopromotion honnête,
    L’auteur n’attend rien d’autre que des clients...

    business as usual !


    • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 14:01

      @Robert Lavigue

      et vous naturellement


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2017 13:06

      L’Oeil de Sologne (solognotte) est la meilleure pomme de terre au monde. 

      K’gnotte, le financement qui vous manquait pour bien démarrer...

      • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 14:01

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        merci


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2017 13:16

        Anniversaire de jacques Lacarrière (Les Hommes ivres de Dieu), ami d’  Albert CamusRaymond QueneauRoland BarthesAntoine Vitez. En belle compagnie


        • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 14:02

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Ce n’est pas mon anniversaire


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2017 15:07

          @C’est Nabum

          Chaque jour est un anniversaire que nous nous devons de fêter. Surtout celui des écrivains. C’est celui de Lacarrière (grand voyageur comme tous les sagittaires)

        • JL JL 1er décembre 2017 13:16

          Bonjour C’est Nabum,
           
           Nadine Richardson, c’est vous ?


          • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 14:02

            @JL

            Non c’est ma collègue d’écriture pour le roman


          • Henry Canant Henry Canant 1er décembre 2017 14:50

            Nabum,

            La librairie me semble bien trop petite pour vous accueillir. Un tel événement va attirer des masses.

            A ta place, j’aurai organisé cela dans une FNAC ou mieux, louer un Palais des Congrès.

            Ta trop grande modestie te nuit.

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2017 15:08

              @Henry Canant

              La nuit va comme un gant à NA BUM.

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2017 15:42

              @ysengrin


              Anniversaire de BASHUNG aujourd« huis ». 

            • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 16:18

              @Henry Canant

              Vos savez bien que je ne suis rien et que je ne nuis à personne


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2017 15:55

              Par contre, le 2 est le jour supposé de conception de ma mère et le jour de naissance de la mère d’Olivier. La Couvertu RE ou trois rades est celle d’un ARBRE. 


              • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 16:18

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                La neige fera obstacle


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2017 17:05

                @C’est Nabum


                Les parties remises furent le lot de ma vie. 

              • marmor 1er décembre 2017 16:32
                qui a fait venir une nouvelle population sans racine. Les miennes sont ici.

                Donc, les gens qui vivent ailleurs que dans leur ville natale n’ont pas de racines.
                Je trouve cette remarque fort pédante et prétentieuse. Et je comprend que de rester dans un trou pendant un demi siècle ne doit pas trop ouvrir les yeux sur les autres, mais aide à se concentrer sur soi-même, s’égocentrer, en somme. C’est pas moi qui le dit, c’est vous !

                • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 17:10

                  @marmor

                  Je suis mauvais, nul, détestable, prétentieux, inculte, ...

                  Ne perdez pas votre temps à me fréquenter ainsi


                • marmor 1er décembre 2017 17:53
                  @C’est Nabum
                  Pirouette, cacahuette...
                  Faut pas relever, faut pas critiquer, faut pas prendre en défaut, faut encenser, adouber, adorer, flatter, sinon, pirouette, c’est si simple. 
                  Je vous aime Nabum, vous êtes le nouveau Chateaubriand, vous n’avez pas d’égal, vous êtes le rex ligericus, Jeanne d’arc n’est rien à côté de vous, l’évêque Cauchon ne s’y est pas trompé, etc etc etc etc 
                  Là, j’ai bon ? C’est dans la charte ? Je me tiens bien ?
                  Désolé Nabum, mais à part des critiques, ou des louanges, il n’y a strictement rien à dire sur vos écrits, rien qui passionne, rien qui ouvre la discussion, rien, à part vous et vous et encore vous, tous les jours, Narcisse..C’est pour cela que je viens commenter, pour vous aider.
                  Putain, obligé d’être agréssif, mais clairvoyant. Je ne suis pas en mesure de faire votre analyse, faites la vous même, demmerdez vous avec vos fantômes.
                  Il fallait pas ? J’aurais pas dû ?

                • juluch juluch 1er décembre 2017 17:25

                  Vous nous raconterez !! 

                   smiley

                  • juluch juluch 1er décembre 2017 17:42

                    @juluch

                    Nabum, je vous ai contacté sur votre adresse gmail.....

                  • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 18:07

                    @juluch

                    bien sûr


                  • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 18:07

                    @juluch

                    Je suis touché et je viens d’y répondre


                  • Henry Canant Henry Canant 1er décembre 2017 20:44

                    Nabum,

                    Sincérement je m’inquiète. Avez-vous prévenu les pompiers, les RG et le préfet de Votre Présence ?

                    Cela va engendrer une foule immense, faut prévoir les forces de l’ordre en nombre suffisant pour canaliser la foule, les postes de premiers secours et jusqu’aux toilettes.

                    N’oublie pas que tu as de nombreux jaloux, je crains pour ta vie.

                    J’admire ton courage mais pense à ta sécurité, il faut que tu restes en vie pour continuer à sauver les gabarres sur la Loire.





                    • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 20:48

                      @Henry Canant

                      vous pouvez demander mon internement d’office


                    • Henry Canant Henry Canant 1er décembre 2017 20:54

                      @C’est Nabum
                      Si cela peut te sauver, sans abandonner ton Combat, pour revenir plus fort.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 21:22

                      @Henry Canant

                      Rien ne me sauvera du gouffre


                    • sarcastelle 1er décembre 2017 20:59

                      On y va tou-te-s demain pour porter Nabum en triomphe ? 


                      • C'est Nabum C’est Nabum 1er décembre 2017 21:22

                        @sarcastelle

                        Je ne suis qu’un mortel


                      • Henry Canant Henry Canant 1er décembre 2017 21:27

                        @C’est Nabum
                        Nous le sommes tous, mais tes Écrits seront éternels car gravés dans le marbre de l’humanité. 



                      • C'est Nabum C’est Nabum 2 décembre 2017 06:36

                        @Henry Canant

                        Les écrits numériques sont éphémères


                      • nono le simplet nono le simplet 2 décembre 2017 04:42

                        il y a une dizaine d’années mon ex beau père a écrit un livre sur sa vie, notamment en Algérie, auquel j’ai participé en le recopiant sous format word ... livre bien écrit mais plutôt confidentiel ...

                        il l’a présenté à la foire du livre de Brive en Corrèze et à ma grande surprise en a vendu quelques centaines d’exemplaires ... 
                        je te souhaite le même plaisir qu’il a éprouvé ...
                        par contre, je ne te conseille pas de publier un jour un recueil de « certains commentaires » de tes articles ... c’est tellement mauvais que ça n’aurait aucun succès smiley 


                        • nono le simplet nono le simplet 2 décembre 2017 04:47

                          @nono le simplet
                          en plus, ils seraient capables de te demander des droits d’auteur ... prenant leurs remontées gastriques pour de la littérature ...


                        • C'est Nabum C’est Nabum 2 décembre 2017 06:37

                          @nono le simplet

                          Je compte bien en faire une compilation

                          Nous découvrons ainsi les tréfonds de l’âme humaine

                          Merci de relever le niveau


                        • nono le simplet nono le simplet 2 décembre 2017 07:04

                          @C’est Nabum
                          cette méchanceté gratuite drapée dans un costume mal taillé de critique littéraire me sidère et me laisse aussi rêveur sur la noirceur de l’âme humaine ...

                          d’autant que je me demande bien ce que tes billets peuvent bien enlever à leur liberté d’expression ...
                          peut être certains s’imaginent que la publication de tes billets se fait au détriment des leurs ... les pauvres ...

                          en fait, tu as raison de ne pas les bloquer ... ils te donnent bien involontairement une sorte de caution morale bien plus significative qu’une indifférence et un silence polis ... peut être pas au point de les remercier mais quand même smiley 

                        • C'est Nabum C’est Nabum 2 décembre 2017 07:08

                          @nono le simplet

                          Elle n’est pas gratuite
                          Je la paie chère

                          Ils peuvent être contents et le site également qui laisse de tels personnages agir

                          Heureusement il demeure des gens comme vous


                        • nono le simplet nono le simplet 2 décembre 2017 07:15

                          @C’est Nabum
                          c’est bien ce qui me désole ... ça te fait mal et je le sens bien ... eux aussi d’ailleurs ... parfois j’aimerais les tenir par le col pour un entretien à bâtons rompus smiley ... mais c’est un sentiment fugace vite réprimé ... d’autan que quand ils s’en prennent à moi ça me fait rire ...

                          au point où on en est tu peux me tutoyer, ce serait un honneur pour moi !

                        • nono le simplet nono le simplet 2 décembre 2017 12:54

                          @ysengrin
                          merci pour le conseil ...

                          mais tu sais, pour m’impressionner il faut faire plus de 1.90 m et 110-115 kg ... et encore pas sûr ...
                          les petits roquets du net que j’ai rencontré en vrai ne dépassaient pas les 75 kg et m’ont bien fait rire ... 
                          comme disait LIno Ventura « quand les gros costauds causent, les petits maigres écoutent » 


                        • Robert Lavigue Robert Lavigue 2 décembre 2017 13:00

                          @nono le simplet

                          Ton beau-père et tes petits doigts agiles, on s’en fout ! T’es pas fergus.
                          Alors trêve de bavardages. Passons à l’essentiel.

                          As-tu acheté les livres du Melon de la Loire ?
                          Il y a une promo en ce moment. Package de Noël avec dédicace et produits dérivés.

                          Es-tu intervenu auprès de ton maire pour que Cabot de la Loire puisse s’exhiber près de chez toi ?
                          Il vendra ses produits dérivés à la fin... Une animation exceptionnelle pour tous les publics captifs (séniors, écoles, associations caritatives subventionnées, etc)

                          PS : Pour l’anthologie des commentaires, c’est dans ses cordes. Pomper sans créditer, c’est son fonds de commerce.


                        • C'est Nabum C’est Nabum 2 décembre 2017 21:01

                          @nono le simplet

                          Je ne bronche pas

                          La méchanceté finis toujours par se retourner contre ceux qui en usent de la sorte

                          Merci l’ami

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès