• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Bicentenaire de la mort de Méhul : et Uthal resplendit

Bicentenaire de la mort de Méhul : et Uthal resplendit

Supercherie littéraire bien connue, les poèmes gaéliques du barde Ossian furent adaptés par le poète écossais James Macpherson (1736-1796) à la fin du XVIIIème siècle et eurent une énorme influence sur le monde artistique européen. En 1806, Étienne-Nicolas Méhul (1763-1817) participe à cette vague ossianique en créant au Théâtre de l'Opéra-Comique Uthal. Après une quinzaine de représentations, l'opéra est abandonné et après quelques tentatives infructueuses de remise au programme, il sombre dans l'oubli. 

En ce début d'année 2017, le Palazzetto Bru Zane s'est entouré d'une remarquable équipe afin de redonner vie à cette partition. Aux commandes de ses Talens Lyriques en très grande forme, Christophe Rousset rend justice à l'efficacité dramatique de l'écriture du compositeur et ce dès la tempête dépeinte avec brio dans l'ouverture. Brumeuses et sombres, les couleurs de l'orchestre sont ainsi obtenues par l'absence de violons au profit de l'utilisation unique de l'alto dans l’orchestration.

Du côté des voix, on est déjà convaincu d'un bout à l'autre de l’œuvre par la limpidité de la diction des chanteurs. Seule représentante de la gent féminine, Karine Deshayes offre son mezzo souple et chatoyant à une Malvina déchirée entre amour et devoir. Dans le rôle-titre d'Uthal, on est heureux de retrouver l'intelligence et toute la sensibilité de la voix du ténor Yann Beuron, notamment dans la Romance Tel que l'on voit sur nos montagnes. Dans le reste des voix masculines, on ne peut d'abord pas passer à côté du magnifique travail de Jean-Sébastien Bou dans le rôle du haineux Larmor ainsi que de celui de Sébastien Droy dans le rôle malheureusement trop court d'Ullin. Pour compléter le tableau, on notera le soin apporté par les Bardes à leur magnifique quatuor de l'Hymne du Sommeil ainsi que la précision et la qualité des interventions du Choeur de Chambre de Namur.

Merci donc au Palazzetto Bru Zane de rendre accessible à un tel niveau de qualité l’œuvre de Méhul, dont ce n’est heureusement pas la première manifestation (pensons notamment au récent concert donné à Londres avec Michael Spyres). Même si la discographie du compositeur n’est pas entièrement vierge, il faut que ce livre-disque constitue un premier pas vers d’autres recréations de cette envergure.
 

Maxime Melnik
 

__________________
Etienne-Nicolas Méhul (1763-1817)
Uthal
Opéra en un acte

Karine Deshayes, Malvina
Yann Beuron, Uthal
Jean-Sébastien Bou, Larmor
Sébastien Droy, Ullin
Philippe-Nicolas Martin, Le chef des Bardes

Les Talens Lyriques
Choeur de Chambre de Namur
Christophe Rousset, direction


Livre-disque bilingue en français et anglais
Collection « Opéra français » du Palazzetto Bru Zane (Ediciones
Singulares) Vol. 14 | 2017 ES 1026


Ce livre-disque peut être acheté directement via Ediciones Singulares

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires