• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > BREST bombes sur les murs

BREST bombes sur les murs

Brest bombes sur les murs

roman de Michèle Cordier

éditions Alain Bargain

383 pages

2ème trimestre 2018

 

Un polar dit local à déguster

 

J'aime bien fouiner dans les librairies pour y trouver des romans écrits par des auteurs « locaux ».

On y trouve de tout, comme ce roman que j'ai délaissé au bout de la 60 ème page après plusieurs tentatives ou celui ci écrit par Michèle Cordier....roman bien écrit, distrayant et qui apporte un éclairage sur les mœurs d'une bourgeoisie locale tout en offrant au lecteur un suspense bien agencée.

Voici le genre de lecture de vacances que j'aime bien.

« Sylvaine était une adolescente parfaite. Jolie, sportive, sage et surtout intelligente ».... un peu délaissée et choyée par une famille aimante, elle se laisse aller à exprimer son talent d'artiste en bombant les maisons de Paimpol et surtout celle de son professeure peu vénérée.

C'est une adolescente pas encore entrée légalement dans l'âge adulte.

Ses actes « délictuels » vont lui faire rencontrer un trentenaire, artiste de moindre talent qui va lui faire découvrir la vie et l'entraîner à Brest pour qu'elle y découvre un terrain d'aventures à la mesure de ses capacités.

Le milieu du street art est pluriel, on y trouve des idéalistes, des ambitieux , des paumés et aussi des personnes, peu nombreuses qui,demain deviendront des célébrités.

Sylvaine est vite repérée par ses concurrents et par un élu local qui cherche à valoriser un espace urbain qui est condamné à la démolition au profit de promoteurs.

 

Le lecteur va plonger dans le milieu de cette bourgeoisie aisée qui côté cour donne des leçons de civilisation et d'honnêteté et qui côté jardin se laisse aller au plaisir facile auprès de jeunes filles « invitées » à des soirées pour y devenir des objets sexuels....

 

Tout allait continuer ainsi pour le malheur de certaines lorsqu'un soir un corps inanimé est trouvé, celui de notre « héroïne » qui a sombré dans le coma....

Que s'est-il réellementa passé ?

Quelle est la relation entre cette agression et les inscriptions douteuses et injurieuses émanant d'un maniaque ?

Ce sont les questions que se pose le détective privé Sam qui commence une enquête pleine de rebondissements.

Comme dans tout « polar » il faut attendre la toute fin du livre pour connaître la clé.

L'intérêt de ce livre c'est d'être un roman intéressant, instructif et aussi de ne pas sombrer dans le conte de fées....

Nous sommes là dans la vraie vie.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • baldis30 13 août 18:36

    bonjour

     « ...le milieu de cette bourgeoisie aisée qui côté cour donne des leçons de civilisation et d’honnêteté et qui côté jardin se laisse aller au plaisir facile auprès de jeunes filles « invitées » à des soirées pour y devenir des objets sexuels.... »

     Pure fiction d’une imagination délirante, c’est pas possible, cela n’existe pas ; cela n’existe pas ..... et ne peut pas exister chez les bourgeois ... seul Jacques Brel fit une comparaison avec des suidés, comparaison qu’il faudra un jour censurer .... !


    • mmbbb 14 août 08:12

      @baldis30 N étaient ce pas les pratiques du couple Beauvoir ? Sarte congédiait sans ménagement les filles qu il venait de niquer lorsqu elles ci ne lui convenait plus .

      Bon se taper SARTE ? Il fallait en vouloir ! 

      La psychologie féminine m échappera toujours . Certaines « meufs » aiment baiser avec ces porcs .

      Ce couple etait un couple mytique , une icone qu il ne fallait pas salir .absolument pas critiquer.  Les gauchistes avaient aussi leur bigoterie .

      A la mort de Sarte , un taré parmi les tares « nous sommes orphelins » .

      Toujours anti bourgeois primaire les gauchos de base et toujours aussi obtus .

      Ce fut la meme chose avec la nomenklatura .

      Votre cretinerie est confondante 


    • baldis30 14 août 09:51

      « @mmbbb
       »Votre cretinerie est confondante
       merci pour ma crétinerie 
      En analysant correctement le terme confondant ...
      vous seriez un confondu par la faute de ma crétinerie ...
      mille excuses je ne pensai pas être lu aussi bas dans l’échelle intellectuelle ....

      Donc je suis un bourgeois, gauchiste et obtus ... c’est complet ... et en conséquence par abus de mathématique étant complet, je conVERGE vers une suite de cochons ou autres bêtes semblables.
      Je comprends que venant d’un confondu ayant trop célébré les eaux de Vichy (bourrées de CO2, bonjour le climat) vous n’êtes plus capable de distinguer la prose intelligent des autres des rictus de votre visage dans le miroir de votre clavier et que vous vous laissiez aller dans la confusion !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès