• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Camping 2, beauf-movie par excellence

Camping 2, beauf-movie par excellence

Hier soir, devant le cinéma, j’avais le choix entre Mammuth et Camping 2. Tenté par le premier, j’ai stupidement opté pour le second, histoire de faire une critique sur un film généraliste. Hop, en caisse je loue un emplacement sur le terrain de la comédie franchouillarde. Arrivé en salle, j’y étais déjà, dans ce camping des flots bleus : salle pleine, moyenne d’âge 55 ans, rires forts et toux grasses. Si certains attrapent des mycoses en tongs dans les douches publiques estivales, moi j’ai contracté une allergie pour ceux qui s’esclaffent pendant de longues secondes sur un gag séculaire. Vous voyez le genre, la grosse femme dont tous les humoristes se foutent parce qu’elle a un temps de retard. Bref, 1h40 au pays des beaufs, devant comme derrière l’écran.

On prend les mêmes et on recommence

En comédie française, un deuxième opus est rarement efficace. A quelques énergiques exceptions près (Les visiteurs 2, La Vérité si je mens 2), la suite d’un film à succès est sa pâle copie, dans un but pécunier, dans laquelle on reprend les éléments à succès pour revendre sa marchandise. Pour Camping, on le sait, la marque de fabrique c’est la Beauf Touch, dans laquelle malheureusement beaucoup de gens se retrouvent.

Camping 1 était l’adaptation de plusieurs sketchs de Franck Dubosc, déjà très caricaturaux mais néanmoins efficaces. Cette année on retrouve la même bande : Les Picq, couple sexagénaire, pantouflard et heureux, les Gatineau, famille de commerçants éponge à toutes les nouvelles tendances consommatrices, et Patrick, le divorcé au chômage, ex-tombeur reconverti has-been dans la rêverie. Le petit nouveau c’est Richard Anconina, en quadragénaire psychorigide coincé, parti en vacances pour subir au mieux son « break » amoureux. Niveau intrigue c’est catastrophique, on devine tout d’avance : les vieux vont une fois de plus se plaindre de leur emplacement fétiche, les Gatineau vont encore subir une crise de couple due à une nouvelle lubie, et Patrick cherchera toujours l’amour. Déjà vu et aucun intérêt ! Sans rien spoiler, vous devinez aisément que le psychorigide, fort de ces nouvelles rencontres estivales, va tout arranger et se rapprocher du bonheur. Et à l’année prochaine les copains ! (non merci, sans moi).

http://img693.imageshack.us/img693/4671/capture2yq.png

"A tout l’argent qu’on va se faire avec ce film !"

Une belle image d’Epinal de Beauf-land

Ne comptez pas être pris par une intrigue originale, c’est typiquement aristotélicien : exposition - élément déclencheur - crise - dénouement - tout-le-monde-il-est-beau, avec simplement une superposition d’histoires secondaires. Les personnages ont une personnalité d’ado, se font la gueule puis se rabibochent. Clairement, Camping est le film souvenir d’une colonie de vacances pour adultes : on remet sa vie en question pendant deux semaines en faisant de nouvelles rencontres pour finalement rentrer à la maison retrouver bobonne, la télécommande et la routine. Cependant, je concède que la fameuse catharsis puisse fonctionner sur une certaine tranche de spectateurs.

http://img691.imageshack.us/img691/7417/capture1w.png

Ambiance super Boum de fin de colo’

Camping 2 a inventé le beauf-movie, le film qui ne tient que par l’accumulation de détails matériels amusants. Les gags oraux sont lourds et léthargiques, à faire se retourner Audiard dans sa tombe. Si vous voulez éviter de vous ennuyer, scrutez les moindres détails, vous pourrez sourire intérieurement : transistor à cassettes, t-shirts imprimés, au second degré jouissif (un maillot David Guetta jaune hideux, un D&G estampillé « discount »...), les mêmes voitures connotées que dans le premier Camping, et une bande son à la sauce Barzotti. Un bravo mérité à l’accessoiriste.

En une phrase, ce Camping 2 qui fleure bon l’huile bronzante a trop pris le soleil, on s’y ennuie avec un lourd sentiment de bâclage, de déjà vu.

3/10


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • WatchTower WatchTower 3 mai 2010 10:29

    Dans ce cas là, l’article est aussi inutile que le film, non ?

    Je ne saurais que vous conseillez l’indifférence, vous soulagerez votre besoin d’expression intellectuelle sur des sujets qui méritent d’être entretenus dans les esprits !


    • il tasso 3 mai 2010 10:59

      Les beaufs vus par les bourgeois ça donne une critique bourgeoise
      de merde sur un film bourgeois de merde :

      « Hier soir, devant le cinéma, j’avais le choix entre Mammuth et Camping 2 »
      nb : ce n’est qu’une question de choix : ce mossieu voulait aller au cinéma,
      pas voir un film (nuance)

      « A quelques énergiques exceptions près (Les visiteurs 2, La Vérité si je mens 2) »
      effectivement ça c’est de la référence de haut-niveau (pas du tout beauf)

      « Les Picq, couple sexagénaire » (C. Brasseur né en 1936... sexagénaire donc)...
      « Richard Anconina, en quadragénaire psychorigide » (Anconina né en 1970, ah non 1953,pardon, ce qui fait de lui un bien plus crédible séxagénaire que Brasseur, bientôt octogénaire)

      « Une belle image d’Epinal de Beauf-land
      Camping est le film souvenir d’une colonie de vacances pour adultes : on remet sa vie en
       question pendant deux semaines en faisant de nouvelles rencontres pour finalement rentrer
       à la maison retrouver bobonne, la télécommande et la routine. Cependant, je concède que
       la fameuse catharsis puisse fonctionner sur une certaine tranche de spectateurs. »

      j’ai pleuré en lisant ça : que d’intelligence : « bobonne télécommande et routine », ça rassure l’étudiant de penser que celui qui va se marrer sur camping est un con, sa vie se résumant à ces trois mots, lui qui n’a pas de copine, qui n’a pas de télécommande et qui ne met jamais son réveil pour aller en cours ? c’est peut-être pour ça que les étudiants ont des réductions au ciné : ça les conforte dans leur clairvoyance....


      • kitamissa kitamissa 3 mai 2010 11:07

        ce qui me fait marrer c’est l’hypocrisie de l’auteur ( et quand je dis hypocrisie je suis gentil)

        il a le choix entre deux films,sachant que l’un d’eux sera une merde avec un public de lourdingues et il y va quand même ....

        il dépense 10€ pour se faire chier avec les beaufs pendant près de deux heures ,et après il nous en fait un article pour nous dire qu’il a vu un truc débile avec un public de cons alors qu’il avait casqué pour se mêler à ce public !

         smiley


        • cmoy patou 3 mai 2010 11:15

          Tiens quelqu’un qui ressemble à PV et qui essaye de nous refiler sa masturbation pseudo intellectuelle de cinéaste averti.

          En fait la beaufitude c’est vous même qui vous la créée.

          " On examine avec soin les objets dans les boutiques, mais quand il s’agit des gens, on les juge sur l’apparence. "
          Aristippe de Cyrène

           


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 11:27

            Cet article m’ a donné envie d’ aller voir ce film .

            Je préfère et de de loin rire un bon coup plutôt que de lire des bêtises comme ici .

            Agoravox a inventé la critique par un beauf , étudiant en lettres etc ...

            Pareil que le film Le Ch’ti critiqué par la plupart des gens de lettres qui a fait dans les 20 millions d’ entrées .

            20 millions de cons sauf lui ...... smiley


            • Cogno2 4 mai 2010 10:01

              Oui, on peut dire pareil pour la musique, les gens sont des veaux, ils aiment ce qu’on leur dit d’aimer, même si c’est une bouse.
              Ce permet d’être avec la meute, de pas se poser de question, d’être un bon veau bien vu de tous pour pas grand chose.
              Aller kradock, fait meuuuuh ou mêêêêê, à toi de choisir.

              Quand aux histoires de cette merde appelé les ch’tis et de la grande vadrouille, c’est encore une belle connerie, car il faut comparer ce qui est comparable.
              combien de salle à l’époque ? maintenant ?
              combien de spectateurs potentiels à l’époque ? maintenant.


            • Lilian Elbé 3 mai 2010 11:36

              Merci de vos commentaires si précieux vous trois (sur quatre à cette heure) qui vous fendez de si vives réactions au quotidien sur ce site, à descendre les autres membres dans une lâcheté toute numérique.

              Mais ayez d’abord le courage de publier ! au lieu d’asséner de fallacieux arguments, de vous faire un point de vue en fonction de mon statut d’étudiant. Au passage, être inscrit dans une fac’ ne signifie pas forcément recevoir le kit du parfait stéréotype, avec mollesse, attitude bourgeoise et keffieh fournis.

              C’est dingue ces réactions si vives dès l’instant où vous lisez un texte négatif, qui s’appelle une critique de film, comme vous pouvez en lire partout et quotidiennement. C’est un avis personnel, il n’a pas de vocation utilitaire, au même titre que vous donnez le votre en commentant.

              Et apprenez à lire moins vite, je n’ai JAMAIS écrit que tous les amateurs de film sont des beauf« , mais qu’il est ciblé pour un public beauf’, de part son montage, son intrigue et ses dialogues. Est-ce insultant ? Non.

              Faire une critique de cinéma n’est pas forcément la complaisance d’aller voir que ce qui nous plait, mais c’est choisir un sujet, un film qu’un plus grand nombre pourrait connaître.

              Et pour répondre au condescendant »il tasso", je ne suis pas responsable du choix des acteurs concernant leur âge. Prendre des acteurs plus vieux que leur personnage s’est toujours fait ! Si vous n’avez rien d’autre à faire que chercher à me descendre en comparant avec les pages wikipedia des acteurs, mettez justement votre réveil et retournez à la fac, ne serait-ce que pour faire un peu de sophisme, ça vous occupera !

              A tous, vous les commentateurs fiers mais incapables de publier un article construit, bossez sur plusieurs papiers avant de juger les autres !


              • morice morice 3 mai 2010 12:42

                ne vous laissez surtout pas insulter par les vieux cons. Ils n’ont visiblement été jeunes que sur le tard, ou même parfois jamais. Il jalousent l’impertinence et l’intelligence, tout ce dont ils ont toujours été dépourvus. Continuez sur votre voie, et laissez les hurler : ils ne sauront jamais faire ce que vous faites : prendre le RISQUE d’être publié. Des pleutres, des beaufs. Tout ce qu’il y a dans ce film... un autre film avait montré à quoi ils conduisent... ça se passait aussi dans un camping de beaufs...


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 11:45

                Mais mon gars , ton public de 55 ans rires forts et toux grasses c ’est pas une insulte envers une tranche d’ âge .

                T ’es comme Villach toi , tu voudrais faire passer des WC pour des lentes ternes .

                Quant à écrire des articles j’ en ai écrit trois , dont deux .

                C ’est bête d’ être déjà si bête à votre âge Monsieur l’ Etudiant .


                • bonsens 3 mai 2010 11:53

                  @ l’auteur : ne vous en faites pas trop , Agoravox est connu pour etre un lieu de haute bonne foi et courtoisie.


                  • morice morice 3 mai 2010 12:35

                    le jour où on s’apercevra que Dubosc est dépourvu de talent, on aura fait un bon pas...

                    Haddock, votre naufrage devient votre vieillesse... ç’est drôle, on peut la faire dans tous les sens celle-là... ah ah ah !!!!


                    • Castor 3 mai 2010 16:49

                      Dubosc n’est peut-être pas votre tasse de thé, Morice, mais de là à prétendre qu’il n’aurait pas de talent...il y a un pas, et un grand, qui mène tout droit à votre rigidité et à votre dictature du bon goût.


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 12:45

                      Le jour où on s’ apercevra que Morice a du talent est l’ improbable jour où pyralène et toute cette sorte d’ enneuneusés agiteront un encensoir dans lequel on verra luire une étincelle d’ intelligence .

                      Soyons optimistes ..... smiley


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 12:53

                        Un bon film pour certains ( du moins d’ après ce que l’ on peut lire dans les articles de Morice ) c ’est quand dans le désert de Mauritanie des agents de la CIA en guêtres et bretelles militaires affrontent Ben Laden en chechia et turban sur un âne quadrupède muni sur ses flancs décharnés d’ une bombe à retardement déclenchée depuis Morsbronn les Bains dans le QG de la Fatac de la base aérienne 102 de Dijon-Longvic .

                        Du sang , des larmes , des drones des sous-marins et des millions de morts voilà un bon scénar pour un homme de paix comme notre Morice en culottes courtes et bras de chemise .

                        Boire un pastis ensemble en guise de fratenité dans un camping est au-dessus de ses limités moyens intellectuels .


                        • hdelafonte 3 mai 2010 12:59

                          j’ai vu le film samedi soir avec ma femme mes gamins (13 ans et 6 ans) et un cousine de 12 ans.

                          Les ados ont bien rigolé et j’ai trouve franck dubosc excellent dans son rôle. Par contre appeler ça un film de beauf je me demande si vous avez compris le film, car Dubosc est trop excellent dans son rôle de dragueur loser, je crois pas qu’il soit beuf, il a vraiment inventé un personnage décalé et moitié gai moitié triste, il faut remonter à Thierry Lermitte dans les bronzés pour faire aussi bien. Mais c’est peut-être aussi selon vous un film de beauf...


                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 13:07
                            Samedi 1 mai 2010 6 01 /05 /2010 09:41

                             

                            Tout a commencé alors qu’une petite femme se prenait une amende de 22 euros tout cela parce que l’agent de loi estimait que le port du niqab était dangereux pour la visibilité au volant.

                             

                            Soit, cela permettait d’alimenter le débat sur la prochaine interdiction du voile intégrale… Mais après ça, on saute de retournements en retournements !

                            Cette femme française convertie à l’islam est mariée avec un homme qui aurait 3 autres femmes, et qu’en plus il frauderait aux alloc’ ! Alors là, rien ne va plus, et le gouvernement dit « non, ça n’est pas bien ». Et vas y une polémique par là, un débat par ci, et aussi un petit scandale ici.

                             

                            Mais ce n’est pas de cela dont j’aurais souhaité parler ici. Evidemment on touche à l’argent du contribuable alors on trouve ça honteux, et ça ne peut que servir les récents arguments extrémistes de notre cher gouvernement pour tenter de récupérer un électorat malgré tout conséquent.

                             

                            Et là où ça risque de bien marcher, c’est que l’homme en question, Lies Hebbadj, s’est perdu dans une fissure spatio-temporelle. Loin de moi l’idée de vouloir interdire quoique ce soit ou de critiquer la liberté d’exercer une quelconque religion (oui faut se défendre maintenant au cas où un illuminé viendrait vous attaquer pour diffamation).

                            Mais est ce que cet homme ne vivrait pas dans une autre époque que la notre ? Rien qu’à le regarder, il est l’exemple même de la stigmatisation de l’islam en France.

                             

                             

                             

                             

                             

                             

                            Alors si tu pouvais seulement lire ces quelques mots…

                             

                            Tu es du pain béni pour tous les extrémistes qui attendaient un cas comme toi : une espèce de mec habillé comme les touaregs du désert (oui, à Nantes on atteint rarement les 50°c), avec 4 femmes voilés et une barbe arrivant au nombril, et qui en plus profite du système. Et tu ne fais qu’empirer les choses pour toutes les personnes d’origine maghrébine, les immigrés et les musulmans qui respectent les opinions des autres, qui respectent les autres tout simplement, et qui ne demandent qu’à vivre honnêtement en toute sécurité loin des préjugés stupides qui sont véhiculés dans notre cher pays des droits de l’homme.

                             

                            La vision simpliste du musulman par le français de base qui mate le 20h de TF1 : c’est exactement toi. Tu représentes les côtés les plus absurdes de ton culte avec ton keffieh mis n’importe comment, tu suscites l’incompréhension et la méfiance et c’est ça le vrai problème.

                             

                            Et tant qu’il y aura des gens aussi favorable à cet obscurantisme médiéval, alors l’islam continuera d’être mal vu. Surtout avec le pouvoir que détiennent les médias dans notre pays, eh ben c’est pas gagné…

                            Par Doribox - Publié dans : Actualité

                            On comprend mieux tes goùts , Monsieur l’ Etudiant 


                            • LADY75 LADY75 3 mai 2010 13:23

                              Lady Panam’ dit :

                              "Cher Capt’ain, le gugusse en question, l’aurait-il pas été soigneusement sélectionné par les RG dont y parait qu’ils l’avaient à l’oeil depuis belle lurette ?

                              Un personnage comme ça, c’est un rêêêve pour l’Auvergnat ! Le croqu’mitaien idéal pour le retraité rivé d’vant son JT.

                              Question : y-z-ont passé un casting, les candidats au rôle d’ogre barbu ? On peut voir le bêtisier ?


                            • Shaytan666 Shaytan666 3 mai 2010 13:51

                              Voilà encore un qui doit avoir passé un fameux casting, et dire qu’il est Bruxellois de souche  smiley


                            • Yohan Yohan 3 mai 2010 20:00

                              L’auteur préferait-il le camping à la sauce kebab  ? smiley


                            • kitamissa kitamissa 3 mai 2010 14:01

                              @ l’auteur ....

                              jeune homme,voyez vous,je n’ai jamais été étudiant,comme pour beaucoup de ma génération,c’était le boulot direct après le certif !

                              pour nous,le cinoche c’était une fête,et l’occasion d’emmener sa dernière conquête dans la fond de la salle ou au balcon pour passer un agréable moment ,l’obscurité aidant,les mains pouvaient aller explorer les endroits défendus en plein jour,et chacun et chacune y trouvait son bonheur .

                              le film ? on s’en foutait totalement,en général c’était un navet de première passé dans le petit cinoche de banlieue ,celui des prolos et des beaufs si vous voulez,mais nous au moins,si le film était tartignole,on ne s’emmerdait pas parce que bien accompagné ...

                              et il est triste qu’un jeune comme vous ,aille seul,allant voir en payant sa place un film qui lui déplait à l’insu de son plein gré !

                              trouvez vous donc une copine,de préférence pas une intello,mais une nana qui vous fera oublier pendant la durée d’une séance ,que vous êtes avec un public riant grassement à des gags ou des réparties que votre grandeur trouve méprisable ....

                              avez vous remarqué autour de vous à l’entracte en allant pisser,que des couples étaient là bien à l’aise dans la bonne humeur,et qui ne regardaient que quelques bribes du film,ces couples là,ils ont fini la soirée en beauté et au plumard !.

                              vous rien du tout ! vous n’aimez pas la vie et vous vous emmerdez grave,et vous avez l’air d’en vouloir aux autres d’être heureux de presque rien,je vous plains !


                              • LE CHAT LE CHAT 3 mai 2010 14:31

                                salut maxim ,
                                y’a beaucoup de critiques qui manquent cruellement de sens de l’humour et qui n’aiment que les films mortellement chiants pour le commun des mortels ! ce n’est que des films , merde ! ça sert essentiellement à oublier le reste pendant deux heures et à se relaxer !
                                camping 2 a inventé le beauf moovie ????? je pense qu’il y a bien d’autres films qui méritent le qualificatif et depuis bien longtemps !


                              • Lilian Elbé 3 mai 2010 14:33

                                Mais qu’est ce que ça peut vous foutre de mon âge, que je sois étudiant ou autre ?

                                Votre expérience je m’en balance, tout comme je me contrefous de vos soit disant arguments sur le bonheur et la branlette de cinéma. Chacun sa génération, restez dans la votre à la regretter si ça vous chante, mais me faites pas chier avec vos extrapolations sur mon bonheur et ma vie privée !


                              • Shaytan666 Shaytan666 3 mai 2010 14:41

                                C’est qu’il mordrait le vilain  smiley


                              • kitamissa kitamissa 3 mai 2010 14:54

                                vous devrier essayer la branlette au cinoche ,ça vous rendrait plus aimable ....

                                d’autre part Môôô^sieur .....sachez que lorsque l’on édite,il faut souffrir également ceux qui sont en désaccord avec vos écrits ....

                                Maxim W Gerhardt .


                              • kitamissa kitamissa 3 mai 2010 15:01

                                salut mon pote Le Chat ....

                                eh oui ,on emmerde les coincés qui ont du mal à évacuer ....

                                il y a le cinoche pour passer un bon moment ,et celui du grand art ...

                                on peut très bien apprecier Camping,et Mort à Venise .......

                                l’un n’empêche pas l’autre !


                              • LE CHAT LE CHAT 3 mai 2010 15:13

                                @maxim

                                les films du festival de Venise , c’est quand Derrick et Arabesque n’ont pas réussi à me faire sombrer dans la sieste !  smiley


                              • Lilian Elbé 3 mai 2010 19:25

                                Puceau ?!

                                Parce que « étudiant » veut dire que j’ai 16 ans ? Mais c’est quoi ces commentaires de merde, gratuits et stupides ?

                                Pourquoi poster 1401 commentaires tous aussi niais et puériles ?

                                Je croyais vraiment ce site d’un niveau supérieur à un tchat pour adolescents...


                              • LE CHAT LE CHAT 3 mai 2010 14:27

                                ce film a pas la prétention d’être un film pour intellos colmatés du rectum ! c’est bien des films comme ça pour se détendre le soir , dans le même genre on avait aussi « hôtel de la plage » qu’on revoit chaque fois avec plaisir ! ça prend pas la tête et certaines répliques restent culte !


                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 14:42

                                  C ’est le fils de Villach ce type ?

                                  La progression de l’ essor est en route .


                                  • LE CHAT LE CHAT 3 mai 2010 15:05

                                    Le film serait un leurre d’appel beauffien !  smiley chat alors !


                                  • pikepeak pikepeak 3 mai 2010 14:44

                                    Ben oui, c’est tout le problème de ce genre de films, oser la critique d’un navet annoncé est déjà une forme de beauferie .

                                    Au secours Max Pécas reviens !!


                                    • Shaytan666 Shaytan666 3 mai 2010 14:48

                                      Superbes les films de Max Pécas, avec des jeunes acteurs qui pour certains sont devenus par après des valeurs sûrs, comme Deluc p.e.x.  smiley


                                    • LE CHAT LE CHAT 3 mai 2010 15:11

                                      Daniel Auteuil a joué dans la même gamme de films , ça ne l’a pas condamné à ne jouer que ça !


                                    • Shaytan666 Shaytan666 3 mai 2010 15:44

                                      Ca au moins c’était du cinéma d’auteur  smiley


                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 15:52

                                      Ce soir sur ARTE un nègre dans un tunnel . Un triller torride avec Bo Derreck et Ursula Andresse .

                                      Avisse à l’ auteur du jour .

                                      La trame raconte le sombre destin d’ un noir parcourant un tunnel dont la lumière éteinte donne un air sombre et angoissant . Surgissant de nulle part un ours blanc .....bon j’ vous raconte pas lasuite à cause du suçe pince .


                                      • Shaytan666 Shaytan666 3 mai 2010 15:55

                                        C’est un film pour PV on y parle de « suçage »  smiley


                                      • pikepeak pikepeak 3 mai 2010 16:18

                                        Et aussi un fabuleux Galabru dans « Le juge et l’assassin » ..


                                      • chaus7 3 mai 2010 15:56

                                        il me semble que ce film est du niveau de tous les films d’Onteniente, y’a pas de surprise, alors c’est sur que ça servait à rien d’aller voir ce film pour sortir une critique pareille, c’est tellement évident. Le premier volet m’a largement suffit, j’ai même pas réussi à le regarder en entier. Alors le 2, je suis pas assez SM pour ça. Après, je comprend que des gens aiment ces comédies franchouillardes, avec des gags et des ressorts vieux comme le monde, c’est sur que ça détend le cerveau. Mais payer 10 euros pour ça, faut en vouloir, il va nous en refaire des autres après l’ami onteniente, surement le plus mauvais réalisateur français de ces 10 dernières années (et haut la main en plus : camping 1 et 2, disco, jet set 1 et 2, 3 zéros.. que des bijoux du cinéma)


                                        • Castor 3 mai 2010 16:53

                                          C’est moi ou l’article est gravement désobligeant ?

                                          Foutre une telle tartine sur un film que l’on n’a pas aimé devrait indiquer de belles dispositions à accepter la critique ... ben apparemment, non !

                                          Bonjour aux vieux cons qui ont fait le déplacement : Maxim, Captain’, Le Chat ...

                                          • Lapa Lapa 3 mai 2010 17:25

                                            l’ut castor !

                                            moi j’suis pas objectif : ce genre de film ne m’intértesse pas et surtout je déteste Dubosc et son humour. Donc je dis +1 à l’auteur. Mais je comprend qu’on puisse aimer.


                                          • Shaytan666 Shaytan666 3 mai 2010 17:37

                                            Que l’auteur critique le film est une chose, c’est tout à fait son droit, faut dire que moi non plus Dubosc n’est pas ma tasse de thé mais de là à « insulter » les gens qui étaient au cinoche avec lui il y a de la marge, et c’est cela que je lui reproche.
                                            Il ne doit pas oublier que 75% des Français passent leurs vacances au camping des flots bleus ou à l’hôtel de la plage, tout le monde n’a pas les moyens de se payer le Byblos et sa plage privée.


                                          • Castor 3 mai 2010 17:59

                                            Lapa,

                                            sans aimer Dubosc, on n’est quand même pas obligé de commettre un article aussi désobligeant, caricatural et hautain.

                                            Ce trait de caractère n’est d’ailleurs pas contredit par les interventions musclées de l’auteur, lequel aime visiblement autant la critique que le camping : un comble !

                                          • Valmonegasque Valmonegasque 3 mai 2010 18:05

                                            @ Rocla (ouais, l’arobase signifie « at », c’est de l’anglais, et ça te cible) : L’article que tu copies/colles gentiment est signé Doribox, si jamais ta cataracte de vieux ne t’a pas totalement bouffé la rétine, t’aurais pu fermer ton joli petit clapet avant de poster. En plus, ta réaction porte à croire que ton rutilant cerveau est rempli de préjugés sur les « beurres » et autres « bougnoules ». L’article tend à éclaircir les éclaircir, tu n’aurais pas perdu ta capacité à comprendre les mots, j’espère ? C’aurait le mérite d’expliquer ta réaction de gros beauf’ ainsi que celle de tes petits copains, ceux qui se tripotent dans le noir de la salle.


                                            @ Tous les autres : La critique, et donc l’article de Lilian, n’a rien de professionnel et n’est rien d’autre qu’un avis. 

                                            Tiens... ça me fait penser que c’est le but d’AgoraVox... Ah, ça me rappelle que les commentaires ont plutôt tendance à broyer sur un oui ou un non les papiers des volontaires, ceux qui s’expriment en structurant leur pensée dans de long post.



                                            • naudin 3 mai 2010 18:21

                                              @ l’auteur

                                              pécunier n’existe pas ... au masculin et au féminin c’est pécuniaire.


                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 18:25

                                                at @ arobase de l’ anglais que ça me cible 

                                                Valmonégasque que je vous remercie de m’ affranchir de vos lumières allumées sortant de votre arrière-train pétomanique à gaz méthane :

                                                 Vaz -y comme je vous prie d’ accepter mes excuses les plus aplaties de pas un mot plus haut que l’ autre . Nul mai de ma vie ne m’ apportât autant de renseignements sur les langues étrangères et néanmoins amies que votre attendu depuis des lustres commentaire si flamboyant .

                                                Dans l’ état de constipé ( je n’ ai pas dit voyez ce con si typé ) qui est le vôtre si vous sachiez un petit coup ce que je pense de vos manières rudimentaires vos luttes intestines prendraient fin pour un juste répit mérité .

                                                Puis-je me permettre de vous mander de me traduire la phrase suivante dans votre langue arobasée :

                                                Quel connard ce Valmonégasque  !

                                                Merci pour votre participation .

                                                Rocla 

                                                One again ...... smiley


                                                • Valmonegasque Valmonegasque 3 mai 2010 18:28

                                                  Putain, on devait se marrer au bureau, quand tu bossais.


                                                  Et il n’y a pas d’accent sur mon pseudo, Roclà.

                                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 18:35

                                                    OK Valmonégasque sans accent alors .

                                                    Roclà .


                                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 19:05

                                                      T’ es mourru  ?


                                                      • Odri 3 mai 2010 19:28

                                                        "et il est triste qu’un jeune comme vous ,aille seul,allant voir en payant sa place un film qui lui déplait à l’insu de son plein gré !« 

                                                         »trouvez vous donc une copine,de préférence pas une intello"


                                                        « Les beaufs vus par les bourgeois »


                                                        "C ’est bête d’ être déjà si bête à votre âge Monsieur l’ Etudiant ."


                                                        "On comprend mieux tes goùts , Monsieur l’ Etudiant"


                                                        « agressif il est le puceau. »


                                                        Ah ! On a affaire à des voyants ! C’est dingue ça, autant de talent, réussir à retracer toute la vie d’une homme rien qu’en lisant sa critique de cinéma, s’en est...éblouissant ! Oui, c’est le mot.

                                                        Franchement, restreignez donc l’usage de vos mains à la branlette, arrêtez de polluer le web de vos commentaires d’une bassesse à gerber, arrêter d’extrapoler sur la vie de l’auteur, qui d’ailleurs doit avoir une queue moins molle que la votre, messieurs (puisque, apparement les organes génitaux tiennent une place considérable dans ce site consacré au journalisme).

                                                        Oh, et profitez-en pour me corriger sur mes éventuelles fautes d’orthographe afin de me discréditer, c’est tellement...utile !

                                                        Un petit conseil pour la route (bah oui, je suis étudiant moi aussi, donc d’une arogance folle, ça va de soit) : éteignez l’ordinateur.



                                                        • Yohan Yohan 3 mai 2010 19:36

                                                          L’auteur voudrait peut-être qu’on prenne la commande auprès de Télérama et que le prolo aille se faire chier après une journée de taf.
                                                          Vive Dubosc qui représente la France qui taffe et qui ne se prend pas au sérieux.


                                                          • Lilian Elbé 3 mai 2010 19:38

                                                            Je pense que les quinquagénaires fiers d’une hypothétique expérience de la vie en ont fini avec leur délire insultant.

                                                            Je tire beaucoup de la publication de cet article. J’ai beaucoup appris en une journée grâce à vos commentaires : je sais désormais que je suis un jeune puceau, un étudiant de merde, un bourgeois, un malheureux sans petite amie qui n’accepte pas la critique.

                                                            Merci, vraiment, je vous dois beaucoup !

                                                            ...

                                                            Vraiment, apprenez à lire un texte, je n’ai jamais dit que les potentiels amateurs de ce film sont des beauf’.

                                                            Ceci était un article critique, un témoignage tout personnel, si vous ne l’acceptez pas, ne vous connectez pas 15 fois par jour sur le site AgoraVox ! Et si du moins vous ne partagez pas mon vis parce que vous avez vu le film, dites-le, de manière adulte, argumentée, polie.

                                                            Peut-être à bientôt pour un nouvel article, et qui sait, peut-être que je me contenterai de placer un extrait de Desproges, que je ferai un repompage d’article sans aucun style, je ne risquerai pas de me faire insulter et j’aurai du 100 %.

                                                            Bonne soirée.


                                                            • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ S.Ô.I BAD Ier izZ BAKk 3 mai 2010 19:45


                                                              bahhh..fé pâ ta vexée...

                                                              tinkiète on les zôraa zé vieux croo-lents, enrichi ô vieugra ...McWorld zoblige : touzzz zà l’abattoir zé zinproducteurs grabateux ! Tu vas vôaaar la gueule ki vont tiré kan ton va venir les zercher pour le méga zappy rezyclage (bahhh..pour préserver la couche de zôzone zé les pingouins-ouins !)

                                                              bahhh...

                                                              Zabà la Vieillerie Parkinsoniste zô Viagra zapôvri ! Vive la Zeunystérie Hype zand Trâaashhhh !!!

                                                              bahhhh....


                                                            • Bertrand Desmoison Mireille de l’Eau Fraîche 3 mai 2010 19:47

                                                              Bonsoir votre Saintitude,

                                                              (message censuré)


                                                            • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ S.Ô.I BAD Ier izZ BAKk 3 mai 2010 19:54


                                                              Bonzôaarr vileuse zé bâveuse créatuture du Zinférieur argilique !

                                                              Son Ôgustesse zé Divinitude te zalue de bien-Ô bovidette zakwafresh !

                                                              maintenant, va fêrr pénitranse zé dévochion direkt ! alé file !

                                                              bahhhh....

                                                              p.z. : zéki ta zenSSurée ? ou tu donnes dans la zôtozenSSûrre ? mazo zé zkizo ??? hmmm...


                                                            • Bertrand Desmoison Mireille de l’Eau Fraîche 3 mai 2010 19:58

                                                              Je m’autocensure préventivement Ô Feu d’Artifice Celeste.

                                                              Je vous fait une offrande sur votre compte, et je repose Rika Zaraï sur son bidet.

                                                              Bonne soirée


                                                            • Yohan Yohan 3 mai 2010 19:39

                                                              On demande Armelle Barguillet Hauteloire au parloir smiley


                                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 19:43

                                                                Ne comptez pas être pris par une intrigue originale, c’est typiquement aristotélicien 

                                                                Cher Monsieur , pourriez-vous nous éclairer de votre usage du mot aristotélicien dans son contexte .

                                                                Merci par avance .


                                                                • Lilian Elbé 3 mai 2010 19:51

                                                                  C’est quoi le but ? Chercher me limites, me ridiculiser ?

                                                                  Je n’emploie pas les termes au hasard. Bête que je suis, je me plie à la provocation. Un lien suffira :

                                                                  http://www.trusiad.fr/cours/litterature/action.html

                                                                  Ca vous permettra de réviser un peu votre culture G.


                                                                • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ S.Ô.I BAD Ier izZ BAKk 3 mai 2010 19:59


                                                                  bahhh...non, ils zont zentils touplein zé vieilleux grabatiques...genre Zannibal Lektôrrr, ils zaiment bien torturer zavec bokou d’affeczion zé damôor les p’tits zanimôs, zou les dzeûnes bônobos : zà les forme kil disent....prochiéssus de zocialisation zé d’abrutissage kondit...kan vieu grô-bônobo zapprend Ze Life zà nouvô bonobô toubô !!! 

                                                                  va comprendre, Karl...

                                                                  bahhhh...


                                                                • Yohan Yohan 3 mai 2010 19:47

                                                                  Encore un film qui n’a été inventé que pour nous détourner des vrais sujets : retraite, chômage, dette, burqa.
                                                                  C’est ce qui explique peut-être son succès non ?


                                                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 20:06

                                                                    Cher Lilian je ne vous ai pas demandé un copié-collé , ce qui m’ aurait intéressé c’ est le sens que vous donnez vous à ce mot aristotélicien .

                                                                    Etant sorti de l’ école à 14 ans je ne suis pas censé connaître ce mot .

                                                                    Par-contre la manière qui est la vôtre pour dialoguer est une insulte à l’ intelligence , au bon sens et à la courtoisie .

                                                                    Quand vous aurez compris qu’ une culture bien assimilée passe par une part d’ humilité vous aurez fait un grand pas en avant .

                                                                    Cordialement à vous .


                                                                    • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ S.Ô.I BAD Ier izZ BAKk 3 mai 2010 20:13


                                                                      bahhhh...Kâpiteux mon capitôle...

                                                                      zà l’époque de Zarisstôtotte : ben le zeunô bônobo, zil oré zubir bien pluzz pîrrre des vieux bônobos tendance hellèno-pédo...

                                                                      zûrr, ke za lui ôré fé pluzz mâl kà son zégo...Zocrate par le fondemental kon dit !

                                                                      Bahhh...les va-leurres se perdent... 


                                                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2010 20:25

                                                                      Maître Badguru du Haut de ses Yeux Altesse Sérinissime Du Guguéclinesque Sancho Pansatique ainsi que Prince Monseigneur autant que Clé de Dix :

                                                                      Il a des redirements sortis tout droit du bocal des poissons rouges .

                                                                      Blup-blup-blup blup et reblup .

                                                                      Ze dois constater que son sens umoresque est de Zéro douze sur l’ échelle à double face .Alors soubitement il a voulu rire et il é tombé sur plaies et Dubosc , l’ a pas eu la chance de sa vie , ni le grattage ni le tirage lui auront tétés farovables .

                                                                      Mais ça m’ en fout de lui , on sé conné à peine .

                                                                      Je te oins .

                                                                      Oins moi .


                                                                      • cmoy patou 3 mai 2010 20:32

                                                                        @ l’auteur,
                                                                        Un critique sachant critiquer doit accepter d’être critiqué même et surtout s’il est étudiant et qu’en plus il est méprisant envers les autres qui critiquent son article .
                                                                        Le critique pédant est celui qui fait lourdement étalage de son savoir et de sa culture avec insistance, dans un article ou autre. C’est celui qui pense réellement valoir plus que toi, dans tous les domaines, tout le temps. Il aime se déclarer ouvertement le plus érudit et le plus malin. Il arrive régulièrement que le pédant ne possède en vérité qu’un savoir superficiel, ou uniquement des connaissances fraîchement acquises qu’il ne peut se passer de tartiner en long et en large un peu comme la culture moins il en a plus il l’étale.
                                                                        Il est aussi celui qui aime te faire la leçon, tout le temps, en prenant un ton plus que hautain. Il est froid, cynique, arbore un regard dominateur et méprisant. Dès lors que son laïus moralisateur est terminé, il transpire la satisfaction personnelle et la jubilation. Il aime ainsi se mettre en valeur en s’appuyant sur l’épaule des autres, de façon à les enfoncer dans le sol…Le prétentieux a en vérité peu de personnalité, en tous cas tu ne voudrais surtout pas lui ressembler, il aime utiliser des mots compliqués, tels que « outrecuidance », « pontifiant », « cuistre », « barbacole », juste pour te montrer qu’il a un vocabulaire différent du tien…

                                                                        Le prétentieux fait un peu pitié, mais personne ne veut l’adopter.

                                                                        PS-Bravo Cap’tain,laissons traîner les traîne savattes.


                                                                        • Rik 3 mai 2010 22:37

                                                                          Ok le film correspond bien à ce pour quoi il était vendu : camping ringard pour acteurs ringards pas drôles, pignolés par Dubosc. Les boules pour celui qui s’y est fait prendre à contre coeur.

                                                                          J’attendrais davantage de commentaires sur le film Mammuth, pour savoir s’il justifie un déplacement.
                                                                          Mais bien sûr, ce n’est pas sur agoravox que je souhaite collecter mes chroniques cinéma, davantage à l’écoute du quotidien social, l’actualité est particulièrement chargée en effet.


                                                                          • chmoll chmoll 4 mai 2010 08:16

                                                                            si je veux me marrer avec un film français, je dois ressortir les raimu, louis jouvet, fernandel, guitry

                                                                            de funes , quelques uns encore .là c sur que j’vais avoir une bonne soirée


                                                                            • slipenfer 4 mai 2010 09:03

                                                                              Je ne vais pas lire l’article (le sujet est trop triste)
                                                                              mais les commentaires, je vais me marrer gratuitement (enfin j’espère)
                                                                              merci aux intervenants


                                                                              • A. Nonyme A. Nonyme 4 mai 2010 10:09

                                                                                L’auteur voulait aller voir Mammuth, mais s’est désisté au dernier moment. Risquait de pas comprendre... Alors ils est allé voir Dubosq et n’a pas compris non plus... Normal, l’a jamais mis les pieds dans un camping sûrement.

                                                                                Je salue au passage les vieux cons, Queue Plate, Rocla, Kita, Calmos... et tous ceux qui se reconnaîtront. Vieux cons + beaufs acceptés dans ces salutations. Morice non accepté : vieux tout court.


                                                                                • Daniel 4 mai 2010 10:12

                                                                                  C’est dommage, moi hier j’avais plus de choix : Mammuth, Camping 2 et éviter d’aller voir un navet. Se forcer à aller au ciné même quand il n’y a rien à voir, c’est un bel exemple de la société de
                                                                                  con somation.


                                                                                  • bakounine 4 mai 2010 10:37

                                                                                    lol Daniel
                                                                                    C’est vrai que la on atteint un sommet dans l’argumentation du pourquoi aller au cinema !!
                                                                                    de plus et cela concerne l’auteur vous avez l’air d’avoir une tres haute estime de vous, car s’il n’y avait que des beaufs dans la salle et vu la maniere dont vous decrivez ces gens on ressent un profond degout, ca a du etre dure pour vous de passer une soirée avec le petit peuple !!
                                                                                    Critiquer un film ne veut pas dire critiquer les personnes qui sont tout comme vous dans la salle, vous n’aimez pas les beaufs et pourtant vous semblez avoir les memes gouts cinematographique (c’est comme trouver les visiteurs 2 un bon film..... mdr^^) bref vous ne serez pas pris au serieux avec ce genre d’article......................

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès