• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Conditions humaines » de Pietragalla Compagnie au Palais des Sports de (...)

« Conditions humaines » de Pietragalla Compagnie au Palais des Sports de Paris

Treize, c’est le nombre de "gueules noires" qui sont sortis par leurs propres moyens de l’effondrement de la mine de Courrières après trois semaines d’ensevelissement en 1906, alors même qu’au bout d’un mois en sortait un quatorzième survivant à décompter des 1099 morts provoqués par la plus grande catastrophe minière d’Europe.

Treize, c’est aussi le nombre de jours succédant à la date officielle du cent unième anniversaire de cette tragédie pour honorer en ce 23 mars 2007, la première des trois représentations de "Conditions humaines" par la compagnie de Marie-Claude Pietraggalla et son "Théâtre du corps" au Palais des Sports de Paris.

Ainsi l’ex-danseuse étoile de l’Opéra de Paris et son compagnon Julien Derouault, à la tête d’une troupe de onze danseurs, ont créé en 2006 sous l’initiative de la région Nord-Pas-de-Calais cet hommage chorégraphique à l’univers de la mine sous la forme d’une allégorie de toute condition humaine :

Solidarité, mixité culturelle et mémoire y contribuent à développer une thématique de l’enfermement intimement liée à la sensibilité des créateurs valorisant ici la communication par les gestes et le langage des corps façonnés par le labeur, en tant qu’outil de recherche artistique.

Ce spectacle de cent trente minutes aux dimensions d’une fresque à la Germinal incarne des "Temps modernes" chaplinesques où seraient exaltés en tableaux expressionnistes les corps en mouvements lorsque ceux-ci deviennent "machines" d’un enfer sublimé en force cosmique.

Jamais Marie-Claude Pietragalla n’aura-t-elle parue aussi charnelle sous le poids du drame collectif, jamais la puissance d’une tribu chorégraphique n’aura-t-elle suscité autant d’émotion tellurique jusqu’à cibler le chœur du théâtre antique dans la transgression des techniques plurielles de la danse.

Une ovation à ne plus savoir donner des mains debout suspendront ces moments magiques de communion intense en un final du rappel que "le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire".

Photo © Pascal Eliott

CONDITIONS HUMAINES - **** Theothea.com - mise en scène & chorégraphie : Marie-Claude Pietragalla & Julien Derouault - avec La Pietragalla Compagnie - Palais des Sports -


Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • CP (---.---.117.226) 5 avril 2007 12:38

    Spectacle MAGNIFIQUE, EXTRAORDINAIRE, MAGIQUE, GRANDIOSE.... Est-ce que, par hasard, quelqu’un peut me donner le nom du morceau de musique classique qu’il y a en fond du spectacle. Merci par avance

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires