• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Contact » Philippe Decouflé & DCA Cie à Chaillot

« Contact » Philippe Decouflé & DCA Cie à Chaillot

Philippe Decouflé, fameux signataire des jeux olympiques d'Alberville en 1992, nous en met plein la vue et les oreilles dans son dernier spectacle "Contact".

JPEG - 72.6 ko
CONTACT
photo 1 © Laurent Philippe

Avec une troupe de 16 danseurs acteurs de la compagnie DCA, il rend un bel hommage à la comédie musicale, du cabaret de Broadway en passant par le cinéma hollywoodien, jusqu'à la parodie "Bollywood".

Il mêle allègrement les genres dans un cocasse et jubilatoire capharnaüm de scènes hétéroclites. D'entrée de jeu, un comédien-musicien, jupe longue sur fixe-chaussettes, donne le ton du spectacle en accueillant le public par l'absurde, le priant de venir sur scène si nécessité pour lui de passer un coup de fil.

Puis surgit la silhouette dégingandée de Christophe Salengro - célèbre entre autre pour son rôle de président de Groland sur Canal - fidèle complice de Philippe Decouflé depuis plus de trente ans.

En maître de cérémonie, alias Jean-Claude, en duo avec Clémence Galliard, grande bringue aux cuisses musclées et mini-robe à paillettes telle une Marguerite digne de l'univers déjanté des "Deschiens", ils seront les meneurs de cette revue ubuesque, foutraque et foisonnante, pleine de personnages picaresques et protéiformes.

Une avalanche d'images vont déferler par séquences avec effets de rideaux de scène se refermant tel un objectif cinématographique sur acrobaties circassiennes, chorégraphies destructurées, parades, tours de magie, travestissements, théâtre optique, corps démultipliés. Le décor graphique de Jean Rabasse est en mouvement perpétuel avec des vidéos à foison signées Olivier Simola, déjà très présentes dans son précédent spectacle Octopus. Des projections d'images sont comme brassées par un immense pinceau.

Les références abondent, liées au cinéma, une bagarre de rue mimée à la "West Side Story", une danseuse toute de rouge vêtue sortant d'un cube pour les "Chaussons rouges" de Mickaël Powell, Le Faust de Murnau et au répertoire chorégraphique, le défilé à la Pina Bausch, Alwin Nicholaïs, pantomimes dansées à la Charlie Chaplin.

Une musique envoûtante canalise la trame de ces successions thèmatiques étourdissantes. Musique originale créée et interprétée en live par deux excellents musiciens installés de chaque côté du plateau. Côté jardin, Pierre le Bourgeois, au violoncelle - Côté cour, Labyala Nosfell, à la voix magique, aux modulations multiples, jongle entre guitare et claviers. Tous les deux, présents dans Octopus, composent une partition aux accords épurés, étonnante d'inventivité, euphorisante et baroque.

Une comédie musicale, au final, très loufoque, qui met le réel sens dessus dessous, aux chorégraphies parfois un peu poussives mais tout cet ensemble hétéroclite est magnifié par ce chanteur impressionnant qui tournoie et danse au rythme d'une pop rock sensuelle et endiablée. Le chanteur Nosfell et le chorégraphe Decouflé ont élaboré un univers extravagant et fantasmagorique.

photo 1 © Laurent Philippe
photo 2 © Theothea.com

CONTACT - ***. Cat'S / Theothea.com - Chorégraphie & mise en scène Philippe Decouflé - avec Christophe Salengro, Alice Roland, Clémence Galliard, Eric Martin, Alexandra Naudet, Stéphane Chivot, Flavien Bernezet, Sean Patrick Mombruno, Meritxell Checa Esteban, Violette Wanty, Julien Ferranti, Ioannis Michos, Lisa Robert & Suzanne Soler - Théâtre National de Chaillot

JPEG - 207.7 ko
CONTACT
photo 2 © Theothea.com

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires