• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

COULOIR 36

« Couloir 36 »

roman de Laurence Tournay

Le livre actualité Editions

256 pages

novembre 2018

 

 

Quatre meurtres, les plus abominables qui soient sont perpétrés au même moment ou presque dans quatre lieux différents.

La main assassine n'est pas la même puisque les faits se situent dans l'agglomération de Melun et à la Baule.

Le commissaire Delorme est inquiet et interrogatif !.

C'est un énigme difficile à résoudre, le mode opératoire est similaire pour les quatre assassinats ou séries d'assassinats.

Dès la première ligne, l'auteure qui signe son quatrième roman tient son lecteur en haleine.

Celui qui va tuer , tient sa proie et l'auteure sait que son lecteur ne reprendra pas son souffle dans le récit....C'est captivant et très bien écrit.

Le rythme est là et la plume nous construit un texte digne des écrivains de renom d'hier.

 

Une des victimes pense s'en tirer....Elle cherche celle qui se présente comme faisant partie de la famille.

Elle pense la trouver en train de prendre tranquillement son petit déjeuner :

« Mais la jeune fille ne s'y trouvait pas. Perplexe, elle laissa son regard errer dans la pièce. Et remarque immédiatement la disparition du plus grand couteau de la barre à couteaux aimentée »

Le suspense est là, les rebondissements ne manquent pas mais la mort atroce, inexorable arrive toujours.

J'avais interrogé Laurence Tournay pour savoir si cette fois-ci son regard serait plus optimiste....

Elle a souri et j'ai compris très vite.

Le plaisir du lecteur est garanti, même si le roman est noir, très noir.

D'ailleurs c'est ce qu'il cherche en choisissant le polar : des frissons, voire des frayeurs.

Sans dévoiler l'intrigue je peux vous annoncer que le sujet de fond traité est d'actualité.

Ne cherchez pas à savoir pourquoi ce titre a été choisi par l'auteur, vous l'apprendrez assez tôt !?

Ce brave commissaire Delorme et son équipe, qu'on retrouve dans chacun des quatre romains : il est là, il cherche et il agit certes, mais au-delà de l'analyse de l'ADN, il suit plutôt le dénouement plutôt que de le provoquer.

Bonne lecture garantie pour des adultes.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • ledo 5 janvier 11:49

    Bravo Chalot et bonne année , enfin un article qui ne parle pas de la misère humaine .


    • Tentée de le lire, d’autant plus que j’ai bien connu deux artistes qui s’appelaient : Tournay et sont intervenues à un tournant de ma vie. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès