• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Coup de gel pour Mazarine ?

Coup de gel pour Mazarine ?

Tempête autour du roman de Mazarine Pingeot « Le Cimetière des poupées », à paraître le 23 août chez Juillard.

maza.jpg

Vous avez dû suivre le tapage récent que soulève le prochain opus de Miss Mitterrand alias Mazarine Pingeot . Nous recevons à l’instant un communiqué des éditions Juillard que voici :

« Paris, le 22 juillet 2007. Le 22 août prochain, les éditions Juillard publieront le nouveau roman de Mazarine Pingeot intitulé Le Cimetière des poupées. Dans ce livre, l’auteur met en scène une femme qui, du fond de sa prison, écrit une longue lettre à son mari pour tenter de lui expliquer comment elle en est venue à tuer leur enfant avant sa naissance et à cacher le corps dans un congélateur. Des journalistes, pourtant informés du contraire par nos soins, ont cru pourvoir écrire qu’ils s’agissait du récit du drame qu’a vécu la famille Courjault. Les éditions Juillard affirment qu’il n’existe aucun lien d’aucune sorte entre le roman de Mazarine Pingeot et cette terrible affaire. Au nom du principe inviolable de la liberté d’expression, Mazarine Pingeot, comme tous les écrivains, a le droit de s’emparer d’un événement qui l’a particulièrement touchée, et d’imaginer à travers une histoire totalement inventée et en créant des personnages de pure fiction, de sonder les ressorts et les mystères de l’âme humaine. »

Votre serviteur a reçu ce livre en service de presse il y a deux semaines. Il s’est empressé de le lire, et comme certains de ses collègues, l’a trouvé bon. Maintenant, ce qui fait bien pouffer votre Dorian chéri, c’est cette phrase : « Des journalistes, pourtant informés du contraire par nos soins, ont cru pouvoir écrire qu’ils s’agissait du récit du drame qu’a vécu la famille Courjault ».

Personnellement, je n’ai jamais été informé ni par l’attachée de presse de Mazarine, - la charmante Marie-Laure G., - ni par son éditeur, - Betty M., - qu’il ne s’agissait "pas" de l’affaire Courjault. Et quand, sur l’argumentaire (le papier que reçoivent les journalistes avec le livre, et qui sert surtout à ceux qui n’ont pas le temps de lire le bouquin...) il est écrit en toutes lettres : « Fiction ou fait divers ? Pari risqué, pari réussi », c’est vrai qu’on ne peut s’empêcher de penser à l’affaire Courjault sauf si on est un abruti total coupé de tout et qui vit dans une grotte sans radio, sans télé, sans journaux, sans internet, même si, il est vrai, Mazarine Pingeot ne mentionne nullement le nom des époux dans son livre.

Alors pourquoi ne pourrait-on pas écrire que Mazarine s’est inspirée de près ou de loin de ce fait divers atroce ? C’est interdit ? Ca pose un problème moral ? Surtout que cela semble tellement évident ? Le résultat est un livre honnête qui tient la route, qui explore la folie d’une femme, qui tente de sonder l’inexplicable et qui fait froid dans le dos (sans jeu de mots douteux, merci !).

Je remercie Thomas Clément de consacrer une page à cette polémique littéraire qui ne cesse de gonfler, et ma consoeur Tatiana de Rosnay d’ouvrir plus largement le débat et d’avoir glané les répercussions outre-Manche.

On va dire que c’est un sacré coup de pub pour Mazarine. Pourquoi pas ? Un éditeur est-il prêt à tout pour vendre ses bouquins ? Moi qui aime cracher dans la soupe, je dis, chapeau.

Dorian Gray

anti_bug_fck


Moyenne des avis sur cet article :  3.21/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 25 juillet 2007 11:35

    Arrêtez de faire des publi-reportages ici,cela devient lourd !

    Vous dites « Vous avez dû suivre le tapage récent que soulève le prochain opus de Miss Mitterand alias Mazarine Pingeot »

    NON,nous n’avons rien suivi car on s’en fout complétement d’une fille de monarque qui a représentait la trahison du mot « socialisme » et de la corruption généralisée sans parler de la famille Mitterand qui à vendu des armes pour l’extérmination au Rawnda

    Oublions cette famille de notre histoire et arrêtez de faire de la publicté gratuite


    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 25 juillet 2007 11:41

      Mazarine Pingeot n’est qu’une écrivaine de deuxième zone, qui ne doit sa popularité qu’à géniteur.

      Celui-ci étant mort depuis quelques temps déjà, sa sur-médiatisation est tombé au plus bas, il lui fallait donc, un « évènement » pour revenir au devant de la scène, pour vendre ses livres, et quoi de mieux que d’aller chercher dans les poubelles de l’info en se servant d’un fait divers sinistre et abjecte.

      Car c’est connu, plus cela pût, plus on en parle.


      • stephanemot stephanemot 25 juillet 2007 12:35

        Vous n’y êtes pas du tout. Cet enfant nié, congelé, conservé à l’abri des regards et même pas assaisonnée correctement pour faire du bon gimchi n’est autre que Mazarine elle-même.

        En dépit de ce bec de Bièvre, toute ressemblance avec un président existant ou ayant existé ne serait que fortuite et involontaire.


        • NPM 25 juillet 2007 13:20

          Et la celule, ce serait en faite le lycé ou elle enseigne ? Alors le livre est un appel au secour !

          Papa ! Mais qu’est-ce que je fou là ?!


        • stephanemot stephanemot 25 juillet 2007 14:23

          @NPM

          Comment peut-on commettre autant de fautes en si peu de mots ? Abus de SMS ?


        • NPM 25 juillet 2007 14:25

          Problémes de clavier, en fait.. Désolé.


        • Vilain petit canard Vilain petit canard 25 juillet 2007 15:30

          Exemple de faux scandale impliquant trois ou quatre personnes se relayant en boucle, autour d’une pseudo-célébrité qui ne doit sa notoriété qu’au fait qu’elle est fille de quelqu’un, et d’un fait divers navrant. En bref, un non-évènement, tel que le micro-monde de l’édition en est friand.

          Bon, enfin, si vous dites que le bouquin est pas mal... Et vous écrivez bien. Mais avec un budget limité, je préfère relire Jim Harrison, ces temps-ci.


          • picnov 25 juillet 2007 21:31

            de Phillipe B......

            question d’une dame du Poitou :

            qui connait Mazarine Pingeot ?

            PICNOV alias « les grosses têtes »


            • michel 67 25 juillet 2007 23:53

              mazarine est la digne fille de son père cad rien de naturel tout est artificiel que du truquage de la frime, au fait quand cette peronnelle se décidéra à rembourser ses études qui étaient dans les meilleurs écoles et aux frais du contribuable ? sinon pourrait elle nous donner un piston comment faire ? pour nos enfants mais je crois que ce qui lui conviendrais le mieux est de se faire oublier ce qui ne doit pas être très dure pour elle, et elle pourra toujours rejoindre papa m’a dit oh mon dieu quel duo cela ferait du vrai festival de cirque


              • moebius 26 juillet 2007 11:00

                Margarine est mieux comme prénom féminin. « Les aventures de Margarine », presse enfantine, trés bon ça ! ou alors plus polard ; « pas de de beurre pour Margarine »


                • CAMBRONNE CAMBRONNE 29 juillet 2007 14:30

                  PUTAIN c’est pas vrai ce qu’elle peut ressembler à son père !

                  Voila l’image type d’un légume élevé sous serre de la république française . aux frais du contribuable cent pour cent et çà à l’époque personne ne trouvait cela bizarre ;

                  Vive la république quand même .


                  • claude claude 29 juillet 2007 15:09

                    belle opération de promotion gratuite !!! bravo les copains des journaux, télés et autres relais de l’édition ! si on n’ent avait pas parlé, seuls les lecteurs de mazarine auraient achété le livre, et si celui-ci avait été bon, le bouche à oreille aurait fonctionné...

                    bonne journée !


                    • moebius 29 juillet 2007 23:13

                      pas belle sur la photo, genre carnassiere avec une peau de bete ? moumoute afghan ? mais plus trad. col roulé, manque collier de perle peut etre jupe plissée style rue des St.Péres, anneé 70 ? Bouquin sans doute à chier et qui lira ça ??


                      • moebius 29 juillet 2007 23:30

                        pas belle sur la photo, genre carnassiere avec une peau de bete ? moumoute afghan ? mais plus trad. col roulé, manque collier de perle peut etre jupe plissée style rue des St.Péres, anneés 70 ? Bouquin sans doute à chier et qui lira ça ?? la presse qui est deja « literrature » en a fait « ses choux gras » et la « romanciere » fille cachée à nos « frais » d’un homme politique toujours agonisant et qui est l’héroine ou la victime d’une dérisoire saga ect...ect...presse du coeur... horoscope....ou régime amaigrissant...papier, papier comme des oiseaux rapaces de mauvaises augures tout ça trés cucu et pas belle sur la photo. Une vieille photo sans doute, a prise quelques rides depuis


                        • jamesdu75 jamesdu75 6 août 2007 23:17

                          Même si c’est plus une histoire de buzz qu’autre chose

                          Il aurait été preférable d’en savoir un peu plus sur le livre que sur l’auteur ou l’etat d’esprit dans lequel vous l’avez reçu.

                          Vous faites plus un procés d’intentention a cette femme qu’à son ecriture. C’est l’invers de l’editeur qui refuse le manuscrit d’un inconnu. Soit connu et on te publiera, ici c’est l’invers. Une vraie logique a la Française.

                          Donc est ce que le livre est bon ? Et si on peu avoir plus de detail qui nous donnera envie de l’acheter.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires