• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Critique estivale du dernier disque de Carla Bruni

Critique estivale du dernier disque de Carla Bruni

Après un fulgurant succès en 2002, deux millions d’albums vendus dans le monde, et un second album moins glorieux, même pas le cinquième des ventes, Carla Bruni s’apprête à sortir son troisième album. La date initiale du 21 juillet a été avancée et c’est le 11 juillet que son opus sera disponible dans les bacs.

N’étant pas du sérail, je n’ai pu écouter en avant première les extraits du disque mais cela n’empêche aucunement un avis cadré dans une critique de l’événement qui dépasse la sphère artistique. D’ailleurs Carla Bruni est-elle réellement une artiste au sens traditionnel du terme ? Les puristes diront que non. Mais elle est une artiste selon les critères de l’ère vidéosphérique qui accorde l’étiquette d’artiste à tout individu, quels que soit sa confession, son sexe, son âge, son origine, du moment qu’il puisse se prévaloir d’un certain nombre de passages devant les caméras des studios de télévision. Alors aucune hésitation, Carla Bruni est une artiste et en plus, une artiste importante, VIP, très importante. Car elle sera reçue par Michel Drucker en septembre. Et c’est une excellente nouvelle pour Michel Drucker qui pourra continuer à faire de la télé publique en téléphonant à Carla au cas où quelques méchants idéologues du Kultur Paf seraient tenté d’évincer celui qui a tant contribué à rendre célèbre les artistes français. Et sans les Drucker, les Sébastien, les Arthur, les Lumbroso, la France n’aurait aucun artiste vidéosphérique. Un petit rappel, Gérard Manset existe encore, et quelques autres, mais je ne les citerai pas, ne voulant pas gâcher la fête à Carla dans ce billet. Carla qui sera aussi rédactrice en chef du journal de Denisot pour la 800ème, signe d’une fatigue chez Canal ?

L’album devait sortir le 21 juillet. Ce n’était pas une date très bien choisie. C’est en effet à cette période qu’on fait passer les textes en douceur au Parlement, pendant que les gens sont en vacance. Et les lois votées passent inaperçues. Il eut été scandaleux que le disque de Carla passe inaperçu, qui plus est, à la fin des soldes, au moment des grandes braderies, avant que les aoûtiens ne foutent le camp ! Pas question de penser le moindre instant que le disque de Carla mérite d’être bradé. Respect à la première dame de France, dont le disque sort à la période des soldes. Un disque dont curieusement, les droits d’auteurs seront reversés à la Fondation de France. Voilà une décision très morale. On ne sait pas si elle est liée à la promotion du disque par France Inter, une radio de service public. Il eut été inconvenant que la première dame de France, nourrie logée et blanchie à l’Elysée, puisse bénéficier d’une promotion à l’œil par une radio d’Etat. Si donc le disque édité par Naïve sera sur les ondes nationales, la dame ne touchera aucun droit d’auteur. Mais en aurait-elle touché dans le cas contraire, avec une promotion sur TF1 et tous les adorateurs du clinquant et du pouvoir monarchique ? Rien n’est moins sûr car pour avoir des droits d’auteurs, il faut vendre son disque. Et c’est pas gagné car 20 euros, ça ne compense même pas le surplus à la pompe que paiera le Français moyen pour se rendre en vacances.

Pourtant, selon les connaisseurs de la dame à la guitare qui a été mannequin, le disque de Carla est super, agréable, super bien fait, frais, belles mélodies, textes à écouter autant qu’entendre, qui est sa came, plus mortel que l’héroïne afghane et la blanche colombienne ? La rumeur aurait laissé entendre que le Président chante sur le disque mais quelles sont les paroles ? Tu es mon salut, plus sexy qu’Hillary, plus belle qu’une andalouse, plus mortelle qu’Ava Gardner… Ah les rumeurs, si ça peut aider à la promotion ! Dans la profession des journalistes, il est interdit de dire du mal du disque de Carla. C’est certain, nos deux compères du Nouvel Obs sont mal vus ; eux qui ont ironisés sur les chants Elysée, se faisant fort de descendre son seulement l’album mais de moquer la posture de la dame plus que de raisonnable. Ce n’est pas juste. Carla Bruni n’est pas plus foldingue que Lio, et elle est aussi intelligente que Vanessa Paradis ou Mathilde Seigner ; elle n’est pas plus ridicule que Céline Dion, pas plus capricieuse que Christine Bravo, pas plus prétentieuse que Laurence Ferrari. Mais elle n’a pas encore la légion d’honneur.

Quant au disque en lui-même, il est dit-on en rupture avec le plan folk song du premier album. Attention, ne voyez pas forcément un message subliminal dans le mot rupture. Ce vocable est employé pour signaler les grands artistes, de Bowie aux Floyd, capables de se renouveler sans cesse et d’écrire des albums en rupture avec le précédent. Et Dieu sait si Carla est une grande artiste, super originale, qui après avoir fait du folk song, puis essayé un succès international en chantant en anglais, tente un plan pop song des sixties ce qui lui va comme un gant ou à défaut, s’accorde avec ses cordes vocales au spectre un peu limité disent les spécialistes. Mais bon, n’oublions pas depuis la jurisprudence Hardy-Gall, il n’est pas illégal de faire carrière dans la chanson quand on n’a pas de voix. Dieu merci, les autres professions sont plus réglementées et quand on ne voit pas, on ne peut pas devenir commandant de bord dans un avion. Le disque de Carla fait 42 minutes. C’est pas beaucoup mais suffisant pour exprimer toute sa créativité illimitée. Seuls, les prétentieux qui font dans le progressif et le métal expérimental se servent des 75 minutes du CD en écrivant des longs morceaux. Carla, c’est de la belle chanson en toute modestie, comme ses paroles et les compositions. Elle n’a pas une voix puissante mais c’est plutôt un avantage. Disons que ça confère une tonalité équilibrée, ce qui permet d’entendre les parties de harpe et de vibraphone subtilement intégrées au disque. C’est d’ailleurs ce qu’il y a de plus intéressant dans cette nouvelle production de Blanc-Francard. Entendre le doux son de l’harmonica, du quatuor à cordes… Le disque de Carla est excellent, une réussite, exceptionnelle du reste pour une chanteuse de karaoké. Les journalistes du Nouvel Obs sont injustes mais ils auront la monnaie de la pièce, privés de la garden-party élyséenne le 14 juillet où seront présents des tas de journalistes. Le Président les aime bien à ce qu’on dit.

La date du 11 juillet est assez bien choisie au bout du compte. Il y a encore des tas de gens dans les centres commerciaux mais comme tous les journalistes seront en vacance, personne ne pourra dire du mal du disque de Carla, à moins d’être trié sur le volet et d’avoir eu accès aux chansons. Pour ma part, j’assume parfaitement ma critique. Je n’avais pas aimé le premier disque, d’ailleurs, l’avais-je écouté ? Et comme le troisième est moins bon et franchement mauvais, dixit les compères du Nouvel Obs regrettant les facéties ô combien originales du Raphaël, alors mon avis sera tranché. Mon conseil pour l’été. Si le réservoir d’essence ne vous a pas bouffé tout votre pourvoir d’achat et que vous souhaitez aider la Fondation de France, envoyez directement votre chèque à l’adresse indiquée :

40 avenue Hoche, 75008, Paris


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (74 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • tess 28 juin 2008 09:49

    sa censur sec


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 juin 2008 13:35

      Retourne jouer aux billes, démian


    • manusan 28 juin 2008 10:07

      C’est pas Joan Baez sur la photo ???


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 juin 2008 13:34

        Pas d’insultes pour la belle Joan please


      • manusan 28 juin 2008 16:37

        c’était juste pour dire que le photographe a du talent.


      • pseudo pseudo 28 juin 2008 10:31

        Bon, plutôt que le prochain disque de Carla, je m’offrirai le prochain de Cécilia.....   Bartoli .


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 juin 2008 13:33

          Tant qu’à prendre dans la famille Cécilia, autant prendre chez Albeniz et pour évoquer Carla, l’amour sorcier de Falla



        • La Taverne des Poètes 28 juin 2008 10:44

          Chante Johnny !

          "Les portes de l’Elysée

          bientôt vont se refermer.

          Et c’est là qu’elle finira sa vie

          l’artiste Carla Bruni."

          - Merci Johnny, au nom des pouvoirs autocratiques que je me suis conférés, je te décore de la médaille de l’UMP, et je remets cette magnifique cravatte UMP au plus européen d’entre nous !

           

           


          • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 juin 2008 13:30

            C’est pas Johnny qui l’accompagne mais Bertignac, Merci Carla pour avoir sauvé la carrière de notre Clapton français au look de faux loulou et sa gainsbarbe de trois jours


          • Yvance77 28 juin 2008 10:53

            Bah faut juste attendre qu’elle passe chez Drucker, il va bien nous la mettre au niveau de Robert Plant et Jimmy Page

             

            A peluche


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 juin 2008 13:28

              Ou même mieux, une diva, la Carlafiore


            • Allain Jules Allain Jules 28 juin 2008 11:19

              De la daube en perspective.


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 juin 2008 13:28

                Zetes pas sympa pour la daube, qui est un plat assez gouteux quand il est réussi


              • Olga Olga 28 juin 2008 12:24

                 

                Alors ça c’est ballot, comme dirait Bigard, l’ami de Nico !
                J’avais prévu d’acheter l’album de Sharleen Spiteri qui sort, lui aussi, en juillet. Mais je ne pourrai jamais me permettre d’acquérir deux albums au mois de juillet, si je veux garder un peu d’argent de poche, pour mes vacances à Saint-Barth. Je vais devoir me passer du nouvel album de Carlita, tout comme je m’étais passée de ses précédents, d’ailleurs. C’est vraiment ballot, non ?


                • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 juin 2008 13:32

                  Rien ne vaut le dernier Opeth pour un été plein de fougue ou alors une fugue en île de ré mineur


                • Yvance77 28 juin 2008 20:41

                  Ben faut taffer deux fois plus, au moins tu auras Texas et Carlota, mais bon quitte a choisir je prends Texas et Nicky Sixx (excellent albumeuh)

                   

                  A peluche


                • morice morice 28 juin 2008 12:52

                   Qu’elle gratte sa superficialité, au lieu de sa guitare. Jamais vu un sourire aussi figé et aussi faux. 


                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 juin 2008 13:27

                    Morice,

                    Elle te gratouille ou elle te chatouille la Carla ?


                  • sisyphe sisyphe 28 juin 2008 13:15

                    Interessant, un article sur un disque que l’auteur n’a pas entendu !

                    Mais monsieur Dugué est frappé d’une irrépressible pulsion d’écriture : c’est plus fort que lui... Alors, bon....ça ou autre chose...


                    • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 juin 2008 13:26

                      Zetes trop sérieux Sisyphe, pour commenter un billet léger en été


                    • SANDRO FERRETTI SANDRO 28 juin 2008 13:40

                      Puisque vous citez Manset, je rapellerai, en évocation de ce non-événement qu’est la dernière Carlitude :

                      "Comme le buvard boit l’encre"

                      ou bien encore, dans "toutes choses" :

                      "Et toutes choses se défont

                      Comme le platre des plafonds

                      Comme le vin dans le carafon

                      Quand il devient couleur de cendre

                      Et que l’on voit le niveau descendre

                      Et que la plaie reste sans fond

                      Et que personne ne répond

                      Que toutes choses finiront

                      Après le pain blanc, pain rassi

                      Et toutes choses sont ainsi..."

                      Ca vous va comme commentaire d’été ?


                      • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 juin 2008 13:48

                        Dans la famille Manset, je préfère Peter Hamill, un génie avec des dizaines de disques en solo ou avec VDGG


                      • Soleil2B Soleil2B 28 juin 2008 13:58

                        Tu veux pas nous lâcher un peu avec cette Madelon dis ?

                        - Les photos à poil encore passe ; Mais pour ce qui est de la voix, tu pourrais trouver quelqu’un d’autre.

                        - C’est dur de n’avoir rien à dire mais de vouloir ostensiblement dire quelque chose hein Dugué ?


                        • tess 28 juin 2008 14:12

                          il ya 1 seul kon en frans ki cos du dix san lavoir écouté é célui


                        • Soleil2B Soleil2B 28 juin 2008 17:55

                          T’es qui toi pour être aussi con ?

                          - Un fervent supporter des inspirations à coup de coke ou des louanges à la came ?

                          - Faut vous dire Monsieur, que dans ce milieu là, on se gratte pas Monsieur, on se gratte pas : on sniffe !


                        • Yohan Yohan 28 juin 2008 14:38

                          Rien de plus énervant que ce type d’article qui n’a rien à dire


                          • Fenzy 28 juin 2008 15:04

                            Tout sonne faux, chez Carla Bruni. Sa chirurgie esthétique, son romantisme de nympho, ses chansons faussement aigres-douces alors qu’elle choisit de se marier au premier des beaufs de France. C’est un peu notre yannick noah au féminin, quelqu’un de très engagé, très cool, très sympa, très apprécié des Français ...

                             


                            • Marsupilami Marsupilami 28 juin 2008 15:17

                               @ Bernard

                              Bon ben voilà, t’as fait ton petit papier sur un album dont tu ne sais rien. C’est vrai que Manset est de moins en moins inspiré depuis Lumières. Tu aurais mieux fait de faire un article sur Peter Hammill. German overalls, je me le réécoute souvent, ça me rappelle mon enfance. Mais bon, c’est l’été...

                               


                              • Bernard Dugué Bernard Dugué 28 juin 2008 18:33

                                Marsu, je ne suis pas mécontent d’avoir fait ce billet sur un album que je n’ai pas écouté vu qu’ils m’ont pas envoyé un CD de promo alors que je suis un excellent critique musical. Bah, une fois l’album sorti ça ne changera rien. Ah que de grincheux moinseurs, si ç’avait été signé Groland, ils auraient applaudi, héhé. Mon billet est très chouette, mais on dirait qu’il est interdit de rire, finies les déconnades genre Choron, Desproges, De Ton... ? Quelle époque triste, ennuyeuse

                                Tiens justement, je te conseille le Pawn Heart remastérisé de VDGG, avec 5 titres bonus. 12 euros.


                              • Soleil2B Soleil2B 28 juin 2008 19:35

                                Ce n’est pas la forme qui est en cause Dugué, c’est le fond.

                                - Je ne pense pas être le seul à en avoir plein le c.. d’entendre parler ce cette poupée de luxe à qui on donne du pompeux première dame de France.

                                - Pour rigoler, il doit y avoir des sujets autres que ceux qui touchent à N.P.S.N.B y S.


                              • sisyphe sisyphe 2 juillet 2008 16:23

                                par Bernard Dugué (IP:xxx.x0.44.33) le 28 juin 2008 à 18H33

                                 
                                Marsu, je ne suis pas mécontent d’avoir fait ce billet sur un album que je n’ai pas écouté vu qu’ils m’ont pas envoyé un CD de promo alors que je suis un excellent critique musical. Bah, une fois l’album sorti ça ne changera rien. Ah que de grincheux moinseurs, si ç’avait été signé Groland, ils auraient applaudi, héhé. Mon billet est très chouette,

                                Monsieur Dugué, à force de vous mettre en scène avec une telle fatuité, vous allez finir par passer le mur du narcissisme auto-complaisant, et ne vous attirer que des réponses forcément polémiques...
                                Si vous vous mettiez au boulot un peu sèrieusement, en place de sombrer constamment dans l’auto-célébration ??

                              • Pierre 28 juin 2008 15:59

                                C’est contagieux la nullitude...


                                • Philip44 28 juin 2008 17:37

                                  Gall pas de voix ??????

                                   

                                  Qu’est ce qu’il ne faut pas entendre !!!!

                                  Mylène n’a pas de voix, certes,

                                  Mais France Gall, c’est une des plus jolies voix de notre chanson, et je ne sais toujours pas qui chante mieux qu’elle d’ailleurs. Une écoute attentive de tout son répertoire montre une très belle tessiture.


                                  • wesson wesson 28 juin 2008 18:50

                                    Attendons de voir (ou plutôt d’entendre) ce que sera cet album. Après tout, cette fille ne peut avoir la voix aussi mauvaise que sont goût dans le choix de ses mecs. Quand aux paroles des chansons, de toute manière on attends pas du voltaire...

                                    Donc, un petit peu de patience.

                                     


                                    • Soleil2B Soleil2B 28 juin 2008 19:51

                                      Et voilà Wesson, un client pour la spaghetti !

                                      - Comme quoi, elle a du bon terreau pour semer sa merde !


                                    • wesson wesson 28 juin 2008 21:35

                                      Moi vous savez,

                                      tand que c’est elle qui chante sur son disque et pas son mec,

                                      ça pourrait aller jusqu’a me plaire ...


                                    • moebius 28 juin 2008 20:28

                                       j’aime bien sa voix....moins celle de son époux , quoique en politique la voix c’est pas bien important surtout quand elle est unique, la voix en politique se fond dans la multitute, c’est la voix du peuple qui parle. Le politique est ventriloque par nature. Si la voix ne compte pas les voix se compte dans les urnes que la voix mais la voix c’est bien ce qui manque à la politique. Il y en a trop au PS et on ne s’entend plus ou plutot on n’entend rien. Carlita dans le numéro de lIbé dit que ce qu’elle n’aime pas chez Ségolita c’est la voix....j’aime bien sa voix


                                      • Soleil2B Soleil2B 28 juin 2008 22:43

                                        Carlita ferait bien d’aller exercer ses talents chez Berlusconi.

                                        - Mais en France on fait fuir les talents et on récupère les cloches

                                        - Il est vrai qu’avec les moyens qu’on donne à "la recherche" dans ce pays, on ne peut trouver mieux qu’un Sàrkö et qu’une Carlita !


                                      • moebius 29 juin 2008 01:29

                                        xénophobe ? si tu me cherches tu m’a pas trouvé

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires