• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > D’une des cheminées sortaient des étincelles...

D’une des cheminées sortaient des étincelles...

"D'une des cheminées sortaient des étincelles qui montaient en gerbes pour retomber en pluie d'or, sous une fumée épaisse dont le ciel était voilé."

C'est ainsi qu'Anatole France décrit une cheminée dans son roman historique, La Rôtisserie de la reine Pédauque... Belle description qui fait rêver...

 

Issu du grec ancien "κάμινος, káminos, le fourneau, le four", le mot "cheminée" nous est familier : la cheminée représente le coeur du foyer, le centre d'une maison.

 

Avec ses sonorités de chuintante "ch", de labiale "m", ce nom crée une impression chaleureuse, et douce...

Images de flammes vacillantes, odeurs de bois brûlés, crépitements d'étincelles, chaleur prégnante près du feu, la cheminée nous offre une ambiance pleine d'harmonie.

 

Elle voit se réunir, autour d'elle, des amis, une famille, elle se donne en spectacle...

Un spectacle complet qui sollicite le regard, mais aussi l'ouie, les sensations olfactive et tactile...

Fascinant spectacle des flammes ! Vision éclatante du feu qui palpite, qui vibre, retentit d'un bruissement léger.

 

On voit des braises, des rougeoiements, des bois calcinés et sombres...

 

Des fumées, des fumerolles se dispersent, montent dans le conduit.

Les toits se couvrent de cheminées aux formes variées, cheminées de briques, carrées ou arrondies, massives ou légères.

 

La cheminée est, ainsi, un symbole de communication entre les hommes et le monde céleste : c'est un chemin, un conduit qui s'élève vers le ciel.

 

C'est la voie qu'empruntent les sorcières pour se rendre au sabbat, c'est par ce conduit que le père Noël passe, pour déposer tous ses cadeaux.

 

La fumée qui s'échappe évoque une sorte de respiration de la maison...

 

Symbole du lien social, la cheminée rapproche et rassemble, autour d'elle, les âmes et les coeurs.

La cheminée évoque l'hiver et ses frimas, elle offre un refuge contre les rigueurs du vent, de la neige, du gel. 

 

Dans nos maisons modernes, la cheminée, l'âtre ont tendance à disparaître au profit de chaudières centralisées.

On en oublie tout le spectacle chaleureux que nous apportent les vraies flammes qui titubent, se penchent, vivent sous nos yeux...

 

La cheminée, lieu convivial, associée aux fêtes de Noël, réunit les gens, dans une ambiance de bonheurs...

 

Elle fait briller des lumières dans les yeux, elle éblouit les regards, elle fascine...

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-d-une-des-cheminees-sortaient-des-etincelles-125271857.html

 

Vidéos :


Moyenne des avis sur cet article :  1.83/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 décembre 2018 12:04

    Bonjour Rosemar, j’en ai profité jusque là,...Mais maintenant c’est interdit : pollution et incendie. Je me souviens de ma mère qui a nettoyé pendant trois jours l’âtre avec le Cif (ou ajax). J’ai abandonné,....quelques bougies remplacent parfaitement.


    • rosemar rosemar 14 décembre 2018 12:50

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Dommage ! Et d’après les votes, sous l’article, on n’aime pas les cheminées, un joli symbole, pourtant...


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 décembre 2018 13:08

      @rosemar

      Exact et cela reste comme les concentrés des meilleurs moment de ma vie,... Mieux alors vivre à la campagne. Le meilleur : un feu de bois, guitares, chanson la nuit dans le Bois de la Cambre. Bon ! cela rappelle un peu les film de Claude sautet. Nous avons eu beaucoup de chance de naître à la bonne époque. Comme âtre, les réseaux sociaux, c’est la catastrophe. On y refait pas le monde, on le hache menu par des flots continus de haine,..


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 décembre 2018 16:42

      @rosemar

      L’art dans la vie ne consiste pas de mettre de l’eau dans son vin, mais d’arriver à convaincre autrui de partager son point de vue. Cela demande bien sur un certain effort. 


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 décembre 2018 12:15

      La partie avant de l’âtre étant le manteau. 


      • phan 14 décembre 2018 12:41
        Les feux de cheminées ouvertes sont interdits à Paris et Ile-de-France à partir du 1er janvier 2015. Le Père Noël et le ramoneur sonneront deux fois !

        • rosemar rosemar 14 décembre 2018 12:51

          @phan

          Je pense que les voitures polluent bien plus que les cheminées...


        • gaijin gaijin 14 décembre 2018 13:14

          @rosemar
          " Je pense que les voitures polluent bien plus que les cheminées...

          "
          vous n’êtes pas payée pour penser .....


        • rosemar rosemar 14 décembre 2018 13:26

          @gaijin

          Et vous, vous pensez ou vous croyez ?


        • gaijin gaijin 14 décembre 2018 14:15

          @rosemar
          moi je pense ce qui m’a valu souvent pas mal d’ennui
          mais ne m’en veuillez pas je ne faisais que vous taquiner ,ce genre de chose moi l’ai plusieurs fois entendu en live .....


        • phan 14 décembre 2018 15:56

          @rosemar

          Pas besoin de cheminée, ni de voiture, une chatte suffit : avec ses sonorités de chuintante « ch », dentale de « t », son ronronnement crée une impression chaleureuse, et douce quand on la caresse pour écouter cette histoire.

        • Ruut Ruut 14 décembre 2018 13:04

          La France est gangrenée par les interdits.

          A croire que seule la bêtise y est autorisée.


          • rosemar rosemar 14 décembre 2018 13:49

            @Ruut

            Beaucoup de règlements, oui, mais une liberté de parole...


          • aimable 14 décembre 2018 19:06

            @rosemar
            une liberté de parole qui a quand même ses limites , mais toute vérité est elle bonne a dire ?


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 décembre 2018 13:21

            La plus grande pollution, ce sont les réseaux dits sociaux. On y vomit sa haine en feux continus. Et ensuite, cela se traduit dans les rue. Ils ont brûlé cette véritable intimité de la parole qui se réchauffe entre une bouffée de pipe et le craquement joyeux d’une bûche d’approbation à une réflexion de réconfort ; 


            • pemile pemile 14 décembre 2018 13:36

              Et pas un mot sur les feux entretenus 24/24 depuis 3 semaines sur les rond-points ??!! smiley


              • rosemar rosemar 14 décembre 2018 13:47

                @pemile

                Pas un mot sur les voitures incendiées, sur les bâtiments brûlés ?


              • kalagan75 14 décembre 2018 13:46

                « La fumée qui s’échappe évoque une sorte de respiration de la maison... » : tu as intérêt à avoir un foyer fermé , je n’ose imaginer le niveau de particules fines dans ton habitat ... 


                PS : si tu vois sortir des étincelles par ton conduit de cheminée, un conseil , appelle les pompiers

                C’est plus terre à terre que ta prose , je sais ... smiley


                • rosemar rosemar 14 décembre 2018 13:48

                  @kalagan75

                  Vive la poésie !


                • cevennevive cevennevive 14 décembre 2018 16:19

                  Bonjour rosemar,

                  La cheminée... Belle image au moment des froidures.

                  Ma maison et son immense cheminée a vu plusieurs générations de mes ancêtres dormir dans son « cantou ».

                  C’est beau et bon une cheminée ouverte, mais toute la chaleur de la pièce s’en va dans l’immense conduit. Et il faut une brouette de bois tous les soirs pour avoir un peu chaud.

                  Tant pis, c’est beau et bon. Les flammes dansent comme des elfes et emportent les mauvaises pensées dans leur fumée.


                  • rosemar rosemar 14 décembre 2018 23:03

                    @cevennevive

                    Un beau spectacle même si évidemment la cheminée ne peut rivaliser avec notre chauffage central... 
                    Merci pour cette évocation.


                  • Sergio Sergio 14 décembre 2018 16:33

                    Anatole France s’en est bien sorti, je n’en dirai pas tant d’Emile Zola. Les décès dus au CO2, à cause d’un mauvais réglage du convecteur ou défaut de cheminée, sont légions. Cela n’est pas de la poésie, mai il faut le rappeler.


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 décembre 2018 16:39

                      @Sergio Bonne saint Nicolas et sainte Barbe biloute .


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 décembre 2018 16:41

                      @Sergio

                      Bonne saint Nicolas et sainte Barbe biloute .


                    • Sergio Sergio 14 décembre 2018 18:25

                      @Aita Pea Pea

                      Ti aussi m’fieu


                    • Loatse Loatse 14 décembre 2018 16:46

                      Une cheminée, c’est un peu comme la pêche ; ca apaise... l’homme le plus actif est capable de rester des heures à regarder son bouchon, les flammes de la cheminée semble avoir un effet hypnotique similaire...


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 14 décembre 2018 16:50

                        Une époque hélas partie en fumée.... Je ne sais ce qui l’a remplacée. Même si nous nous sentons contraints de penser que les plus jeunes aujourd’hui ont d’autres bonheurs. J’ai malgré tout un doute. Sur le plan qualitatif... Vivre, c’est aussi prendre des risques,.....


                        • Alice Alice 14 décembre 2018 16:52

                          « C’est la voie qu’empruntent les sorcières.. »

                          Suis-je seule à la voir ? Une sorcière emprunte la photo jointe pour apparaître nue au milieu des flammes telle une femen, elle nous offre l’étendue de son pouvoir ! 


                          • rosemar rosemar 14 décembre 2018 23:06

                            @Alice

                            En effet : je ne l’avais pas remarqué...


                          • Alice Alice 15 décembre 2018 15:15

                            @rosemar
                            « En effet : je ne l’avais pas remarquée… »

                            ..
                            Elle n’y était pas encore


                          • Jason Jason 14 décembre 2018 18:15
                            Bonjour, merci pour cette belle évocation. En voici une autre :

                            Saint Amant (1594-1661)

                            Sonnet

                            Assis sur un fagot, une pipe à la main
                            Tristement accoudé contre une cheminée,
                            Les yeux fixés vers terre, et l’âme mutinée,
                            Je songe aux cruautés de mon sort inhumain.

                            L’espoir, qui me remet du jour au lendemain,
                            Essaie de gagner temps sur ma peine obstinée,
                            Et, me venant promettre une autre destinée,
                            Me fait monter plus haut qu’un empereur romain.

                            Mais à peine cette herbe est-elle mise en cendre,
                            Qu’en mon premier état, il me convient descendre,
                            Et passer mes ennuis à redire souvent :

                            Non, je ne trouve point beaucoup de différence
                            De prendre du tabac à vivre d’espérance,
                            Car l’un n’est que fumée, et l’autre n’est que vent.

                            Tiré de : Maurice Allem, Anthologie poétique française, éd. Garnier, 1965.

                            La cheminée, lieu de méditations, le feu qui nous attire depuis plus de trois cent mille ans, et ses fascinations ataviques.

                            • rosemar rosemar 14 décembre 2018 23:05

                              @Jason

                              Merci pour ce poème : la cheminée fait rêver et suscite l’imagination...


                            • zygzornifle zygzornifle 15 décembre 2018 11:13

                              qui montaient en gerbes pour retomber en pluie d’or

                              ça c’est la cheminée des Rothschild ....


                              • Jean Keim Jean Keim 15 décembre 2018 11:39

                                La cheminée, voire même simplement un feu comme agrément esthétique, sont un luxe que les 8 milliards de terriens ne peuvent se permettre, les forêts n’y survivront pas, quand je vois avec quelle désinvolture des pros de l’abattage forestier occisent un arbre de 50 ans, c’est-à-dire un enfant arbre, pour en faire des bûches, je crois que notre inconscience est abyssale. Rares sont nos activités qui sont sans conséquence pour notre environnement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès