• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > DADVSI, VHS, et MP3, ou la vache à lait !

DADVSI, VHS, et MP3, ou la vache à lait !

Alors que loi sur les Droits d’Auteur et Droits Voisins dans la Société de l’Information vient d’être profondément modifiée par le conseil constitutionnel, il semble que seule une petite frange de la population se rend compte de ses implications.

Il est vrai que DADVSI, c’est en soit un peu barbare. Mais un petit exemple tout simple permet à quiconque de rendre compte de l’étendue du changement qui s’annonce si cette loi vient à s’appliquer.

Imaginez-vous achetant un film distribué par TOTO Compagnie sur une bonne vieille cassette VHS. Vous rentrez chez vous, glissez votre cassette dans votre magnétoscope... Impossible de la lire ! En effet, vous possédez un magnétoscope TITI, incompatible avec l’encodage utilisé par TOTO Compagnie !

Qu’à cela ne tienne, le film en question passe ce soir sur canal 3. Vous programmez donc votre magnétoscope de salon. Le lendemain, après une journée de dur labeur, vous décidez de regarder le film que vous avez enregistré la veille sur le combi-magnétoscope de votre chambre. Et là ! Pas mieux que la veille ! Et oui, il vous est interdit de lire un enregistrement sur un autre lecteur que celui ayant enregistré.

Et pourtant, vous avez payé une taxe sur la copie privée en achetant votre cassette vierge et vos deux magnétoscopes !

L’exemple semble caricatural, mais remplacez cassette VHS par fichier audio et magnétoscope par baladeur MP3 et vous vous rendrez compte de tout ce qu’implique cette loi !

Ainsi cette loi nous prive d’une liberté tout en nous condamnant à l’amende perpétuelle. Si vous souhaitez faire entendre votre indignation, n’hésitez pas à signer cette pétition, le BOYCOTHON


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (223 votes)




Réagissez à l'article

136 réactions à cet article    


  • Kelsaltan (---.---.178.45) 2 août 2006 11:46

    Tout à fait d’accord avec l’auteur, ce présent commentaire n’a pas d’autre but que de voler la première place au DW coutûmier de ce fait dès qu’il s’agit de DADVSI smiley


    • Chasseur de Troll (---.---.135.179) 3 août 2006 00:09

      TU NOUS LES PETES DW !!!! Toujours à te la rammener avec ta nov’langue et ton égo démesuré, tu viens polluer tous les fils de discution en rapport à DADvSI, si encore 1 ou 2 personnes étaient de ton avis, mais même pas : tout le monde s’en tape de tes trollages et tu saoule tout le monde !!!

      >> CASSE TOI ! xo(


    • Sam Paris (---.---.225.124) 5 août 2006 14:00

      Ignorez le au lieu de lui répondre, faites comme moi, dès que je vois sa photo je zappe l’article cela me fait gagner du temps dans la lecture des commentaires et m’évite de lire des inepties stériles.

      C’est un psychopathe qui vient faire sa thérapie ici, y-a-t-il un médecin dans la salle ?

      Sam.


    • Bob (---.---.76.255) 2 août 2006 12:10

      Hop, le Demian n’aura pas non + le second commentaire si j’me dépêche... tout fout l’camp ! ! !

      En effet cet exemple illustre avec des exemples simples ce qu’implique la connerie qui a été votée (désolé j’appelle pas ce torchon une loi, sinon moi aussi je peux légiférer !).

      Autant que la loi, les diverses manoeuvres/manipulations/diversions l’ayant fait passer sont inquiétants...


      • Boke (---.---.91.222) 2 août 2006 12:13

        Je vous rejoins entièrement dans votre demande de suppression de la redevance sur la copie privée. En revanche, je ne signerai pas la promesse de boycott (parceque ce n’est pas une pétition que l’on signe mais bien une promesse de boycott) car l’industrie du disque n’est pas « entièrement » en faute. Il reste encore des maisons de disques qui proposent des disques sans DRM et systèmes anticopie, et qui ont compris que le P2P est pour eux une chance de promotion plus qu’une source de pillage. En revanche, je peux m’engager ici à ne jamais acheter de musique DRMisée et j’affirme mon soutien à une pétition qui demanderait le retrait de la redevance sur la copie privée sur les différents moyens de stockage. Par contre, un appel au boycott de l’ensemble de l’industrie phonographique me paraît un peu trop radical, en plus d’être illégal me semble t’il.


        • Seb (---.---.165.204) 2 août 2006 16:09

          Je boycott depuis 3 ans par contre, supprimer la redevance pour copie privée est une monumentale c*nnerie !

          La supprimer, c’est légitimer le fait de ne plus avoir droit à la copie privée.

          J’exige la possibilité de faire autant de copies privées que j’ai envie et qu’elles soient utilisables sur tout appareil en ma possession présente ou future , en échange du paiement de la redevance.


        • (---.---.45.8) 2 août 2006 17:10

          Oui mais quand on y réfléchit bien, la taxe sur la copie privée n’a pas lieu d’être : j’achète un titre, j’ai le droit de l’écouter, je ne vois pas pourquoi je devrais payer pour en faire une copie à usage privé ! Cette taxe est plutôt là pour compenser les pertes soi-disant dûes au piratage, c’est une « peine automatique », la loi nous reconnait tous comme des pirates voleurs en puissance ! Comme si on supposait que tous les citoyens trafiquent leur déclaration d’impôts, et qu’on nous appliquerait à tous une majoration de 10% pour compenser !

          Les libéraux nous disent que le meilleur instrument de régulation du marché est la consomm’action, à savoir si on est pas content d’un produit, on le boycotte. Mais quand on a commencé à boycotter les majors (leur soi-disant perte de revenus collossale il y a quelques années ,due soi-disant au piratage), elles nous ont accusé de voleurs et de pirates ! faudrait savoir !

          Le gouvernement a chassé l’idée d’une licence globale, et pourtant on la paie déjà depuis longtemps, même si elle est très mal répartie ! Courage, même si cette stupide loi a été adoptée, la lutte ne fait que commencer !


        • Chasseur de Troll (---.---.135.179) 3 août 2006 00:11

          Demander la suppression de la redevance pour copie, c’est une démostration par l’absurde que leur système est à chier et de surcroit illégitime : vu le nombre d’artistes et de manifestations qui en dépendent, c’est un bon moyen de frapper au portefeuil et de les faire se sortir les doigts du c** quand ils verrons que les gens en on marre d’être pris pour des cons : On ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre, ça va falloir qu’ils se le carre bien profond


        • Jesrad (---.---.20.126) 3 août 2006 12:59

          « Les libéraux nous disent que le meilleur instrument de régulation du marché est la consomm’action, à savoir si on est pas content d’un produit, on le boycotte. Mais quand on a commencé à boycotter les majors (leur soi-disant perte de revenus collossale il y a quelques années ,due soi-disant au piratage), elles nous ont accusé de voleurs et de pirates ! faudrait savoir ! »

          Conclusion logique : les majors ne sont pas libérales ! D’ailleurs aucun monopole/oligopole ne veut jouer réglo, et se précipite dans les jupes de Gouvernemaman pour exiger son soutien. DADVSI c’est ça : la légalisation d’un nouveau monopole d’Etat.

          Quand Sony&Co ont le droit de mettre des barrières anti-copie, et que DADVSI donne à ces barrières force de loi, c’est un droit de législation qui est donné à Sony&Co. Pensez-y.


        • Bettie Serveert (---.---.209.14) 2 août 2006 12:53

          Hello Manu !

          Sais-tu pourquoi la population se fout de la DADVSI et EUCD ? D’abord parce que cela lui semble trop technique,qd bien mê elle paiera le prix fort lors de ses prochains achats technos-hifi-vidéo.Les seuls à s’y intéresser amplement sont des passionnés hi-tech,des bloggers,une solide poignée d’artistes et qq P2Pistes plus engagés.

          En outre,n’oublie pas que la France-Europe paye également le prix du vieillissement démographique,tant au niveau de sa population d’ensemble que de ses corps parlementaires. Pour peu que cela les intérèsse,ils appréhendent trop peu ou très mal la cybersphère et ses multiples enjeux,prisonniers qu’ils sont d’une vision malthusienne de l’économie autrefois essentiellement physique.Y a 2 ou 3 ans, un sondage auprès de l’A.N et du Sénat français révélait qu’à peine 10% des parlementaires avaient surfé sur le net.Alors,leur expliquer MP3,P2P,podcasting,DRM...Autant conquérir la galaxie d’Andromède pour seul outil un lance-pierres... Cordialement.


          • Yoyo (---.---.132.225) 2 août 2006 14:07

            Le problème c’est qu’on a trop tendance à croire que la loi DADVSI est une loi sur l’internet et sur le P2P, d’ou un manque d’interet de la part d’une grosse partie de la population qui n’y connait rien. D’ailleurs l’auteur de l’article tombe également dans ce travers malheureusement.

            C’est un tort de croire que cette loi ne concerne que les gens qui comprennent quelque chose à l’informatique.

            On pourrait tres bien remplacer « cassette VHS » par « CD de musique DRMisé », (ou plutot « protégé contre la copie » pour que nos chers « anciens » ne soient pas largués smiley ), et remplacer « magnétoscope TOTO » par « Chaîne Hi-fi » et « magnétoscope TITI » par « autoradio CD ».

            La loi DADVSI est une atteinte à notre liberté de pouvoir utiliser normalement un produit culturel que nous avons acheté en toute légalité, et c’est ça le plus grave à mon sens.

            Quant à la pétition de la ligue Odebi je la connaissais déjà mais je n’y ai pas souscrit car tout comme Boke je la trouve trop radicale. Mais de toute façon la ligue Odebi a une certaine tendance à la radicalité.

            on peut citer des sites comme stopdrm.info et eucd.info qui sont plus modérés.


          • Stef (---.---.20.126) 2 août 2006 13:11

            Pour information :

            le montant cette redevance en Europe est de l’odre de 1,2 Milliard d€ pour 2005 ( 545 millions en 2001 et 2,12 prévu en 2009). De nouveau support vont être soumis à cette redevance ( clé USB , Blue ray...). Une nouvelle redevance devrait voir le jour en France concernant la VOD sur Internet et les offres de diffusion TV des Fournisseurs Internet. La repartition de cette redevance est pour : L’audio 1/4 pour les producteurs (maison de disque ) et 1/4 pour les interpretes 1/2 pour les auteurs L’audio visuelle 1/3 pour chacun, producteurs, interprete et auteur.

            Par contre le perimetre de sur copie privé lui se reduit pour être égal à presque rien.

            Alors Solidarité envers les artistes, Droit à la copie privée ou Racket ?


            • Kelsaltan (---.---.178.45) 2 août 2006 13:44

              La VOD ?

              Oui, parlons-en de la VOD...

              Sur CanalPlay (je ne sais pas pour les autres mais je suppose que c’est concurrentiel), les films sont à 5€ (cinq ?!?), soit à peu près le prix d’une place de ciné en tarif réduit.

              Si ça c’est pas du vol pour un produit totalement immatériel !

              Le plus triste dans cette histoire, c’est que s’ils peuvent se le permettre, c’est que ça marche. Il y a donc des gens pour payer ce prix-là (? !?).

              Voilà qui ne m’incite guère à être rassuré sur la capacité à s’insurger de mes contemporains, mis à part quelques « illuminés » sur le net.


              • Jaimz (---.---.101.8) 2 août 2006 15:42

                C’est ça qui est inquiétant en effet... il y a une majorité de gens pour lesquels la technologie du son et de l’image reste une science oculte, donc chère. Et s’il faut payer pour avoir le dernier cri ou pour aider un pseudo-interprète, ils vont y mettre le prix. Il faut se rendre compte que l’on maintient volontairement le public dans l’obscurantisme pour lui faire acheter n’mporte quoi ! Je me souvients de la tête de mon oncle (54 ans) quand il s’est aperçu que son Ordinateur de 3 ans était dépassé alors qu’il l’avait payé 1500 euros et estimait qu’il durerait 10 ans lol Quand les gens achèteront des CD protégés par un DRM non compatibles avec leur matériel (Chaine HiFi, Pc, baladeur MP3) ils se renseigneront et achèteront servilement le bon matériel compatible en se disant qu’ils sont trop nuls pour comprendre ! Comme signalé dans l’article 60% des consommateurs ont plus 60 ans maintenant... pour eux c’était déjà bien d’avoir la radio à la maison !

                Concernant la pétition, j’ai signé, après avoir acheté un CD que je n’ai jamais pu lire sur WinAmp ! Les initiatives StopDrm et eucd.info sont à suivre aussi.


              • (---.---.45.8) 2 août 2006 17:19

                Vos commentaires ne prouvent qu’une chose : nos politiciens sont des nuls, et on est aussi qualifiés qu’eux (voire plus sur certains sujets) pour écrire des lois !


              • jentt (---.---.20.66) 2 août 2006 14:33

                Dans le meme genre, si vous achetez un DVD et que vous le convertissez vers un format compatible avec votre baladeur video (Pour le visionner en voyage par exemple), vous allez obligatoirement contourner la protection CSS dudit DVD et risquer ainsi quelques centaines d’euro d’amende ! Idem si vous voulez lire votre DVD sous linux. Par contre, une question : que deviennent vos morceaux de musiques DRMisés quand votre ordi se plante, ou que vous voulez simplement en changer ? Perso, je preferrerais conserver la redevance pour copie privée et conserver la copie privée que l’inverse !


                • (---.---.59.170) 2 août 2006 14:37

                  Jamais les extrémistes ne vont arreter sur cette Loi où ils ne sont soutenue par personne ? Ca devient lassant. Les industriel font ce qu’ils veulent de leur propriété, si ca ne vous plait pas, n’achetez pas.


                  • Jaimz (---.---.101.8) 2 août 2006 15:45

                    Moi je n’achète plus de CD... si je veux donner de l’argent aux artistes je vais voir leur concert et s’il en vende j’achète les CD vendus sur place en vérifiant qu’il n’y ai pas de DRM. De toute façon les artistes que j’aime ne passent pas à la Tv et ont peu de chance de se retrouver dans cette logique lol


                  • (---.---.167.40) 2 août 2006 15:55

                    Oui les industriels font ce qu’ils veulent de leur propriété. Ce que je reproche à cette loi, c’est que les industriels s’en servent pour imposer leur vision de leur propriété à leurs acheteur. La loi de l’offre et de la demande s’en trouve fortement affectée. Cette loi établit une forme de protectorat de leut monopole et ne touche le droit d’auteur que de loin. Cette loi traite des droits des majors (et ni du droit d’auteur, ni du droit du consommateur), il s’agit donc d’une loi purement économique.


                  • bourgpat (---.---.150.86) 2 août 2006 23:25

                    Oui les industriels font ce qu’ils veulent de leur propirieté mais une vente implique une cessation de propireté. Ce ne leur appartient plus donc comme tu dit je revendique le droit de faire ce que je veut de ma proprieté.


                  • Ghislain Anselme Kabore (---.---.135.28) 2 août 2006 14:57

                    y en a marre de tous ces gratte papiers qui font tout pour nous sucer jusqu’a l’os !!!ou sont les droits du consommateurs dans tout cela.En fin de compte , cela reviendrait à acheter plusieurs fois le même produit !!!!! Mais restons zen, les hackers et autres pirates informatiques balaieront cette mer... en un clin d’oeil...


                    • marc (---.---.160.236) 2 août 2006 15:14

                      100% d’accord.

                      Je boycotte depuis plus d’un an tout achat de CD et DVD.

                      Ne pas oublier que le ministre qui a pondu cette loi, a ete condamne pour blanchiment d’argent.

                      Ne pas l’oublier en 2007.


                      • ald (---.---.18.174) 2 août 2006 15:36

                        idem pour moi, pensez aux campagnes électorales. Perso, c’est déjà été à différentes réunions politiques et à chaque fois dans « vous avez des questions ? », je demande la position du député (ou du postulant) sur cette loi. Ils sont bien « em... » pour répondre, car ils ne comprennent strictement rien (gauche, droite, etc...). Peu utilise Internet, un graveur de salon. C’est dramatique ! ils votent des lois sans comprendre...


                      • Jaimz (---.---.101.8) 2 août 2006 15:49

                        Le problème pour 2007 c’est le projet de loi de Mr Sarko sur le filtrage internet... Si la droite reste au pouvoir (mais bon devrait on faire confiance à la gauche sur ce poitn je sais pas) il est certain que d’ici deux ans les FAI auront l’obligation de signaler les fraudeurs, téléchargeurs et P2Pistes ! C’est déjà dans leurs propositions de campagne, à l’adresse des sociétés de production qui participent aux financements.

                        Il y a plus de 30 Millions de pirates maintenant en France, depuis ce texte de loi !


                      • Sam Paris (---.---.225.124) 5 août 2006 14:15

                        Bonjour,

                        Au lieu de perdre du temps en palabres stériles et malheureusement improductives, changez vos habitudes d’échange et allez voir The Freenet Project histoire que nos ministres/législateurs réfléchissent à ce qu’il font avant de dicter une loi.

                        Cordialement.


                      • Rage Rage 2 août 2006 16:04

                        La « loi » DADVSI est caricaturale :
                        - 1. Elle est techniquement hors du coup car loin des réalités.

                        - 2. Elle est en l’état totalement inapplicable si ce n’est à faire de tout à chacun un délinquent d’avoir « copié » un morceau.

                        La « loi »-torchon DADVSI répond au lobby des tocards/producteurs et autres artistes ne sachant plus comment s’adapter aux nouvelles technologies. C’était pareil pour la cassette, puis la VHS, le CD et maintenant c’est le DVD - MP3 etc... Mais personne n’empêchera les gens de se créer des copies SURTOUT quand on a acheté un original !


                        • Rage Rage 2 août 2006 16:08

                          J’ajoute : Compte tenu des contenus (musique, videos, etc...) on est tombé tellement bas, que sans téloche ou sans radio on peut vivre aisément : Par contre sans Internet c’est la merde !


                        • (---.---.45.8) 2 août 2006 17:29

                          D’ailleurs, c’est intérressant de voir que les libéraux rejettent l’Etat-Providence quand il les empêche de faire du fric, par contre ils viennent le chercher dès qu’ils sentent que leur monopole est attaqué par la base...


                        • tonio (---.---.15.77) 4 août 2006 13:06

                          Non, les vrais libéraux ne supportent pas l’établissement de monopole.

                          Se réclamer libéral et soutenir des mesures qui empêche l’offre et la demande de se trouver, c’est ridicule.

                          Être libéral, c’est soutenir un marché exempt de monopoles, totalement concurrentiel, sans DRMs, avec formats ouverts pour les administrations, sans vente forcé de systèmes d’exploitation, la liberté pour les artistes de proposer leurs oeuvres dans le format qui leur convient, et le choix total pour le consommateur sur tous les produits.

                          Arrêtons de qualifier les mesures prises par le gouvernement et les actions de lobbying des majors de libérales, elles sont conservatrices.

                          Libéral, je le suis, et je soutiens les logiciels libres, les formats ouverts, la concurrence et la diversité.


                        • ethy (---.---.205.175) 2 août 2006 17:22

                          Sérieusement, ça à changé vos habitudes ? Moi, non.


                          • Sran (---.---.145.39) 2 août 2006 17:39

                            Pis quand votre album ne marchera pas sur le pc, et que votre DVD ne passera pas sur votre platine, qu’ils ne sont ni repris ni échangé, vous irez pleurer à sans aucun doute :)


                          • George (---.---.121.158) 2 août 2006 17:37

                            Quand un ’utilisateur’ aura téléchargé une ou deux fois des morceaux acquis légalement,mais non compatibles avec son baladeur MP3 ou son autoradio, il y a peu de chance qu’il retélécharge une version compatible. De même lors d’un plantage définitif de son PC, il n’aura plus que les yeux pour pleurer. Donc au lieu de retélécharger légalement, il le fera illégalement (en pensant : ’non mais oh, ça suffit là, ca fait déjà 5 fois que je paye pour mon clip de shakira ! Qu’ils aillent se faire ****).

                            RDV dans 2 ans pour voir les effets de ce machin.....


                            • Le sondagophobe (---.---.126.57) 2 août 2006 17:50

                              Ce qui est bien avec cet article, c’est qu’il dit clairement les implications de cette loi stupide et pique-sou.

                              N’oubliez pas que l’Etat est endetté jusqu’au cou et que tous les prétextes sont bons pour grapiller quelques sous.

                              Si nous voulons changer le cours des choses, il faut envoyer un texte clair (pourquoi pas cet article) aux hommes politiques, et en particulier aux candidats de 2007, les présidentiables comme les députés.

                              Chiche ?


                              • Yoyo (---.---.132.225) 3 août 2006 09:30

                                Votre idée n’est pas nouvelle, des lettres ouvertes et des petitions regroupant plusieurs dizaines de milliers de signatures ont été envoyées a l’assemblée et au sénat par les initiatives comme eucd.info, stopdrm.info et odebi.org ...pour le résultat qu’on connait.


                              • _Nada (---.---.246.22) 2 août 2006 17:51

                                Apparamment, la vocation à protéger, protéger, protéger le contenu pour faire de l’argent est en vogue.

                                La dernière surprise du jour : 1 - Je rate l’émission « La chasse eu trésor d’hier » et oublie de l’enregistrer.

                                2 - Ma compagne voulant la voir, je décide d’aller la técharger sur le site de France Television. Je me dis qu’avec toutes les émissions dipos en Podcast après la diffusion, celle-ci doit bien en faire partie.

                                3 - Oh, surprise. L’émission d’hier y est ... certes. Mais alors, c’est payant. 2 formules :
                                — > « Louer la vidéo de l’émission pour 24h » —> 2,99€. Dans ce cas, on a que 24h pour la regarder.
                                — > « Acheter la vidéo » —> 5,99 € (hum ce n’est vraiment par cher lol). Sachant que même en achetant, la vidéo ne peut être visionnée que sur le PC ayant servi à l’achat (DRM inside).

                                ... tout cela pour une émission, passée sur une chaine publique, hier soir.

                                Etonnant non ? (Copyright Feu Mr. Desproges).


                                • Sran (---.---.145.39) 2 août 2006 18:00

                                  Pis je vois bien l’émission pour l’expliquer aux gens : la minute de monsieur DRM :p


                                • _Nada (---.---.246.22) 2 août 2006 18:03

                                  Je rajoute,

                                  Déjà que je trouvais cher les VOD (Video On Demand) proposées sur CanalPlay.

                                  Mais alors là, c’est le ponpon, 5,99€ pour une émission, DRM inclus et impossible à voir sur son lecteur DVD de salon.

                                  J’hallucine !!


                                • (---.---.102.118) 2 août 2006 21:10

                                  et qu’en on pense que france television est déjà payée via la redevance télé....


                                • _Nada (---.---.246.22) 2 août 2006 23:51

                                  « le marché triuvera la solution »

                                  Semble t-il que non, puisque les sociétés de production réclament l’aide de l’état :
                                  - pour apporter de nouvelles taxations sur les supports...
                                  - pour légiférer en leur faveur...

                                  Doit-on donc considérer que cette loi DADVSI est une émanation du marché autorégulé ?


                                • _Nada (---.---.246.22) 2 août 2006 23:53

                                  « Le marché trouvera la solution »

                                  Semble t-il que non puisque les sociétés de production réclament l’intervention de l’ETAT :
                                  - pour instaurer de nouvelles taxes (supports, ...).
                                  - pour légiférer en leur faveur.

                                  Ou doit-on considérer que la loi DADVSI est une émanation du marché autorégulé ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires