• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Enfin le Printemps !

Enfin le Printemps !

Habituellement, c’est avec lui que tout commence : les artistes remontent sur scène, le public est dans les salles et toute la ville vibre aux sons de la musique. Le Printemps de Bourges aura bien lieu cette année du 22 au 27 juin et annonce aujourd’hui sa programmation.

Interrogé ce matin sur France Inter par Mathilde Munos, Boris Vedel était très heureux de pouvoir présenter les noms des artistes retenus pour cette 45° édition.

Il y a quelque jours, la tenue du festival était encore incertaine, mais les derniers doutes viennent d’être levés. Le Printemps de Bourges de cette année se tiendra dans des salles d’une jauge inférieure à 1 000 personnes et avec un public assis. Les salles seront remplies à 65% avec des groupes de 6 personnes maximum et un siège devra être laissé libre entre chaque groupe. Un pass sanitaire ne sera pas nécessaire pour accéder aux salles de concert.

 

Une centaine d’artistes partageront l’affiche du festival, annonce son directeur, dont notamment Jean-Louis Aubert, accompagné des Sculpteurs de Vent, qui ouvrira le festival le mardi 22 juin. On retrouvera aussi Catherine Ringer, Pomme, nommée artiste féminine de l’année aux victoires de la Musique, Gaël Faye et Philippe Katerine. Le samedi PLK et Georgio, deux jeunes artistes plus survoltés que jamais se partageront la scène pour une grande soirée rap. Tryo et Alain Souchon clôtureront le festival dimanche soir.

On retrouvera également une scène française à la croisée des genres avec des artistes déjà salués par le public et la profession : La Grande Sophie, Suzane, Ben Mazué, ou plus récemment Yseult et Hervé, tous deux révélations des victoires de la Musique 2021, mais aussi Bonnie Banane, Clou...

Le meilleur de la scène électronique alternative n’est pas oublié et évoluera autour de créations singulières et de collaborations entre pointures historiques et nouvelle garde.

Les créations prévues en 2020 seront présentées cette année : « I feel for you », l’hommage à Prince par Jeanne Added, « Glory Dummy », une célébration du premier album de Portishead et le concert acoustique de Ayo.

Enfin, le Printemps de Bourges, festival de la découverte, de la création et de l’émergence, présentera les trente-trois artistes de la sélection 2021 des iNOUïS.

 

Le festival reste soumis à l’évolution de la situation sanitaire. Des précisions devraient être données dans les prochains jours pour les animations en accès libre que le Festival compte organiser dans les rues et les places de la ville, et qui permettront à toutes et tous de partager l’esprit du Printemps. Son format adapté ainsi qu’une coordination étroite avec les autorités et la ville de Bourges assureront la sécurité des publics et le respect strict des protocoles sanitaires en vigueur.

 

 

Le Printemps de Bourges du 22 au 27 juin 2021


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 7 mai 19:08

    ’’Le festival reste soumis à l’évolution de la situation sanitaire... 

    ...Son format adapté ainsi qu’une coordination étroite avec les autorités et la ville de Bourges assureront la sécurité des publics et le respect strict des protocoles sanitaires en vigueur.’’

     

    La vache, ils vont s’éclater, les festivaliers !

     

    Sous leur masque et après s’être fait enfiler un écouvillon dans le pif et une aiguille dans le fion. De vrais rebelles. (Rock n’ roll attitude)

    Ils pourront fièrement arborer leur pass sanitaire ou j’sais pas quoi encore...

     

    Youkaïdikaïda !!!

     

     


    • devphil30 devphil30 8 mai 08:21

      @Jeekes

      D’accord avec vous pour l’éclate

      Pour le pass , pas nécessaire c’est très bien.
      "Un pass sanitaire ne sera pas nécessaire pour accéder aux salles de concert.

      "

      Par contre j’aimerais comprendre pourquoi c’est pas requis à Bourges et requis à Avignon ??
      Nous sommes dans le pouvoir discrétionnaire du maire relevant de son opinion sans fondement national sanitaire.
      Je ne cautionne pas le pass bien au contraire , je suis totalement contre

      Mais je recherche encore une fois la logique entre deux festivals et je met en lien ces regroupements avec ou sans pass avec les transport parisien surchargés ...

      Où est la logique ?
      Où est la réflexion des Français ?

      ça ne leur chatouille pas un peu le cerveau ?


    • Clocel Clocel 8 mai 08:29

      @devphil30

      Logique, réflexion des français... Comme vous y allez !

      Ils ont l’air reparti avec la Dream Team de 2017 pour 2022, et ça n’a pas l’air de les affoler.

      5 ans de plus de maltraitance et de soumission, même pas peur .


    • LUNATIC LUNATIC 8 mai 09:11

      @devphil30
      Pas de soucis, très bientôt journée portes ouvertes à la prison de la SANTE.


    • Adèle Coupechoux 8 mai 09:50

      @Jeekes

      Ces « artistes » ne sont absolument pas impactés. Et surtout cela ne les dérangent pas d’exécuter leur prestation comme ils le faisaient avant le COVID devant des personnes bâillonnées.

      Cela devient répugnant.


    • Adèle Coupechoux 8 mai 09:58

      @devphil30

      Les français sont formatés depuis leur plus rendre enfance pour s’adapter.
      C’est bien le problème. Flexibilité, souplesse.
      Et quand ils poursuivent des études, ils s’adaptent encore plus à de mauvaises conditions, amphi bondés, pas de logements décents voire pas de logements du tout, et avenir incertain.

      Quand vous prenez les internes qui font pour arrondir leur salaire des gardes à n’en plus finir et en plus un master pour publier parce que c’est le seul moyen d’être financé et d’obtenir un poste, il est évident que le système dans lequel ils évoluent est pourri. Ils s’y sont adaptés.

      Les animaux s’adaptent eux aussi mais dans le temps et avec de sacrés dommages quand il ne s’agit tout simplement pas de disparition.


    • Clocel Clocel 8 mai 08:22

      Avec ce que la classe moyenne va se prendre dans les dents pour boucher les inconséquences d’une gestion calamiteuse, ça devenir compliquer de bouffer avec le « culturel »...


      • Clocel Clocel 8 mai 08:24

        @Clocel

        ça va devenir...


      • Pour la sortie en terrasse aujourd’hui en Belgique : Il pleut...


        • Si le Covid reprend de plus belle. ce sera la douche froide....De nombreuses personnes vaccinée se retapent malgré tout le covid..


          • Adèle Coupechoux 8 mai 09:48

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Les meilleures vaccinations sont naturelles.
            Tout dépend de la charge virale même pour les vaccinés, un vaccin ne vous immunise pas complètement.

            Il faut arrêter cette hystérie, il n’y a pas que le COVID, rester en bonne santé, ne pas tomber malade, ne dépend pas que de ce seul COVID. 


          • nono le simplet nono le simplet 8 mai 10:04

            @Adèle Coupechoux
            Les meilleures vaccinations sont naturelles.

            c’est le concept officiel de l’UDF ? ou la recette de Casimir ?


          • Adèle Coupechoux 8 mai 10:24

            @nono le simplet

            Vous êtes dans le déni ou vous avez enfoui je ne sais où les connaissances que nous sommes tous censés avoir acquises à l’école.

            A votre avis pourquoi parlons-nous du Sars cov 2 ? N’y aurait-il pas eu un Sars cov 1 ? Comme il y a plusieurs coronavirus.

            Sommes nous tous morts du Sars cov 1 ? Ou encore de la grippe pour ceux qui n’ont jamais été vaccinés ?

            Etes-vous entrain de nous expliquer que ceux qui ont eu le COVID ne peuvent pas en guérir ? Ils sont tous décédés ou en réa ?

            Nono, la vie a-t-elle jamais existé  ? Parce qu’à vous lire, l’humanité n’a jamais existé ou alors elle vient de naître. Bienvenue dans ce qui est une toute nouvelle aventure pour vous. Attention, elle peut être semée d’embuches.


          • nono le simplet nono le simplet 8 mai 10:52

            @Adèle Coupechoux
            le terme de « vaccination » et celui de « naturelle » n’ont rien à voir ensemble ...
            sinon les épidémies de peste, de choléra et de toutes les maladies infantiles mortelles avant les années 50 c’était bien ?
            les antibiotiques pour les bactéries et les vaccins pour les virus et les bactéries ont permis de sauver des milliards de vies ...
            et pour un virus genre celui de la rage où la mortalité est de 100% on s’immunise comment naturellement ? 


          • Adèle Coupechoux 8 mai 11:33

            @nono le simplet

            Si si, la vaccination naturelle existe, cela vient de ce que la vache immunisait (vaccinait, voir l’origine du mot vaccin) le fermier contre la variole.

            Les médicaments restent utiles aux personnes malades pas aux bien portants, ne vous en déplaise.

            Curieusement vous n’évoquez pas les antiviraux ni les antiparasitaires ? Mais seulement les antibiotiques et les vaccins.

            100% de morts, cela n’a jamais existé à cause d’une maladie. Sinon la vie n’aurait jamais existé. Certains seront porteurs sains mais ne seront pas pour autant malades.
            A moins de considérer la vieillesse comme une maladie, elle fait bien 100% de mort.

            Foutez la paix aux bien portants et aux jeunes. 


          • Ben Schott 8 mai 11:45

            @ Adèle Coupechoux

             

            « 100% de morts, cela n’a jamais existé à cause d’une maladie. »

             

            Il confond toujours mortalité et létalité ! C’est ballot... Faut lui pardonner, il est convaincu de ne plus être contaminé depuis qu’il s’est fait vacciner...

             


          • Adèle Coupechoux 8 mai 11:53

            @Ben Schott

            Il ne s’est pas fait vacciner contre cette hystérie collective en tout cas…

            Nous ne sommes pas près de sortir de ce délire. Confusion, inversion, c’est vertigineux ce qui est érigé comme seule vérité vraie aujourd’hui.

            Je ne veux pas être pessimiste mais le mur de Berlin a quand même mis 28 ans avant de s’effondrer…


          • Ben Schott 8 mai 11:55

            @Adèle Coupechoux
             
            « Il ne s’est pas fait vacciner contre cette hystérie collective en tout cas… »
             
            Pire, il en est le vecteur !  smiley
             


          • Adèle Coupechoux 8 mai 11:57

            @Adèle Coupechoux

            Lisez l’article de Lisca sur la vaccination contre la variole, en plus c’est très bien écrit.
            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/on-l-enleve-quand-ce-masque-232832#forum6053306


          • Adèle Coupechoux 8 mai 13:40

            @Ben Schott

            Nono le vecteur viral  smiley 


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 8 mai 09:35

            ’’Si le Covid reprend de plus belle.’’

             

             Si ça repart, ce sera la preuve que la vaccination est un échec. Malgré cette ce qui sera une preuve éclatante, les Diafoirus au pouvoir, assis sur leurs milliards, nous diront qu’il faut vacciner encore plus.


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 8 mai 09:38

               
              « En 1955 : 200 000 enfants ont reçu le vaccin Salk contre la polio, fabriqué par Cutter Laboratories, basé en Californie, contenant un virus vivant non inactivé. Cela a déclenché quelque 40 000 cas de polio, causant 200 enfants paralysés et 10 morts. »

              (là)
               
               Le vaccin contre la polio est toujours administré.
               


            • @Francis, agnotologue Je viens de lire un article sur l’autisme. Un autiste est restera psychotique. Comme les pervers narcissique, pas moyen de les guérir. Vous me direz, quel lien avec l’article. La personne qui écrit l’article critique une clinique d’inspiration anthroposophique dans le style Steiner. Genre de critique : on risque d’aggraver leur cas, etc,..A ce stade on ne risque rien du tout. Ces enfants sont mots dans leur cerveau. Ceal pour dire que les anthroposophe ont peut-être raison sur un peu ayant connu un cas d’autisme grave et en plus violent. Connaissant la mère, je lui ai demandé comment c’était passé sa grossesse. Elle m’a dit qu’elle était tombée malade et qu’on lui avait administré un tas de vaccins... Je dis cela, je dis rien...


            • Corrigé : @Francis, agnotologue Je viens de lire un article sur l’autisme. Un autiste est et restera psychotique. Comme les pervers narcissiques, pas moyen de les guérir. Vous me direz, quel lien avec l’article ? La personne qui écrit l’article critique une clinique d’inspiration anthroposophique dans le style Steiner. Genre de critiques : on risque d’aggraver leur cas, etc,..A ce stade on ne risque rien du tout. Ces enfants sont morts dans leur cerveau. Cela pour dire que les anthroposophes ont peut-être raison sur un point ayant connu un cas d’autisme grave et en plutôt violent. Connaissant la mère, je lui ai demandé comment c’était passé sa grossesse (ses autres enfants allant parfaitement bien). Elle m’a dit qu’elle était tombée malade et qu’on lui avait administré un tas de vaccins... Je dis cela, je dis rien...


              • Adèle Coupechoux 8 mai 10:08

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Il n’y a pas que la génétique qui est déterminante. 
                c’est souvent une façon de ne contourner le problème alors que ce n’est qu’une explication parmi beaucoup d’autres. Si vous prenez l’autisme, pourquoi serait-ce une fatalité ?
                https://www.spectredelautisme.com/trouble-du-spectre-de-l-autisme-tsa/guerir-l-autisme/

                Idem pour l’obésité qui est aussi comportementale et qu’il est possible d’aborder sous des angles différents selon la psychologie de la personne.

                En tout cas pour en revenir à l’article, ce ne sont pas toutes ces mesures délétères qui vont nous maintenir en bonne santé. Pas de quoi s’épanouir en étant entravé et terrorisé pour les hypocondriaques. 


              • @Adèle Coupechoux pour l’hypochondrie, tout à fait d’accord. Mais quant on dit qu’un autiste peut guérir, c’est faux. je connais très bien la question.... on peu juste comme avec un animal ou un robot, les conditionner )PAVLOV) pour leur permettre d’être un peu plus autonome. Exemple savoir manger tout seul. Prendre le tram,...et encore. Bon il y a plusieurs formes d’autisme (Zuckerberg en est un). Il fonctionne uniquement avec le cerveau gauche (rationnel, mathématique) mais n’ont pas accès à leur vie intérieure spirituelle et empathique...comme les pervers-narcissiques. Et les anthroposophes ont raisons de dire : les autistes qui sont de plus en plus nombreux sont le miroir de ce qu’est devenue notre société. Comme Trump est le miroir de la société américaine. 


              • Adèle Coupechoux 8 mai 10:28

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Si Zuckerberg fonctionne uniquement avec l’hémisphère gauche de son cerveau, c’est qu’il n’a pas appris à se servir de son hémisphère droit. 
                Les deux n’existent pas par hasard, si l’un deux n’est pas utilisé ou stimulé, il est juste en repos. C’est souvent une question de formatage, de programmation.
                Pour moi, la fatalité existe peu.


              • @Adèle Coupechoux pour qu’un homme ose fonctionner avec son cerveau droit, il doit avoir eu une bonne relation avec sa mère. Sa part féminine..


              • Adèle Coupechoux 8 mai 10:46

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Donc là encore pas de fatalité. 

                Ne pas avoir eu de bonne relation avec sa mère, ne veut pas dire que cela même si cela a pu être traumatisant, nous a tués.


              • après@Adèle Coupechoux jusqu’à 18 une personnalité est encore malléable, mais après, elle se structure (j’insiste sur le terme dans le sens de prison) définitivement...Les autistes eux, c’est bien plus tôt. Un très bon livre de TUSTIN qui explique la psychose : LE TROU NOIR de la Psyche. Comme dans le cosmos

                • Le Trou noir de la psyché ou les défenses autistiques chez le névrosé, Paris, Seuil, 1989 (1re édition 1987).

                Très difficile de se mettre dans le peau d’un psychotique. C’est comme de penser le néant.ou le morcellement. Très angoissant..


              • Albert123 8 mai 10:31

                Le printemps de bourges n’est plus que le printemps des bobos vaccinés, les autres n’y auront pas accès. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité