• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Évelyne Gallet

Évelyne Gallet

Des ronds dans la chanson

Évelyne Gallet fait des ronds dans la chanson comme d'autres y font leur trou. Malheureusement les seconds ont parfois du succès quand elle, en dépit d'un talent que les vedettes peroxydées n'auront jamais, demeure une artiste qui hérite d'un succès d'estime. C'est la loi du genre, il n'y a pas de place pour le Talent avec un grand T : il faut faire la courte échelle aux talents de pacotille quand les vrais personnalités doivent se contenter de tailler leur chemin loin des paillettes et du succès.

Elle aurait pourtant tout d'une grande si le public se donnait la peine d'écouter ses textes, d'apprécier ses complaintes, de goûter à son humour et à sa fantaisie. Mais pour cela, il faudrait que les cartes soient distribuées de manière loyale, que les médias jouent le jeu de la découverte et de la curiosité. Hélas, il en va tout autrement au pays des vedettes de pacotille !

Elle, au contraire, a de la profondeur et de la consistance. Elle propose des textes qui ont de la tenue, de la rigueur et un contenu qui se donne ou résiste à votre compréhension dans un merveilleux jeu de cache-cache. Elle vous invite dans un univers fait d'humour, de pieds de nez et de poésie. Elle ose le graveleux tout comme la grande émotion : elle veut vous faire sourire, vous émouvoir ou vous tirer les larmes.

La dame vient de Rumilly et, curieusement, en quelques chansons, on s'attache à elle. Même si parfois on se poêle (comme c'est l'usage à Rumilly), elle ne cesse de surprendre en semant le trouble, en prenant l'auditeur à contre-pied. Elle avance, s'il faut des comparaisons, entre les univers de Marie-Paule Belle et d' Anne Sylvestre sans jamais songer à singer l'une ou l'autre. La dame a assez de personnalité pour emprunter sa propre voie et proposer des textes qui fleurent bon le cousu main.

À chaque chanson, elle explore un univers : elle fouille l'intime, le sarcasme, l'impudique, elle se permet quelques espiègleries et fantaisies et même de jolies virevoltes ; elle avance sur les traces des grands poètes . On a envie de rire et de s'émouvoir, de s'indigner de ses propos scabreux ou de se laisser porter par ses confidences secrètes.

Tour à tour, enchanteresse ou diablesse, gourmande ou bien espiègle, elle s'autorise quelques pirouettes, de belles confidences, des pieds de nez et des grimaces. Son tour de chant ne cesse d'aller et venir d'un genre à l'autre car elle se les autorise tous, prend toutes les libertés. Elle avance sans pudeur pour se mettre à nu en quelques récits intimes.

Elle est accompagnée d'un partenaire qui souligne son tour de chant plus qu'il ne l'accompagne. Il est ce contrepoint nécessaire qui installe un environnement sonore étonnant, qui distille des émotions pour mettre les paroles en valeur, pour envelopper d'une étrange atmosphère musicale une voix qui séduit et se laisse comprendre. On les devine complices et partenaires ; on apprécie leur jeu, fait de clins d'yeux et de complicité. La musique ne fait ici qu'accentuer le texte sans lui offrir un carcan qui l'enfermerait.

Évelyne Gallet se livre et se cache à la fois. Elle propose des textes-témoignages, des récits auto-biographiques, des énigmes et des perles. Les confitures de sa grand-mère relèvent des merveilles de la chanson française : ce petit chef-d’œuvre devrait lui valoir d'entrer au panthéon de la chanson. Il y en a bien d'autres et je vous invite à découvrir cette grande parolière au travers de quelques extraits qui circulent sur la toile.

Elle mérite votre attention : elle honore la chanson française par son inventivité, son engagement lors du spectacle, son originalité et sa sincérité. Sans artifices, elle vous conduit par le cœur et l'humour dans un monde qui est le sien. Vous riez à cette chanson, vous vous indignez à celle-ci avant de vous émouvoir à celle-là. Chacune est une surprise, un coup de cœur, un voyage dans son univers.

Je ne sais qu'ajouter désormais pour vous amener à apprécier cette dame , qui ne triche pas, ose vous surprendre, jouer de l'émotion ou de l'ironie, vous donner à penser, vous divertir aussi. Évelyne Gallet mérite que vous preniez la peine d'entrer dans son monde. Il est fait de surprises et d'émotions, de rires et de frissons. La dame se donne sans retenue ; elle est en équilibre sur la scène, sans feinte ni fard. Prenez la peine de la découvrir, je vous promets un grand moment de bonheur.

Admirativement sien.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    



    • Trelawney Trelawney 15 octobre 2015 17:24

      C’est la mouvance « les auteurs réunis ». Encore merci Nabum pour cet article. ils ont un site internet où l’on peut connaitre leurs prochains spectacles. ils en profite pour écrire des brèves sur l’actualité du genre :

      Américains et Russes se mettent d’accord au sujet de l’espace aérien Syrien. Les Américains bombarderont les hôpitaux, les Russes, les pharmacies


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires