• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Exposition Yoshinari Nishio à la galerie César Harada Paris

Exposition Yoshinari Nishio à la galerie César Harada Paris

Le galeriste César Linoru Harada expose l’artiste-styliste japonais Yoshinari Nishio à la galerie César Harada à Paris. Tout a commencé à Tokyo par une rencontre. « C’était le seul qui avait édité une plaquette de son travail », se souvient le galeriste qui rôdait alors parmi les artistes. Il n’en faudra pas plus pour démarrer cette aventure.

Yoshinari Nishio travaille le tissus et, particulièrement, le vêtement. Parmi d’autres, une singulière performance est ici exposée : échanger ses vêtements avec des personnes rencontrées sur les trottoirs parisiens. Pas si facile, parmi les femmes croisées, une seule a retiré le bas en pleine rue. Le geste est simple comme on aime (à une autre époque on l’aurait appelé de "l’art pauvre"), et recèle de vraies richesses : un travail sur l’apparence, l’échange de l’apparence et l’expérience du changement. Pénétrer le territoire de l’autre pour exister : cet art rejoint l’amour dans son but, ou la guerre. C’est un concept d’accord, mais qui ne reste pas qu’un concept : il est mis en situation, ou si l’on veut, en mouvement. L’artiste s’engage, et son public doit le suivre pour qu’il y ait événement. L’art a ici autant besoin de l’artiste que de l’observant. Et ils sont pendant la scène sur un même pied d’égalité, comme le souligne Yoshinari Nishio y attachant une grande importance. L’intervention reste douce dans la forme, mais très violente dans le fond puisqu’elle touche l’intime. C’est sa grandeur. Pour nous, l’artiste Yoshinari Nishio reproduit sur cette vidéo sa performance (cliquer sur l’image pour démarrer la vidéo)


La galerie est presque aussi éphémère que cet événement lui-même, puisqu’à peine née à Paris elle déménage à Londres où César Harada veut y poursuivre ses études. Mais si l’expérience vous tente, il n’est pas trop tard : pour clore l’exposition, un échange de vêtements festif est prévu le 14 juillet à 20 h à la galerie. Venez nombreux. Les deux compères sont très jeunes, pourvu qu’ils le restent ! Artiste à suivre donc.

La galerie

L’artiste


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • haddock 11 juillet 2007 12:08

    —fûzen notomoshibi—

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires


Partenaires