• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Filmer le 11 septembre...

Filmer le 11 septembre...

Vol 93 est le premier film consacré aux attentats du 11 septembre 2001, en attendant la sortie de World Trade center d’Oliver Stone, à la rentrée. Vol 93 dresse un détail précis de cette journée particulière, de manière quasi documentaire, grâce à l’excellent réalisateur anglais Paul Greengrass.

 

L’idée qu’Hollywood se mette à traiter des attentats du 11 septembre 2001 pouvait laisser craindre le pire : débauche indécente d’effets spéciaux, recherche du sensationnel et volonté polémique, acteurs surjouant, et ne restituant pas la réalité du drame. Heureusement, Vol 93 a été réalisé par un vrai prodige doté d’une qualité devenue rare : l’objectivité.

L’Anglais Paul Greengrass a déjà surpris le monde du cinéma avec Bloody Sunday sorti en 2003. Il revenait sur le massacre de Derry, en 1972, où une marche pacifique pour la défense des droits civiques en Irlande du Nord s’était terminée en bain de sang, après que l’armée anglaise eut ouvert le feu sur les manifestants. Une journée qui détruira les mouvements pacifistes et durcira le conflit nord-irlandais. Ce qui avait surpris avec ce film, c’était l’objectivité du réalisateur qui exposait les faits sans prendre parti, pas même pour ses propres couleurs, et un style quasi documentaire, racontant le déroulement précis de la journée sur la base des témoignages, caméra à l’épaule, préférant des acteurs ressemblant le plus possible aux protagonistes à des pointures qui auraient perturbé l’identification aux héros. Greengrass a repris exactement les mêmes recettes pour Vol 93.

Aucune critique de l’administration Bush à la Moore, aucun soutien aux versions parallèles des attentats du 11 septembre à la Loose change. Greengrass raconte, de l’embarquement des passagers au crash final, cette journée particulière, en se fondant sur les témoignages des familles des victimes qui ont échangé des coups de fils avec leurs proches peu de temps avant le crash, et sur ceux du personnel au sol. Greengrass a même demandé si certains membres du personnel au sol présents ce jour-là accepteraient de jouer leur rôle. Ben Sliney, le responsable du contrôle du trafic aérien, l’homme qui notamment donna l’ordre de boucler l’espace aérien après les premiers attentats, a d’abord été réticent à l’idée de revivre cette journée cauchemardesque mais a finalement accepté, poussé par les familles de victimes, et conscient de la nécessité d’apporter un témoignage sur cette journée. On note que pour un débutant, il s’en sort remarquablement bien, exprimant sur son visage le sentiment d’impuissance qu’il a dû éprouver, comme tant d’autres, ce jour-là.

Le Vol 93 fut le dernier des quatre avions détournés à s’être écrasé. Le seul à avoir raté sa cible, la Maison Blanche, à cause de la résistance des passagers. Là encore, plaçant le réalisme au-dessus de tout, Greengrass évite l’emploi d’acteurs trop connus risquant d’empêcher l’identification du spectateur aux victimes. Notamment, les hôtesses de l’air sont interprétées par de vraies hôtesses, et les pilotes de ligne par de vrais pilotes, on aurait pu craindre que les acteurs en fassent trop, et surtout que les témoignages ne permettent pas de savoir avec précision ce qui s’est réellement passé. Néanmoins, l’interprétation est réaliste. Les passagers ne sont pas caricaturés, les comportements entre ceux qui prônent la révolte et ceux qui croient en la négociation sont crédibles. Les acteurs incarnant les quatre terroristes sont excellents, ils ne jouent pas les méchants d’opérette comme on en voit trop souvent dans certains films d’action ; leurs prestations expriment autant la folie que la peur.

Les réactions du personnel au sol montrent l’incompréhension de protagonistes qui ne s’attendaient pas à ça, qui voient des avions ne pas répondre, et comprennent à leur grand étonnement que ce qu’ils prenaient pour un détournement se révèle pis que cela.

En racontant cette journée par le détail, Greengrass rend hommage au courage des victimes, tout en pointant les erreurs qui ont pu être commises par une Amérique qui ne s’attendait pas à une attaque d’une telle ampleur. La journée avait si bien commencé...


Moyenne des avis sur cet article :  2.99/5   (145 votes)




Réagissez à l'article

138 réactions à cet article    


  • Guilhem (---.---.231.160) 21 juillet 2006 11:55

    Pour moi on manque de recul pour faire un film réellement objectif sur le 11 septembre sachant que de nombreux éléments tel que la boite noire (celle des instruments de bord) du vol sont toujours classifiés (pourquoi ?).

    Donc on s’aligne sur la version officielle et on joue sur l’émotion, pour moi c’est un film de propagande, ce qui est normal puisque les US sont en guerre.


    • Francis (---.---.119.14) 21 juillet 2006 12:03

      Je suis tout à fait d’accord. C’est un film de propagande qui essaie de jouer sur l’émotion collective. Un film qui se base sur la version officielle du 11/09 qui, sans rentrer dans aucune considération conspirationniste, présente un nombre incaculable d’imprécisions et mensonges.


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 12:13

      Vous avez raison, George Bush et Colin Powell, qui ne sont pas foutus de trafiquer une photo aérienne correctement, se serait amuser à planquer les avions. En fait, les passagers du Vol 93 sont actuellement en train de faire une garden-party à la Maison-Blanche. Et ils n’ont même pas pensé à leurs familles qui les croient décédés...

      C’est hallucinant comme les théories les plus abracadabrantes, sous prétexte qu’elles ne sont pas cautionnés par le gouvernement, peuvent marcher auprès de gogos désireux de financer des escrocs...

      Greengrass est quelqu’un d’objectif. Bien qu’Anglais, il n’a pas servi la soupe à ses dirigeants lors de la réalisation de ’Bloody Sunday’. Son film (que vous devriez voir avant de le critiquer) expose une version réaliste des faits. On peut chipoter sur les détails, mais bon sang :

      1/ Je ne suis pas partisan du ’Les gouvernements ne mentent jamais’, je ne crois pas à la théorie officielle de l’assassinat de Kennedy entre autres. Mais, bon sang, vous réalisez à quel point les versions officieuses, chipotant sur 2 détournements sur 4, sont ’abracadabrantesques’ comme dirait l’autre ?

      2/ Est-ce que vous avez vu ce film ???? Il ne s’agit pas de ’jouer sur l’émotion’, mais d’exposer des faits. Et la manière dont les faits sont exposés rend l’histoire plus crédible que les théories de certains escrocs sans scrupule qui, eux, exploitent le malheur des victimes pour faire leur autopromo...

      3/ Greengrass ne tourne pas pour son beurre : les recettes vont être reversées aux familles des victimes (à qui va l’argent de ’Loose Change’ et des livres de Missiaen ?).


    • ropib (---.---.27.229) 21 juillet 2006 12:45

      @Ludovic

      Propagande n’est pas forcément complot. Imprécisions, mensonges... ma foi nous avons affaire à un film. La question est de savoir si cette fiction (ça serait un documentaire que ça ne changerait d’ailleurs pas le problème) est orientée ou non. On peut faire de la propagande sur une réalité. Il suffit de regarder le journal du 20h pour le comprendre.


    • L'équipe AgoraVox Marc 21 juillet 2006 12:46

      Tant Loose Change que les bouquins de Meyssan sont disponibles gratuitement un peu partout sur le net. Je doute qu’ils se soient enrichis avec ça. Tous les deux ont surement beaucoup plus d’emmerdes qu’autres choses. Meyssan est écarté de partout et le petit jeune de Loose Change on lui a fait une petite campagne dans la presse pour dire que c’était un drogué qui allait avec des prostituées.... On a fait subir le même traitement à l’acteur américain Charlie Sheen qui ose lui aussi poser des questions qui dérangent...

      En tous les cas, si pour vous la théorie officielle du 11/09 vous convient je peux rien pour vous. On pourra tout vous dire vous changerez pas d’avis. Heureusement qu’AgoraVox a consacré pas mal d’autres articles à ce sujet : http://www.agoravox.fr/mot.php3?id_mot=292

      Ludovic vous semblez cultivé et intelligent, ne caricaturez pas les positions de ceux qui ne croient pas à des mensonges flagrants de la version officielle en laissant penser qu’ils croient à n’importe quoi. On peut se poser des questions sur le 11/09 sans croire que ce soit forcément Bush qui a organisé les attentats. Votre attitude caricaturale nuit à votre credibilité


    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 13:09

      Disons que je ne crois pas qu’il y ait une volonté délibérée de mentir sur la nature des attentats, ou alors qu’on m’explique quel en serait l’intérêt... Missiaen a réussi quand même son coup : faire parler de lui. Avant, il était un illustre inconnu pour beaucoup, moi inclus.

      Ensuite, je ne vois pas pourquoi on accuserait ’Vol 93’ d’être propagandiste (à plus forte raison sans l’avoir vu). Comme je le dis dans l’article, l’administration américaine a fait de nombreuses erreurs car ils n’étaient pas préparés à une attaque de cette ampleur. On peut critiquer le fait que l’administration Bush ait négligé les risques d’attentats sur un bâtiment déjà visé en 1993, on peut critiquer le fait que Bush se soit accaparé d’une situation sensible pour déclarer la guerre à l’Irak, comme l’a fait Michaël Moore avec Fahrenheit 9/11. Mais la paranoïa de certains font prendre ’Vol 93’ pour ce qu’il n’est pas.

      Un film jouant sur l’émotion ? Non, car il est sorti 5 ans après les drames. Et les acteurs non professionnels pour la plupart évitent la surcharge émotionnelle.

      Un film de propagande ? Non, car ce n’est pas le genre de Greengrass. Si vous avez encore des craintes, regardez d’abord ’Bloody Sunday’.

      Mais regardez quand même ’Vol 93’ avant de le descendre. Vous n’avez rien à craindre si vous êtes sceptique. Et très honnêtement, ce film aurait pu être bien pire, un vrai film de propagande sur l’héroïsme de l’armée Américaine face à de méchants terroristes islamistes. Ce n’est pas ce que fait Greengrass. Bien au contraire.


    • ropib (---.---.27.229) 21 juillet 2006 13:19

      @Marc

      J’ai regardé le film là avec les explications alternatives. Bon alors beaucoup de musique hein. Franchement en enlevant la musique déjà on a moins peur. Faut aussi prendre un peu de recul avec sa façon de montrer les choses.

      Que les services de renseignements ne nous disent pas tout c’est certain. Que ne pas tout nous dire c’est de la manipulation je ne suis pas d’accord. Ca s’appelle de la sécurité. Je vais prendre un exemple un peu plus simple : on sait que la sécurité d’une porte blindée se mesure en nombre de minutes qu’on a pour l’ouvrir, de là à expliquer à chacun comment on ouvre une porte blindée je trouve que c’est un petit peu idiot.

      Franchement je suis étonné par toutes ces soit-disant explications alternatives... il y a beaucoup plus simple. Enfin j’dis ça j’dis rien mais je m’en tape tout autant que de l’explication officielle. Je vais pas gâcher le plaisir des paranoïaques hein.


    • Matozzy (---.---.219.34) 21 juillet 2006 18:04

      Très bons commentaires de Guilheim et Marc. Je m’apprètais a en faire un dans le même genre, mais c’est inutile.

      Concernant l’article, il est plutot bien, mais il est dommage qu’il parte du postulat de départ que c’est un film qui raconte la « vérité »... alors qu’il ne raconte qu’une théorie, celle qui est officielle. Cela ne veut pas dire qu’elle est fausse, mais ce genre de film a tendance a vouloir faire passer une théorie pour la réalité. Tout comme cet article. La vérité, je doute qu’on la connaisse un jour. Trop de « secret defense » autour de cette journée...


    • Adolphos (---.---.59.170) 22 juillet 2006 09:17

      « C’est un film de propagande qui essaie de jouer sur l’émotion collective. Un film qui se base sur la version officielle du 11/09 qui, sans rentrer dans aucune considération conspirationniste, présente un nombre incaculable d’imprécisions et mensonges. »

      Surtout que Hollywood est quasi entiérement anti-Républicain, donc c’est vachement logique.

      « bouquins de Meyssan sont disponibles gratuitement un peu partout sur le net. Je doute qu’ils se soient enrichis avec ça. »

      Vendu à des centaines de milliers d’exemplaires en France (ca donne le QI du français...).

      « La question est de savoir si cette fiction (ça serait un documentaire que ça ne changerait d’ailleurs pas le problème) est orientée ou non. On peut faire de la propagande sur une réalité. Il suffit de regarder le journal du 20h pour le comprendre. »

      Comme pour « Nuit & Brouillard » ?

      « Que les services de renseignements ne nous disent pas tout c’est certain. Que ne pas tout nous dire c’est de la manipulation je ne suis pas d’accord. Ca s’appelle de la sécurité. »

      Vous avez lu le rapport officiel sur les attentats du 11 septembre ?

      « Concernant l’article, il est plutot bien, mais il est dommage qu’il parte du postulat de départ que c’est un film qui raconte la »vérité« ... alors qu’il ne raconte qu’une théorie, celle qui est officielle. Cela ne veut pas dire qu’elle est fausse, mais ce genre de film a tendance a vouloir faire passer une théorie pour la réalité. »

      Faute de pouvoir nier les attentats, comme Meyssan, vous vous rabatez sur un relativisme qui finis par ressembler à du nihilisme. Aprenez que les secrets d’Etats le reste rarement, et qu’on sait tout (ou beaucoups, en tout cas, il n’y a plus de d’ignorance pour qui veut savoir) de nos jours sur les divers assassinats commandités par Mitterrand. Alors ce gros délire qu’une parti de l’armée US aurait détruit le WTC...


    • Stéphane67 (---.---.148.33) 24 juillet 2006 16:15

      Je viens d’aller voir ce film, il retrace ce qui s’est passé ce jour là de manière chronologique. ce n’est pas un film voyeuriste mais d’un réalisme rare à mon avis. Les acteurs non pros qui y jouent sont excellents, pas de jugement d’ordre politique non plus dans ce film, les faits tels qu’on les connait à partir des coups de fils passés par les passagers du Vol93 ainsi que les témoignages des gens qui travaillaient ce jour la dans les tours de controle et les centres d’appels. Quand à ce qu’il peut y avoir derriere le 11/9, je ne crois pas à l’implication de l’état américain, faut arreter de délirer mais par contre, une incompétence et une négligeance de la part de l’administration de ce pays, oui c’est clair, differents services secrets de divers pays avertissaient depuis des mois l’état américain de préparation d’attentats sur son sol, ces appels n’ont pas été pris au serieux, malheureusement.


    • Valery (---.---.74.46) 5 août 2006 08:52

      Les US sont en guerre (et nous aussi d’ailleurs puisque nous sommes leurs alliés et aussi des cibles pour les terroristes) mais sont aussi l’un des pays les plus libres du mone où quiconque peut exprimer un point de vue contraire. Ton message me semble relever d’un antiaméricanisme primaire très pathétique.


    • Amanyte (---.---.162.39) 28 août 2006 14:46

      Que de naiveté désolante ... qu’il est tellement plus facile de se complaire dans l’acceptation ovine d’une société tricheuse et mafieuse qui ne pense qu’à ses propres intérêts et qui se contrefout bien de notre petite personne. Quant à Monsieur Oliver Stone il aime a priori faire son beurre avec les émotions ... Foutaise que ce monde qui se barre littéralement en sucette ... Si Dieu existe on doit vraiment lui faire pitié ...


    • Amanyte (---.---.162.39) 28 août 2006 15:08

      Il est bien connu que Le Monde Diplomatique est un journal fantaisiste ... http://www.oulala.net/Portail/imprimer.php3?id_article=2545

      alors ... n’en déplaise à tous les naifs qui croient qu’un boeing tombe du ciel comme le Père Noël ... méditons un peu sur le respect des gouvernements envers nous autres, pauvres humains ... parce que de nous autres ils s’en foutent royalement ... Malheureusement le 11 septembre approche et on va encore nous abreuver de leurs discours moralisateurs et à la limite de l’indécence en nous faisant toujours croire que ce jour là on ne s’est pas foutu de notre gueule.


    • Alcandre (---.---.64.63) 21 juillet 2006 11:59

      On cherche juste à visser avec une visse en inox la version officielle dans le crâne des gens, alors que celle-ci, ne tiens pas debout.

      Ou comment écrire l’histoire officielle, avec un film.

      Partout on consomme des mensonges à hautes doses.


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 12:05

        « On cherche juste à visser avec une visse en inox la version officielle dans le crâne des gens, alors que celle-ci, ne tiens pas debout. »

        Parce que les versions officieuses, elles, tiennent debout, peut-être ???

        Bush a peut-être menti sur le prétexte de la croisade anti-Al Quaïda, certes. Mais prétendre qu’on ait pu dissimuler deux avions et ses passagers (car les versions officieuses s’amusent à remettre en cause deux détournements sur 4, on se demande bien pourquoi...), là c’est du grand n’importe quoi. Il ne vous ai jamais venu à l’idée que les tenants des versions officieuses à la Loose Change - Missiean manipuleraient eux aussi les masses à des fins d’auto-promo ????

        Mais bon, il y a toujours des gogos avides de sensationnels et de théories du complot...


      • José W (---.---.25.142) 21 juillet 2006 12:12

        Oui, il y a des gogos et des auteurs d’articles pour gober la théorie du complot islamiste montée par Ben Laden depuis le fin fond d’une caverne en Afghabistan avec une boite de cutter, tout cela sous la supervision de Mollah Omar et avec le soutien actif de Saddam Hussein et des Irakiens...

        Cette théorie conspirationniste imposée par le gouvernement états-unien et soutenue aveuglément par les médias alignés et la grosse caisse hollywoodienne cupide ne tient pas debout un seul instant à l’étude des faits.

        D’ailleurs la moitié des new-yorkais présent lors des attaques n’y croient pas, malgré le lavage de cerveaux opéré depuis...


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 12:18

        Non mais c’est dingue ce que vous êtes piqués !!!!

        Selon vous, les USA ont organisés eux-mêmes les attentats, tuant 6,000 civils !!!! C’est vraiment du gros n’importe quoi.

        Nixon s’est coulé sur le Watergate à cause de 3 blaireaux qui ont échoué dans de l’espionnage industriel. Alors, vous croyez que Bush et Powell se sont amusés à mettre.. euh... combien... 200 personnes (minimum) dans le secret d’Etat pour monter une telle conspiration ???

        Le guerre en Irak ? Oui, les attentats ont été un prétexte grossier à cette guerre, et cela, les Américains, Michael Moore en tête, le contestent.

        Mais contester la nature même des attentats, alors là, c’est d’une connerie... Mais enfin, libre à vous, si vous pensez que Missiaen est un mec plus sain que Greengrass, c’est votre droit, pour moi, le premier est un charlatan qui s’est bien servi du 11 septembre pour faire son auto-promo, alors que le deuxième a prouvé de longue date qu’il savait être objectif et talentueux...


      • José W (---.---.25.142) 21 juillet 2006 13:09

        Entre organiser et laisser faire (avec un soutien logistique efficace) il y a une marge que vous ne semblez pas comprendre, mais que les services secrets états-uniens ont bien compris depuis fort longtemps.

        Vous êtes d’une naïveté assez incroyable !


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 13:13

        « Vous êtes d’une naïveté assez incroyable ! »

        Je ne suis pas naïf mais je ne suis pas du genre à juger sans voir. Vous semblez persuader que ’Vol 93’ est un film faisant l’apologie de l’héroïsme de l’armée américaine face à une attaque terroriste. Un conseil, regardez ce film, vous verrez comme vos arguments sont caduques.


      • Marsupilami (---.---.161.76) 21 juillet 2006 14:14

        @ Ludovic

        Je n’ai pas vu le film (et ça m’étonnerait que j’aille le voir, non pour des raisons idéologiques, mais parce que ce genre de films ne m’intéresse pas en général), donc je ne dirai rien à ce sujet.

        Je me suis abondemment documenté et j’ai beaucoup lu sur le 9/11, tant du côté des vérités officielles que du côté des théories du complot. A mon avis, après longues analyses et mûre réflexion, les deux sont à côté du réel et les deux pratiquent la désinformation active. Ce qui s’est réellement passé (probablement) me paraît être beaucoup plus prosaïque et désolant de bêtise... et jette un pont entre les deux versions.

        On sait que depuis 30 ans les USA ont systématiquement manipulé et financé les pires groupes islamistes (y compris dans les Balkans), d’abord dans le cadre de la Guerre Froide, ensuite au gré de leurs différents intérêts géopolitiques et pétroliers.

        A mon avis, la CIA savait qu’il se tramait des énormes attentats islamistes aux USA en 2001 et les néocons et faucons aussi. Ils ont probablement essayé de manipuler les terroristes islamistes pour justifier leurs futures guerres, tout en étant persuadés qu’ils pourraient les empêcher de commettre leurs attentats au dernier moment, tous les arrêter et les exhiber à la face du monde, histoire de montrer que leurs futures guerres étaient des réponses légitimes.

        Mais à un moment, la CIA (ou la NSA, peu importe), n’a plus contrôlé le réseau islamiste, et les kamikazes coraniques ont réussi à commettre leurs attentats. Ce genre de situation est tout à fait courant dans le monde de l’espionnage. Et il n’est pas interdit de penser que quelques faucons néocons se sont secrètement réjouis d’avoir perdu le contrôle du réseau terroriste : les attentats réussis, ils avaient avaient un vrai mobile pour justifier leurs guerres futures.

        Ensuite, il fallait construire vite fait un scénario à peu près crédible pour faire passer cette bourde monumentale auprès du grand public et de l’opinion internationale : d’où l’aspect bâclé, taché d’invraisemblances de la version officielle. Les théoriciens du complot se sont alors immédiatement engouffrés dans la brêche. Résultat : Loose change, qui prétend que ce sont les américains eux-mêmes qui ont balancé les avions dans les tours et sur le Pentagone pour justifier leurs futures guerres, ce qui est vraiment un scénario complètement paranoïaque.

        Après tout, les talibans et le Hezbollah sont toujours armés de missiles Stinger, généreusement offerts aux terroristes islamistes par l’US Army dans le cadre de la guerre russo-afghane.

        Mon hypothèse intègre une théorie du complot crédible (en tout cas beaucoup plus que celle de Meyssian qui copine avec le Hezbollah) et les habituelles conneries que font les USA quand ils se mêlent de vouloir manipuler les barbus.

        Mais ce n’est qu’une hypothèse bien sûr...


      • ropib (---.---.27.229) 21 juillet 2006 14:41

        Tout à fait d’accord. Sauf qu’à mon avis il y a bien plus de partis en présence et puis comment penser que les terroristes ne se savaient pas manipulés... En ce sens l’attentat sur le pentagone est assez explicite : eux aussi ont leurs techniques d’intrusion.


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 15:08

        Marsu, je suis assez d’accord avec toi, cela rejoins le documentaire ’Fahrenheit 9/11’ de Michaël Moore ou ’Le monde selon Bush’, deux docus dénonçant à la limite les attentats du 11/09 comme conséquence logique (pour ne pas dire plus) de la collision intérêts pétroliers - fanatiques islamistes surarmés.

        Mais ce qui me gêne, c’est d’accuser Greengrass d’avoir voulu faire ce qu’il a absolument éviter de faire : ce qu’il montre, c’est l’embarquement des passagers, des terroristes, l’impuissance du personnel au sol. Il n’a pas cherché à dire qui manipulait les terroristes, ni qui a fait quoi après. On est loin du neuneutisme patriotique d’un Emmerich ou d’un Petersen.


      • Marsupilami (---.---.255.188) 21 juillet 2006 16:37

        @ Ludovic

        Comme je te l’ai déjà dit, je n’ai pas vu le film et n’irai pas le voir, donc je n’ai rien à dire dessus. Mais j’imagine très bien la panique qui a pu se déclencher à bord, etc. Ce drame humain est évidemment le même, quelle que soit la thèse retenue pour justifier les attentats du 9/11.

        Pour revenir à la thèse paranoïaque du complot version Loose Change, je suis d’accord avec toi sur un point essentiel : pour ourdir un tel complot sophistiqué, il fallait qu’aun moins 200 personnes appartenant aux plus hauts postes de l’appareil d’Etat aient été au courant pour coordonner le tout. Ce qui fait beaucoup trop de gens pour que plusieurs d’entre eux n’aient pas craqué et révélé le pot aux roses. Ce qui n’est pas le cas. Alors dans ce genre de cas, il vaut mieux aiguiser son rasoir d’Ockham : c’est plus rationnel et réaliste.

        Par contre, dans mon hypothèse, il est logique que les mêmes 200 personnes (mettons...) ferment toutes leurs gueules : l’ennemi venait bien de l’extérieur, les 200 ont toutes conscience d’avoir fait une manip-bourde monumentale et vaut mieux faire le dos rond, d’autant plus qu’avec ce ratage, ils ont des résultats justifiant leurs futures guerres au-delà de toutes leurs espérances initiales. Et il est bien connu que les USA pratiquent une realpolitik des plus cyniques...


      • (---.---.179.72) 24 juillet 2006 22:06

        Ce que Ludovic dit me parait assez crédible, la nullité des services secrets US, leur impréparation est assez évidente. A mon avis le gouvernement US s’est pris les pieds dans le tapis (n’y voyez aucun jeu de mot malveillant) avec ses petits copains islamistes qui les ont doublé et grugé... Quand on essaye de dompter un serpent il ne faut pas s’etonner que celui ci vous morde par la suite car il reste un animal sauvage...


      • Amanyte (---.---.162.39) 31 juillet 2006 17:43

        "Non mais c’est dingue ce que vous êtes piqués !!!! Selon vous, les USA ont organisés eux-mêmes les attentats, tuant 6,000 civils !!!! C’est vraiment du gros n’importe quoi."

        Que de naiveté ... comme si l’administration Bush se préoccupait de vies humaines, même si elles sont américaines ... On ne voit pas toujours l’énorme tant il est énorme, et à qui profite le crime ? Il fallait un second Pearl Harbor, ils l’ont eu ...


      • Nicemark (---.---.102.41) 12 août 2006 16:52

        Ce pauvre Ludovic a la charpente qui part en morceaux... J’avoue que j’étais (presque) aussi obtus que lui, fin 2001. Il est atroce de penser qu’un proche est mort dans un attentat perpétré par des terroristes musulmans, mais il est presque impensable de se dire que le vrai responsable de ce meurtre est le gouvernement américain... Et pourtant, aujourd’hui, à tête reposée, en revenant à froid, et objectivement sur les photos, mon avis a changé. Il n’y a aucun doute : Aucun avion n’a « échoué » sur l’aile en travaux du pentagone et Les Twin Towers se sont écroulées suite à l’intervention d’explosifs. De formation scientifique, et maintenant officier de gendarmerie, je n’écoute que les preuves ; et elles sont de plus en plus bavardes. Il suffit de regarder ! Ludo, j’ai vu Vol93 (non, tu n’es pas le seul !!!) et il s’agit bien d’une vis, destinée à conforter la foule (abrutie par la terreur) dans l’idée que les coupables ont payé, ce qui est l’exact inverse de la vérité... Je ne dis pas « à bon entendeur » car certains sont sourds à toute explication pourtant bien fondée ! J’ai travaillé 4 ans comme régisseur adjoint sur des tournages de film, je sais quel outil de com’ redoutable peut être un film dit documentaire !!!


      • Nicemark (---.---.102.41) 12 août 2006 17:05

        Ce pauvre Ludovic a la charpente qui part en morceaux... J’avoue que j’étais (presque) aussi obtus que lui, fin 2001. Il est atroce de penser qu’un proche est mort dans un attentat perpétré par des terroristes musulmans, mais il est presque impensable de se dire que le vrai responsable de ce meurtre est le gouvernement américain... Et pourtant, aujourd’hui, à tête reposée, en revenant à froid, et objectivement sur les photos, mon avis a changé. Il n’y a aucun doute : Aucun avion n’a « échoué » sur l’aile en travaux du pentagone et Les Twin Towers se sont écroulées suite à l’intervention d’explosifs. De formation scientifique, et maintenant officier de gendarmerie, je n’écoute que les preuves ; et elles sont de plus en plus bavardes. Il suffit de regarder ! Ludo, j’ai vu Vol93 (non, tu n’es pas le seul !!!) et il s’agit bien d’une vis, destinée à conforter la foule (abrutie par la terreur) dans l’idée que les coupables ont payé, ce qui est l’exact inverse de la vérité... Je ne dis pas « à bon entendeur » car certains sont sourds à toute explication pourtant bien fondée ! J’ai travaillé 4 ans comme régisseur adjoint sur des tournages de film, je sais quel outil de com’ redoutable peut être un film dit documentaire !!!


      • jean-pierre (---.---.43.15) 15 août 2006 17:18

        j’ai été voir le film et je l’ai trouvé tres bien, je me prend pas la tête en essayant de savoir qui a fait quoi ou bien c’est la faute de qui.Je pense tout simplement au courage et à la peur des gens ce jour la dans l’avion et mettez vous a leur place dans l’avion quand des mecs égorge des hotesses de l’air ou bien les pilotes.... pensez y un instant quel courage des hotesses, des voyageurs se sentant perdus téléphonant à leurs familles ... voila tout simplement


      • José W (---.---.25.142) 21 juillet 2006 12:05

        Article tendancieux, sous des aspects anodins et pseudo-équilibrés.

        Citer Voltaire pour un film de GreenGrass sur le 11 Septembre, il fallait l’oser, et l’auteur l’a fait !

        Il est évident que ce film soutient la thèse du gouvernement américain, puisqu’il se base uniquement sur la thèse officielle, et pousse même le bouchon à faire intervenir dans son propre rôle l’un des incapables de l’administration américaine chargée de la protection aérienne. Vous dites qu’il devait frapper la Maison Blanche mais sur quelle preuve vous basez-vous ? Il n’y a aucun élément de preuve à ce sujet, ou alors merci de nous le citer (peut-être vous basez-vous sur le film de Greengrass ?)...

        Un film à éviter, en respect aux vicitmes de l’Irak qui ont été massacrés par les états-uniens avec ce genre d’arguties hollywoodiennes, un film qui a fait un énorme flop aux Etats-Unis, malgré une publicité incroyable dans tous les médias alignés.


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 12:23

          Tu as raison, d’ailleurs, je suis un Chinois du FBI infiltré sur Agoravox. Bon, je vous laisse, avec Colin Powell, Ben Sinley, Paul Greengrass et Ben Laden, on a une garden-party pour la sortie du film en France... Je ne sais pas si Missiaen sera invité, par contre.


        • ropib (---.---.27.229) 21 juillet 2006 12:52

          Un fillm à éviter peut-être... peut-être qu’il y a des messages qui n’y sont pas très intéressants. Mais faut arrêter avec les soit-disant thèses officieuses qui n’en sont pas.

          Si ça se trouve les états-unis n’ont jamais existé. Quand on prend l’avion on fait passer des images sur les hublots et on arrive dans des studios de cinéma... Une fois j’ai été à Washington et j’y ai vu une peronne que j’avais déjà vue à Paris, la preuve que ce ne sont que des acteurs. Non ! Les USA n’existent pas c’est un vaste mensonge. Et si je me trompe donnez m’en la preuve !


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 13:11

          Je pense au contraire que c’est un film à voir, même pour les partisans des thèses non officielles. Au moins pour ne pas le descendre sans raison...


        • José W (---.---.25.142) 21 juillet 2006 13:15

          Je suis toujours sidéré de voir la naïveté de certains intervenants, tant envers la presse alignée qu’envers les services secrets.

          Certains ont vraiment une culture générale limitée (je ne parle évidemment pas de la culture de Beauf et de « Cerveau disponible » dispensée par TF1, comme l’a déclaré noir sur blanc son PDG).

          Sans doute est-ce plus facile de vivre en faisant l’autruche et en mangeant des pop-corns devant un film commercial haletant, et en laissant papa et maman s’occuper des gros problèmes...


        • ropib (---.---.27.229) 21 juillet 2006 13:27

          @José

          J’crois que tu peux même pas imaginer ce que c’est qu’un gros problème... On est là devant notre ordi pendant que ça barbouze dans tous les coins. Franchement on est bien loin de chercher à savoir si oui ou non l’avion était affrété par telle ou telle compagnie, si le preneur d’otage avait un cure-dent ou une valise plein de plastique. C’est pas parce que tu manges des piments à la place du pop corn que t’es pas devant ta télé...


        • José W (---.---.25.142) 21 juillet 2006 13:31

          J’ai pas de télé...


        • ropib (---.---.27.229) 21 juillet 2006 13:45

          José t’es un blagueur ;) Tu connais quelque chose en sécurité nationale ? J’sais pas pourquoi je doute. Ou alors franchement parfaire sa couverture sur internet c’est une technique nouvelle super hype qui me dépasse.

          Le truc c’est que tu nous expliques combien les gens qui se suffisent de la version officielle sont naïfs et que t’es un mec qui en a dans le slip. Moi à mon avis la vérité tu l’encaisses pas, comme la plupart d’entre nous parce qu’on est tranquillement assis dessus. Tu peux faire joujou avec des idées de complot de gros méchants tu ne te rends même pas compte que des choses bien plus simples peuvent mettre la vie de gens sans dessus-dessous. Franchement quel intérêt as-tu de ressasser le 11 septembre (ouin ! ils nous ont menti) ? Tu crois pas que actuellement il se passe des choses beaucoup plus pertinentes à relever, et que ces choses tu en es en partie responsable ?


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 13:46

          Je suis sidéré par ton arrogance, José. Tu doutes souvent des autres mais t’est-il déjà arrivé de douter de toi ???

          Déjà, condamner un film sans le voir, c’est idiot, Finkielkraut l’avait fait et il s’est pris un retour de bâton monstrueux. Si j’étais « naïf », je ne serais pas allé voir Fahrenheit 9/11. Si je gobais uniquement la parole des médias officiels, je ne serais pas opposé à Sarkozy.

          Maintenant, le but du film n’est, comme je le dis dans mon article (mais bon, peut-être ne lis-tu pas plus les articles que tu critiques que tu ne regardes les films), ni de faire la propagande de l’Amérique invincible, ni de mener une enquête polémiste. Il s’agit juste de rendre hommage aux différents protagonistes, qui ne sont pas membres des services secrets ! Sliney n’est que le contrôleur du trafic aérien, son rôle n’était que de gérer le passage des gros avions. Si les services secrets auraient pu (peut-être) prévoir une telle attaque, aucun des protagonistes, agent de contrôle, personnel au sol, et surtout passagers ne pouvaient le savoir.


        • José W (---.---.25.142) 21 juillet 2006 13:55

          Oui je doute en permanence, et c’est pour cela que je vais pêcher les infos ailleurs que sur TF1 ou à l’AFP.

          Le plus courageux, ce n’est pas d’aller chercher les infos car on n’a pas besoin de grand chose dans son slip pour surfer et récupérer des infos intéressantes.

          Non s’il faut un tout petit peu de courage de nos jours, c’est pour défendre des idées non alignées sur la pensée dominante et fascisante, dans notre société où tout ce qui dénote est traité d’ « arrogant » ou de « cinglé » par les gardiens du Temple, dont visiblement vous faites tous 2 partie.

          Cela dit, de plus en plus de gens se rendent compte qu’on se moque d’eux et qu’on leur ment, notamment grâce à internet... donc l’espoire demeure que cela change ou en tout cas évolue favorablement, même si la course contre la montre est lancée !


        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 21 juillet 2006 14:06

          Mais le problème d’internet, José, c’est que ce n’est pas un vecteur toujours fiable... La version officielle de l’assassinat de Kennedy a pu être remise en cause sans l’internet, grâce aux rapports des comissions d’enquête. Sur Internet, n’importe qui peut publier n’importe quoi. Alors c’est certes plus rapide, mais parfois c’est aussi fréquemment faux. Tu ne me feras pas croire que le site internet de Courouve et celui de Milan sont des sources fiables d’infos sous prétexte que les deux savent faire joujou avec leurs claviers. Je préfère la méthode traditionnelle : essayer de lire le plus de journaux et de livres différents pour me forger ma propre opinion...


        • ropib (---.---.27.229) 21 juillet 2006 14:08

          Je comprends bien ton point de vue José. Mais la question que je te pose est plus générale : pourquoi t’arrêtes-tu (toi, là, en l’occurence) sur cette affaire ? En quoi le 11/09 te semble pertinent et quelle est donc la signification que tu y trouves ? Quelle est la place de l’occident (de manière générale) dans le monde ? Quels seraient les autres partis en concurrence (les commanditaires ?) ? Quels sont les mouvement internes à nos sociétés qui peuvent aboutir à de tels évènements ? Quel est le projet de société proposé par les politiques et en quoi tu peux y exercer ta citoyenneté ?

          Je ne comprends pas pourquoi tu t’arrêtes sur la forme de l’évènement. Encore moins en quoi la propagande que constitue ce film se pose sur les attentats en eux-mêmes. Les raisons d’un mensonge sont tellement limpides que ça n’en est plus pertinent.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Brady


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires