• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Florent Pagny, une pensée décapante

Florent Pagny, une pensée décapante

La pensée de Florent Pagny, pour celui qui voudra bien se donner le peine de s’y intéresser, offre un formidable outil d’analyse, indispensable à la compréhension de notre société post-moderne.

Florent Pagny scrute le firmament à la recherche de la vérité. Prévoyant, il s’est muni d’un micro pour faire part de ses découvertes à l’humanité subjuguée.

Jusqu’à présent, il a été fort injustement écarté des études universitaires sous de fallacieux prétextes (sa coiffure serait par trop excentrique, il aurait un gros nez, il se tiendrait mal à table, que sais-je encore...)
Or, il est évident, à la lecture de son texte fondateur Laissez-nous respirer, que Florent Pagny compte d’ores et déjà parmi les plus personnalités les plus marquantes qui auront strié de leur marque indélébile la pensée philosophique encore balbutiante du nouveau millénaire.

Laissez-nous respirer.

F. Pagny a constaté qu’on ne le laissait pas respirer. Le mystère plane sur l’identité des personnes incriminées. Mais gageons dès à présent que la suite du texte jetera sur leur véritable nature une lumière éblouissante. A noter que mû par un élan altruiste sans faille, F. Pagny englobe dans sa contestation - et les éventuels bénéfices qui vont en découler - une part non négligeable, mais cependant indéterminée, de l’humanité (usage du pluriel "nous").

Je ne ferais pas ça
Parce que vous l’avez commandé
Je n’irais pas par là
Parce que vous l’avez décidé

Dès les premiers mots F. Pagny marque son désaccord profond avec un certain nombre de choses qui reste - à dessein - encore floues, tout en signifiant son mépris de toute autorité.

J’aimerais pouvoir parler
J’aimerais pouvoir vous expliquer
Pouvoir vous dire
Arrêtez d’vous tromper

N’écoutant que son coeur, F Pagny adorerait délivrer un message d’amour universel, mais de toute évidence on refuse de l’entendre. Pourtant, il a tant de choses à dire, à expliquer. Il reprend à son compte avec habileté la figure tragique du philosophe qui s’époumonne en vain au milieu d’une plèbe moutonnière et désespérante, trop occupée à jouer à l’euromillion pour écouter un message de vérité. Arrêtez de vous tromper, s’exclame
- t-il, irrité. Car de toute évidence, nous nous trompons beaucoup. Florent, en une formule lapidaire, interpelle chacun d’entre nous sur l’inéluctable dimension tragique de sa condition. Car qui n’a pas rêvé un jour d’arrêter de se tromper, notamment en ce qui concerne le choix d’un nouveau papier peint ou d’une location de vacances ?

2- Arrêtez d’pas comprendre
Arrêtez vos conneries
Arrêtez d’pas entendre
Arrêtez d’croire que tout est toujours
Comme vous l’avez décidé
Arrêtez d’tout casser

Face au silence méprisant que lui renvoient ses contemporains, le ton se fait plus virulent, n’hésitant pas à utiliser des tournures famillières propre à choquer l’homme repu de sa propre médiocrité, afin de lui asséner un électrochoc salutaire. Quand l’homme aura arrêté de ne pas comprendre et donc commencé à comprendre, l’humanité aura fait un grand pas, nous déclare en substance F. Pagny. Le couplet se termine par cette supplique déchirante : Arrêtez d’tout casser. Quand on pense aux innombrables abris-bus ou cabine téléphonique vandalisés par des hordes de sauvageons sans scrupules ni morale, on ne peut qu’applaudir des deux mains à ce cri du coeur.

Refrain :
Eh vous Messieurs les plus grands
Oui vous Messieurs les plus forts
Messieurs les plus chiants
Vous qu’avez jamais tort
Oh vous les envahissants
Oui vous qui parlez trop fort
Toujours suffisants
Vous avez souvent tort
Alors laissez-nous vivre not’vie
Nous les soi-disant soi-disant petits
Laissez-nous respirer

Nous montons encore d’un cran dans la véhemence, l’apostrophe se fait plus précise, plus incisive aussi sous la plume scalpel de notre homme. Pour qui n’avaient pas encore compris, la cible est désignée sans détours : Messieurs les plus grands, Messieurs les plus forts. Avec un courage qui l’honore, F. Pagny ose désigner l’ennemi.
Pour la petite histoire, on dit que la fin du couplet a été inspirée par, d’une part, des problèmes de voisinages que rencontrait à cette époque le philosophe et, d’autres part, le complexe qu’il nourrit depuis sa plus tendre enfance vis-à-vis de sa taille.

3- Y a que vous qu’êtes parfaits
Y a que vous qui savez
Alors dites-moi comment on fait
Pour pas se rencontrer
Vous et nous les petits
Nous qui n’connaissons rien d’la vie
Vous savez c’qu’on vous dit

L’ironie du style peine à cacher le mordant du propos. Les petits ne rencontrent jamais les grands, simple question de taille ? Que nenni semble répondre l’auteur, car il suffirait que chacun y mette du sien, que les grands marchent à genoux, que les petits chaussent des talons conséquents, et la rencontre pourrait enfin avoir lieu. Mais c’est sans compter sur la morgue des grands qui font la sourde oreille. D’où le courroux des petits qui peuvent parfois se laisser aller à quelques verdeurs de language que F. Pagny passe pudiquement sous silence.

au Refrain

Eh vous Messieurs les plus grands
Oui vous Messieurs les plus forts
Messieurs les plus chiants
Vous qu’avez jamais tort
Oh vous les envahissants
Oui vous qui parlez trop fort
Toujours suffisants
Vous avez pourtant tort.

L’estocade est enfin portée lors de ce refrain légèrement modifié. Observez bien le dernier vers : toute la réponse, concentrée en quelques mots simples, mais néanmoins choisis avec un remarquable à propos, se trouve là, sous nos yeux enfin ouverts par le discours salvateur de F. Pagny : Oui, Messieurs les plus grands, "vous avez pourtant tort".
Qui pourrait à présent prétendre le contraire : les grands, en dépit d’une taille qui en impose naturellement, ont tort. Doit-on en conclure a contrario que Florent Pagny a raison ? Le philosophe s’interdit de conclure et nous laisse, seuls et nus au milieu du cosmos, face à nos propres questionnements.

Encore très jeune, F. Pagny fait déjà la une d’une revue philosophique de prestige.


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 10 septembre 2007 12:14

    Il est certain qu’après la lecture de cette brillante analyse , notre président sera conforté contre les plus grands qui ont tort et que c’est donc lui a raison ! trop fort !

    laurent pagny , nouveau soutien sarkoziste ? smiley

    merci Philotrope pour ce cri d’humour !


    • LE CHAT LE CHAT 10 septembre 2007 12:16

      florent pagny , pourquoi ai je donc écrit laurent ? ça doit être de la faute aux grands , ils font rien que d’m’embêter ! smiley


    • le pen la vie la vraie 10 septembre 2007 12:42

      HA HA HA !!! Mon dieu que c’est facile de se moquer des gens qui n’ont pas votre « culture ». J’espère qu’un jour on vous filera un micro dans les mains et vous saurez alors ce que ça veut dire avoir l’air d’un con

      MINABLE le pauvre Nietzsche vous aurait pété la gueule

      je signale que Pagny a interprété de trés belles chansons (mourir les yeux ouverts, et un jour une femme, chatelet les halles) alors que psychotrope n’a fait que des textes pourris


      • Nicolas 10 septembre 2007 14:45

        @le pen la vie la vraie

        J’ai trois questions pour toi :

        1/ « vous saurez alors ce que ça veut dire avoir l’air d’un con » -> est-ce que ça veut dire que tu trouves que Florent Pagny aussi a l’air d’un con avec son micro ? (je pense que la réponse est non)

        1.5/ Je continue à affirmer que tu gagnerais à développer ta pensée (quitte à répéter certains arguments pour ceux qui nous rejoignent) plutot que de tomber dans l’insulte...

        2/ Pourquoi tu ne réponds pas à mon dernier message sur le post précédent de Philotrope ?

        3/ « le pen la vie la vraie », est-ce un pseudo pro Jean-Marie le Pen, une référence au fait que JMLP ou autre personnage du meme tonneau serait à la tete de Auchan (slogan : Auchan, la vie, la vraie) ou autre chose ?


      • tvargentine.com lerma 10 septembre 2007 12:48

        Vous avez le droit de ne pas aimer mais il dispose d’un registre impressionnant.

        En plus,je comprend qu’il a choisi d’aller vivre en Argentine car c’est un pays fantastique.

        PS : lui,il se défonce pas ni se déchire comme Renaud votre idole


        • Haldir Haldir 10 septembre 2007 15:19

          J’aime pas Renaud... Pourtant selon tes critère je suis certifié du label rouge « viande 100% gauchiste »... Damned ! On t’aurais donc menti ? Les gens de gauche n’écouteraient donc pas tous Renaud et Manu Chao ? Fichtre


        • Peterson Peterson 10 septembre 2007 13:05

          J’adore, merci pour ce moment philotropique.

          Je pense qu’il serait aussi extrêmement intéressant de se pencher sur la mise en pratique de l’engagement philosophique de l’auteur qui ira jusqu’à dissimuler une partie de ses revenus aux impôts en guise de message en direction des autorités. Comme on le sait, ce message restera tristement incompris de l’administration. F. Pagny discute de cet épisode dans une autre grande œuvre : « Ma liberté de penser ».


          • kingofshifumi 10 septembre 2007 13:20

            "Mais y’en a un qu’est vraiment un enfoiré

            mais je préfère pas dire qui c’est"


            • Signé Furax 10 septembre 2007 16:16

              @ l’auteur

              Vous voulez la liste de toutes les nuisances qui braillent dans un micro ?


              • Gasty Gasty 10 septembre 2007 19:17

                J’aimerais la même chose avec « Le zizi » de Pierre Peret. smiley


                • Christoff_M Christoff_M 10 septembre 2007 20:13

                  Florent PAGNY a une voix, des chansons pas banales de la à en faire un chanteur à texte, un héros ... il y des limites, si quelqu’un qui fraude est artiste et se donne un look révolutionnaire est un héros...

                  Ce qui m’étonne c’est le coté partisan des réactions ici et le manque de recul, voire certains qui citent Sarkozy !! étrange maladie de la tète qui a touché même AGORAVOX depuis les elections... voir un héros ou un philosophe chez PAGNY, c’est quand meme faire passer la passion avant l’analyse...


                  • Briseur d’idoles 10 septembre 2007 20:31

                    Je ne vois pas ce qu’il peut décaper !

                    Il est très conformiste et à sans doute rejoint les fans de Sarko...

                    C’est assez branché en ce moment !


                    • masuyer masuyer 10 septembre 2007 21:02

                      Philotrope,

                      votre modestie dusse-t-elle en souffrir votre sympathique texte à des accents desprogiens (notamment la légende de la photo qui me rappelle un peu celles des illustrations de son dictionnaire).

                      J’ai bien ri (visiblement certains ont du mal à reconnaitre le caractère humoristique lorsque les points amusants ne sont pas ponctués par des rires enregistrés, est-ce l’influence des « soap »)

                      Cordialement


                      • Stéfan Stéfan 10 septembre 2007 21:02

                        Excellent article ! smiley


                        • vinvin 10 septembre 2007 23:06

                          Bonjour.

                          Dans l’ édition de ce Lundi 10 septembre, comme par hazard on a un article sur Ben-laden, ( avec photo,) et juste a coté un article sur F-Pagny, ( également avec photo,) c’ est drole........

                          Si cela est volontaire afin de savoir quel est le plus charmant de ses deux personnages, sachez que personnellement il m’ est difficille de faire un choix, tellement ses deux personnes se ressemblent.

                          (On dirait presque des jumaux !)

                          Bien cordialement.

                          VINVIN.


                          • Oliver Trets Oliver Trets 10 septembre 2007 23:22

                            Florent Pagny a une voix de trés bonne tenue, c’est incontestable, cependant il a rarement su s’en servir au cours de sa carrière. Ses débuts dans la variétoche à 2 balles n’ont laissé qu’un souvenir diffus. Ensuite, il a eu 2 bonnes idées : arrèter d’écrire lui-même ses textes et chanter avec toute la puissance de sa voix. Au milieu de tout ça, il pond un album de bonne qualité (le seul de sa carrière) ’Chatelet les halles’. Puis, c’est le goufre : retour avec un auteur qui écris avec ses pieds et pense comme un bistrotier. Les sales gauchistes des médias ne lui pardonneront plus jamais ses écarts sur la justesse ou pas du paiement de ses impôts : reconnaissons le, c’est bien fait pour sa gueule.

                            Aujourd’hui, nous avons le président que nous méritons tous, quoi qu’on en pense et nous avons les chanteurs qui vont avec.

                            Moi, je suis un sale gauchiste, je suis minoritaire (je ne fais pas parti des 70% de personnes satisafites de notre président) je vous remercierai donc de me laisser faire mon sinique sur ces chanteurs qui savent ne pas faire semblant de ne pas être la moitié d’un con.

                            La prochaine fois, je vous parlerais de Jauni.


                            • Lambert85 Lambert85 11 septembre 2007 11:48

                              Voir ce petit clip en flash : smiley


                              • T.REX T.REX 11 septembre 2007 13:20

                                EXCELLENT !! Enfin un truc vraiment drôle, mais néanmoins écrit avec style, sur la voix de l’Agora.

                                Encore un de nos chanteurs qui ne gagne pas assez d’argent pour payer ses impôts et est obligé de s’exiler loin de la France : Après Popolnaref, et Jauni à l’idée, ce patriote de Flore en Pagne nous donne des leçons de rébellion parce qu’il est harcelé par nos institutions et appauvri à cause des téléchargements illicites sur le Web. C’est pas croyable comme ils sont faux culs.

                                Mais grâce à notre nain de jardin, le fameux Shark Ozzy, nous allons les voir revenir, non ? Pour Narev, c’est fait...reste mon préféré : JoJo le robinson suisse !!


                                • ernst 12 septembre 2007 04:17

                                  Sans rire, vous n’avez rien d’autre à foutre que de vous intéresser à un chanteur de variété ?...

                                  Votre texte est aussi pauvre que le pauvre texte de ce pauvre chanteur. mais chez vous, une hargne haineuse qui sonne comme une jalousie.

                                  Laissez donc la variété à la variété et occupez vous de vos fesses !...


                                  • le pen la vie la vraie 12 septembre 2007 19:10

                                    bravo ernst ! ce file aux chiottes n’est qu’un tocard


                                  • WOMBAT 12 septembre 2007 14:40

                                    De la roupie de sansonnet, oui, c’est que vous n’avez jamais vu le duo entre Gilbert Bécaud et Claude François. Je ne me souviens plus de ce qu’ils interprètaient et chez quel Drucker, mais assurément, ce jour là, la télé m’est tombée au fond des chaussettes.Je suis resté jusqu’au bout, fasciné telle une mangouste devant un cobra,emporté par un tsunami de vulgarité, de cuistrerie et de kitsch. Florent Pagny en comparaison c’est du Saint John Perse...


                                    • HELIOS HELIOS 16 septembre 2007 22:24

                                      J’aimerai apporter ma petite contribution à l’article... pour dire que je vous trouve injuste lorsque vous accusez FP d’échapper à l’impôt en s’exilant !

                                      D’abord, il n’est pas exilé, il a sa residence principale dans le centre-sud de l’argentine et est marié avec une top model de nationalité argentine. il a choisi d’habiter là-bas et paye ses impôts là-bas. La majeure partie de ses intérêts, au sens fiscal français, sont à l’etranger.

                                      Les argentins ne taxent pas les revenus perçus à l’exterieur lorsqu’il ne sont pas rapatriés et en ce sens il est comme tous ceux qui ont la chance d’avoir une activité qui peut être payée sur un compte étranger.

                                      Ce n’est pas du tout la même chose que Johnny, qui lui n’a aucun lien avec la Suisse si ce n’est d’echapper à l’impôt et qui a la majeure partie de ses intérêts dans l’hexagone, ce qui, a mon avis, pourrait permettre au fisc de le taxer quel que soit sa residence. Ce n’est pas le même esprit...

                                      Pour l’appreciation de son art, c’est subjectif, il y en a qui aiment et d’autres qui detestent... cela n’empêche pas de discuter, n’est-ce pas... mais vous qui critiquez la qualité de la « musique » pour justifier l’echange gratuit (P2P)... vous ne pouvez pas dire qu’il est formatté par une major, ni par la StarAc.

                                      Quand à la poesie de ces textes... tout le monde de s’appelle pas Ronsard (il y a tres longtemps) ou Prevert (trés récement).


                                      • Jean-Edouard 18 septembre 2007 10:19

                                        Ô cher philotrope,

                                        Merci pour ces incroyables moment d’ironie pure. Vraiment, je ne sais pas comment vous faites pour concentrer autant d’humour dans chaque phrase.

                                        Chacun de vos articles, je le déguste.

                                        Désormais votre page de présentation est ma page d’accueil...


                                        • elnino-88 elnino-88 27 septembre 2007 23:19

                                          Site interdit par nos medias, a lire, a voir, a comprendre.

                                          Je demontre que je suis le detenteur d une cle quantique

                                          A CE JOUR PERSONNE NE VIENS EN DEBAT,car tous simplement ce que je dis je le prouve.Les maisons d editions et autres medias ne sont verouilles.Ce site est un temoignage,je ne cherche pas de prix goncourt.( soyez indulgent pour les fautes d orthographes) je cherche un editeur

                                          Faites tourner sur agora vox.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires