• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Fungus et Desert Wizards, du heavy prog qui vient d’Italie

Fungus et Desert Wizards, du heavy prog qui vient d’Italie

Inutile de rappeler la vitalité de la scène rock italienne dont deux représentants viennent de sortir chacun un album dans un registre « progressif » mais plus heavy et rock dans le style. Sur son second album « Ravens »Desert Wizards confirme son style résolument seventies, tendance heavy psyché. Une tendance très présente actuellement, de l’Italie aux States ou par exemple, les Black angels revisitent les sixties. Mais c’est plutôt vers les New-yorkais de Naam qu’on trouvera une idée du style de musique proposé par les Desert Wizards, ces quatre musiciens passionnés qui offrent des ambiances proches des expérimentations de la charnière entre psyché et rock standard, autrement dit, on se situe plutôt du côté de Grateful Dead mais en moins soporifique. Les morceaux sont sobrement ciselés et interprétés avec une efficacité nous replongeant plus de quarante ans en arrière, lorsque le Floyd exécutait son « Careful ». D’ailleurs, on retrouve quelques ressemblances avec le Floyd dans ses expressions plus rock, autrement dit, plus près de la bande son de More que des aventures spatiales à la « Saucerful ».

Desert Wizard assume parfaitement ses ascendances psyché et floydiennes. Pour preuve, le dernier titre offert en bonus qui n’est autre qu’une reprise de childhood’s end, morceaux figurant dans la musique du Floyd composée pour le film More. Jouée en plus heavy, avec le style parfaitement assumé par le groupe et son intention rageusement seventies. De quoi revivre cette époque si créative et audacieuse. Maintenant que le temps est passé, on remarque que ces seventies sont reprises par nombre de formations, notamment progressives, alors que très peu de groupes s’aventurent pour remettre au goût du jour les eighties, décennie finalement peu glorieuse, tant au niveau du rock que de la politique et de l’originalité.

Line-up

MAMBO : Vox, Bass, Rythm Guitar GITO : Led Guitar, Rythm guitar, Acoustic Guitar, Synth ANNA : Organ, Piano, synth, Vox, Back Vox DALLAS : Drums

Track List : 1) APOCALIPSE BEGINS 2) BURN WITH ME 3) FUNERAL SMOKE 4) THE LISERGIC SHOW 5) SERIAL KILLER 6) PULSAR 7) WOMAN IN WHITE 8) WAITING FOR THE SUN 9) LAST CALL TO SATURN


JPEG - 26.1 ko

Fungus est un quintet standard formé en 2002, dont le premier album est sorti en 2006. Le troisième intitulé « The face of evil » et signé sur le label Black Widow vient de sortir cet automne 2013, année fructueuse pour le rock progressif. Les premières écoutent livrent l’impression d’une musique dynamique, variée, excellemment produite, chaque instrument se détachant clairement pour contribuer à l’éclectisme de ses morceaux oscillant en heavy tendance seventies mais aussi rock raffiné très contemporain comme on peut en entendre du côté de chez Radiohead. Le premier morceau confirme cette impression de rock soigné avec des nappes de claviers permettant aux autres instruments de se greffer subtilement et au chanteur de déployer de belles lignes mélodiques entrecoupées de fantaisies plutôt heavy, avec parfois une guitare distordu. Les morceaux se succèdent, avec toujours des mélodies subtiles et la guitare qui sait se faire progressive. On a l’impression d’un album intemporel, avec des plans résolument seventies évoquant Uriah Heep, du rock inventif des années 2000 et quelques fois, des plan presque eighties, avec une voix rappelant le chanteur de Magazine et pas que la voix. Sonorités planantes et légèrement teintées d’énigmatique mélancolie alternent avec envolées plus rageuses et heavy. C’est donc tout l’intérêt de cet album que de livrer des morceaux tous différents si bien que l’on ne s’ennuie pas et que ce disque est parfait pour agrémenter un soir d’hiver, à l’apéro, en dégustant une bonne bière.

Line-up / Musicians

Alejandro J. Blissett – Guitars

Carlo Barreca – Bass

Dorian Deminstrel - Voice, Acoustic Guitar

Claudio Ferreri – Keyboards

Stefano Firpo - Drums

1. The Face Of Evil (7:31) 2. Gentle Season (5:06) 3. The Great Deceit (3:10) 4. Rain (6:52) 5. The Key Of The Garden (4:05) 6. Share Your Suicide part III (4:43) 7. Angel With No Pain (4:18) 8. Better Than Jesus (4:04) 9. Requiem (4:43) 10. The Sun (7:05) 11. Bkk (0:58)


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires