• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Funny Girl » La prodigieuse Fête du Théâtre Marigny

« Funny Girl » La prodigieuse Fête du Théâtre Marigny

Cette « drôle de fille » se présente 55 années après sa création au Winter Garden de New York telle une sorte de quintessence de La Comédie musicale façon Broadway ayant comme thématique la vie romancée de Fanny Brice, une des artistes fleurons des « Ziegfeld Follies », revues où celle-ci parada de 1920 à 1935 sous la baguette de l’imprésario éponyme ayant pignon sur le show-business de l’époque. 

JPEG - 77.9 ko
FUNNY GIRL
© Julien Benhamou

  

Mais de plus cette fabuleuse performeuse, elle-même belle-mère du producteur Ray Stark, aura su, de par sa vie intrépide, sa faconde et son charisme, inspirer à celui-ci la magie créatrice d’une destinée d’artiste générée entre ambition démesurée, vie amoureuse non négociable et imaginaire fantasque ainsi que motiver son gendre à réunir tous les savoir-faire de pointe rivalisant, se contrariant et se neutralisant (tels Isobel Lennart, Jérôme Robbins, Jule Styne, Stephen Sondheim …) pour finir par faire éclore un diamant maintes fois retaillé à l’aune et à l’aura de Barbra Streisand. 

JPEG - 128.3 ko
FUNNY GIRL
© Julien Benhamou

  

Et voici donc qu’un demi-siècle plus tard, débarque au Théâtre Marigny, en provenance directe du cœur nucléaire de Manhattan, la perle attendue impatiemment, cette fois-ci, par le Vieux-monde pourvu qu’elle soit effectivement à hauteur de Légende… celle dont désormais tout Paris va se vanter de la reconnaître Star : « Christina Bianco ».

D’abord la voix, déjà rien que la tessiture est à se pâmer, ensuite l’énergie en rouerie est à se confondre en diablesse sous les multiples ressorts du Musical et surtout le volontarisme effréné se mue à vue en don de faire coïncider et superposer le vécu d’avec le ressenti. 

JPEG - 32.8 ko
FUNNY GIRL
© Julien Benhamou

  

Enfin sa taille moyenne est comme un « drôle » de pied de nez métaphorique à tous les « grandes » qui l’entourent sur scène au prorata de leur admiration chorale.

Voici donc au Marigny que s’incarne en live La "Classe" à envergure de bonne humeur, de burlesque et de savoir d’instinct où les ondes positives doivent la diriger. 

JPEG - 73.4 ko
FUNNY GIRL
© Julien Benhamou

  

Si dans le film qui couronna quatre ans plus tard l’avènement du Musical alors que Barbra Streisand y obtenait son premier Oscar en faisant couple fort prisé avec Omar Sharif, c’est aujourd’hui un euphémisme que d’annoncer Ashley Day en formidable faire-valoir de sa prestigieuse partenaire mais surtout en Nick Arnstein, magnifique gentleman escroc poursuivant jusqu’à la prison, ses chimères de réussite sociale et financière, tout en assurant à l’amour passion le rôle que chacun est enclin à lui envier. 

JPEG - 97.8 ko
FUNNY GIRL
© Julien Benhamou

  

Une vingtaine de comédiens, danseurs, chanteurs les accompagnent dans ces tribulations où l’ambition se dispute autant le show que le business alors que sous l’auspice de l’orchestre du Théâtre Marigny superbement dirigé par James McKeon, les chorégraphies du metteur en scène Stephen Mear associé à Joanna Godwin & Stuart Winter enchaînent les tableaux séquencés dans un tourbillon tonique de couleurs et de sourires communicatifs au rythme des « tubes » de Jule Styne, tels que « People », « I’m the greatest Star » ou encore le fameux « Don’t Rain on my Parade » se dupliquant en reprise.  

Lyrics comme livret se conjuguent alors selon une interprétation sous version originale sur-titrée en français dont il est préférable de prendre connaissance globale avant la représentation de façon à ne pas être contraint de varier son champ visuel en une alternance focale fastidieuse. 

JPEG - 66.9 ko
FUNNY GIRL
© Julien Benhamou

Après « Peau d’Âne » ayant inauguré cette nouvelle ère haut de gamme du Théâtre Marigny sous la direction éclairée de Jean-Luc Choplin, « Guys and Dolls » ayant ensuite affiché son diapason en quête de Musical exigeant, « Funny Girl » agit désormais comme un lâcher-prise magique, frénétique et ô combien festif.

    

Photos 1 à 6 © Julien Benhamou
Photo 7 © Theothea.com
     
FUNNY GIRL The Broadway Musical - **** Theothea.com - livret Isobel Lennart - direction musicale James McKeon - mise en scène Stephen Mear - avec Christina Bianco, Ashley Day, Rachel Stanley, Matthew Jeans, Mark Inscoe, Ashley Knight, Shirley Jameson, Jessica Buckby, Isabel Canning, Joanna Goodwin, Jinny Gould, Jennifer Louise Jones, Jessica Keable, Billie Kay, Gabby Antrobus, Emily Ormiston, Matthew John Gregory, Ben Oliver, Oliver Tester, Emma Johnson & Josh Andrews - Théâtre Marigny 

JPEG - 99.5 ko
FUNNY GIRL
© Theothea.com

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès