• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Gandhi par lui-même

Gandhi par lui-même

« Ma vie forme un tout indissociable : un même lien unit toutes mes actions. Elles ont toutes leur source dans un amour inextinguible pour l’humanité. » (Gandhi).



Le Mahatma Gandhi est né il y a exactement 150 ans, le 2 octobre 1869 à Porbandar, dans le Gujarat, un État à l’ouest de l’Inde. Apôtre célébrissime de la non-violence, il est mort dans un acte violent, il a été assassiné le 30 janvier 1948 à Delhi (à l’âge de 78 ans). Inspirateur de l’indépendance de l’Inde par des voies pacifiques, en particulier par la désobéissance civile, à partir de 1919, Gandhi fit beaucoup pour la dignité humaine, de tous les humains, même des plus humbles, et lui-même, dans sa foi hindoue, vivait très humblement dans un souci de partage et de paix.

Père de la nation indienne, son anniversaire est célébré également comme la fête nationale par les Indiens et comme la Journée internationale de la non-violence par les Nations Unies à partir du 15 juin 2007. Malgré sa mort, Gandhi fut le véritable lauréat du Prix Nobel de la Paix de 1948, mais comme il ne pouvait pas être décerné à titre posthume, cette année-là, le comité Nobel, après rejeté sa candidature en 1937, 1938, 1939 et 1947, s’est abstenu d’en décerner un.

Gandhi fut à la fois un théoricien et un homme d’action, un penseur et un homme politique, un philosophe et un stratège. Nul doute que sa grande réputation, qui va continuer à parcourir le monde encore longtemps après sa mort, laissera quelques paroles qui resteront très instructives pour l’ensemble des humains.

Ses héritiers, il faut les chercher parmi notamment le dalaï-lama (dont le Prix Nobel de la Paix attribué en 1989 fut dédié à Gandhi comme par regret d'un acte manqué), Nelson Mandela, Mgr Desmond Tutu, Martin Luther King, Lech Walesa, Aung San Suu Kyi, Benigno Aquino, etc. et Albert Einstein fut son frère spirituel en quelque sorte, saluant le « témoignage vivant que la volonté dominée par une ferme conviction est plus forte que la puissance matérielle en apparence invincible ».

Je propose de sélectionner quelques-unes de ses paroles, cinquante selon quatre thèmes cruciaux.


Paix, non-violence et réconciliation

1. « Il n’y a pas de chemin vers la paix, la paix est le chemin. »

2. « L’humanité est une famille entière et indivisible. Je ne peux pas me désolidariser même de l’âme la plus noire. »

3. « On obtient justice plus rapidement en rendant justice à la partie adverse. »

4. « Je n’ai jamais pu comprendre comment on pouvait se sentir honoré de voir ses semblables humiliés. »

5. « La non-violence, sous sa forme active, consiste en une bienveillance envers tout ce qui existe. C’est l’amour pur. »

6. « Le pouvoir sur l’amour est mille fois plus efficace et durable que celui qui émane de la peur du châtiment. »

7. « Le pardon est beaucoup plus noble que le châtiment. »

8. « Je sens du fond du cœur que le monde n’en peut plus de voir couler le sang. Il cherche une issue. »

9. « Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n’est pas impossible que tout le monde ait tort. »

10. « De même qu’en comprimant la vapeur, on obtient une nouvelle source d’énergie, de même en contrôlant sa colère, on peut obtenir une force capable de bouleverser le monde entier. »

11. « Œil pour œil, et le monde finira aveugle. »

12. « Mon exigence pour la vérité m’a elle-même enseigné la beauté du compromis. »

13. « Toute âme qui s’élève élève le monde. »

14. « Ayez de la haine pour le péché et de l’amour pour le pécheur. »

15. « Vous ne devez pas perdre espoir en l’humanité. L’humanité est un océan : même si quelques gouttes sont souillées, l’océan ne le devient pas. »

16. « Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde. »

17. « La liberté n’a pas de valeur si elle ne comprend pas la liberté de faire des erreurs. »

18. « La personne qui n’est pas en paix avec elle-même, sera en guerre contre le monde entier. »

19. « Il n’est pas nécessaire d’éteindre la lumière de l’autre pour que brille la nôtre. »


Société de consommation et redistribution de la richesse

20. « Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l’homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. »

21. « Moins on possède, moins on désire. »

22. « La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins, mais à les réduire volontairement, délibérément. »

23. « Chaque jour, la nature produit suffisamment pour nos besoins. Si chacun ne prenait que ce qu’il lui faut, il n’y aurait pas de pauvreté dans le monde, et personne n’y mourrait d’inanition. »

24. « On ne peut parler à un homme qui a faim qu’en termes de pain. »

25. « Injuste est le système économique qui méprise les valeurs morales. »

26. « Vivons le plus simplement, pour que d’autres puissent tout simplement vivre. »

_yartiGandhiB02

27. « Si nous nous acquittons de nos devoirs, nos droits nous apparaîtront clairement. »


Contre un pouvoir tyrannique

28. « Lorsque je désespère, je me souviens que tout au long de l’histoire, les voies de la vérité et de l’amour ont toujours gagné. Il y a eu des tyrans, et des assassins, et pendant un temps, ils peuvent sembler invincibles, mais à la fin, ils s’écroulent toujours. Pensez-y toujours. »

29. « Un individu conscient, éveillé et debout est plus dangereux pour le pouvoir en place que dix mille individus endormis et apeurés. »

30. « Nul homme qui aime son pays ne peut l’aider à progresser s’il ose négliger le moindre de ses compatriotes. »

31. « La désobéissance civile devient un devoir sacré quand l’État devient hors-la-loi, ou, ce qui est pareil, corrompu. »

32. « Le vrai démocrate est celui qui, grâce à des moyens purement non-violents, défend sa liberté, par conséquent, celle de son pays et finalement, celle de l’humanité tout entière. »

33. « La différence entre le possible et l’impossible se trouve dans la détermination. »

34. « Je ne veux pas que ma maison soit murée de toutes parts, ni mes fenêtres bouchées, mais qu’y circule librement la brise que m’apportent les cultures de tous les pays. »


Quelques valeurs morales… et spirituelles

35. « Je rejette toute doctrine religieuse qui ne fait pas appel à la raison et qui se trouve en conflit avec la moralité. Je tolère le sentiment religieux déraisonnable quand il n’est pas immoral. »

36. « En réalité, il existe autant de religions que d’individus. »

37. « Je ne crois pas qu’il puisse y avoir sur Terre une seule religion. Mais si un homme atteint le cœur de sa propre religion, il atteint aussi le cœur des autres religions. »

38. « Sans doute serais-je chrétien, si les chrétiens l’étaient vingt-quatre heures par jour. »

39. « Il y a beaucoup de causes pour lesquelles je suis prêt à mourir, mais aucune pour laquelle je suis prêt à tuer. »

40. « Nul être humain n’est trop mauvais pour être sauvé. Nul être humain n’est assez parfait pour avoir le droit de tuer celui qu’il considère à tort comme entièrement mauvais. »

41. « Les sept fautes sociales de l’humanité sont la politique sans principes, la richesse sans travail, le plaisir sans conscience, la connaissance sans volonté, les affaires sans morale, la science sans humanisme, et la religion sans sacrifice. »

42. « La foi n’est pas faite pour qu’on en parle, mais pour qu’on la vive. Alors, d’elle-même, elle se propage. »

43. « La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre. »

44. « L’homme est maître de son destin dans le sens où il est libre de choisir comment user de sa liberté. Mais il n’a pas le contrôle des conséquences de sa décision. Dès qu’il commence à croire qu’il a un certain contrôle, il va droit à l’échec. »

45. « La plus petite des actions vaudra toujours mieux que la plus grande des intentions. »

46. « Cultiver l’humilité revient à cultiver l’hypocrisie ; l’humble n’a pas conscience de son humilité. »

47. « Je ne regarde que les bonnes qualités des hommes. N’étant pas parfait moi-même, je ne vais pas juger les fautes des autres. »

48. « On reconnaît le niveau d’évolution d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux. »

49. « Tout compromis repose sur des concessions mutuelles, mais il ne saurait y avoir de concessions mutuelles lorsqu’il s’agit de principes fondamentaux. »

50. « Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. »


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (29 septembre 2019)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Gandhi.
Inde : le centenaire du massacre d’Amritsar.
Gandhi et l’extrême non-violence.
La partition des Indes.
Indira Gandhi.
L’attentat de Peshawar.
Le Pakistan dans le chaos du terrorisme.

_yartiGandhiB03


Moyenne des avis sur cet article :  1.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 2 octobre 12:31

    Gandhi... Une des plus belles escroqueries intellectuelles réussies du XXème siècle...

    Allez, on se fait Madiba et Lech Walesa dans la foulée !?


    • keiser keiser 2 octobre 18:09

      @Clocel

       Sylvain :
      Tu es sur de ta photo ?
      Il me semble qu’elle ressemble plus à Ben Kingsley qu’à Gandhi.
      Tu devrais le signaler à ton staff.

      Ensuite pour Clocel :
      Une des belles escroquerie intellectuelles.

      De ce fait, il aurait escroqué qui ?
      Bon, on va dire OK ! ...
      Cependant, j’aimerais assez que tu développes un peu plus.
      Balancer des phrases à l’emporte pièce n’a rien de productif.
      On attend donc tes avis éclairés.
      Enfin, si tu en as.
      J’aime les escroqueries, il y a toujours de la matière à développer.


    • Clocel Clocel 2 octobre 18:59

      @ keiser

      Les anglais ont quitté l’Inde parce que les indépendantistes (les Sri Aurobindo et cie entre autres) leur ont pourri la vie.

      Prendre le train, faire des affaires devenait compliqué et dangereux, le casque colonial devenait une cible.

      Lorsqu’on connaît les anglais, comment peut-on imaginer une seconde qu’ils se seraient laissés impressionner par un lawyer mal fagoté formé dans leurs écoles !?

      Au plus fort de la colonisation, la présence anglaise n’a jamais représenté plus de 30000 hommes, dès que les mouvements nationalistes ont réussi à unifier une masse critique d’indiens sur l’ensemble de la zone économique administrée par les anglais, la messe était dite.

      Après, on peut habiller son retrait la queue basse comme on veut, Gandhi était une option élégante, il ne représentait pas un grand danger pour les autres intérêts dans la région. De plus, ils conservaient leurs idiots utiles sur place.
      Les musulmans répondent toujours à l’appel s’ils sont maniés convenablement pour défendre des intérêts qui ne sont pas les leurs...

      Les indonésiens ont viré les hollandais de la même manière, (avec les armes américaines !), ils nous ont fait grâce du Story Telling de la non violence qui sert si bien les intérêts des dominants.

      La preuve, on nous ressert le même brouet depuis 70 ans.

      Un peu de lecture... https://www.partage-le.com/2019/09/auto-critique-comment-la-non-violence-protege-l-etat-peter-gelderloos/


    • keiser keiser 2 octobre 19:52

      @Clocel

      Ok ! ...
      C’est parfait et tu as bien appris ta leçon, félicitations.
      Mais je me pose une question.
      Connais tu l’Inde ?


    • keiser keiser 2 octobre 20:03

      @Clocel

      J’avais oublié. smiley

      En parlant de Sri Orobindo
      J’ai séjourné à Pondichéry où et avec la mère, ils ont fondé Auroville :
      Et je peux te dire que leur usine informatique fonctionne très bien.
      C’était même certainement une des premières en Inde.
      Bien avant Bangalore.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Auroville

      Alors tu vois et contrairement à toi, je connais un peu l’Inde.
      Vas y faire un tour et après, on pourra en parler.


    • Clocel Clocel 3 octobre 08:22

      @keiser

      Auroville ce n’est pas l’Inde, et faire du tourisme ne me semble pas être la meilleure méthode pour apprendre à connaître un pays et son histoire.


    • keiser keiser 3 octobre 13:41

      @Clocel

      Auroville n’est qu’une petite partie de l’Inde que j’ai pratiqué.
      Alors on recommence ...
      Connais tu l’Inde ?


    • keiser keiser 3 octobre 13:44

      @Clocel

      Essayes de me répondre ponctuellement .
      Que connais tu de l’Inde, mis à part ce que tu en as entendu ou lu ?


    • keiser keiser 3 octobre 13:46

      @Clocel

      Es tu allé à Pondichéry ?
      J’attends tes avis éclairés ...


    • keiser keiser 3 octobre 14:18

      @Clocel

      "Auroville ce n’est pas l’Inde, et faire du tourisme ne me semble pas être la meilleure méthode pour apprendre à connaître un pays et son histoire."

      Je n’ai pas fait de tourisme en Inde.
      J’y ai séjourné pour mon travail.
      Et j’y suis retourné à maintes reprises pour les mêmes raisons.
      N’essayes pas de me la faire à l’envers.
      A ce jeu tu sera toujours perdant car contrairement à toi, je sais de quoi je parle.


    • phan 2 octobre 20:03
      Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Gandhi, né en Inde il y a 150 ans, le 2 octobre 1869, l’année de la famine du Rajasthan. La famine du Rajasthan de 1869 affecta une zone proche de 800 000 km² qui appartenait principalement aux états princiers et le territoire britannique d’Ajmer. Cette famine, selon les déclarations « officielles » britanniques, tua 1,5 millions de personnes.
      On parle souvent de la non violence de Gandhi pour oublier la violence génocidaire de l’empire britannique.
      L’auteur a oublié de pondre un article hier pour fêter le 70e anniversaire de la République populaire de Chine, une autre colonie de l’empire sanguinaire où le soleil ne se couchait jamais. o tempora, o mores.

      • keiser keiser 2 octobre 20:38

        @ Sylvain

        Je confirme, essayes de trouver des vraies photos de Gandhi.

        Celle de ton article est un image du film de Richard Attenborough (1982).

        Pfffffffffffffffff ......................

        https://media1.popsugar-assets.com/files/thumbor/wvuppAqRNCxKMXiZGIc-G95IoyM/fit-in/1024x1024/filters:format_auto- !!-:strip_icc- !!-/2016/01/12/968/n/1922283/8e7d0a47_MSDGAND_EC017_H/i/Ben-Kingsley-Gandhi.JPG


        • Sparker Sparker 4 octobre 10:18

          @keiser

          Apparamment il n’y a que la première qui soit Ben Kingsley les deux autres en noir et blanc on l’air d’être Gandhi.


        • keiser keiser 4 octobre 23:38

          @Sparker

          Oui pardon, les deux autres sont correctes.
          Mais c’était surtout dans l’espoir d’avoir une réaction de l’auteur.
          Car Sylvain est l’Arlésienne d’Agora Vox.
          Il va même jusqu’à être absent quand il est là et réciproquement ...
          N’est ce pas Sylvain !? ...


        • Jean Keim Jean Keim 3 octobre 07:28

          Ce qui caractérise une vie d’homme est les actions réalisées, les commentaires ne sont pour la plupart que des réactions qui comme toute réaction sont sans valeur, derrière on devine le ressentiment... une forme de jalousie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès