• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Geneviève Page en Hommage à l’âge

Geneviève Page en Hommage à l’âge

C’est dans le cadre d’un « Hommage à l’âge » créé par Micheline Rozan, codirectrice du Théâtre des Bouffes du Nord avec Peter Brook, que des artistes comme Georges Wilson, Geneviève Page, Pierre Henry, Jean-Claude Carrière et d’autres... tous, plus ou moins octogénaires, ont pu, durant un mois et demi, témoigner, avec panache, que la valeur sait, aisément, s’affranchir du nombre des années.

Si donc, la pièce « Simplement compliqué  » de Thomas Bernhard, mise en scène et interprétée par Georges Wilson, tenait le haut de l’affiche, en étant représentée sur l’ensemble de la période, c’est par exemple sous forme de récital d’Hélène Martin, de concert « Satie » de Madeleine Malraux, de rétrospective secrète par Pierre Henry, de spectacle musical iranien par Jean-Claude Carrière, qu’en représentation unique ou déclinée jusqu’à six reprises, les murs des Bouffes du Nord pouvaient résonner de ces multiples talents actualisés dans la mémoire collective d’un XXIème siècle, juste débutant.

Avec ses « Grandes Forêts », Geneviève Page nous faisait pénétrer dans son domaine poétique, à la fois familier et protecteur où, telle une amoureuse des grandes tirades élégiaques, René Char, Charles Péguy, Henri Michaux, Jacques Prévert, Jean Tardieu côtoyaient allègrement les grands classiques Victor Hugo, Racine, Alfred de Musset, Marivaux, Ronsard, Jean de la Fontaine, Molière, Appolinaire....

C’est ainsi que la fameuse partenaire de Gérard Philippe, notamment dans « Fanfan la tulipe » (1952) par Christian Jacque ou dans « Lorenzaccio » au Festival d’Avignon 1958, renouait avec son point d’orgue, voir « son tube » selon son petit-fils, autrement dit et donc superbement déclamé, la fameuse « Prière à la vierge de Prouhèze » dans « Le soulier de Satin ».

Comme si le texte de Paul Claudel apparaissait en apothéose d’une comédienne de vingt-ans, vibrant du plaisir sublime de s’abandonner, corps et âme, à la puissance du verbe, Geneviève Page s’avançait dans le halo de lumière, en implorant, à nouveau, les forces de l’invisible.

Un grand moment de spectacle vivant rendant, d’emblée, indispensable le renouvellement annuel de cette initiative judicieuse et admirable qu’a constitué ce premier « Hommage à l’âge » !...

photo © Theothea.com 

LES GRANDES FORÊTS - **** Theothea.com - de, avec et par Geneviève Page - Théâtre des bouffes du Nord


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Theothea.com Theothea.com 21 octobre 2009 11:40

    LES GRANDES FORÊTS ***
    textes et poèmes choisis par Geneviève Page
    mise en scène & interprétation : Geneviève Page
    Hommage à l’âge au Théâtre des Bouffes du Nord

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires