• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Gérard Holtz joue « Le malade imaginaire » du Tour de France

Gérard Holtz joue « Le malade imaginaire » du Tour de France

Symphonie de blanc pour « Le malade imaginaire » de Molière dont Gérard Holtz interprète le rôle d’Argan… durant le Tour de France 2012.

Après avoir joué « Les fourberies de Scapin » sur la grande boucle 2011, voilà qu’en passionné de Théâtre, le journaliste réitère la performance dans un double défi à la fois professionnel et amateur :

Couvrir la course cycliste durant la journée et incarner le célèbre hypocondriaque sur les tréteaux, en soirée une étape sur deux.

Ce mercredi 27 juin se déroulait la Générale du spectacle au Grand amphithéâtre de La Sorbonne, lieu cultissime par excellence, mis exceptionnellement à la disponibilité des saltimbanques par les soins du Rectorat de Paris.

Assis, durant quasiment toute la représentation, dans un fauteuil trônant au centre de la scène en une monomanie de blanc formelle, l’artiste focalisait tous les regards du plus près au plus loin des gradins de la salle prestigieuse, acquise à sa cause.

En effet, soutenue par un mécénat citoyen engagé sur les maladies génétiques oculaires, l’association « Vive le théâtre » se solidarise, pour la circonstance, avec la Fondation « Voir et entendre ».

De surcroît, il faut dire que le reporter sportif souhaiterait, le moment venu, se reconvertir totalement dans l’univers du spectacle vivant, car cette expression artistique correspond à ses aspirations et son ambition, les plus authentiques.

Apprécié publiquement à sa juste valeur par Muriel Mayette, administratrice de la Comédie Française, l’acteur joue sa partition, au mieux de son d’enthousiasme et de sa force d’âme alors que s’organise autour de lui un ballet malicieusement orchestré par Jean-Daniel Laval, dirigeant « La compagnie de la Reine » attachée au Théâtre Montansier de Versailles :

Ainsi se présentent douze comédiens, tous à l’unisson pour maintenir l’humour subtil de Molière dans une parodie endiablée par les tourments récurrents de l’être humain... tel un précipité de fraternité artisanale élevée au rang d’Art majeur, celui de séduire les spectateurs en les faisant rire de leurs contradictions existentielles !…

Si l'habillage de couleur blanche peut prendre de multiples valeurs symboliques ; ici assurément, il viendrait, aisément, garantir que les intentions de mise en scène, souhaitent conforter celles du cœur avec celles de l’esprit… quand bien même celui-ci risquerait-il de se prendre au piège de sa propre candeur.

photo © Theothea.com

LE MALADE IMAGINAIRE - **.. Theothea.com - de Molière - mise en scène : Jean-Daniel Laval - avec Gérard Holtz, Damien Coden, Antoine Holtz, Olivier Lecoq, Anne Ruault, Cédric Miele, Alexandre Tourneur, Amélie Gonin,Charlotte Fabre, Tiphaine Vaur, Richard Delestre & Odine Desfosses - Grand Amphi de La Sorbonne 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • bluerage 2 juillet 2012 10:57

    Pourquoi pendant la diffusion du tour les journalistes encensent ils les coureurs, pour ensuite, une fois ceux ci convaincus de dopage, dire haut la main qu’ils le savaient que ceux ci ne pouvaient pas être cleans au vu de leurs « performances » ?

    N’est ce pas le bal des hypocrites ?


    • Theothea.com Theothea.com 2 juillet 2012 11:24

      Il n’est pas impossible que vous ayez raison mais votre commentaire est néanmoins hors sujet.

      Pourquoi, en effet, ajouter la confusion des genres à une éventuelle hypocrisie médiatique ?
      Mon article ci-dessus concerne une prestation théâtrale que les spectateurs du Tour de France auront l’opportunité ou non d’assister un soir sur deux. 
      Merci de choisir de commenter cette initiative artistique plutôt que de remettre en question le compte-rendu du Tour de France.
      cordialement
      JM / Theothea.com 
       

    • Theothea.com Theothea.com 2 juillet 2012 19:03
        
      Le journaliste Gérard Holtz, piètre comédien dîtes-vous !!!
         
      Et bien, la question mérite d’être posée à ceux qui auront l’opportunité d’assister à l’une des représentations du « Malade imaginaire » au gré des étapes du Tour de France 2012.
         
      Voici le lien pour en connaître des dates et les lieux : 
          
      JM / Theothea.com


    • Theothea.com Theothea.com 2 juillet 2012 19:09
      Rectificatif lien précédent

      Voici le lien pour en connaître les dates et les lieux :

    • Theothea.com Theothea.com 2 juillet 2012 23:14

      Cher Ursulin,

        

      Nul doute que votre avis est objectif ; mais pourquoi ne pas le confronter également avec celui de ceux qui verront la prestation du journaliste-comédien au cours du mois de juillet ?

      D’ailleurs, vous-même en aurez peut-être l’occasion, n’est-ce pas ?

      De toutes façons, le spectacle est gratuit.

      Ceci dit, sachez qu’après plus de 1500 chroniques théâtrales publiées sur Theothea.com, j’ai peut-être un point de vue subjectif mais en aucun cas, je n’ai de fonction promotionelle vis-à-vis des spectacles auxquels j’assiste pour en rendre compte.

      Ceci dit, relisez mon article et vous verrez que je n’exprime aucun jugement sur le travail artistique de Gérard Holtz, mais que j’insiste sur la performance de couvrir le tour et de jouer sur les planches un soir sur deux.

      Peut-être y-a-t-il aussi derrière ce challenge un peu de générosité partagée avec le public !... Qui sait ?

         

      Cordialement

      JM / Theothea.com

        


    • Theothea.com Theothea.com 3 juillet 2012 01:47

      Cher Ursulin,

      En premier lieu, je vous confirme que je fais un net distinguo entre le fait de mettre en valeur le spectacle vivant de manière critique et celui d’en faire la promotion.

      Ceci dit, je vais vous rapporter des éléments que vous ignorez peut être : Gérard Holtz prétend être passionné de théâtre depuis toujours, au point qu’il voulait initialement en faire son activité professionnelle.

      C’est précisément pourquoi, il pense se reconvertir complètement dans cette activité du spectacle, sans doute en achetant un théâtre, lorsque viendra l’heure de sa retraite du journalisme.

      Pourquoi ne pas croire en ses ambitions artistiques, en ses intentions et désir profonds qui pourraient entraîner la réalisation de nombreux projets et susciter bien d’autres vocations ?

      Bien à vous

      JM / Theothea.com

       


    • Theothea.com Theothea.com 3 juillet 2012 05:14

       

      On l’aura donc compris ; pour vous, le journaliste Gérard Holtz est un piètre comédien sans talent !!!....

      Bien ! Mais, en attendant, l’excellente Compagnie de La Reine attachée au Théâtre Montansier de Versailles va, grâce à la notoriété de son rôle titre, avoir une audience nationale durant le Tour de France et par ailleurs, la Fondation « Voir & entendre » qui a recueilli 15000 euros sur le tour 2011, grâce à la générosité des spectateurs, espère doubler le gain de ces dons en 2012.

      Par ailleurs, 11 villes étapes vont faire bénéficier le public d’un spectacle de qualité durant le mois de juillet.

      Alors, si vous pensez effectivement que Gérard Holtz, lui se prend pour ce qu’il n’est pas, qu’est-ce que ce désagrément au regard des avantages cités précédemment ?

      Ne soyez pas ombrageux ! Restez pragmatique et reconnaissez que quand le Théâtre va ainsi au devant des gens, il n’y a que du bonus à retirer d’une telle initiative !…

      En tout cas, merci d’avoir, ainsi, exposé votre point de vue dans ce bref et intéressant dialogue contradictoire.

      Bien à vous

      JM / Theothea.com

       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires