• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Gould Menuhin » Berling & Flammer à l’Atelier

« Gould Menuhin » Berling & Flammer à l’Atelier

Ni Concert, ni Happening et encore moins pièce de Théâtre, cette association réunissant Ami Flammer et Charles Berling s’apparenterait davantage à un hommage scénographique à l’égard de deux musiciens internationaux hors pair qu’à une comédie musicale du genre biographique.

En fait, à l’issue de la 2ème guerre mondiale, deux conceptions de la musique allaient pouvoir s’évaluer, tout en se renforçant mutuellement dans leurs oppositions idéologiques.

D’un côté, celle qui voulait s’appuyer directement sur le public en le rassemblant selon des auditoires de plus en plus gigantesques, de l’autre celle qui se structurerait exclusivement grâce aux nouvelles technologies en plein essor.

Ainsi ces années cinquante, devenues aujourd’hui « vintage », n’avaient que la déferlante de leur modernisme à proposer aux générations contemporaines, toutes éberluées alors par les prouesses de l’électronique envahissante.

Et cependant, la qualité acoustique des instruments de musique restait la valeur étalon pour laquelle le concept de « Haute Fidélité » devrait batailler dur, tant la marge entre « sonorité naturelle » et « son reproduit » resterait un enjeu hors d’atteinte, même avec l’émergence de la stéréophonie, voire même celle de la quadraphonie !…

C’est donc à dessein, dans ce contexte techno-culturel ciblé qu’il pouvait être intéressant de situer cette rencontre artistique au sommet, si peu imaginaire puisqu’elle eut effectivement lieu.

C’est ainsi, qu’au Théâtre de l’Atelier, par-delà la légende, le pianiste et compositeur Glenn Gould allait se mesurer au célèbre violoniste Yehudi Menuhin, par scénographies interposées et grâce à des interprètes de talent :

Le musicien Ami Flammer et le comédien Charles Berling seraient les vecteurs de cette dualité illustratrice d’une époque révolue dans son actualité historique, mais cependant si présente dans l’énergie du revival !

Une muse de circonstances, Aurélie Nuzillard, les accompagnerait dans ce périple expérimental, en proposant des alliances affectives ou professionnelles dont seules, en définitive, la destinée serait maîtresse.

Voilà pourquoi « Gould Menuhin » est une véritable performance actuelle au goût d’autrefois !

visuel affiche

photo © Theothea.com 

GOULD MENUHIN - **.. Theothea.com - de Charles Berling & Christiane Cohendy - mise en scène : Charles Berling - avec Ami Flammer, Charles Berling, Aurélie Nuzillard, Paul Rias & Alban Bertogliati - Théâtre de l'Atelier

Documents joints à cet article

« Gould Menuhin » Berling & Flammer à l'Atelier

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires