• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > HER de Spike Jonze

HER de Spike Jonze

Her
 
Réalisateur : Spike Jonze
U.S.A., 2013
 
Avec : Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson,
Amy Adams, Rooney Mara, Olivia Wilde.
Her se situe dans un avenir proche, une légère anticipation pas si éloignée de la réalité occidentale des classes favorisées, mais où la virtualité associée aux ordinateurs et aux réseaux n'a cessé de grignoter du terrain. Dans un Los Angeles très épuré, les hommes sont en effet hyper connectés puisqu'ils ne quittent plus les oreillettes qui les relient continuellement aux machines - et finalement plus au vide qu'aux autres êtres humains. Car dans cette société où les hipsters sont rois, jusqu'au ridicule le plus assumé, où le plaisir d'être à la fête foraine, à la plage ou en pique-nique ne vaut que s'il est médiatisé, les hommes semblent en réalité bien seuls.
 
Theodore est un homme aisé mais isolé, qui fait commerce des sentiments des autres puisqu'il rédige leurs courriers intimes : lettres d'amour, correspondance parents-enfants, etc. Lorsqu'il acquiert un nouveau système d'exploitation, un OS, l'intelligence artificielle initialement chargée de gérer ses données, prend la forme d'une voix féminine et suave, qui très vite dans leurs échanges, fait preuve d'intelligence, d'humour, de sensibilité et d'une étonnante adaptabilité. Et peu à peu, c'est une véritable romance qui naît entre l'homme plutôt immature et son OS super performante. Une histoire d'amour sans corps et sans contact charnel, mais pas sans sexe. L'amour au téléphone du XXIème siècle !
 

Spike Jonze force ici le trait d'une époque qui ressemble déjà beaucoup à la nôtre, mettant l'accent à mon sens, non pas tant sur la main mise de la technologie sur nos vies, mais bien plutôt sur la solitude, la tristesse, l'immaturité et l'égoïsme de nos sociétés. Theodore, comme ses contemporains, ne cherche jamais que ce que l'autre pourrait lui apporter ; pas étonnant alors que la machine devienne la compagne idéale.

Le film, qui n'a rien de vraiment révolutionnaire dans son propos, fonctionne cependant très bien. On entre dans l'histoire, l'univers est convaincant et jamais on ne s'y ennuie. La belle performance de Joaquin Phoenix y est pour beaucoup : un grand acteur qui mériterait davantage de grands rôles. Et si Spike Jonze nous prive du joli minois et des courbes avantageuses de Scarlett Johansson, sa voix, grave et sensuelle comme sans y prendre garde, est idéale pour incarner l'OS séductrice, qui se révélera finalement avide de liberté.

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Hubu Hubu 21 mai 2014 16:37

    Un homme moustachu tombe amoureux de Samantha, un O.S.

    S’ensuit alors une relation de « couple » ou plutôt une soupe psychologique, d’un ennuis pas possible qui sert de remplissage au film qui dure 2h

    Tout simplement nul, ennuyeux et très très surestimé !!


    • DanielD2 DanielD2 21 mai 2014 18:15

      C’est exactement ce que je disais sous un autre article consacré à ce film. Rien que l’affiche est exaspérante.


    • cilce92 21 mai 2014 17:12

      J’ai été voir ce film, un peu à reculons. J’ai été heureusement surprise et très émue en sortant du film. Cela peut paraître puéril mais c’est bien ce que j’ai ressenti et je n’étais pas la seule ... Disons simplement que ce film rappelle que l’amour et l’empathie sont essentielles à notre vie pour ne pas dire à notre survie !

      J’ai aussi beaucoup apprécié, l’image, le casting, les couleurs, le « style ». Ce film est très beau, pour moi !


      • Mania35 Mania35 21 mai 2014 19:49

        Bonsoir,

        J’ai vu ce film lundi soir et, comme Waldurine et Cilce92, j’ai été très agréablement surprise par cette histoire. Beaucoup de sensibilité, de mélancolie et une superbe interprétation.


        • Fergus Fergus 21 mai 2014 20:33

          Bonsoir à tous.

          Comme Mania35 et Cilce92, j’ai beaucoup apprécié de film bien qu’il appartienne à un genre qui me laisse habituellement insensible. Joaquin Phoenix et la voix de Scarlett Johansson y sont parfaits.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires