• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Il faut sauver le Lavoir Moderne Parisien !

Il faut sauver le Lavoir Moderne Parisien !

Sauvons le lavoir Moderne Parisien !

Les promoteurs se jettent sur tout ce qui bouge à Paris. Ils rachètent ce qu’ils peuvent racheter, sans se préoccuper d’histoire ou de culture. Si une salle de spectacle peut être transformée en plusieurs appartements de luxe, et bien, tant mieux…..

Il existe à Paris des espaces culturels, théâtres, cafés-spectacles qui aujourd’hui, faute de moyens ferment et sont rachetés pour une autre destination.

Le Lavoir Moderne Parisien va être expulsé par un promoteur immobilier Luxembourgeois qui s’appuie sur la décision du Tribunal de Grande Instance de Paris

Au fait, quel est ce Lavoir Moderne ?

Voici la présentation qu’en fait le Parisien :

« Dans la rue Léon du 18ème (quartier de la goutte d'or / barbès) sont situés l'Olympic et le Lavoir moderne parisien. Une salle de concert/théâtre au coeur de multiples activités multiculturelles. Le lavoir moderne parisien, entre dans sa vingtième année. Lieu de spectacle vivant il est à la fois proche des habitants et attaché au développement culturel du quartier de la Goutte d'Or. »

Il n’est pas trop tard pour sauver le dernier théâtre de la Goutte d’or.

En 2004 , cet espace de vie et de culture s’était vu priver d’aides.

La population parisienne et du quartier a réussi par sa mobilisation à sauver le Lavoir Moderne Parisien.

L’expulsion est prévue le 15 mai 2014 et seul un mouvement d’opinion fortement exprimé peut empêcher ce mauvais coup.

En effet une ordonnance datant de 1945 empêche les changements d’affectation des salles de spectacles sans autorisation du ministre de la Culture.

Signez la pétition adressée à Madame Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication, elle sera déposée par le Directeur historique du théâtre à la Ministre si cette pétition dépasse les 50 000 signatures.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Il_faut_sauver_le_lavoir_moderne_parisien/?dXJuTab&pv=109

 

Il y a assez de bureaux inoccupés, d’immeubles désertés pour faire des logements et pas n’importe quels logements, il faut de nouveaux logements sociaux à Paris.

Il faut bloquer les prix de l’immobilier, empêcher la spéculation et que la Municipalité de Paris se prononce clairement pour la défense de la culture donc aussi de tous ces espaces culturels de la diversité et de la proximité qui sont menacés.

Le Lavoir Moderne Parisien doit garder sa destination !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 5 mai 2014 09:23

    Lavoir...ou pas...that is the question.. ?


    • Croa Croa 5 mai 2014 09:39

      à L’auteur : Ce fut un lavoir ? ,Pourrais-tu nous faire un peu d’histoire ?

      Parce que dans les campagnes françaises il en est quelques uns de très beaux. En général ils ne servent plus depuis des décennies mais certaines municipalités les entretiennent tout de même, pour le plaisir du décor. Il y en a certainement eu aussi à Paris, je présume ? 


      • psynom 5 mai 2014 10:42

        Le LMP n’a pas d’histoire intéressante, ce n’est pas un lieu de la culture française, ce n’est qu’un théâtre de quartier populaire... à défendre, certes ;
        mais ce qui inquiète, et mobilise ici, est que c’est le « camp d’entraînement et d’échanges théorique » des FEMEN


      • CHALOT CHALOT 5 mai 2014 11:17

        Le Lavoir moderne parisien est construit en 1850 actif jusqu’en 1953. En 1986 il est devenu une salle de théâtre.

        Dépeint par Zola dans ses Carnets d’enquêtes, « La Goutte d’Or 1875 » :

        « C’était un immense hangar, à plafond plat, à poutres apparentes, monté sur des piliers de fonte, fermés par de larges fenêtres claires. Un plein jour blafard passait librement dans la buée chaude suspendue comme un brouillard laiteux. Des fumées montaient de certains coins, s’étalant, noyant les fonds d’un voile bleuâtre. Il pleuvait une humidité lourde, chargée d’une odeur savonneuse, une odeur fade, moite, continue ; et, par moments, des souffles plus forts d’eau de javel dominaient. Le long des batteries, aux deux côtés de l’allée centrale, il y avait des files de femmes, les bras nus jusqu’aux épaules, le cou nu, les jupes raccourcis montrant des bas de couleurs et de gros souliers lacés. Elles tapaient furieusement, riaient, se renversaient pour crier un mot dans le vacarme, se penchaient au fond de leurs baquets, ordurières, brutales, dégingandées, trempées comme par une averse, les chairs rougies et fumantes. Autour d’elles, sous elles, coulait un grand ruissellement, les seaux d’eau chaude promenés et vidés d’un trait, les robinets d’eau froide, les mares où elles pataugeaient, s’en allant par petits ruisseaux sur les dalles en pentes. »


        • ZenZoe ZenZoe 5 mai 2014 14:33

          Rien que le fait que ce bâtiment ait été décrit par Zola devrait être suffisant pour le préserver. D’ailleurs, il me semble que le texte que vous donnez soit aussi celui de la fameuse scène du lavoir de l’Assommoir, que je prends pour être l’un des plus grands chefs-d’oeuvres de la littérature française.
          Je ne me remets toujours pas que les Halles, le « Ventre de Paris », sublime assemblage aérien de verre et de fer, aient été remplacées entre autres par la banalité consternante d’un centre commercial tout ce qu’il y a de plus moche.

          Cependant, j’ai des doutes pour la préservation du lieu. Disons les choses franchement, le gouvernement Hollande se fiche de la culture (bizarre pour quelqu’un qui se réclame de Mitterand) et Mme Filipetti est bien trop occupée en ce moment à préparer sa présence au Festival de Cannes.


        • Croa Croa 5 mai 2014 17:31

          Très intéressant, Merci ! smiley


        • Loatse Loatse 5 mai 2014 15:32

          Ca serait intéressant de transformer cet immense hangar-ancien lavoir en musée nan ? le musée de la goutte d’or ou du vieux paris (au choix)

          seraient exposées photos, cartes postales (agrandies), vieux outils, vêtements d’époque sur mannequins en bois.. vieux outils, brocs, et divers... oeuvres de zola... affiches des films tirés de ses oeuvres etc... etc..

          Il a tout de même une histoire et une mémoire à conserver ce quartier !
          http://www.cparama.com/forum/mettre-une-carte-dans-la-collection-t8922.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires