• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Il y a 100 ans : la déclaration Balfour

Il y a 100 ans : la déclaration Balfour

Le conflit le plus récurrent de notre temps présent est probablement le conflit Israélo-palestinien. Avatar "muté" des anciens conflits Israélo-arabes, il remonte à bien plus loin que la naissance d'Israël en 1948, qui n'est que l'élément déclencheur. Voyons en quoi ce conflit remonte en fait à une déclaration britannique : la Déclaration Balfour de 1917.

 

Le contexte

 

Rappelons d'abord dans quel contexte d'insère cet événement. On peut le replacer dans plusieurs temporalités différentes : 

 

  • Tout d'abord, il s'intègre dans la suite du mouvement sioniste qui prend de l'ampleur à la fin du XIXème siècle et déclenche une volonté croissante de départ de juifs du monde entier vers la Terre Sainte, à savoir la Palestine Ottomane. Ainsi, ce territoire était déjà une lieu où l'immigration juive s'accélérait depuis la Première Alya entre 1881 et 1890. 
  • Ensuite, il faut rappeler le contexte de la Première Guerre Mondiale. Alors que les juifs européens combattent pour leurs nations d'appartenance, les juifs américains sont plutôt favorables aux puissances centrales car elles sont plus tolérantes que la Russie (pour ne citer qu'elle) à l'égard des juifs. Le conflit traîne en longueur et l'Orient est un lieu de conflit contre l'Empire Ottoman (allié à l'Allemagne et à l'Autriche-Hongrie). 
  • Enfin, ce territoire est très convoité : espérant une indépendance est un grand Etat, le nationalisme panarabe soutenu par "Lawrence d'Arabie" se révolte contre l'Empire Ottoman (qui possède encore la Palestine) mais l'Angleterre voit aussi ce territoire comme stratégique pour des questions économiques (contrôle des ressources et des voies commerciales). 

 

La déclaration

 

La déclaration se présente en réalité sous forme d'une lettre signée Arthur Balfour (équivalent de notre ministre des affaires étrangères chez les britanniques) à Lionel Rothschild, une des principales figures du sionisme de part sa contribution financière au mouvement nationaliste juif. 

Cette déclaration soutient en premier lieu la constitution d'un foyer national juif en Palestine. C'est principalement pour cela qu'on la retient. Mais elle souhaite également respecter les droits des nons juifs en Palestine et des juifs qui ne s'établiront pas dans le nouveau foyer, restant ainsi dans les autres pays du monde. 

 

Si cette déclaration n'a rien de vraiment officielle au début (elle n'est qu'une promesse et les britanniques n'ont encore aucune autorité sur la Palestine), elle a un rôle crucial. En effet, il s'agit pour les britanniques de récompenser les efforts du sionisme pour influencer les juifs américains en faveur des alliés (pour trouver des financements et faire entrer les Etats-Unis en guerre). De plus, cette déclaration eut rapidement des conséquences. 

 


Conséquences

 

Nous l'avons vu, la Palestine était un territoire convoité et stratégique depuis la fin du XIXème siècle. Cette déclaration marque les premières contradictions au sujet de cet espace. En effet, les nationalistes arabes souhaitaient constituer un Grand Etat Indépendant et ce fut même au coeur d'engagement en 1915 entre Hussein et Mac Mahon. C'est donc avec stupeur que les arabes découvrent la déclaration Balfour. Celle-ci est d'ailleurs renforcée ensuite par la Société des Nations qui la reconnaît et confie la Palestine aux Britanniques (sous forme d'un mandat) en vue de préparer le foyer national juif. Les accords de San Remo de 1920 refusent d'ailleurs des demandes des panarabistes qui ne pourront obtenir la souveraineté sur les Etats du Proche Orient. Le Roi Fayçal, qui acceptaient la cohabitation entre juifs et arabes en échange de la reconnaissance de sa souveraineté sur la "Grande Syrie" a finalement hérité du seul trône d'Irak, sous tutelle britannique. 

 

Les années qui suivent la déclaration permettent de renforcer l'enracinement du sionisme en Israël. Ainsi, entre 1918 et 1948, la population juive en Palestine passe de 83 000 habitants à 650 000. 

 

Actualité de la déclaration : une commémoration à géométrie variable

 

Bien évidemment, quand on connaît "la suite" de l'histoire, émaillée de conflits dans cette région du monde, on devine que les 100 ans de cet événement donnent lieu à des crispations. Les Palestiniens voient dans cet événement l'origine directe de la "Nakba" (ou "catastrophe" en langue Arabe) et du nettoyage ethnique subi par les arabes de la région. Ils souhaitent que le Royaume-Uni reconnaissent sa culpabilité, reconnaisse l'Etat Palestinien et réparent cette erreur, si bien qu'ils étudient même la possibilité de poursuivre en justice de Royaume-Uni. De leur côté, les britanniques célèbrent avec fierté l'événement : Theresa May reçoit aujourd'hui Benjamin Netanyahu pour un dîner officiel. Ce n'est pas du goût de l'élue travailliste Emily Thornberry qui demande la reconnaissance de l'Etat Palestinien par son pays. 

 

C'est probablement l'avis d'autres britanniques, à l'image de l'artiste Banksy, célèbre dans le domaine du "street-art", qui a organisé une parodie d'excuses officielles le long du mur en Israël, y conviant des Palestiniens et une fausse Reine Elisabeth. Il souhaite ainsi rappeler les conséquences de cette décision pour les Palestiniens. Par ailleurs, un descendant de Balfour estime que la déclaration ne fut pas correctement appliquée, l'équilibre entre un foyer juif et la reconnaissance des droits des non juifs n'étant pas respecté. 

 

 

Quoi qu'il en soit, il semble que les 100 ans de cet événement ne seront pas l'occasion d'un rapprochement dans un conflit de plus en plus long et complexe. 

 

Sources

Wikipedia
RFI
RFI
Hérodote

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Antoine 3 novembre 2017 09:20

    Dans la déclaration de Balfour, il faut voir plusieurs dimensions :
    - un projet colonial anglo-saxon. Tenir Jérusalem, c’est tenir la route entre l’orient et l’occident.
    - un projet antisémite : c’est une occasion de se débarrasser des juifs en les envoyant se faire voir en Palestine.
    - un projet messianique : c’est en rendant Jérusalem aux juifs et en reconstruisant le temple que le messie reviendra.
    - un projet capitaliste : l’occasion de faire du fric sur une terre où tout est à faire, en y déportant des juifs volontaires pour servir de main d’œuvre bon marché.


    • Massada Massada 3 novembre 2017 09:35

      « Nous sommes fiers du rôle que nous avons joué dans la création de l’État d’Israël, et nous célèbrerons très fièrement ce centenaire », a déclaré la Première ministre britannique Theresa May.

       
      Les Palestiniens avaient récemment demandé au Royaume Uni de se rétracter et de présenter ses excuses pour cette déclaration.
      Dans la bêtise, ils persévèrent et créent leur propre malheur.


      • Antoine 3 novembre 2017 09:37

        @Massada
        La complicité des anglo-saxons dans ce crime est évidente.
        Honte à eux.


      • Massada Massada 3 novembre 2017 09:51

        @Antoine
         

        Nous avons un merveilleux pays, vous n’avez que rancœur, haine et bavardages improductifs.


      • Antoine 3 novembre 2017 10:02

        @Massada
        Je confirme.
        De la haine.
        Beaucoup de haine.


      • Antoine 3 novembre 2017 11:44

        Psaume 139

        19
        O Dieu, puisses-tu faire mourir le méchant ! Hommes de sang, éloignez-vous de moi !
        Ils parlent de toi d’une manière criminelle, Ils prennent ton nom pour mentir, eux, tes ennemis ! 
        Éternel, n’aurais-je pas de la haine pour ceux qui te haïssent, Du dégoût pour ceux qui s’élèvent contre toi ?
        Je les hais d’une parfaite haine ; Ils sont pour moi des ennemis.
        Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Éprouve-moi, et connais mes pensées !
        Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l’éternité !


      • cathy cathy 3 novembre 2017 12:46

        @Antoine

        C’est Jésus la pierre de l’angle, celui qui tient tout l’édifice.
        Mathieu 21:42 Et Jésus leur dit : N’avez-vous jamais lu dans les Écritures ces paroles : La pierre que ceux qui bâtissaient ont rejetée est devenue la principale pierre de l’angle ; ceci a été fait par le Seigneur, et c’est une chose merveilleuse à nos yeux ? 43 C’est pourquoi je vous dis que le royaume de Dieu vous sera ôté, et qu’il sera donné à une nation qui en rendra les fruits. 44 Celui qui tombera sur cette pierre sera brisé ; et celui sur qui elle tombera, elle l’écrasera.

      • Massada Massada 3 novembre 2017 13:00

        @Antoine
         

         c’est l’heure de la prière ? smiley

      • OMAR 3 novembre 2017 21:50

        Omar9

        @Massacrada.

        Depuis son artificielle création, Israël s’est construit avec du sang des innocents.
        Cela à commencé avec le massacre des palestiniens et l’assassinat du représentant de l’ONU, le suédois le comte Folke Bernadotte :
        http://www.france-irak-actualite.com/article-assassinat-du-comte-bernadotte-en-1948-c-etait-bien-un-crime-d-etat-120683229.html
        Et cela se poursuit jusqu’à nos jours :
        http://www.20minutes.fr/monde/2108003-20170721-palestinien-tue-balles-jerusalem
        .
        Et puis toujours dans ta fourberie, car tu élude que cette chèvre de May dénonçait aussi les implantations sionistes en Palestine..
        http://fr.timesofisrael.com/devant-netanyahu-may-denonce-les-implantations-obstacles-a-la-paix/?utm_source=A+La+Une&utm_campaign=c67a9760ea-EMAIL_CAMPAIGN_2017_11_03&utm_medium=email&utm_term=0_47a5af096e-c67a9760ea-55542117
        Le sionisme ou l’art de travestir la Vérité...


      • Ouallonsnous ? 3 novembre 2017 22:10

        @Massada

        La Palestine était un merveilleux pays avant l’annexion par les sionistes !


      • Cyril22 3 novembre 2017 19:26

        La lettre parle de l’établissement, en Palestine, d’un foyer national pour le peuple juif.  Il n’est pas mentionné de quelle nature est ce « foyer », et moins encore que ce soit l’attribution de la souveraineté sur l’ensemble de la Palestine, ce qui semble même exclu par la phrase sur les droits des autres communautés de la région. La résolution 181 qui instaure deux états est donc une déclinaison logique de cette lettre.


        • Antoine 3 novembre 2017 21:58

          @Cyril22
          cette lettre n’a aucune légitimité.
          Vous pouvez vous en torcher le cul.


        • Cyril22 4 novembre 2017 18:51

          @Antoine
          elle n’a aucune légitimité exécutoire, mais est mise en exergue comme étant un engagement du Royaume Uni et plus largement des alliés, qui sera ensuite introduit dans des traités ou décisions d’instances internationales. Mon propos est d’indiquer qu’on ne peut prétendre (comme le font les ultra-nationalistes israéliens) qu’il s’agit d’un engagement d’établir la totalité de la Palestine en tant qu’état institutionnellement juif, mais d’y implanter un territoire d’accueil sous une forme non définie alors. Comme il est question des autres communautés, celles-ci sont destinées à disposer de droits de même nature.


        • BDarmon 3 novembre 2017 22:04

          Il y a encore des gens qui ne comprennent pas que ce conflit est existentiel.
          La déclaration Balfour, fruit d’un « petit arrangement entre amis » a immédiatement été violée par les Anglais :
          http://bernarddarmon.unblog.fr/2017/11/02/la-declaration-balfour-les-juifs-et-les-arabes/


          • Christian Labrune Christian Labrune 3 novembre 2017 22:42

            Vive la déclaration Balfour, et vive Israël !

            Je cherchais une traduction pour l’écrire aussi en arabe, mais c’est impossible à trouver. Pourtant, j’ai obtenu immédiatement « vive la France » en arabe. La politique imbécilement propalo de nos gouvernements, ces dernières années, particulièrement à l’UNESCO, lui vaut bien cet excès d’honneur ou plutôt, comme aurait dit Racine : cette indignité.
            Sinon, tout ce que j’ai pu trouver c’est une suite de phrases contenant le verbe « vivre » et, pas trop loin, « Israël », toutes ces phrases d’une infinie débilité, chacune étant comme un misérable petit essai pour massacrer Israël. L’arabe est apparemment une langue terriblement limitée... et probablement incurable !

            Je me contenterai donc de le répéter encore une fois en Français :

            Vive la déclaration Balfour, et vive Israël !

            Et même une troisième fois, pour être sûr qu’on m’ait bien compris :

            Vive la déclaration Balfour, et vive Israël !


            • OMAR 3 novembre 2017 23:32

              Omar9

              Voila, ci -dessus , un exemple des effets du nazi-sionisme....


            • Vraidrapo 4 novembre 2017 00:02

              @OMAR
              il y a un Article double page sur la place des femmes en Israël et sur le seuil de pauvreté de 25% de la population : pas de quoi être fier...


            • Vraidrapo 4 novembre 2017 00:03

              @Vraidrapo

              C’est dans le Monde Diplomatique de novembre :
               tout ça pour ça ?!


            • zak5 zak5 4 novembre 2017 08:31

              @Vraidrapo
              quelle que soit la place de la femme en israel, elle bien meilleure que celle des femmes dans les pays musulmans, en arabie saoudite par exemple, elles viennent à peine de sortir du moyen âge en découvrant l’automobile, ailleurs ce n’est pas si différent qu’en arabie saoudite malgré les apparences et cela se dégrade de jour en jour pour les femmes, because l’importance que prend l’islamisme dans ces pays. Quant aux pauvres, ce n’est pas israel qui pousse ses citoyens a voyager sur des embarcation de fortune pour demander l’aumône aux anciens colonisateurs (la Turquie en fait même une monnaie d’échange), c’est la quasi-totalité des pays musulmans, malgré l’immensité de leurs richesses en matières premières et malgré l’immensité de leur territoires. Israel fait l’inverse, elle demande aux juifs du monde entier de venir s’installer en israel.
              C’est cela la réalité, meme si cela vous fait mal a cause de votre haine de ce minuscule pays qui humilie dans tous les domaines tout un monde musulman qui trouvera la source de son malheur non pas en israel mais a l’intérieur même des têtes de son peuple


            • Christian Labrune Christian Labrune 4 novembre 2017 11:44

              Long live the statement Balfour and lives Israel !

              万岁贝尔福宣言和生动以色列

              Lebendig erlebt die Erklärung Balfour und Israel !

              長い間陳述(申告)バルフォアと生命イスラエルを生活してください!

              Lang leve de verklaring Balfour en woont Israël !

              Да здравствует заявление Бальфур и жизни

              Viva il dichiarazione Balfour e viva Israele !

              ארוך חי ההצהרה ( הצהרה ) בלפור וחי את ישראל !

              Muito tempo viva a declaração Balfour e vidas o Israel !


            • OMAR 4 novembre 2017 18:18

              Omar9
              .
              Et voila, ci -dessus , un exemple des effets du delirium tremens dû au nazi-sionisme....


            • William 4 novembre 2017 18:59

              @Christian Labrune
              Cette déclaration n’établit pas une intention d’’exclusivité de souveraineté d’un état Juif sur l’ensemble de la Palestine d’alors, mais d’un territoire d’accueil au sein de cette région, en respectant le droit des autres communautés de la région de disposer de droits identiques (car un droit de suzeraineté d’un peuple sur les autres serait de nature coloniale).


            • zak5 zak5 4 novembre 2017 07:16

              Joyeux anniversaire à Israel et tenez bien face à un monde musulman grand comme deux océans, mais qui ne servent a rien si ce n’est que produire des djihadistes ou des homes et des femmes qui ne pensent qu’a une seule chose, c’est devenir migrants pour aller demander l’aumône aux anciens colonisateurs


              • William 5 novembre 2017 10:52

                @zak5
                Lorsque s’exprime un tel mépris, il ne faut pas s’étonner de susciter comme une certaine réprobation....


              • QAmonBra QAmonBra 4 novembre 2017 08:56

                Merci @ l’auteur pour le partage.




                Voila de quoi, entres autres atrocités, la « déclaration Balfour » a été le signal de départ pour des assassins, des terroristes parfaitement identifiés, pour qui sera déroulé ultérieurement le tapis rouge :


                A l’heure où ce type de crime de masse est repris par leurs cousins idéologiques les wahhabites, les $ionistes s’en vantent encore et le racontent comme un exploit dans leurs merdias, tout en essayant d’occulter ce passé sanglant :


                Vous avez dit révisionnisme ?

                Et on voudrait me faire prendre au sérieux la prétendue lutte anti-terroriste d’états occidentaux $ionisés jusqu’à la moelle !?

                Das ist phänomenale Schutzpah !!

                • QAmonBra QAmonBra 4 novembre 2017 09:38

                  Les $ionistes jumeaux idéologiques des wahhabites ? 


                  Affirmatif et même alliés factuels.  


                  Le $ionisme et l’antisémitisme des jumeaux politiques racistes ?



                  Le wahhabisme partage t il également ce comportement raciste ?

                  Encore affirmatif, chez eux en $aoudie, mais également en Afrique du nord.

                  • zak5 zak5 5 novembre 2017 07:06

                    @QAmonBra

                    salem alikoum fréro

                    ben oui tout le monde sait que c’est des millions de juifs qui accomplissent le pèlerinage et la oumra a la Mecque, qui prient leurs plus importantes prières sous l’autorité des imam wahabites en sachant que ce n’est pas des musulmans et qui reviennent chez eux les larmes aux yeux, dépités d’avoir prier avec des sionistes

                    Sinon, une partie de billes à la récré , ça vous va ?


                  • QAmonBra QAmonBra 5 novembre 2017 21:12

                    @zak5

                    Familiarité et dérision 

                    Ne sont arguments. 

                    (. . .) « Sinon, une partie de billes à la récré , ça vous va ? »

                    Comme je préfère les boules, j’attendrais que votre enfance passe ! . . .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès