• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Il y a 15 ans disparaissait Jeff Buckley

Il y a 15 ans disparaissait Jeff Buckley

Emporté il y a 15 ans, le soir du 29 mai 1997 dans les eaux du Mississipi à Memphis où il préparait son second album, Jeff Buckley aura marqué une génération de fan et de musicien avec son unique album achevé de son vivant, le sublime "Grace", appelé à devenir un classique et qui promettait d’aussi belles choses à venir.

Fils du chanteur Folk Tim Buckley, mort à 28 ans d’une overdose en 1975 et de la pianiste Mary Guibert, Jeff Buckley a été influencé par de nombreux courants musicaux, tels le rock, la folk ou encore le jazz, ainsi que par des artistes comme les Beatles, Simon et Garfunkel, Lou Reed, Led Zeppelin, Nina Simone et même Édith Piaf.

Grace, l’unique

"Grace" est désormait un classique du rock. Dans cette album, la voix de Jeff Buckley y est tout simplement phénoménale. Composé de 10 chanson, son unique album compte sept compositions originales : "Mojo Pin", "Last goodbye", "Eternel life", "So Real", "Dream brother", "Lover, You Should’ve come over" et "Grace", ainsi que trois reprises ("Hallelujah" de Leonard Cohen, "Lilac Wine" de James Shelton et "Corpus Christi Carol" de Benjamin Britten). Les musiques, quant à elles sont à la fois magnifique, envoutante et puissante. Ajoutez la voix d’un homme qui couvrait plus de cinq octaves ainsi que l’amour, la haine, la rage et le talent, vous obtenez ce disque. "Grace" est le seul album de Jeff Buckley totalement achevé, après sa mort est notamment sorti le double album Sketches (For My Sweetheart the Drunk).

L’Influence de Buckley

Ses concerts étaient de purs moments d’émotions et il n'hésitait pas à prolonger ses morceaux qui atteignent parfois plus de 10-12 minutes voir plus. Guitariste hors pair et doté d'une voix exceptionnelle qui couvrait 5 octaves (un humain n'en couvre généralement que 2 quand il est doué), Jeff Buckley possédait ce petit quelque chose qui faisait la différence.

Bien qu’il fut l’auteur d’un seul album en solo de son vivant, la superbe "Grace" (sorti en 1994), le jeune homme s’imposa rapidement comme une référence dans le monde musical. Mais c'est après son décès que la notoriété de Jeff Buckley fut la plus importante. Même si l'album "Grace" fut un succès à sa sortie, ses ventes ont explosés après sa disparition, notamment avec les nombreux hommages qui lui ont été fait dans la presse musicale. Un film sur son histoire devrait voir le jour dans les prochains mois.

Il a eu une influence considérable dans le monde musical des années 90. Il est notamment un des principaux inspirateurs de la vague pop/rock dite mélancolique et des groupes comme Radiohead (dont la chanson "Fake Plastic Tree" fut écrite par leur chanteur Tom Yorke en revenant d’un concert de Buckley), Coldplay, Muse, Starsailor ou Damien Rice reconnaissent l’influence qu’a eu Jeff Buckley pour eux.

Ce 29 mai 1997, Jeff Buckley s’en alla rejoindre les Jim Morisson, Janis Joplin, Kurt Cobain et autres Jimi Hendrix, légendes du Rock mort trop tôt.

La chanson "Grace" éponyme de son premier album disait : "Mon temps s’est écoulé, je n’ai pas peur de mourir. La Pluie tombe et je sais que mon heure est arrivée. Elle me rappelle le chagrin que je laisserai peut-être derrière moi. Et je les sens noyer mon nom."

Blog sur Jeff BUCKLEY : http://jeffbuckley.over-blog.com

Arnaud MOUILLARD - http://radiohern.over-blog.com


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • logan 29 mai 2012 10:52

    Ouais il fait parti de ces jeunes qui nous ont quitté trop vite.


    • Surya Surya 29 mai 2012 11:20

      J’ai un gros faible pour la reprise de Hallelujah.

      Une voix magnifique s’est malheureusement éteinte.


      • MdeP MdeP 29 mai 2012 15:07
        MdeP @ Surya
        Certes, la reprise d’Hallelujah est magnifique mais ne vous privez surtout pas d’en écouter une autre « Je n’en connais pas la fin » (où l’on reconnaît sans mal la source française de la chanson). 

      • patroc 29 mai 2012 13:05

         Pour rappel, le deuxième album de jeff buckley « Sketches for my sweetheart the drunk » est sorti en 1998, peu après sa mort. Un double album pratiquement introuvable aujourd’hui (que j’ai acheté dès sa sortie !).

         J’ai eu la chance de voir Buckley fils au Bikini de Toulouse peu avant sa mort. Chez moi, l’album « grâce » tournait en boucle depuis des mois mais une copine qui ne le connaissait pas du tout m’a accompagné : Elle est restée scotchée pendant deux heures, Buckley portait une minerve mais le groupe hypnotisa la salle entière et la voix cristalline du chanteur fît le reste : la copine en restât tout emoustillée pendant une semaine !

         


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 mai 2012 17:11

          Il avait la grace et Dieu ,s’il existe ,a été injuste .


          • bert bert 30 mai 2012 02:58

            le bô gosse « torturé » qui essaye de faire de la musique compliqué...... bof smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires