• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Jacques Brel, de Bruxelles aux Marquises via le Dejazet

Jacques Brel, de Bruxelles aux Marquises via le Dejazet

De Piaf à Brel, Nathalie Lhermitte fait le grand saut artistique du féminin au masculin sous la protection rapprochée de Jacques Pessis aux commandes de cette biographie musicale consacrée au Grand « Jacques »

Avec l’accompagnement exclusif d’Aurélien Noël à l’accordéon, le Théâtre Dejazet, sous les auspices de Jean Bouquin, fait le pari de la classe, de la qualité et surtout de la chanson française.

Le risque est mesuré, tant ce spectacle emporte, d’emblée, dans un tourbillon de souvenirs et d’émotions, la palette infinie d’expressions dont Nathalie Lhermitte est porteuse.

A apprécier l’artiste, seule Isabelle Georges nous paraîtrait être de taille à se comparer à tant de charisme, de malice, de drôlerie et, bien entendu, à un immense savoir-faire vocal.

A leur esprit clownesque, viendrait se superposer, pour toutes les deux, ce professionnalisme abouti qui fait de l’univers du Music-Hall, le lieu par excellence d’un attrait commun, pour la perfection.

En l’occurrence, cet hommage à Jacques Brel a été retenu pour représenter la France à l’exposition universelle de Shangaï en 2010.

Ainsi, de Bruxelles aux Marquises, l’éternel débutant obtenait une reconnaissance tardive aboutissant à quinze années d’un tour de chant quasi quotidien auquel l’interprète mit un terme délibéré et définitif un certain de soir de 1966 à L’Olympia.

Avec ses chansons engageant toute son énergie, ses convictions et ses relations à la nature humaine, « Le plat pays », « La valse à mille temps », « Rosa », « Vesoul », « Ne me quitte pas », « Les bonbons », « Les flamandes », « Les vieux », « Quand on n’a que l’amour »... font désormais partie du patrimoine universel que Jacques Pessis ouvre sur scène avec « L’impossible rêve » de l’homme de la Mancha et referme avec « Amsterdam », sans autre forme de rappel que celui accordé, à titre exceptionnel, à ceux qui font vivre la mémoire collective.

Assurément, Nathalie Lhermitte possède ce privilège que d’aucuns lui prient d’abuser au maximum de son talent et de sa passion.

photo © Theothea.com

BREL DE BRUXELLES AUX MARQUISES - *** Theothea.com - de & mise en scène : Jaques Pessis - avec Nathalie Lhermitte, Jacques Pessis & Aurélien Noël - Théâtre Dejazet

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 14 décembre 2009 16:50

    @L’auteur,
     Quand on parle de mon maitre à penser, j’arrive.
    « Jacques Brel a été retenu pour représenter la France à l’exposition universelle de Shangaï en 2010. »
     Curieux que personne par ici, n’y ai pensé.
     Il faut dire que notre Maurane a repris les chansons de Claude Nougaro, en hommage.
     Alors, pourquoi pas ?
     Dejazet, je ne connais pas, mais soyez sûr que je vais aller sur Youtube pour voir si elle a quelque chose en elle de Jacques Brel.


    • L'enfoiré L’enfoiré 14 décembre 2009 16:52

      Isabelle George, je veux dire, bien entendu. Lapsus, entre contenant et contenu.


    • Theothea.com Theothea.com 14 décembre 2009 18:53

      Votre attention @L’auteur, svp
      Dans l’article ci-dessus, je compare en effet Nathalie Lhermitte à Isabelle George.
      Mais, bien entendu, en ce qui concerne ce spectacle BREL au Dejazet, c’est Nathalie Lhermitte qui incarne la légende de Jacques Brel.
      C’est donc bien Nathalie Lhermitte qui representera la France à l’expo de Shangaï .
      IL fallait que ce soit à nouveau précisé pour éviter tout malentendu.
      JM pour Theothea.com



    • L'enfoiré L’enfoiré 14 décembre 2009 19:55

      Merci pour la précision. La confusion était assez prévisible.
      J’ai été voir les deux dames sans trouver la référence avec Brel.


    • Theothea.com Theothea.com 14 décembre 2009 23:24

      Voici les références du Théâtre Dejazet :

      Theatre Dejazet

      www.dejazet.com/

      quer je compléterai, ici-même, d’extraits du dossier de presse
      JM pour Theothea.com

      • Theothea.com Theothea.com 15 décembre 2009 14:49

        BREL, DE BRUXELLES AUX MARQUISES

        Biographie Musicale de et avec Jacques Pessis. Avec Nathalie Lhermitte et Aurélien Noël

        AU THEATRE DEJAZET

        41 Bd du Temple – 75003 – PARIS

        Du 19 Novembre 2009 au 02 Janvier 2010

        Du Mardi au Samedi à 19H / Matinée Samedi 16H30

        Locations  : 01 48 87 52 55

        De Bruxelles aux Marquises, de 1929 à 1978, Jacques Brel a vécu l’existence qu’il souhaitait, faite de passions, d’émotions , d’amours et d’humour . Préférant l’intensité de l’existence à sa durée, il est allé jusqu’au bout de ses rêves… jusqu’à en crever.


        Dans cette biographie musicale, nous vous raconterons le destin hors du commun du fils d’un «  marchand de cartons  » qui a choisi de devenir «  marchand de chansons  ». Pour y parvenir, il a connu le temps des vaches maigres. Il a débuté «   longtemps, longtemps  » avant de trouver un public à qui il a tout donné, jusqu’à épuisement. Pendant quinze ans, il a chanté presque tous les soirs, combattu un trac maladif, fumé cinquante cigarettes par jour, traîné jusqu’au petit matin. Quand il a quitté la scène, au sommet de la gloire, c’est pour demeurer un homme libre, pour découvrir d’autres horizons.

        Si le destin le lui avait permis, Jacques Brel fêterait, en 2009, ses quatre fois vingt ans. Trente ans après sa disparition, son âme demeure présente et ses couplets touchent plus que jamais le cœur des nouvelles générations.

        Après le triomphe mondial de «  Piaf, une vie en rose et noir  », «  Brel, de Bruxelles aux Marquises  », est la seconde biographie musicale proposée par Nathalie Lhermitte, Jacques Pessis et Aurélien Noël. Ils vous feront voyager dans l’univers du «  grand Jacques  » , en l’évoquant à leur manière, sans jamais l’imiter. Car comme Piaf, Brel est inimitable.

        Le spectacle est également en tournée dans le monde (Qatar, Liban, Dubaï, Corée) et a été choisi pour représenter la France à l’Exposition Universelle de
        Shangaï en 2010.

        Jacques Pessis y raconte des anecdotes sur la carrière et la vie de Brel, il a notamment assisté à l’enregistrement du dernier album de Brel, et parle ainsi de l’artiste sous un angle qu’on connaît moins. Brel aurait eu 80 ans cette année.


        Jacques Pessis, journaliste, producteur TV, biographe et auteur, a créé voilà près de cinq ans, une biographie musicale sur Edith Piaf, qu’il interprète avec Nathalie Lhermitte au chant et Aurélien Noël à l’accordéon.

        Depuis cinq ans, Jacques Pessis, Nathalie Lhermitte et Aurélien Noël jouent « Piaf une vie en rose et noir » dans le monde entier, à Paris et dans de nombreuses villes en France, de Tahiti en passant par Nouméa, la Sibérie, Dubaï, Beyrouth, l’Italie, la Corée... et bientôt
        les Etats Unis.

        Cette « biographie musicale » initialement prévue pour un soir, a passé le cap des 600 représentations ! C’est une vraie success-story !
        Le bouche à oreille est principalement à l’origine de ce triomphe, qui est aussi celui de la Chanson Française. En effet, dans tous ces pays, on connaît parfaitement, et on reprend en chœur « La vie en rose », « Milord » et « L’hymne à l’amour » etc...

        L’aventure continue avec un autre chanteur connu dans le monde entier, Jacques Brel.
        Un homme de passion raconté dans un nouveau spectacle « Brel, de Bruxelles aux Marquises », avec la même équipe. Pas d’imitation de Brel, puisqu’il est chanté par Nathalie Lhermitte, mais une véritable évocation musicale du parcours exceptionnel de l’artiste, dont on
        aurait fêter les 80 ans cette année.

        Ce spectacle a été créé à Puteaux, au Théâtre des Hauts de Seine le 21 octobre dernier, avant de jouer au Théâtre Dejazet de Paris du 20 novembre au 3 janvier.

        Il a été demandé par l’Emirat du QATAR et joué là bas les 23 et 24 octobre à Doha, où le spectacle sur Piaf avait été donné voici deux ans.


        Enfin, pour terminer, suite à une représentation à Shangaï, le 20 juin dernier, au Shangaï Hall Center, la salle la plus prestigieuse de la ville, nos trois artistes ont été sélectionnés pour représenter la France pendant l’Exposition Universelle, au pavillon français avec ce
        spectacle et aussi avec un spectacle original, « Douce France », qui sera joué par la même troupe, pendant la semaine française , du 14 au 21 juin 2010.

        Sources : Communiqués et dossier de presse

         


        • L'enfoiré L’enfoiré 16 décembre 2009 09:50

          Theotheat,
           Merci pour les références. J’ai trouvé ceci
           Il s’agit de Piaf. Pas encore de Brel.
           Chanter le rôle d’un homme comme Brel, c’est encore un autre chalenge.
           Aujourd’hui, je parle de Shangai sur mon site et peut-être sur ce forum.
           Good luck, Nathalie Lhermitte

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès