• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JCVD : CQFD !

« Suite à divers problèmes personnels, Jean-Claude Van Damme décide de venir se ressourcer dans sa mère patrie (Belgique). Bien mal lui en a pris, il se retrouve à l’insu de son plein gré prisonnier dans une poste de pitoyables truands (Karim Belkhadra, Jean-François Wolff…). Une promiscuité forcée qui devient rapidement un formidable exutoire pour l’ancien champion d’arts martiaux, un moyen original d’ouvrir les portes de sa conscience… »

CQFD ?… Ce qu’il fallait en effet démontrer afin de ratifier, grâce à ce dernier Van Damme (ou premier d’un nouveau genre), une fois pour toute que M. Kimono est bel et bien autre chose qu’un buste à angles droits, une icône athlétique pour gamins en quête de testostérone.

Ses innombrables « aphasies » médiatiques et son « rot » irrévérencieux sorti de Nulle Part… Ailleurs (Canal + : Philippe Gildas), des avatars absous depuis longtemps, n’ont pas réussi à entamer un indéfectible capital sympathie auprès d’un public accro à son fonds de commerce explosif et bruyant. Une filmographie remuante teintée d’indifférence par certains au profit d’une personnalité hors norme, voire attachante. L’incroyable culot d’un gamin parti à la conquête du cinéma américain n’y est certainement pas étranger !

JCVD met en exergue la fêlure du personnage, le visage buriné et triste, la machine à cogner devient humaine, fragile. Une introspection partagée, la voix chevrotante et authentique, un ton juste qui nous livre le temps d’un aparté psychothérapie et filmé des vicissitudes malheureuses : ses problèmes juridiques, fiscaux et son assuétude à la cocaïne, des confessions touchantes d’une movie star en perte de vitesse. Une salle obscure qui se veut subitement confessionnal et nos regards inquisiteurs prélats, comme si cet homme de toute évidence meurtri par les railleries récurrentes proférées à son égard, désirait s’amender d’une dette. Un repentir magistralement secondé tant la distribution satellite de Damiens à Belkhadra (sans oublier les autres) est parfaite, irréprochable jusqu’au bout du rire. Il est clair que Jean-Claude Van Damme, n’en déplaise à ses détracteurs, détient, pellicule à l’appui, la Green Card du véritable… acting (acteur pardon !).


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • delicemetis 25 juin 2008 14:21

    Merci à JCVD, idole de mon enfance


    • aeonys aeonys 25 juin 2008 14:25

      un film que j’irais voir avec plaisir, JCVD etait un bon bonhomme pas bien malin qui a essaye d’epouser ses reves en partant aux states et qui a perdu les pedales devant son succes inespere. ce qui lui est arrive aurait pu arriver a beaucoup d’autre monde.

      et franchemeent il casse bien la gueule :)

      Ah quand un film steven seagal :)


      • Vilain petit canard Vilain petit canard 25 juin 2008 14:39

        Je l’ai vu, le film, c’est très bien, très touchant et assez subtil. JCVD s’y avère un excellent acteur, campant un Van Damme assez dépressif, se faisant passer devant par Steven Seagal pour un rôle merdique dans un film merdique. Tous les autres acteurs sont excellents, la réalisation est brillante, malgré un manque de moyens évident (et voulu ?). Allez le voir, vous passerez un très bon moment.


        • Yannick Harrel Yannick Harrel 25 juin 2008 16:15

          Bonjour,

          J’ai moi aussi entendu un très bon retour quant à ce film. Et ça fait plaisir de voir un acteur autorisant un portrait de lui sans concession, alors que l’on sait que bon nombre d’entre eux ont un ego surdimensionnés.

          Aura-t-on droit à un JCVD 2 ?

          Cordialement


          • foufouille foufouille 26 juin 2008 10:49

            pas vu le film. mais j’aime bien vandamme.

            il a moins la frosse tete que les autres. il est juste fier d’avoir reussi ses reves. de se faire filmer avec ses potes genre lou ferigno. un gars "naturel"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires