• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Jeanne, une pucelle très convoitée

Jeanne, une pucelle très convoitée

C’est la foire d’empoigne pour le 1er Mai qui vient : Le FN s’est attribué la légende de Jeanne d’Arc, Sarko veut la récupérer, évoquant le « travail vrai », dans un esprit pétainiste, impliquant l’idée qu’il y aurait un « travail faux », et les syndicats veulent simplement continuer de commémorer le sacrifice de grévistes américains, morts ce jour là, pour défendre nos droits.

Il est probable qu’ils sont encore nombreux ceux qui ignorent aujourd’hui l’origine de cette manifestation, née à Chicago, à l’époque où se syndiquer n’était pas vraiment facile. lien

C’est en 1886 que le journal anarchiste « The Alarm  » organisa un mouvement de grève en faveur de la journée de 8 heures, lequel fut suivi par 340 000 travailleurs, paralysant 12 000 entreprises dans tous les Etats-Unis. lien

5 ouvriers et 7 policiers y laissèrent leur peau.

Ces ouvriers ne voulaient pas « travailler plus pour gagner plus  », seulement travailler moins pour gagner autant.

En 1890, Louise Michel et quelques autres descendirent dans la rue pour continuer ce combat dans les rues de Vienne, sous-préfecture de l’Isère, et un an après, l’armée tira sur la foule faisant 10 morts à Fourmies, dans le Nord (8 avaient moins de 21 ans). lien

Mais quid de Jeanne « la bonne Lorraine  » ?

Nos livres d’histoire sont pleins de ces légendes qui veulent à tort que Napoléon ait été un homme respectable, au-delà de tout soupçons, alors qu’il avait dans sa jeunesse, et plus tard, la haine des Français, (voir mon article « Napoléon le menteur ») et que nombreuses de ces victoires furent en réalité des défaites, erreurs historiques dues au fait qu’il était souvent le propre rédacteur de sa légende, que Félix Faure soit mort d’une attaque cardiaque dans son bureau élyséen, alors que chacun sait maintenant qu’il était mort dans une autre pièce de l’Elysée, dans les bras de sa maitresse (lien), que Kennedy est mort assassiné par un fou, alors que l’on commence à savoir qu’un complot avait été mis en place pour le faire taire définitivement, (lien) et que Coluche serait mort d’un simple accident de moto. lien (voir aussi cet article)

Mais revenons à Jeanne d’Arc ?

Une fois de plus, c’est Henri Guillemin, historien détesté par la caste des historiens « honorables », parce qu’il cernait au plus près la vérité, défiant la « vérité officielle », qui nous donne des éléments de réflexion.

Tout d’abord elle ne s’appelait pas Jeanne d’Arc, et Guillemin affirme que si, à l’époque, quelqu’un l’avait appelé comme ça, elle ne serait même pas retournée.

Ensuite il faut savoir que la France que nous connaissons aujourd’hui n’était pas celle de Jeanne : à l’époque, la France ce n’était que Paris, l’Ile de France, et quelques départements autour de Paris

Tout autour de ce territoire étriqué, des barons se battaient pour élargir leurs emprises.

Pour bien comprendre la situation de cette France, il faut savoir que Philippe le Bel ayant vu tous ses descendants disparaitre les uns après les autres, fut contraint de choisir l’un de ses neveux pour lui succéder.

Or il avait marié l’une de ses filles à Edouard II, Roi d’Angleterre, et l’enfant de celle-ci devint à son tour Roi d’Angleterre sous le nom d’Edouard III.

Ce dernier est donc à la fois Roi d’Angleterre mais aussi petit fils de Philippe le Bel, et donc de fait Roi de France potentiel.

Philippe le Bel en cédant la couronne à un neveu éloigné, Charles V, se trouve en bute à un successeur plus proche d’Edouard III, lequel revendique à raison la couronne française.

Des guerres en découleront donnant la victoire à un camp, puis à un autre, dans lesquelles s’illustrera entre autre un certain Du Guesclin.

Après diverses péripéties, la fameuse « Guerre de cent ans  » le litige perdure et un descendant du Roi anglais va reprendre la bataille à son compte, écrasant en 1415 le camp français à Azincourt.

Un traité sera signé en 1420 entre les 2 camps, Charles VI et Henri V marient leurs enfants : la fille de Charles VI au fils d’Henry V.

Nait de cette union Henry VI, qui logiquement sera le nouveau roi de France et d’Angleterre, au grand dam d’un certain Charles VII qui revendique le trône et qui ne contrôle qu’une toute petite partie du pays.

De plus la situation religieuse est au diapason de ces conflits, puisqu’à l’époque, on ne compte pas moins de 3 papes (lien) les monastères étant devenus des lieux de prostitution, et de trafic en tout genre, où le luxe s’étalait sans honte.

C’est dans ce paysage complexe qu’apparait en 1428 une petite paysanne, qui elle, a vraiment la foi, une certaine Jeanne d’Arc. lien

Le problème c’est que l’histoire qui nous a été racontée n’est pas vraie, l’un des responsables de cette légende embellie travestissant la réalité, étant le célèbre Michelet, ce qui fera dire à Paul Claudel « Jeanne d’arc a plus ou moins disparu dans sa légende » et Bernard Shaw d’ajouter « elle est recouverte d’un badigeon défigurant  ». lien

Gustave Rudler, professeur d’histoire de la littérature française, va démontrer que l’histoire que fait Michelet de Jeanne d’Arc n’est pas fondée, et il énonce les différentes gaffes de ce dernier, qui au lieu de se baser sur les textes anciens, reprend des textes plus récents, sujets à caution, comme par exemple, le récit d’un tailleur audacieux qui aurait posé sa main sur celle de Jeanne, ce qui lui aurait valu une belle gifle, alors qu’en réalité, suite à une erreur de traduction, il s’agissait d’un sein, et non pas d’une main. lien

L’écrivain Laurent Henri dénonce aussi les erreurs historiques de Michelet dans son ouvrage « Gustave Rudler, Michelet historien de Jeanne d’Arc : « Michelet (…) cet amoureux des textes se servait des premiers textes venus à sa portée, il ignorait comment on établit un meilleur texte par l’étude comparée, la recherche de la provenance, des copies d’un original, bref par tout ce travail de la critique d’érudition grâce auquel l’historien s’achemine vers une approximation de la vérité ». lien

C’est l’occasion de saluer le travail méticuleux de l’historienne Régine Pernoud qui a décrypté la vie réelle de Jeanne, séparant le crédible, l’authentique, du reste, en s’appuyant sur des documents d’époque. lien

Henri Guillemin apprendra ainsi que quantités d’histoires racontées sur Jeanne d’Arc sont totalement fausses : elle n’a jamais acheté de maison à Orléans, elle ne s’est jamais échappée de la tour d’où elle était retenue prisonnière à l’aide d’une corde, mais elle avait seulement tenté de se suicider en se jetant dans le vide.

Autre surprise, elle doit son nom à un poète orléanais qui l’en affubla en 1576, et lors de son procès, lorsque les juges lui demandent son nom, elle répond « mon père était nommé Jacques Tarc  » (lien) et lorsque le Roi l’anoblira, il lui donnera comme nom Day, puis plus tard De Lys mais jamais D’arc.

Guillemin va lever d’autres lièvres, démontrant que Jeanne n’a jamais été de sang royal, que sa date de naissance n’est pas la bonne, qu’elle n’est pas Lorraine, et que lorsqu’elle avait 15 ans, elle avait un amoureux, voulait l’épouser, et celui-ci ira jusqu'à la trainer en justice lorsqu’elle refusera le mariage pour lequel elle s’était engagée, mettant à mal la légende de « la pucelle ».

Ce serait pour suivre les voix qu’elle avait entendu lorsqu’elle avait 13 ans, qu’elle aurait décidé à rompre avec son fiancé. lien

Mais on peut aller encore un peu plus loin, car s’il faut en croire les historiens Régine Pernoud et Michel Lamy, rien ne prouve que Jeanne ait bien été brûlée en 1429 en place publique : personne n’a vu son visage, couvert par un capuchon, de plus la place du marché sur laquelle eut lieu l’exécution était fermée au public, et la foule se trouvait à 100 mètres du bûcher. lien

Encore plus surprenant, les archives d’Orléans évoquent 3 visites de Jeanne dans leur ville en 1431, 1432 et 1435, donc après son exécution.

Les notables qui étaient présents l’ont formellement identifié, et enfin une autre archive raconte son mariage avec le seigneur Robert des Armoises, un peu plus tard, rendant improbable le terme « pucelle ». lien

On est donc très loin de l’image d’Epinal d’une « Jeanne d’arc voulant bouter les anglais hors de France », symbole repris par des mouvements d’extrême droite assimilant à tort cette femme légendaire à une lutte de mauvais aloi contre l’immigration.

La totalité de cette histoire racontée par Henri Guillemin est sur ce lien.

En attendant, il semble bien que le candidat sortant soit tombé bêtement dans un piège involontaire que lui aurait tendu le PS, puisque lors d’une réunion interne, des membres de ce parti auraient suggéré à leur candidat une « fête de la gauche  » le 1er mai, information ayant fuité, mais finalement abandonnée par Hollande.

Toujours dans sa logique d’affrontement, Sarközy aurait donc saisi l’occasion pour lancer son idée d’une « fête du vrai travail », se trouvant du coup en porte à faux autant avec le FN qu’avec les syndicats. lien

On ne sait pas qui, des syndicats qui vont manifester le 1er mai pour la défense de leurs droits, du FN qui va fêter une Jeanne qui ne leur appartient pas, ou de Sarközi qui joue son va-tout pour garder sa place, gagnera, ce qui est certain, c’est que dans sa tombe, Jeanne doit doucement rigoler, car comme dit mon vieil ami africain : « plus le singe monte au cocotier, plus il montre son derrière ».

L’image illustrant l’article provient de « jesusfilsdedieu.blogspot »

Olivier Cabanel

Articles et informations

A qui appartient la pucelle

Ouvrages de Régine Pernoud sur Jeanne d’Arc

Le centre Jeanne d’Arc

Jeanne d’Arc, la légende revisitée

Jeanne d’Arc, ni bergère, ni pucelle ?

Les secrets de Jeanne


Moyenne des avis sur cet article :  3.31/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • oncle archibald 26 avril 2012 09:13

    " il semble bien que le candidat sortant soit tombé bêtement dans un piège involontaire que lui aurait tendu le PS« 

    Mais ils sont cons ou quoi au PS ?? Quand ils piègent Sarkozy ils ne le font pas volontairement ?? Enfin ... 

    Perso je retiens de cette histoire que sur la place du marché à Rouen se trouve un édifice qui était déjà une auberge du temps des évènements relatés dans les livres d’histoire et contestés par les »révisionnistes« en tout genre dont Olivier fait partie. Or cette auberge dénommée »La Couronne« sert un »caneton à la Rouennaise" qui est une pure merveille gastronomique .. 

    Incontestablement voilà une bonne nouvelle. Il y en a si peu ces temps derniers que je tenais à la partager ... 

    • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 10:47

      cher oncle

      merci de nous avoir fait partager cette adresse à laquelle, j’en suis sur, ils seront nombreux à se rendre, afin de tester cette pure merveille gastronomique, espérant que les tarifs ne soient pas astronomiques ?
       smiley

    • oncle archibald 26 avril 2012 11:04

      C’est sur Olivier, l’addition est salée, mais déguster un chef d’oeuvre culinaire assis derrière la même fenêtre ou il y a six ou sept siècles des badauds regardaient brûler Jeanne d’arc, enfin, bon, pour les croyants, hein .. ca mérite un effort !


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 11:09

      cher oncle

      si vous avez bien lu l’article, jeanne n’a pas été brulée, et la femme qui a brulé ce jour là avait une cagoule sur la tête, la population étant maintenue à 100 mètres de là...
      il était donc impossible à vos gastronomes à assister à cette cruelle exécution
       smiley

    • laertes laertes 26 avril 2012 21:19

      Quelques erreurs dans cette démonstration :
      Philippe le bel n’a pu passer sa couronne à un neveu puisqu’à sa mort la couronne est allée à son fils aîné Louis X puis à ses deux autres frères. Le problème de la sucessio n’existait pas. Il a commencé à être soulevé qd le dernier fils de Philippe le Bel, Charles IV est mort sans enfant... Les barons ont alors appliqué la loi salique qui exclue tout passage de la couronne à travers les femmes et attribué cette dernière à un cousin germain (et non éloigné) de CharlesIV : Philippe VI de Valois (et non Charles V qui était son petit fils !) Edouard III n’a fait que réclamer la couronne car la’Angleterre n’appliquait pas la loi salique..et surtout pour contrôler la Flandre et restaurer l’empire angevin d’Henri II


    • Marco07 26 avril 2012 09:27

      Olivier, à défaut de réecrire l’histoire, à quand un article sur vos proverbes Africains ?!



      • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 10:49

        marco

        comment l’entendez vous ?
        vous savez que ces proverbes ont souvent des frères jumeaux sur chaque continents,
        la question serait « comment ont-ils fait pour voyager si loin, à une époque ou les voyages n’étaient pas si faciles ? »
        votre avis ?

      • Marco07 26 avril 2012 13:48

        Olivier, un indice, ce sujet a déjà été traité pour les objets, alors pour des messages....



      • Marco07 26 avril 2012 13:59

        J’avais entendu une fois un proverbe d’un vieux sage (j’ai fait une recherche google pour le coup, mais l’expression varie et ma mémoire n’est pas sûre) :


        No matter how much you shake, no matter how much you dance, the last two drops always end up on your pants.



      • joletaxi 26 avril 2012 09:53

        Amis de l’enclume bonjour
        Bonjour Marco
        Bonjour Oncle, déjà sur le pont

        notre chimiste en apesanteur s’étonne, s’offusque même que l’histoire soit malmenée par ceux qui la racontent.
        Mais c’est ce qu’il fait à longueur d’articles,sa dernière livraison sur Fuku en est la démonstration.

        Ici sur Avox d’ailleurs, il y a de véritables spécialistes pour revoir l’histoire contemporaine, alors vous pensez, celle d’il y a quelques siècles.

        D’ailleurs , c’est quelque part dangereux de démystifier les grands hommes, les gens ont besoin de modèles,de repères pour eux-mêmes se dépasser.
        Toute notre organisation sociale est basée là-dessus.Quand j’ai fait mon service militaire,j’avais la mauvaise habitude, chaque fois que cela était possible, de tendre la main aux haut gradés quand j’étais en face d’eux.C’était très curieux,de voir leur hésitation fortuite entre leur réflexe d’humain de tendre la leur, et de vite la retirer, car se mettre au même niveau était finalement dangereux .
        Les romains l’avaient bien compris.De savoir que jeanne d’Arc était peut-être une petite « chaudasse » n’apporte pas grand chose à l’histoire, mais détruit un mythe, fondateur d’une certaine attitude de courage et de don de soi.

        Les dignes héritiers de 68 peuvent chaque jour constater les résultats de ces opérations « vérité » sur nos jeunes.


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 10:51

          mon pauvre jo

          il fait beau, le printemps n’est pas loin, nous venons de ramasser quelques brins de muguets,
          vous devriez y aller, au lieu de perdre du temps à nous égrenner vos commentaires sans humour, même si vous faites de louables efforts, et sans intéret.
           smiley

        • oncle archibald 26 avril 2012 10:59

          Et oui Jo, il n’y a pas d’heures pour les braves ! Du temps ou je travaillais dur mon voisin boulanger avait repéré que j’avais des horaires presque aussi contraignants que les siens et en rigolant avec son gros accent du Nord il me disait : « Eh ! avec les 35 heures, vous comme moi, le Mercredi à midi on a fini la semaine et on peut se barrer en week-end ! AH-AH-AH ». 

          Mais revenons à cette « Chère Jeanne » et à ses moutons ... Pour le premier Mai sur recommandation de Brassens « je reste dans mon lit douillet » les étendards qui marchent au pas, cela ne me regarde pas .. 

          Pour le 6 Mai au soir, il va falloir oublier que les cinq années qui s’annoncent, gérées par les amis de l’Enclume, seront particulièrement pénibles. Je suggère donc de fermer la télé dès 20heures 05 et de passer la soirée avec « une chaudasse » sur les genoux, un caneton à la rouennaise dans l’assiette et une bouteille de Gevrey-Chambertin à portée de main pourfaire glisser tout ça .....

        • joletaxi 26 avril 2012 12:18

          @Oncle

          je suis quasi né dans un resto, et j’ai passé la plus grande partie de ma jeunesse dans cette « ambiance »,les 35 heures ont toujours été pour moi une vue de l’esprit.
          Concernant le canard,j’ai été vérifier la recette dans la bible que m’a laissée mon oncle, grand chef de brigades.A l’occasion, je tenterai de la faire, mais j’ai quelques idées pour l’agrémenter.
          Au fait, quelle garnitures servent-ils avec ce plat ?
          Ils vous finissent la recette en salle, avec la presse et tout ?
          Perso, j’ai une recette de canard à l’orange à tomber... du moins d’après ce qu’en disent mes amis qui l’ont goûtée.
          De savoir que tout ce « bazar » est plein de becquerels de Fuku, ça m’effraie.


        • Marco07 26 avril 2012 14:02

          Bonjour Jo, je soupçonne Olivier de ne pas lire vos commentaires (déjà qu’il n’a pas le temps de lire ses liens...)


           smiley

        • joletaxi 26 avril 2012 14:29

          @ Marco

          une enclume, bien que ce soit un peu froid pour le fondement, on a la possibilité de s"asseoir dessus


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 avril 2012 16:09

          @ l’oncle,

          " mon voisin boulanger... ...Eh ! avec les 35 heures, vous comme moi, le Mercredi à midi on a fini la semaine et on peut se barrer en week-end " Si je puis me permettre,j’ai connu un boulanger travaillant au bois et qui travaillait deux jours par semaine, en effet, il fabriquait des miches si bonnes et si denses qu’elles se conservaient au moins une semaine dans un torchon sec. Y zétaient moins cons nos anciens : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/notre-marechaussee-au-service-du-59539 Les hommes au moyen age travaillaient ils plus que nous ? http://fortune.fdesouche.com/5446-les-hommes-du-moyen-age-travaillaient-ils-plus-que-nous

          @ Jo... ...

          Olivier, bien mal acquis ne profite jamais, ceux qui s’appuient sur de fausses légendes pratiquent ils la diabolisation à dessein ?... a+


        • oncle archibald 26 avril 2012 16:11

          Oui Jo c’est le grand jeu .. ils arrivent avec la table roulante le réchaud à alcool et ils finissent sous ton nez ... Ils servent en garniture le reste du canard grillé, seules les « aiguillettes » sont considérées assez nobles pour la sauce divine, avec trois purées moulées en galettes : pommes de terre, carottes et cèleri .. Vas y c’est super ! Et Rouen, pucelle ou pas, est une très belle ville .. 


        • oncle archibald 26 avril 2012 16:22

          Lisa moi aussi je connais au fond des Hautes Pyrénées, à saint Laurent de Neste pour être précis, un boulanger qui travaille au levain et fait cuire au bois de grosses miches de 3 livres délicieuses qui se conservent facilement quatre à cinq jours et d’ailleurs sont meilleures à partir du deuxième jour ... 

          Mais il a des clients assez cons pour préferer des « baguettes parisiennes » et heureusement qu’il y a quelques autochtones moins tartes mais surtout des touristes pour lui acheter son super pain ... Et comme il aime les sous, le bougre, et il en fait tous les jours. C’est un choix de vie ... Travailler plus pour gagner plus ... D’autres comme moi ont des métiers moins lucratifs que le boulanger et doivent travailler autant que lui pour gagner juste assez .. C’est con non ?

        • gordon71 gordon71 26 avril 2012 10:09

          Salut oli

          On est donc très loin de l’image d’Epinal d’une « Jeanne d’arc voulant bouter les anglais hors de France », symbole repris par des mouvements d’extrême droite assimilant à tort cette femme légendaire à une lutte de mauvais aloi contre l’immigration.

          alors on vire révisionniste ?
           smiley

          mais non je rigole

          • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 10:52

            gordon

            je n’ai fait qu’être le « porte parole » de dignes et respectables historiens, qui ont mis un point d’honneur à tenter de nous proposer une vérité plus sérieuse,
            très belle journée.
             smiley

          • gordon71 gordon71 26 avril 2012 10:59

            Alors si çà reste entre gens « dignes et respectables » 



             tout va très bien

          • gordon71 gordon71 26 avril 2012 11:25

            Cher Oli 


            espérons que les commentateurs suivent vos braves conseils

            et restent eux aussi « dignes et respectables »

            (je ne connaissais pas ces critères pour évaluer la pertinence d’un argument historique ou scientifique, en physique nucléaire çà donne quoi ?......)

          • oncle archibald 26 avril 2012 11:39

            Question 1 : « Les dignes et respectables historiens » seraient-ils parvenus aux mêmes conclusions si la présumée pucelle et son étendard n’avaient étés récupérés par les frontistes ?? 

            Question 2 : « Les dignes et respectables historiens » sont-ils les mêmes qui estiment qu’un avion de ligne bourré de kérozène qui percute une tour de 300m de haut ne peut pas la faire s’effondrer ?? 

          • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 10:47

            La symbolique compte davantage, Jeanne d’Arc, c’est le petit jésus du FN !
             smiley
            En ce qui concerne särkôzï dé naädÎï-bôskä, il compte payer quelques milliers de figurants pour faire croire que du monde s’est déplacé pour son squat du « vrai » travail ?!


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 10:53

              Cocasse

              s’il faut en croire les barons de l’ump, ça commence à sentir sérieusement le cramé dans leur camp.
              vivement le 6 mai.
               smiley

            • Cocasse Cocasse 26 avril 2012 11:48

              Je serais très heureux de son départ, malheureusement, vous comme moi savons qu’il y a pire après (oh, pas d’un « pire » suffisant pour se déplacer aux urnes certes).
              Par contre, je ne suis pas persuadé qu’il y aura recomposition de la droite. Une droite souverainiste serait dangereuse pour le système. Des gens hargneux comme Copé devraient faire en sorte de restructurer les troupes mondialistes UMP comme elles le peuvent.


            • jef88 jef88 26 avril 2012 11:12

              CHRONOLOGIE....
              Jeanne a été vendue aux anglais par le comte de Luxembourg ....
              Elle a été brulée vive à Rouen ????
              Elle a ensuite fait un séjour dans la vallée du Rhin et en particulier Mayence et Aix la Chapelle...
              Un de ses frère l’a reconnue
              De passage au Luxembourg La Comtesse de Luxembourg lui offre un cheval et un équipement de guerrier... (bizarre non ?)
              Elle épouse ensuite le sire des Armoises ......

              PROBLEMES .......
              Elle était Lorraine ????? Mais la Lorraine n’était pas en France !
              Le Roi lui donne le commandement de son armée !!!!
              Imaginez que le président de la république fasse de même avec une gamine suisse ou belge de 18 ans.....

              CONCLUSION.....
              cette histoire ne tient pas la route !
              d’ailleurs c’est de la pure propagande ; sa béatification a eu lieu au moment de la séparation de l’église et de l’état !!!!!


              • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 11:26

                jef88

                les historiens cités dans l’article affirment qu’elle n’était pas Lorraine,
                en fait Domrémy était à la limite de la frontière, et à cette époque, n’était pas en Lorraine.
                vous devriez visionner les deux conférences d’Henri Guillemin proposées dans l’article, ça ne dure qu’une heure, mais c’est passionnant.
                ensuite, vous êtes libre de croire ce que vous voulez...

              • brieli67 26 avril 2012 13:44

                il n’y a que les LORRAINS de souche 


                qui refusent................la réalité .....

                DOMREMY était dans le BAR MOUVANT allez donc voir en pages historiques de bons fascicules.


                Elle est né et a grandie en terres « Luxembourgeoises » c’est une famille de serfs (et non de vilains) dépendant du Saint Empire allemand boche fritz schleu ........ 
                comme vous voulez ou désirez !

                la Maison de Brienne 
                est champenoise of course......... mais surtout Luxembourgeoise et SERG !!!

                Brienne ne vous dit rien 

                ah bon les bonapartistes ne conNoissent pas cette commune appelée

                il est grand temps de mettre au clair « notre histoire de la nation française », nos ancêtres les Gaulois  alors que ce sont des Celtes.

                Le Dauphin du Dauphiné  l’universelle aragne  maître en mygales et tarentules 
                a fait la France ..
                Désoeuvré en 1444 il prend en ALSACE à la tête des encorneurs et autres qui faisaient rapines pour soldes en terres ennemies  un carreau d’arbalètes......
                y avait pas que le genouil qui partait en c.....

                l’athlète est devenu SUR LE CHAMP sur les terroirs granitiques de Riesling du Frankstein un handicapé notoire..... il ne lui restait plus quà ’exercer ses talents de psychopathe

                Le 007 s’est bonifié depuis en 5 ans ......... dégorgeons



              • jef88 jef88 28 avril 2012 19:08

                je n« ai pas eu le temps de voir votre lien....

                mais j’ai étudiè j d’arc depuis de nombreuses années.....
                son mythe est né lors de la séparation de l’église et de l’état....
                c’est Dom Calmet (historien benédictin vers 1730 1740) qui parle de son séjour en allemagne et au luxembourg après la date de son »exécution"....

                vous devriez explorer les liens entre les historiens et la politique......
                exemple vosgien : du CP è la 3ème les profs nous ont dit que la Lorraine a TOUJOURS été française. En fait c’est depuis 1767..........


              • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2012 19:14

                jeff

                merci de ce complément d’information,
                prenez le temps de visionner la conférence de guillemin (surtout la deuxième), vous ne serez pas déçu, et ça ne dure qu’une demi heure, mais quelle demi heure !!!
                 smiley

              • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 avril 2012 11:13

                En fait la légende de Jeanne d’ Arc s’ écroule .


                Je viens de lire un bouqin de Jean-Paul Olivarès de la Plata , 
                page 649 je cite " Jehanne  dès son jeune âge se rendoit dans un claque
                à la sortie du bourg , tendant son postérieur en direction de l’ arc boutant 
                retenant la clé de voûte du mystère de ce Cochon qui avait fermé l’ évéché 
                 de l’ intérieur , et profitant de l’ obscurité confondoit le trou de la serrure
                avec l’ ouverture de la Carmen du moyen-âge . 

                Quelques années plus-tard on vit brûler 50 kilos d’ héroïne pure sur la 
                place de Rouen .

                Bizet , vous avez dit Bizet ?


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 11:28

                  capitaine, mon capitaine,

                  très en forme, à ce que je vois.
                   smiley
                  ceci dit, le whisky tot le matin ? pas sur que ce soit de bon conseil.
                  enfin, c’est vous qui voyez.

                • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 avril 2012 11:44

                  Hips, blurp , aaaargggg , co co comment ?   smiley


                • alberto alberto 26 avril 2012 11:27

                  Bonjour Olivier

                  Pour Jeanne d’Arc, j’avais écris ça il y a quelques années (déjà !) où l’on trouve quelques similitudes avec tes propos.

                  Pour ce qui est des gesticulations du nain, dans l’état où il se trouve, il ramasse tout ce qui lui passe sous la main !

                  Je ne désespère pas de l’entendre faire le panégyrique de Karl Marx (après celui de Jaurès) au cas où ça pourrait déboussoler quelque mélanchonistes au cœur fragile...

                  Tu n’as pas hâte d’être au 7 mai (veille du 8, fête de la « victoire » !) pour pousser un grand « OUF » ?

                  Bien à toi.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 11:30

                    alberto

                    dommage le lien ne marche pas, je me réjouis de découvrir ton article,
                    comme tu dis, vivement le 6 mai au soir !
                    j’ai mis le champ au frais
                    il attend ce moment depuis 5 longues années.
                    bien à toi aussi.
                     smiley

                  • oncle archibald 26 avril 2012 11:47

                    Olivier ne tombez pas dans le travers de ceux que vous dénoncez .. Le champ c’est au Fouquets qu’on en boit .. Chez les prolétaires on boit du mousseux ... 

                    Et puis commencez à faire des économies tout de suite car une fois le pognon de l’état dilapidé il faudra bien se résoudre à faire comme les grecs et les spingouins ... se démerder avec le peu qui nous restera ...

                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 12:54

                    cher oncle

                    ne tombez pas dans le travers de la caricature
                    en effet, si les habitués du fouquets boivent du champ comme si c’était de l’eau claire, les autres en boivent aussi, rarement, c’est vrai, mais la rareté en fait la valeur, 
                    et attendre 5 ans pour en décapsuler une mérite que l’on traite ces citoyens avec le respect.
                    d’autant qu’un champagne qui a quelques années de bouteille, vaut surement plus que celui que l’on boit à gorge déployée.
                    n’est-ce pas ?
                    a votre santé
                    hic
                     smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 13:09

                    alberto

                    merci,
                    si cette explication ne va pas aussi loin que celle proposée par Guillemin et consort, elle mérite la lecture
                    merci de me l’avoir fait découvrir
                     smiley
                    et vivement le 6 mai au soir !
                     smiley

                  • oncle archibald 26 avril 2012 14:49

                    Olivier a osé écrire ça : « cher oncle ne tombez pas dans le travers de la caricature » ...

                    J’ai aussitôt pensé à un ami médecin gastronome et grassouillet à souhait qui trouvait ses patients trop gros et leur collait des régimes qui t’envoyaient en déprime en trois jours ... 

                    Un de ses patients furieux lui fit cette réplique qu’il nous rapporta et qui est restée historique dans le cercle de ses amis : « chez vous Docteur, les glaces, elles sont en bois ? » 

                  • Soi Même 26 avril 2012 11:52

                    Bonjour Olivier, ruées dans les brancards à quoi bon, car en prenant deux histoires différentes Louise Michel d’un coté et Jeanne d’Arc et de l’autre, Napoléon, sarkozy et Le Pen, tu nous à fait le coup du berger.Le coup du débutant au jeu d’échecs.
                    Je t’aime bien pour tes prises de position à lutté contre le nucléaire.
                     Mais là vois tu, je te laisse avec un texte qui est malhonnête.
                    Je suis même pas en colère, je suis simplement dégoûté, tes références sur Jeanne et tout simplement de la manipulation, elle guère plus élogieuse que cette récupération faite par l’extrême droite.

                    Tu utilise la référence d’un auteur, Henri Guillemin qui d’après sa fiche Wikipédia

                    ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Guillemin ) né le 19 mars 1903 à Mâcon et mort le 4 mai 1992 à Neuchâtel en Suisse, est un historien et un polémiste français considéré comme anticonformiste.

                    Montre qu’il a cumulé toute les tares du matérialiste, si pour toi c’est une référence, cela me semble être un intelligent stupide.

                    Il aurait été plus judicieux de ta part comment au fil des siècles Jeanne à été perçus !

                    Et comment, au XIX Siècles, cela est devenus l’enjeu des lutes entre les Cléricaux, les Royalistes, la hiérarchie Catholique qui c’est empressé d’en faire une Sainte, et les anti Cléricaux de tous poils
                    qui en font une figure titulaire de la République.

                    Sujet de bien des embrouilles, que se nouveaux fond baptismaux.
                    Cela aurait plus passionnant que de faire se pot pourris, d’un historiens qui transpire l’existentialisme cacateux de Jean Paul Sarte.

                    Quand à Michelet, je t’invite à lire, et son texte sur Jeanne D’Arc et les pièces de son procès et de son procès de réhabilitation, dont on doit son édition grâce à Michelet justement.
                    En lissant ces pages, tu te rendras compte, que cette personne ne peut pas être enfermé dans un cadre idéologique, ce n’est pas son sujet de sa lutte.
                    Car si l’on est bien attentif à cette époque, la référence à la religion est hormis présente dans cette société, nié cette vérité et ce qu’elle a vécus, et non seulement une gageure, mais montre bien que sur un certain point de vue actuellement nous sonnes des sombres imbéciles.

                    Il existe suffisamment de témoignages direct et indirect de cette époque, qui montre bien que Jeanne n’est pas la fable convenus que tu semble accrédité, et qu’il aussi un fait, qui est connus de tous les historien sérieux, après que Jeanne soit morte sur le bûcher, qu’il y eu plusieurs fausse Jeanne qui sont apparue en France.

                    La Ballade des Pendus (1462)

                    La Ballade des Dames du Temps Jadis (tiré de Le Testament, 1461)

                    François Villon nait en 1431 à Paris, en France dominée et occupée par les Anglois avec l’alliance des Bourguignons.

                    1431, c’est l’année même où l’on brûle la petite Jehanne de France à Rouen, la pucelle d’Orléans : « Et Jehanne, la bonne Lorraine, Qu’Anglois bruslèrent à Rouen… » (Ballade des Dames du Temps Jadis), celle qu’on a aussi appelée Jeanne d’Arc, puis Sainte Jeanne d’Arc, très tardivement canonisée en 1920, celle qui s’appelait « Jeannette à la ferme », à Domrémy où elle était née, comme elle le dit lors de son procès à Rouen ; c’est donc en cette même année 1431 que nait à Paris François de Montcorbier dit Villon, François Villon, le poète François Villon. C’est une époque très mouvementée, souvent cruelle, incertaine, où ce qui reste de la France (en bleu sur la carte), souffre.

                    http://electrodes.wordpress.com/poesie-poetry/francois-villon/

                    Je ne peu de que te faire partagé son poème.

                    Ballade des Dames du temps jadis

                    Dites-moi où, n’en quel pays,
                    Est Flora la belle Romaine,
                    Archipiades, ne Thaïs,
                    Qui fut sa cousine germaine,
                    Echo, parlant quant bruit on mène
                    Dessus rivière ou sur étang,
                    Qui beauté eut trop plus qu’humaine ?
                    Mais où sont les neiges d’antan ?

                    Où est la très sage Héloïs,
                    Pour qui fut châtré et puis moine
                    Pierre Esbaillart à Saint-Denis ?
                    Pour son amour eut cette essoine.
                    Semblablement, où est la roine
                    Qui commanda que Buridan
                    Fût jeté en un sac en Seine ?
                    Mais où sont les neiges d’antan ?

                    La roine Blanche comme un lis
                    Qui chantait à voix de sirène,
                    Berthe au grand pied, Bietrix, Aliz,
                    Haramburgis qui tint le Maine,
                    Et Jeanne, la bonne Lorraine
                    Qu’Anglais brûlèrent à Rouen ;
                    Où sont-ils, où, Vierge souvraine ?
                    Mais où sont les neiges d’antan ?

                    Prince, n’enquerrez de semaine
                    Où elles sont, ni de cet an,
                    Que ce refrain ne vous remaine :
                    Mais où sont les neiges d’antan ?

                    Et je t’encourage à lire le Journal d’un bourgeois de Paris.

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Journal_d%27un_bourgeois_de_Paris


                    Qui va sans doutes, si tu es de bonne fois un peut ébranlé tes références littéraires.


                    Quand à mon avis sur la récupération politique de Jeanne d’Arc, et bien la preuve de la merditude que l’on avec bonheur toujours cultivé en France.

                    En quand ont arrive à ses sommets de conneries, c’est que la décadence qui nous a gagne.

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mythes_de_Jeanne_d%27Arc

                    Et en l’honneur de 600ièmes Anniversaires de Jeanne D’arc, il est plus important d’avoir un souvenir positif de son action que de la laisser récupéré par des hommes qui ont des intentions politiques nauséabondes.

                    http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/action-culturelle/celebrations-nationales/recueil-2012/institutions-et-vie-politique/jeanne-d-arc/programme-des-manifestations

                    http://www.larep.fr/dossiers/2012/03/08/fetes-johanniques-276.html





                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 12:58

                      soi meme

                      je te ne savais pas si conformiste.
                      parce que les hommes crient « au loup ! » il faudrait crier avec eux ?
                      Guillemin est un grand, très grand historien, et ses pairs le savent bien
                      fais moi plaisir d’ouvrir les liens, de visionner les deux vidéos de l’INA proposées concernant Henri Guillemin lorsqu’il évoque jeanne, et on en reparle.
                      avoir un jugement tranché est une bonne chose, encore faut-il qu’il soit construit,
                      et le tiens ne l’est pas.
                      amicalement
                       smiley

                    • Soi Même 26 avril 2012 14:30

                      J’aime bien ton humour sur le conformisme, si tu savais comme je n’en fou.
                      Par contre il est salvateur de voir comment Jeanne à été mis à tous les sauces.

                      http://www.google.fr/search?q=affiche+de+Jeanne+d%27arc+en+14&hl=fr&prmd=imvns&source=lnms&tbm=isch&ei=dDqZT-jmMISQ8QPFv7mTDQ&sa=X&oi=mode_link&ct=mode&cd=2&ved=0CBgQ_AUoAQ&biw=853&bih=549#num=10&hl=fr&tbm=isch&sa=X&ei=AjuZT6P0Jcen0QXzxYjlBQ&sqi=2&ved=0CDsQvwUoAQ&q=affiche+de+propagande+Jeanne+d%27arc&spell=1&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.,cf.osb&fp=7d5de105a4c0132f&biw=853&bih=549

                      Et ce que les historiens ne comprennent pas certains faits de la vie Jeanne , cela ne veux pas dire que cela est pure invention.

                      http://www.stejeannedarc.net/chroniques/chroniques_index.php

                      http://www.stejeannedarc.net/lettres/lettres.php

                      La ou il y a peu avoir manipulation c’est avec le contre procès de Jeanne.

                      http://www.stejeannedarc.net/rehabilitation/proces_rehabilitation.php

                      Pour une raison évidente, que cela ne pouvait que servir la Couronne de France.

                      Et tous le malentendu historique vient en faite de cet acte hautement politique.


                    • Abou Antoun Abou Antoun 26 avril 2012 17:57

                      @ l’auteur
                      Guillemin est un grand, très grand historien,
                      Un bémol !
                      Guillemin est un grand écrivain, mais c’est un homme engagé. Il voit l’histoire à travers son prisme. J’ai lu de lui avec grand plaisir « nationalistes et nationaux 1870-1940 ». Il manque de recul par rapport à des évènements dont il a été partiellement acteur, ce qui n’empêche pas qu’on peut recommander cette lecture.
                      Dans le même genre, mais totalement d’un autre bord, vous avez Jacques Bainville dont l’histoire de France se lit comme un vrai polar. Mais là encore nous avons une vue déformée par l’engagement monarchiste de l’auteur.
                      Il faut donc un peu se méfier de ses historiens romanciers aptes à vous faire partager leur enthousiasme ou leur dégoût. Le véritable historien se concentre sur les faits, il les rapporte aussi exactement que possible et peut livrer une ou plusieurs analyses contradictoires pour les comprendre. Ce n’est pas la démarche de ces auteurs qui tendent à trouver des faits étayant la vision du monde qu’ils ont a priori.
                      Cela dit l’histoire se réécrit sans arrêt en fonction de nouvelles découvertes, des modes, des rapports de force dans la société. On est à la recherche de symboles pour enthousiasmer les foules qui ont besoin de raccourcis.
                      Jeanne d’Arc est certainement un personnage historique réel réinventé 5 siècles après sa mort.
                      Ne peut on pas en dire autant du Christ qui eut une seconde naissance et fut fait Dieu 325 ans après sa mort parce que tout cela arrangeait un empereur romain.


                    • bakerstreet bakerstreet 26 avril 2012 12:20

                      Bonjour Olivier

                      Je ne parviens pas trop à vous suivre, néanmoins il y a là matière à une histoire de France bis, qui a déjà sans doute mille fois été écrite, de façon toujours différente, preuve qu’elle est bien vivante, tout autant que sa langue.
                       Il n’est guère un personnage de l’histoire de France dont les faits n’est été revisité, autant parfois que l’existence, tel ce masque de fer.

                      C’est Napoléon trois qui a pas mal exploité la fibre nationaliste en réveillant ou en inventant l’histoire de France, à partir des faits d’armes de Vercingétorix, coiffé d’un béret en équipé d’une baguette de pain.

                      Notre bon gros Depardiou continue la série des Astérix.
                      Il semble que bientôt, la joyeuse équipe va tourner un nouveau film, en partant d’un album de Goshiny : Ce sera « La zizanie ». Et il se pourrait bien, que le rôle principal, le rôle de Tullius Détritus soit confié l’ami Sarko. Même taille, même égo, même sens de la manipulation, pouvait-on trouver mieux ?

                      Pour en revenir à nos moutons, et à notre bergère.
                      L’existence de Jeanne est incontestable ; et son histoire ne peut réjouir que tout homme, pensant que chacun peut inverser le cours inéluctable des choses, puisera l’exemple de cette femme, surgissant dans une société machiste, un exemple et un réconfort !

                      Ce n’est pas pour rien que son histoire est connue dans le monde entier.
                      Que le FN tente de la récupérer est négligeable et ridicule.
                      Cette femme était une résistante, une terroriste, comme on le dirait maintenant, et son « Boutons les Anglais » s’inscrit dans la même attitude de refus que celle de De Gaulle qui se trouve lui en Angleterre.

                      Ce n’est pas l’étranger, mais l’envahisseur qu’elle fustige.

                      Ces gens du front qui se gavent de nationalisme m’ont par contre toujours fait pensé à ceux de la cagoule, qui dérivèrent dans les cabinets de Pétain, le sauveur de la patrie, encenseur du vrai travail, de la famille....Je vois mal Jeanne en imperméable dans une traction citroén noire, prenant ses quartiers à Vichy, rendant visite au vieux Maréchal....
                      Chacun a les phantasmes qu’il veut, mais je préfère ceux de Joseph Delteuil qui a traité du personnage dans un trait beau recueil.
                      Lisez Joseph Delteuil : "Sur le fleuve amour, et son Jeanne d’arc picaresque, énorme !

                      En conséquence, quel serait le cri de Jeanne, aujourd’hui ?
                      Sans doute s’en prendrait-elle à cette finance qui a soudoyé les puissants, et qu’il se trouverait un évêque Cauchin, en économiste, pour faire son procès, et la traiter d’utopiste, la nouvelle forme d’hérésie.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 13:03

                        bonjour Baker

                        si tu as bien lu, l’existence de jeanne et de ses voix n’ont pas été contestées par les historiens contestataires que je cite,
                        ils démontrent les exagérations, les mensonges, les manipulations, rien d’autre
                        au dela de Jeanne, pucelle ou pas, c’est de l’histoire qu’il s’agit,
                        pour napoléon, elle a été transformée, inventée...
                        pour jeanne idem
                        je t’encourage à lire attentivement les liens proposés, ils font la démonstration évidente du mensonge et de la manipulation
                        ce qui n’enlève rien au courage déterminé de Jeanne.
                        cordialement
                         smiley

                      • Soi Même 26 avril 2012 20:01

                        olivier je suis d’accord, sur un fait, un personnage historique n’a pas les moyens de gère son image poste -mortel.
                         C’est pourquoi il faut avoir la plus grande prudence, vis à vis des récupérations partisanes.

                        Ce qui m’interpelle, c’est que n’attache que de l’importance que pour des point de vue, et en réalité tu t’intéresse pas à la personne.

                        Dans ce conteste que pense tu de Louise Michel ? puisque tu la nome, à tu compris, le retournement qu’elle a vécus lors de son séjour en Nouvelle Calédonie ?

                        Bien sur, un homme en vue, et plus sujet à l’attaque que l’anonyme, car ses erreurs non pas le même retentissement. Que as tu contre Napoléon à part le fait qu’il a oublié qui était un enfant de la révolution ?

                        Je comprends ton amertume, il y a de quoi, surtout aujourd’hui, où le sentiment prend vite le pas sur la pensé.

                        Es que c’est pour cela doit ton devenir Nihiliste, car les Cathos ont modèle le monde jusqu’à la fin du XX siècles.

                        Doit ton pour autans devenir athée, car les confessions religieuses se sont confondue avec la politique ?

                        Non ton discourt, est emprunté d’un pessimiste,qui conduit à un nihiliste, regard les organisations social qui on exclue toute forme du spirituel, et bien elle de tarde pas à être mortifère.

                        J’en appel à que tu te ressaisir, car comment tu va affronté le choc à venir, si tu es vide comme une calebasse.

                        L’important ce mes pas les crétins intellectuelles qui vont te donnés des forces pour surmonté l’insurmontable, non c’est l’huile de ta lampe que tu auras préservé de la souillure du monde.

                        Il faut devenir un libertaire conscient, et remercie les erreurs des hommes qui ton aidées à te déterminé.

                         


                      • Soi Même 26 avril 2012 12:22

                        Il est aussi intéressant comment le front populaire la utilisée.

                        Le Front populaire et l’avant-guerre (1935-1939)

                        En France, après des années de déclin, les organisations communistes recrutent et retrouvent leur dynamisme. Thorez est l’incarnation des nouvelles valeurs du parti : l’antimilitarisme des années 1920 est oublié, et dans une certaine mesure l’anticolonialisme, au profit de valeurs plus traditionnelles et l’adoption de mythes et de symboles nationaux comme le drapeau tricolore ou Jeanne d’Arc. Les camarades du parti sont invités à cesser d’être des révolutionnaires professionnels le dimanche pour s’intéresser à leurs compagnes et à leur famille. Cette politique est sanctionnée en avril et mai 1936 par d’excellents résultats électoraux.

                        Article détaillé : Histoire du Parti communiste français.

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Thorez

                         Les Soviétiques, loin de bannir Jeanne d’Arc, l’ont au contraire mise à l’honneur, mais c’est celle de Michelet : l’historien français, selon le médiéviste Levandovski (qui la présente sous le patronage rassurant de Maurice Thorez) figurait en bonne place dans la bibliothèque du fondateur de l’Etat soviétique, Vladimir Ilitch Lénine ; c’est aussi l’illuminée d’Anatole France ; c’est enfin la pauvre paysanne, expression de la révolte populaire contre les féodaux, victime de l’Église et de la noblesse qui la trahissent indignement. Cette Jeanne, on la trouve chez Levandovski, chez Olga Markova (Témoins), chez le médiéviste E.A.Kozminski, chez Skazkine, qui ne manque pas de lui comparer les « partisans français qui se battirent contre les agresseurs fascistes lors de la deuxième guerre mondiale » et de prévoir que « lorsqu’enfin en France prendront le pouvoir ouvriers et paysans et que sera établie une grande république du travail, l’image héroïque de l’audacieuse fille du peuple laborieux de France, lavée du mensonge du siècle, brillera à nouveau de la beauté du grandiose exploit que fut le service de sa patrie et de son peuple ».

                         Le poète « komsomol » Mikhaïl Svetlov, dans son poème « À l’étudiante de la Faculté ouvrière » (1924), compare trois destins, celui de Jeanne, celui de Marie-Antoinette et celui de la courageuse étudiante de la « Faculté ouvrière » qui, harassée par une dure journée de travail en usine, s’endort sur ses révisions d’examen : pour lui ce sont des jeunes filles soviétiques comme celle-ci et comme celles qui sont tombées dans les combats de la Révolution qui sont les véritables Jeanne (« la Jeanne qui est nôtre »).

                        En 1970, Vladimir Solooukhine, dans « Les devises de Jeanne », chante en vingt-six quatrains menés tambour battant l’épopée de la « Jeanne d’Arc de fer ». De strophe en strophe la chevauchée épique est rythmée par ces mots de la Pucelle : « Qui m’aime me suive ! », que se rediront à l’avenir tous les peuples victimes d’une oppression.

                         

                         Son cœur fut en Seine jeté

                        pour que sa trace disparût.

                         Passa le temps, temps de misère,

                        cinq cents ans et même plus.

                         

                         Sa gloire a bien grandi :

                        là où un peuple est à la peine,

                         vient la Pucelle à son secours,

                        qui se relève de ses cendres.

                         

                         On la vénère plus qu’une autre,

                        la devise de son combat :

                         « si ce n’est moi, qui d’autre ?

                        Qui m’aime me suivra ».

                        http://ecrivainscatholiques.fr/conf%C3%A9rences/%C3%A0-lire/


                        http://www.herodote.net/histoire/synthese.php?ID=1722


                        • Gérard Luçon Gerard Lucon 26 avril 2012 12:28

                          @ Olivier, pour moi qui suis « orleanais de souche », tu nous en mets une belle , donc je vais ajouter « mon ecot »

                          Pucella, ou Pucela, en vieux francais, signifie « fille de salle », « servante dans une auberge » ... donc on ne parle pas de virginite, bien au contraire ... et l’image pieuse qui la veut gardant des moutons devrait etre remplacee par une autre un peu plus gaillarde ou ce sont les boucs qui l’occupent ...


                          • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 13:06

                            gérard

                            merci de cette pierre rajoutée à l’édifice
                            si tu as pris le temps de visionner la vidéo de l’ina proposant la conférence de Guillemin, tu auras découvert qu’il raconte que jeanne, lorsqu’elle a été enlevée à ses parents par un protecteur qui a prétexté lui confier le soin de soigner son épouse, jeanne a été quelques temps servante dans une auberge, 
                            c’est d’ailleurs là qu’elle aurait appris à monter à cheval, voire plus, les armes etc
                            donc l’info que tu donnes est primordiale,
                            le sens du mot pucelle n’est pas celui que nous utilisons aujourd’hui
                            bravo pour ta contribution.
                             smiley

                          • Soi Même 26 avril 2012 16:09

                            Il est intéressant de vérifier certaine information, cela évite des mal entendus.

                            http://fr.wiktionary.org/wiki/pucelle

                            http://www.cnrtl.fr/etymologie/pucelle

                            histoire de pas mourir idiot.


                          • Gérard Luçon Gerard Lucon 27 avril 2012 03:53

                            voir page 455 du dictionnaire de l’ancienne langue francaise

                            La pucelle etait une debutante, une novice et ce « sobriquet » etait attribue aussi aux serveuses des auberges ...

                            par contre le verbe « depuceler » a plutot ete utilise comme synonyme de deflorer

                             http://archive.org/stream/DictionnaireDeLancienneLangueFranaise6/godefroy6#page/n453/mode/2up


                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2012 06:58

                            Gérard, 


                            merci de ta précision qui apporte encore un peu plus d’eau a ce moulin.
                            d’ailleurs, comme le racontait Guillemin, Jeanne a fait quelques temps un travail de servante d’auberge, et c’est là qu’elle aurait appris à monter les chevaux, puisqu’elle était tenue de s’en occuper.
                            et merci pour le document que tu m’as fais parvenir !
                             smiley

                          • Gérard Luçon Gerard Lucon 26 avril 2012 12:33

                            @Olivier .. je te fais passer sur ton mail une photo d’Orleans, place Jeanne d’Arc, apres le bombardement americain de 44


                            • Talion Talion 26 avril 2012 13:27

                              "Pour bien comprendre la situation de cette France, il faut savoir que Philippe le Bel ayant vu tous ses descendants disparaitre les uns après les autres, fut contraint de choisir l’un de ses neveux pour lui succéder.« 

                              Heu... Sauf erreur de ma part vous venez de sauter le règne de trois rois là...

                              En effet vous oubliez que les trois fils du roi de fer lui ont succédé : Louis X, Philippe V et Charles IV...

                              Ce n’est qu’après leurs règnes (certes très court !) et un... Hum !... Léger cafouillage, que Philippe VI (effectivement neveu de Philippe IV) fut couronné...

                              Ce n’est donc pas le roi de Fer qui a désigné Philippe De Valois pour lui succéder, mais plutôt l’absence de meilleur prétendant (je n’ai pas dis  »prétendante" !).

                              Bref !... On sait tous que les cours d’histoire sont chiants et que la place près du radiateur au fond de la classe est propice à la narcolepsie, mais tout de même... Là Olivier vous me décevez...


                              • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 13:42

                                Talion

                                je ne sais pas ce qu’il en est de la loi, en ce qui vous concerne.. ;celle du talion, mais je vous encourage à visionner les deux vidéos de 30’ minutes chacune que j’ai proposé (c’est henri Guillemin qui cause) et je n’ai fait que retranscrire ce qu’il a dit.
                                vous pourriez bien sur contester ces dire, et le lui dire, mais ce grand historien nous a quitté il y a peu, et il va être difficile de le convaincre qu’il (d’après vous) s’est trompé.
                                bref,
                                l’essentiel de ce que disent ces grands historiens se résume à remettre l’histoire sur les rails.
                                que jeanne ait entendu des voix, (avec une lumière) ils ne le contestent pas,
                                ils en prennent acte,
                                mais c’est sur le reste que le bat blesse
                                merci de bien relire attentivement l’article et d’ouvrir les liens,
                                c’est à cette fin que je me suis permis de les proposer.
                                amicalement
                                et ne me décevez pas.
                                 smiley


                              • Talion Talion 26 avril 2012 13:59

                                J’ai bien vu vos liens mon ami, mais les éléments que je souligne ne concernent pas les évènements que vous rapportez ici puisqu’ils sont antérieurs d’un siècle à l’épopée de Jeanne D’Arc...

                                Vous avez tout simplement oublié 3 rois ayant bel et bien régné (en plus d’avoir été les fils de Philippe IV) dans votre chronologie.

                                Je suis désolé, mais là ce n’est plus de la petite erreur ni même un sujet de débat historique... Vous juste zappé 3 rois qui ont régné respectivement 1 an, 5 ans et 6 ans.

                                Je veux bien croire que c’est court, mais quand même !

                                Philippe IV est mort en 1314... Et Philippe VI De Valois a été couronné en 1328... Il y a quoi entre les deux ?... Le vide ?!... Ça fait quand même 14 ans !  smiley 


                              • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 15:35

                                talion

                                le coeur de l’article, c’est la vie de Jeanne...et le premier mai...
                                ceci dit toutes les contestations que vous faites sur des rois oubliés, sont surement recevables
                                je n’ai fait qu’être le « porte parole » de grands historiens reprenant à la lettre leurs propos.
                                mais si je vous propose d’en faire part à Régine Pernoud, ou Henri Guillemin, ça ne servira à rien
                                ils nous ont quitté tous les deux.


                              • Talion Talion 26 avril 2012 15:59

                                Oui, oui... J’ai bien compris !... Mais soyons précis, cela ne fait jamais de mal !

                                En l’occurrence vous en avez fait une belle... Ce n’est pas un mal en sois, mais je crains que ce pauvre Maurice Druon ne se soit retourné dans sa tombe à cause de vous...

                                Pourtant il avait aidé à populariser cette période de notre histoire, vous ne lui rendez pas hommage là !...


                              • Talion Talion 26 avril 2012 13:47

                                « Philippe le Bel en cédant la couronne à un neveu éloigné, Charles V, se trouve en bute à un successeur plus proche d’Edouard III, lequel revendique à raison la couronne française. »

                                Mon Dieu que d’approximations !...

                                Charles V n’a jamais succédé à Philippe IV mais à Jean II (dit « Le Bon ») dont il était le fils !

                                Décidément pour vous les cours d’histoire c’était le moment de la sieste !...  smiley


                                • Abou Antoun Abou Antoun 26 avril 2012 13:55

                                  Je ne résiste pas à faire ce lien.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 15:31

                                    Abou

                                    merci de ce lien
                                    je le trouve passionnant.
                                    vraiment.
                                     smiley

                                  • Marco07 26 avril 2012 14:05

                                    Cher Talion, merci de bien vouloir être indulgent avec Olivier et les chiffres (et dates)... 



                                    A son âge !

                                     smiley

                                    • Talion Talion 26 avril 2012 14:13

                                      Le problème c’est qu’avec ce genre d’approximations et d’affirmations farfelue il décrédibilise complètement le fond de son article...

                                      Si sur des éléments contextuels il commets des erreurs aussi grossières, qu’en est-il des données centrales qu’il prétend nous apporter ?...


                                    • joletaxi 26 avril 2012 14:30

                                      Le fond de son article... on le chercherait vainement, aussi profondément que le corium de Fuku


                                    • gordon71 gordon71 26 avril 2012 14:33

                                      mais il est « digne et respectable » en histoire c’est bien l’essentiel 


                                      alors le reste vous savez et surtout votre « obsession » de la précision historique 

                                      à côté, c’est de la roupie de sansonnet

                                    • Talion Talion 26 avril 2012 14:39

                                      Je suis désolé mais ce n’est pas un détail !

                                      C’est comme imaginer que lors d’un concours de Miss-France l’une des candidates se ramène avec un coton-tige dans l’oreille, les yeux qui louchent, un concert de flatulences ou une couche pampers !

                                      C’est peut-être pas grand chose, mais ça change tout !


                                    • gordon71 gordon71 26 avril 2012 14:41

                                      talion , pardon 


                                      c’était du troisième degré (au moins)



                                    • Talion Talion 26 avril 2012 14:48

                                      Pas de problème mon ami...C’est juste que je prends ce sujet très à cœur... Notre histoire est en effet ce qui fait notre identité et le ciment de la nation.

                                      Elle mérite donc mieux qu’être abordée avec dédain, approximations et de manière superficielle...


                                    • Talion Talion 26 avril 2012 14:49

                                      Enfin c’est mon point de vue... Et ça ne veut pas dire qu’elle doit rester chiante ni que l’on doit s’interdire de s’amuser avec.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 15:29

                                      ce cher jo

                                      je croyais que vous étiez en traitement ?
                                      ils vous ont laissé sortir ?
                                      ils sont gonflés.
                                       smiley

                                    • gordon71 gordon71 26 avril 2012 14:50

                                      entièrement d’accord


                                      mais je ne suis pas sûr que l’intention première et la motivation de notre digne et admirable Oli soit la vérité historique.....

                                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 15:28

                                        gordon et talion

                                        merci de vos commentaires,
                                        je tiens à vous rappeler que l’article ne se veut que le reflet de ce qu’Henri Guillemin, et autres grands historiens ont tenu à faire savoir aux béotiens que nous sommes peut-être.
                                        savoir que d’une part Jeanne ne s’appelait pas D’arc, qu’elle n’était pas Lorraine, qu’elle n’a manifestement pas été brûlée, etc mérite tout de même autre chose que des taquineries sur des rois qui seraient morts à 2 ou 3 ans...
                                        ceci dit, si vous écrivez un mot à Henri Guillemin pour lui dire son erreur risque de tomber un peu dans l’eau, puisque ce grand historien nous a malheureusement quitté, tout comme madame Pernoud...
                                        enfin c’est vous qui voyez.
                                         smiley

                                      • Talion Talion 26 avril 2012 15:36

                                        Suggéreriez-vous que son objectif aurait été en réalité de tenter d’affaiblir le ciment national de notre pays en s’attaquant à l’un de ses pilier centraux tout en piétinant allègrement des faits historique solidement établis (je parle de la chronologie des rois de France là) ?...

                                        Non, voyons... Il n’aurait pas fait ça !...  smiley 

                                        Ah la la !... La volonté de substituer à Sainte Jeanne D’arc la figure idolâtre et parfaitement fictive de Marianne dans l’inconscient des patriotes français...

                                        Tout ce qui permet d’affaiblir le sentiment d’appartenance à une même communauté humaine est bon à prendre pour les mondialistes qui aspirent à la destruction des nations...

                                        En effet des ilotes dépourvus d’identité nationale et d’histoire sont toujours plus faciles à asservir que des patriotes dépositaires d’un héritage vieux de 15 siècles et fier de leur passé.

                                        Vous ne feriez pas partie de la Franc-Maçonnerie Olivier, par hasard ?...


                                      • Talion Talion 26 avril 2012 15:37

                                        Non je déconne... Mais faites gaffe Olivier, vos approximations déservent vos propos...


                                      • Talion Talion 26 avril 2012 15:52

                                        "savoir que d’une part Jeanne ne s’appelait pas D’arc, qu’elle n’était pas Lorraine, qu’elle n’a manifestement pas été brûlée, etc mérite tout de même autre chose que des taquineries sur des rois qui seraient morts à 2 ou 3 ans...« 

                                        Heu... Les rois en question ne sont pas morts à 2-3 ans... Le seul qui ait été dans ce cas, c’est Jean 1er, le fils de Louis X et qui n’a d’ailleurs jamais été couronné.

                                        Par contre Louis X et ses frères étaient tous adultes lorsqu’ils ont porté la couronne.

                                        Je suis désolé, mais ce n’est pas un détail et en l’occurrence vous avez fait une belle bourde...

                                        Ce n’est pas un drame sauf si vous vous acharnez à ne pas le reconnaitre.

                                        Et accessoirement l’idée selon laquelle Jeanne n’aurait pas été brûlée et se serait mariée n’est pas nouvelle puisqu’elle fait directement référence à Jeanne Des Armoise qui n’a pas été la seule à avoir tenté d’usurper l’identité de la Sainte d’ailleurs... (On va l’appeler comme ça vu la controverse de son vrai nom et en dépit du fait qu’elle n’a été canonisée que 500 ans plus tard).

                                        A noter par contre que cette prétendante au titre s’est par la suite rétractée et a admis son imposture lorsque le roi Charles VII l’a confondu...

                                        Bref... La théorie  »surviviste" n’est pas nouvelle et ressurgit de temps à autres sous des formes plus ou moins différentes.


                                      • gordon71 gordon71 26 avril 2012 15:56

                                        digne et vénérable Oli


                                        A ce niveau ce n’est plus de la pirouette c’est 

                                        c’est de la lévitation

                                      • joletaxi 26 avril 2012 16:09

                                        oui, il est fâché avec les lois de la pesanteur, et est souvent dans la lune.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 18:01

                                        Talion

                                        ce qui m’a réellement intéressé dans ce que racontent Guillemin, Pernoud, and co, c’est leur démonstration prouvant combien il est facile de travestir la vérité historique.
                                        tant pour Napoléon que pour Jeanne d’Arc.
                                        et je suppose que ce ne sont pas des cas isolés,
                                        la faute a Michelet, et d’autres pseudos historiens.
                                        merci de votre commentaire.

                                      • Soi Même 26 avril 2012 15:23

                                        Il est certains que l’étude de personnage historique, qui on passé comme un météore sont plus que énigmatiques et son la proie historiaux incompétents..
                                        En Russie, il y a un cas similaire avec le tsar Dimitri , et les faux. qui donna la légende d’un tsar fantôme.

                                        Épisode de l’histoire de Russie :Les faux Démétrius

                                        Prosper Mérimée

                                        Rome et Démétrius d’après les documents nouveaux

                                        Paul Pierling



                                        • joletaxi 26 avril 2012 16:08

                                          Talion écrit

                                          Ce n’est pas un drame sauf si vous vous acharnez à ne pas le reconnaitre

                                          je vous prie de m’excuser Talion, mais vous êtes nouveau ici ?
                                          Car n’importe qui qui fréquente le chimiste en apesanteur sait depuis belle lurette qu’il ne reconnaît jamais ses erreurs et approximations, ce qui est très « gonflant » mais d’un autre côté sa mauvaise foi puérile est amusante, et je ne m’en lasse pas.
                                          S’il n’en était pas ainsi, ce ne serait pas du Cabanel, on sait ce qui est exposé à la vitrine quand on entre dans la boutique


                                          • Talion Talion 26 avril 2012 16:15

                                            Heu... Ben cet aspect de notre Olivier m’avait échappé je dois dire...

                                            Il faut préciser que je ne le lis pas tous les jours et qu’il n’a jusqu’ici pas écris sur un sujet dans lequel je m’y connaissais assez pour identifier immédiatement plusieurs énormités qui auraient fait rougir de honte mes professeurs d’histoire (que je salue au passage).


                                          • oncle archibald 26 avril 2012 16:29

                                            Jo si vous venez vers chez moi, à Carcassonne se trouve un établissement remontant au XIX eme qui confectionne et vend liqueurs et alcools bizarres sous l’enseigne « Distillerie CABANEL » ... 

                                            C’est assez fabuleux de rentrer la dedans, tu recules d’un siècle à peine passée la porte ... Spécialité « l’eau de noix CABANEL » qui vaut le déplacement, mais aussi des curiosités comme « la Micheline » liqueur à base de mandarines ... 

                                            Il doit bien trainer une enclume dans un coin, car les ancêtres des gérants actuels devaient avoir une écurie suffisante pour ferrer à domicile leurs chevaux ...

                                          • joletaxi 26 avril 2012 16:50

                                            @Talion
                                            oui, notre auteur favori est époustouflnt, et c’est pour cette raison que je ne rate aucun de ses articles.
                                            mais je partage entièrement votre point de vue, un peuple a besoin d’histoire et de mythes fondateurs dans lesquels il puise un sentiment d’appartenance et de grandeur.

                                            J’ai négligé à l’époque l’histoire,mes centres d’intérêts étaient par trop accaparants, et je le regrette, car les événements du passé sont le ferment de nos conflits actuels.
                                            C’est donc une discipline qui demande rigueur et précision.

                                            @oncle

                                            je ne doute pas que chaque terroir a son lot de « trouvailles ».
                                            Chaque fois que je découvre dans un pays un plat remarquable, je m’efforce de l’interpréter à ma manière.Cette passion m’est restée,et comme je possède la « bible », cela m’est facilité.
                                            Pour le pain, il y a bien des années que je cuis mon pain moi-même et que je fais moi-même ma patisserie.Un bon pâtissier est presque toujours un bon chef, l’inverse étant plus rare.
                                            Et contrairement aux cassandres inamovibles de ce site, je trouve, même en grande surface, de bons produits.Pour le pinard, par contre, j’observe une certaine standardisation qui ne me plaît guère.Et je doute fort que les vins actuels soient de bons vins de garde.Mais je suis sans doute « dépassé »


                                            • oncle archibald 26 avril 2012 18:43
                                              Liquoriste depuis 1868
                                              La distillerie Cabanel est la seule encore en activité à Carcassonne. Elle vend depuis 1905 sur l’allée d’Iéna, ses liqueurs comme « l’Audoise » mais également le célèbre « Or-Kina » de Michel Sabatier dont elle a racheté le brevet. Je vous invite à franchir la porte de son magasin dont rien n’a changé, et là avec passion, on vous fera découvrir le beau métier de liquoriste...
                                              A l’époque du tout chimique, savourez le savant dosage des plantes aromatiques et leurs bienfaits digestifs. Cabanel et Cie, 72 allée d’Iéna 11000 Carcassonne

                                            • oncle archibald 26 avril 2012 18:44

                                              Zut les photos ne sont pas passées ....


                                            • Soi Même 26 avril 2012 17:30

                                              Je ne suis pas très satisfait de la naïveté de Cabarel à fait preuve dans son article. Car lire son article, en réalité on ne sait pas ce qui veux dire en réalité.
                                              Si ce n’est un pamphlet adresser à un courant politique extrémiste.

                                              Quel est la valeur de cet article, et bien il est nul. S’attache à des veilles bique qui ne pense à discutaillé sur des pseudo preuves et bien cela montre qui non rien compris qui étaient Jeanne D’arc.
                                               
                                              Car ce que je retiens de son action, c’est une jeune femme qui à peine 18 ans, qui s’impose par sa droiture morale au Dauphin de France et le fait couronné à Reims, obtiens le fait de guidé l’armée en pleine déliquescence, obtient que les chefs de guerre se soumette à son autorité.
                                              Par le simple fait de guidé la troupe avec sont unique étendard, créât un vent de panique dans les troupes Anglaise. A aucuns moment elle porta un coup à ennemie et elle était aussi afficher des blèses et des morts des deux camps.

                                              Jusqu’à sa blessure, elle paraissait invulnérable, jusqu’à sa capture par les Luxembourgeois alliés des Bourguignons qui la vendit aux Anglais qui la considérait comme une sorcière.

                                              Lisez les pièces de sont procès, pour voir l’envergure et la finesse de Jeanne D’arc devant ses juges Ecclésiastiques pour comprendre qui elle est en réalité.

                                              Regardez comment en 8 mois, elle va crées une impulsion qui va changé tous le court de son époque. Elle est à la naissance de deux nations.

                                              Et pour ceux qui non jamais lue les minutes du procès je ne peut que vous conseillés.

                                              Cela vous aideras grandement de la percevoir sous autre jour et de se démarque de l’image d’Épinal politique.


                                              • Talion Talion 26 avril 2012 17:56

                                                Mon Dieu !... Certains par contre ont zappé les cours de français...

                                                Désolé... Je sais que c’est hors sujet (et pas vraiment sympa en plus...), mais là franchement ça pique les yeux c’est horrible !... T_T


                                              • Soi Même 26 avril 2012 19:22

                                                je n’es pas zapper, figure toi, chacun sa tare !


                                              • Talion Talion 26 avril 2012 22:37

                                                Oh mon Dieu !... Là tu veux ma mort, c’est sûr !...

                                                Être et avoir !... Et la conjugaison mon ami !!!... Achètes d’urgence la « méthode assimil » !


                                              • manusan 26 avril 2012 17:51

                                                Je suis tombé sur cette vidéo d’Henri Guillemin il y a quelques temps. Je me rappelle qu’il la décrivait, selon les sources historique, comme petite, trappue, garçon manqué et moche ; on est bien loin de milla jovovich.

                                                http://comediennes.org/video/files/images/milla_jovovich_jeanne_darc_luc_be sson_01.jpg


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 17:57

                                                  manusan

                                                  effectivement, très loin de Milla Jovovich ! loin aussi de Jean Seberg !
                                                  merci de cette photo, cette actrice est magnifique !
                                                   smiley


                                                • jaja 26 avril 2012 18:13

                                                  Merci Olivier, svp allez lire les articles sur la pravda (le monde.fr) sur les sarcophages nécessaires....


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 19:14

                                                    jaja

                                                    oui, je les ai vu..
                                                    c’est monumental, et ça va couter une petite fortune !
                                                    et pour combien d’années ?
                                                    merci d’avoir pensé à m’en parler
                                                     smiley

                                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 avril 2012 18:35

                                                    En maniant d’Arc ,le FN essaie de faire bander le nationaliste par sa corde sensible ! 


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 19:17

                                                      Aita

                                                      bien sur, c’est que recherche le FN.
                                                      c’est ce qui m’a poussé a faire cet article pour expliquer au lecteur que jeanne n’était pas celle que l’on croyait...
                                                      il ne s’agissait pas, comme on l’a vu, de « bouter les anglais hors de France » mais de légitimer un roi de France contre un autre !
                                                      du coup, l’utilisation qu’en fait le FN tombe totalement à plat.
                                                       smiley

                                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 avril 2012 19:40

                                                      C’est en effet son instinct de bergère qui lui souffla qu’un roi devait avoir assise large et profonde !


                                                    • gordon71 gordon71 26 avril 2012 19:44

                                                      jeanne n’est pu celle qu’on croyait ?


                                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 avril 2012 19:50

                                                      Gordon bonsoir ,ai failli la faire ,trop tard !!!


                                                    • gordon71 gordon71 27 avril 2012 05:55

                                                      Ah, la nonchalance des îles .... 



                                                       vous perdra

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2012 06:52

                                                      gordon

                                                      c’était l’un des titres que j’avais envisagé, mais je l’ai trouvé un peu...disons vermottien
                                                       smiley

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2012 06:54

                                                      Aita

                                                      la subtilité de « l’arc », et le mot « bander » m’avait échappé.
                                                      désolé et bravo.
                                                       smiley

                                                    • Abou Antoun Abou Antoun 29 avril 2012 15:34

                                                      En maniant d’Arc ,le FN essaie de faire bander le nationaliste par sa corde sensible !
                                                      Et que pour le faire monter Le Pen hisse !


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 avril 2012 19:21

                                                      @ tous

                                                      c’est sans rapport avec jeanne mais intéressant !
                                                      le sarcophage de tchernobyl
                                                      le gachis de voir les milliards s’envoler pour ça...
                                                      on peut songer à ce qu’on aurait pu faire avec ça, dans la direction des énergies renouvelables
                                                       ;-/

                                                      • Marco07 26 avril 2012 21:46

                                                        Un petit reportage sympathique que mon voisin m’a conseillé. Intéressant !



                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2012 07:04

                                                          passionnant en effet, cette machine d’anticythère

                                                          merci marco,
                                                          vous voyez, quand vous le voulez...
                                                           smiley

                                                        • Marco07 27 avril 2012 12:23

                                                          Franchement, j’en avais jamais entendu parler, j’ai pas perdu 70 minutes !


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2012 13:15

                                                          marco

                                                          et vous avez gagné un article à venir, 
                                                          avec votre accord, vous serez même cité comme contributeur, n’en déplaise à vos amis marteaux
                                                           smiley

                                                        • Marco07 27 avril 2012 14:47

                                                          Je tiens à vous prévenir que certains cerveaux ont à la simple vue de mon pseudo le réflexe de cliquer sur (-), donc si vous n’avez pas peur d’avoir un article avec % d’opinion négatif, n’hésitez pas.



                                                          J’ai une petite liste de reportages glanés au cours des discussion -que je met à jour de temps en temps- si vous avez du temps à tuer...

                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2012 16:07

                                                          marco

                                                          il faut les comprendre,
                                                          vous nous avez abreuvé à multiples occasions de commentaires discutables en faveur du nucléaire, et ils ont de la mémoire,
                                                          en tout cas merci pour le sujet que vous m’avez proposé.
                                                          n’ayez pas peur, il sera surement apprécié, grace à vous.
                                                           smiley

                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2012 21:56

                                                          marco

                                                          je n’ai pas répondu sur la seconde partie du commentaire,
                                                          j’en découvre de belles !
                                                          vous seriez critique sur les gaz de schiste ?
                                                          tout espoir n’est donc pas perdu.
                                                           smiley

                                                        • Marco07 27 avril 2012 22:53

                                                          Moi ?! Critique envers tout...

                                                          (si vous avez une vraie solution autre que de couper les compteurs, ou payer 50ct le kw allez-y)
                                                           smiley

                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2012 06:58

                                                          marco

                                                          je n’ai pas écrit « critique envers tout », mais « critique envers les gaz de schiste », dont je vous félicite...
                                                          c’est une manie chez vous de déformer les propos ?
                                                          la solution, nous en avons parlé mille fois.
                                                          et franchement, c’est assez éloigné de « la pucelle » !
                                                          je vous ai maintes fois prouvé que, sans se serrer la ceinture, on pouvait se passer du nucléaire, mais aussi du pétrole et du charbon.
                                                          et encore, dans ce projet, je n’ai pas évoqué les énergies libres...
                                                          mais j’y reviendrais, rassurez vous.
                                                           smiley


                                                        • Zobi Aldo Rifort 26 avril 2012 22:15

                                                          Je ne sais pas si vous avez donné ces liens (télévision suisse) où Henri Guillemin présentait quelques émissions, notamment celle-ci sur la jeannette :
                                                          http://www.rts.ch/archives/dossiers/henri-guillemin/3477849-jeanne-d-arc.html


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2012 07:01

                                                            Aldo

                                                            bien sur j’ai donné ces liens,
                                                            ce sont même eux qui m’ont servir de base pour écrire l’article,
                                                            il y a deux liens pour deux vidéos de 30 minutes
                                                            et en effet, c’est passionnant, 
                                                            un très grand historien, ce Guillemin !
                                                            merci de ce commentaire.
                                                             smiley

                                                          • Zobi Aldo Rifort 27 avril 2012 21:06

                                                            Désolé, je n’ai pas pris le temps d’essayer tous les liens de votre article.
                                                            J’aime beaucoup H. Guillemin aussi.


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2012 21:53

                                                            aldo

                                                            essayez quand même de prendre au moins le deuxième lien, celui dans lequel Guillemin évoque l’enfance de Jeanne,
                                                            c’est vraiment top.
                                                            à+

                                                          • Talion Talion 27 avril 2012 02:09

                                                            Passionnante cette série de vidéos en tout cas !...

                                                            Merci Olivier... Je ne les connaissaient pas et elles gagnent à être vues.  smiley


                                                            • Soi Même 27 avril 2012 14:45

                                                              Bonjour Olivier, ôte moi un doute, en parlent de Jeanne D’arc, quel procès que tu veux faire !
                                                               Celui de son histoire, où celui de sa récupération religieuse où politique ?
                                                              Récupérer Jeanne d’Arc, « un réflexe quasi pavlovien »
                                                              Car en réalité, il s’agit bien de cela, en discréditant Jeanne D’arc, en réalité c’est bien faire coup double, d’une part les politiciens qui s’accapare les mythes pour leurs cuisines partisanes.et d’autre par faire un croques en jambe au bon vieux fond catholique Français.

                                                              Coup doubles, quel plaisir d’avoir un motif ( une pensé) et un mobile ( un acte) pour dénoncé une légende.

                                                              Bravo, je reconnais en toi un maitre de cette nouvelle école qui consiste à réécrire l’Histoire, et elle souvent attaché à l’extrême droite avec leurs thèses puantes, mais elle est aussi lier à d’autre courant qui consiste à faire passé son idéologie partisane, et les moyens employés sont parfois aussi crapuleux que ses adversaires, on à du mal à le reconnaître, car l’on pense avoir raison et une excuse en béton , c’est pour la bonne cause.

                                                              A la bonne cause, combien de crimes l’on connaît, et qui sont absouts ?

                                                              Il est fâcheux à notre époque, qu’une histoire, une légende, un mythe résiste à notre perspicace intelligence. La charge de la preuve, à oui la charge de la preuve, encore faut il discerné ce qui est une preuve et une fausse preuve, et la preuve ne révèle pas toute l’histoire, car il y a bien des faits et des décisions sans preuves, qui sont confirmés par les faits.

                                                              Pourquoi s’entreprendre à Jeanne d’arc, donc l’histoire montre bien par son impulsion va séparé deux États qui était lié en eux depuis Guillaume le Conquérant.

                                                              Car ce que tes historiens de pacotille oublie de dire, l’importance de son action à ce moment décisif de la séparation de ses deux États.

                                                              Car il faut remarqué une chose, son action intervient vers la fin de la guerre de cent ans, qui finie en 1453.

                                                              Il y a un détail qui te semble t’échapper, -< les Anglais taillent en pièce la fine fleur de la noblesse de France à Azincourt, le 25 octobre 1415 La chevalerie française paie une nouvelle fois ses insuffisances tactiques et la faiblesse de son commandement > et son corollaire < la Guerre des Deux-Roses 1455 - 1487.- Les lourdes pertes parmi la noblesse, additionnées aux effets de la peste noire, entraînèrent une période de bouleversement social intense dans l’Angleterre féodale ; le pouvoir des nobles s’effondra, tandis que se renforçaient les classes marchandes et que naissait une monarchie forte et centralisée avec les Tudor. C’était la fin de la période médiévale en Angleterre et le début de la Renaissance.>

                                                              Et Oui que constatons à la fin de la Guerre de Cent Ans ! -< La Renaissance apparaît en France avec un retard important par rapport à l’Italie. La raison principale est la poursuite de la guerre de Cent Ans jusqu’en 1453, et même 1477 (bataille de Nancy), alors que le processus de renaissance artistique est amorcé dès le XVe siècle au moins en Italie et dans de nombreuses régions d’Europe (Flandres, Rhénanie, Alsace, Portugal…).>

                                                              Donc si l’on voit l’histoire de Jeanne d’arc avec un regard plus vaste que cette querelle d’historien de théâtre car Guillemin est bien un historien de théâtre, il ne va au delà de la cheville de Michelet. Car à la différence de Michelet c’est avant tous un idéologue.

                                                              Et bien constatons nous en réalité, avec l’intervention de Jeanne D’arc la fin d’une époque et le début de notre époque.

                                                              Le concept de Renaissance est difficile à définir.

                                                              < Selon Jean Delumeau, spécialiste de la Renaissance, le mot Renaissance nous est venu d’Italie et des arts dès la fin du XIVe siècle (les Italiens disent aujourd’hui Rinascimento).

                                                              Le terme de « Renaissance » a été utilisé pour la première fois par Jules Michelet en 1855 dans son volume consacré au XVIe siècle La Renaissance. Puis ce terme a été repris en 1860 par l’historien de l’art suisse Jacob Burckhardt (1818-1897) dans son livre Culture de la Renaissance en Italie.

                                                              Selon certains auteurs, cette période peut être plus ou moins longue :

                                                              Ainsi, selon les auteurs, la Renaissance commence :

                                                              • avec Pétrarque (1303-1374)
                                                              • en 1415, avec la première implantation portugaise en Afrique du Nord
                                                              • dans les années 1450 avec l’invention de l’imprimerie par Gutenberg
                                                              • en 1453 : chute de Constantinople (date retenue d’un point de vue académique français pour marquer la fin du Moyen Âge et le début de la Renaissance)
                                                              • en 1492 : prise de Grenade qui marque la fin de la Reconquista Espagnole (2 janvier 1492) alors que Ferdinand II d’Aragon et Isabelle de Castille éliminent le dernier royaume musulman de la péninsule espagnole, puis découverte de l’Amérique par Christophe Colomb

                                                              et finit :

                                                              Voila pourquoi il n’est pas anodin, cette commémoration de Jeanne D’arc, il est évident que si l’on lui prêtre des intentions politiques, il vaut mieux dans se casse tenir à l’écart.

                                                              A encore une petite remarque à propos du doute sur le terme pucelle. il y a tous un chapitre sur le sujet.

                                                              <

                                                              L’enjeu de sa virginité

                                                              Si « pucelle » signifiait à l’époque simplement « fille » et pas particulièrement « vierge34 », Jeanne mettait aussi en avant sa virginité pour prouver, selon les mœurs de son temps, qu’elle était envoyée de Dieu et non une sorcière et affirmer clairement sa pureté, aussi bien physiquement que dans ses intentions religieuses et politiques. Dès lors vérifier sa virginité devient un enjeu important, étant donné l’importance politique des projets de Jeanne : restaurer la légitimité de Charles, et l’amener au sacre.

                                                              Par deux fois, la virginité de Jeanne fut constatée par des matrones, à Poitiers en mars 1429, mais aussi à Rouen, le 13 janvier 1431. Pierre Cauchon (celui-là même qui la fit brûler) avait ordonné ce deuxième examen pour trouver un chef d’accusation contre elle, en vain.

                                                              Il est en revanche difficile de savoir ce qui s’est passé entre le jugement et le constat de « relapse », période où Jeanne a été durement maltraitée par ses geôliers, défigurée. Selon Martin Ladvenu, un lord anglais aurait essayé de la forcer dans sa prison, en vain.>

                                                              A part les mauvaises langes qui doutes, il y a pas d équivoque sur le sujet.

                                                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_d%27Arc

                                                              https://fr.wikisource.org/wiki/Lettres_d%27anoblissement_accord%C3%A9es_%C3%A0_Jehanne_la_Pucelle_et_%C3%A0_sa_famille

                                                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Cent_Ans

                                                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Renaissance_%28p%C3%A9riode_historique%29

                                                              http://encyclo.voila.fr/wiki/Renaissance_fran%C3%A7aise

                                                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_d%27Arc_:_naissance_d%27un_mythe

                                                              http://www.francetv.fr/info/recuperer-jeanne-d-arc-un-reflexe-quasi-pavlovien_47107.html

                                                              http://leplus.nouvelobs.com/contribution/228850-pourquoi-les-politiques-se-disputent-le-mythe-de-jeanne-d-arc-depuis-des-siecles.html

                                                              En guise de conclusion.

                                                              < Célébrée par le Front National


                                                              Elle n’était finalement qu’un personnage parmi d’autres, mais sa mémoire a survécu. On l’a vu, la figure de Jeanne d’Arc a longtemps été disputée entre les partisans de la République et ses ennemis, et surtout entre les cléricaux et les laïques.

                                                               

                                                              Sur le plan politique, elle est à présent essentiellement célébrée par le Front national, et il est évident que l’allocution du président de la République sera une étape supplémentaire de sa vision anti-laïque de l’Histoire de France. Pour Benoît XVI, "elle est un bel exemple de sainteté pour les laïcs engagés dans la vie politique, en particulier dans les situations les plus difficiles". Nul doute que Nicolas Sarkozy aura cette phrase en tête, à quelques mois du premier tour de l’élection présidentielle.


                                                              Néanmoins, les femmes et les hommes de gauche, ayant une conception exigeante et généreuse de la République, doivent garder en mémoire la complexité de notre histoire. Elle représente un enjeu politique actuel. La France, la République, c’est nous !

                                                               

                                                              Le 14 juillet 1935, lors d’un grand meeting de ce qui allait devenir le Front populaire, en réaction à une tentative de coup de force de l’extrême droite, le prix Nobel Jean Perrin déclarait :

                                                               

                                                              "Ils nous ont pris Jeanne d’Arc, cette fille du peuple, abandonnée par le roi que l’élan populaire venait de rendre victorieux et brûlée par les prêtres qui depuis l’ont canonisée. Ils vont essayer de vous prendre le drapeau de 1789 (…) Ils vont enfin essayer de vous prendre cette héroïque marseillaise."


                                                              Cette mise en garde me semble encore d’actualité.>


                                                              http://leplus.nouvelobs.com/contribution/228850-pourquoi-les-politiques-se-disputent-le-mythe-de-jeanne-d-arc-depuis-des-siecles.html



                                                              • Vipère Vipère 27 avril 2012 21:11

                                                                B’soir Olivier

                                                                Jeanne, elle n’est pucelle que j’croyais smiley


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2012 21:49

                                                                  chère vipère,

                                                                  hélas, ils ont été nombreux à suggérer ce jeu de mots
                                                                  mais qu’importe !
                                                                  toujours un plaisir de vous écouter.
                                                                   smiley


                                                                • Vipère Vipère 27 avril 2012 21:34

                                                                  On m’aurait censurée ? il n’y a en a que pour la pucelle !

                                                                  Je la refais !!!

                                                                  Jeanne, elle n’est pucelle qu’on croyait«  !

                                                                  Et les poètes le disent : 

                                                                   »Jeanne" de Laurent Voulzy, celle de Brassens, elles compteraient pour des prunes ?


                                                                   
                                                                  La chanson !!!


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2012 21:52

                                                                    Chère Vipère

                                                                    mais si, elle est passée
                                                                    Brassens, bien sur, évoqué aussi
                                                                    mais c’est sympa de nous proposer la récente Jeanne de Voulzy, amoureux manifeste du moyen age, malgré son apparente jeunesse.
                                                                     smiley

                                                                  • Soi Même 28 avril 2012 14:31

                                                                    Bonjour olivier, je voudrais apporté un rectificatif à propos de Guillemin, étant donné que je l’ai zappée du fait qu’il était proche de Jean Paul Sarthe,non je ne partage pas sa duplicité face à certaine réalité socialiste ! j’ai mis Guillemin dans le même panier idéologique.
                                                                    En prennent mon courage à deux mains je me suis décidé à écouté ses propos sur Jeanne, et il est vrais ce qui est dit confirme bien ce que je pense d’elle et que je suis aussi d’accord avec son point de vue de son utilisation éhonté nationaliste.

                                                                    La seule chose, qui diffère par rapport aux septiques de tous poils, c’est que la perspective du monde spirituel ne peut pas être exclus de cette affaires.

                                                                    Ce qui fait, que j’ai un point de vue plus large, que ces explications tortueuses qui se résume à un subterfuge, où une manigance.

                                                                    Si je suis septique, il est plus motivé, comment d’un coté, la recherche rationalisme échoue devant certains fait évidents de sa vie et comment l’Église Catholique Romaine, à prêtre sa voie à cette mascarade, ce réhabilite en la déclarent Sainte.

                                                                    Ce que je peu retenir dans cette affaire, peut son resté véritablement humain dans cette affaire !

                                                                    D’ailleurs c’est une constance dans les grandes affaires qui on eu un retentissement autan religieux que civile.

                                                                    Il y a qu’à voir comment l’opprobre à été jetée sur le Manichéisme, les Cathare, les Templiers, les Vaudois, et d’autres mouvement, pour comprendre, que ce Monde est plus régit par les passions humaines que par le bon sens.

                                                                    Quand à mon état d’esprit conformiste, est juste une civilité pour masqué mon anticonformisme.
                                                                    J’ai compris de puis longent, que les gens n’aime pas êtres dérangé dans leurs certitudes, et il en faut malheureusement en tenir compte, si l’on respecté ce que veux dire respecté la liberté !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès