• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Jour de l’An chinois

Jour de l’An chinois

Ce jour s’intitule le Nouvel An ou début de la « fête du Printemps », il se nomme aussi le « passage de l’année du calendrier chinois » : il symbolise le renouveau et les couleurs rouge et or sont mises en beauté dans toutes les maisons. Ce départ des célébrations chinoises se termine par la « fête des lanternes » et dure quinze jours.


Cette datation spécifique à la Chine s’appuie sur le calendrier luni-solaire à cause de l’astre du jour ou Soleil et des phases « régulières » de la planète de la nuit, c’est-à-dire la Lune. Dans ce type de calcul, afin que cela corresponde aux deux astres et aux saisons, on ajoute tous les trois ans environ un treizième mois (ou année embolismique) ; tous les dix-neuf ans, il y a un cycle dit métonique car retranscrivant les mêmes lunaisons. Dans l’Antiquité, d’autres peuples l’utilisaient tels la Grèce, la Macédoine, Rome... Ce nouvel avènement est suivi grâce aux congés observés dans tous les pays à tendance chinoise (Taïwan, Corée du sud, Hong-Kong, Indonésie, Brunéi, Singapour...). Cela provoque un bel élan de foule dans les gares et aéroports du monde entier car on pratique ces traditions en famille généralement ; la diaspora chinoise ou éparpillement ethnique dispersé accomplit une sorte de trêve en ces quelques jours pour rester dans les rituels et coutumes ancestrales. Cette date est bien observée également par les Japonais, les Tibétains, les Népalais, les Miao (peuple nomade montagnard entre Chine, Vietnam et Laos) ou les Mongols.


Traditionnellement parlant, les familles patriarcales (c’est-à-dire celle du mari) effectuent les différents préparatifs des festivités. Ce début de rites diffère seulement dans certains détails entre provinces ou pays ; globalement, on doit respecter les normes des « augures » ou bons auspices, voeux ou ligne de vie à espérer meilleure : chaque aliment ou objet symbolisant cet état d’esprit. Les proverbes chinois sont de la fête et participent allègrement aux fonds des festivités. En cette période, plusieurs choses sont possibles : jouer au majhong (à quatre joueurs) pendant la nuit de veille observée pour garder une belle longévité, avoir un « réveillon » ou repas aux titres évocateurs de chance ou succès, de santé ou de prospérité, d’amour ou de travail ; des enveloppes rouges emplies d’étrennes pour chacun des participants du dîner (l’intérieur est important car il offre un « rapport social », indiquant par sa teneur le rang que le donneur occupe ; celui qui prend doit remercier l’obole en donnant des voeux de bonheur), des jeux de société réunissant toute la famille comme le go forment des activités tout à fait réjouissantes sans parler des pétards dans les rues (symbole de la fuite des mauvais esprits) ou les effigies de Nian (dragon venant une fois l’an pour apeurer la population) promenées par les rues en papier mâché et enrubannées aux couleurs argent, vert, bleu ou blanc auxquelles on rajoute les rouge et or essentiels.


La préparation de cette coutume commence au préalable par le « petit nouvel an » : cela consiste à épingler dans la cuisine une figuration du génie du foyer puis de lui coller à la place de la bouche une sucrerie pour l’empêcher de parler en mal à l’empereur de jade, gardien des années passées et des péchés perpétrés. On le brûle ainsi tout le mal s’envole en fumée... plusieurs jours plus tard, une nouvelle figure réapparaît pour regarder de nouveau les écarts faits. En un logement propre et apprêté en vue des réjouissances pleines de coloris plutôt vifs, autour de la porte d’entrée on trouve collé ou agrafé une banderole où s’inscrivent des vers de bonheur et de chance calligraphiés. Pour le grignotage familial, on dispose dans des corbeilles, vases ou récipients divers, des graines de pastèque, de fruits secs ou frais, des bonbons ou friandises... ainsi que des habits neufs en vue de refaire sa garde-robe, notamment pour les enfants ! C’est l’occasion également de la sortie de nouveaux objets tels que timbres, lingots d’or et d’argent, carte téléphonique en or, figurines de l’animal en question en divers matériaux pouvant aller de la simple farine (beignets ou gâteaux), au bois plus ou moins précieux, au métal (fer, bronze, cuivre...), bibelots de jade ou autres pierres précieuses et semi-précieuses montées en bijoux.


Lors du repas familial, point central des festivités de ce nouvel an, il ne peut se commencer que quand tous les membres sont réunis : du poisson (abondance), des raviolis (richesse), le « gâteau de l’An » (croissance) et bien d’autres mets délicieux aux noms évocateurs emplis de poésie. Le second jour, les femmes mariées rendent visite à leur famille avec le mari et les enfants afin de renouer les liens au sein de la famille. Le troisième jour, on reste plus ou moins chez soi ; le cinquième, on allume des pétards ou on fait du bruit pour effrayer les esprits mauvais ; au septième, on change d’âge (en disant le nouvel âge) entre danses de lions et parades ou défilés ; au neuvième, on se rend au temple ou on prie chez soi tard le soir et la quinzième, l’inauguration de la fête des lanternes : on se promène dès la nuit tombée en famille avec une lanterne allumée, parcourant les rues, mangeant des boulettes de riz sucrées, disant des devinettes ou faisant des concours divers.


On peut dire qu’il n’existe pas de religion à proprement parlé : on nomme les trois écoles (la voie, le bouddha et les lettres) ou courants d’idées plus ou moins philosophiques (taoïsme, bouddhisme et confucianisme). Les dieux ou entités sacrées sont des hommes remarquables devenus dieux à force de sagesse, d’ascétisme, de courage ou d’honnêteté. Cette année sera commémorée le 7 février en raison des impératifs du calendrier chinois : nous entrerons donc dans l’année du Rat de terre. Chaque animal du Zodiaque représente une année éternelle qui revient tous les 12 années, ce cycle reste immuable. En premier, vient la souris ou rat, puis le buffle ou bœuf (qui s’est fait prendre la place par la ruse, suivant la légende), le tigre (joyeux), le lièvre, lapin ou chat (prudent), le dragon ou lézard (orgueilleux), le serpent (sensé), le cheval (succès assuré), le mouton, bouc, bélier ou chèvre (émotif), le singe (malin), le coq ou phoénix (vaniteux), le chien (fidèle) et finalement le cochon, sanglier, ours ou porc (tatillon). Ces signes s’appuient sur les cinq éléments fondamentaux de la nature : le feu est associé au rouge, le bois au vert, le métal ou or au blanc, l’eau au bleu ou au noir et la terre au marron, ocre ou jaune.

BONNE ANNEE DU RAT À TOUS !!!


Afin de connaître votre signe chinois voici un tableau annuel :

Zodiaque chinois de 1900 à 2020 [modifier] (source wikipédia)


Début

Fin

Début

Fin

Elément

Signe

1900 jan. 31

1901 fév. 18

1960 jan. 28

1961 fév. 14

Or

rat

1901 fév. 19

1902 fév. 07

1961 fév. 15

1962 fév. 04

Or

bœuf

1902 fév. 08

1903 jan. 28

1962 fév. 05

1963 jan. 24

Eau

tigre

1903 jan. 29

1904 fév. 15

1963 jan. 25

1964 fév. 12

Eau

lapin

1904 fév. 16

1905 fév. 03

1964 fév. 13

1965 fév. 01

Bois

dragon

1905 fév. 04

1906 jan. 24

1965 fév. 02

1966 jan. 20

Bois

serpent

1906 jan. 25

1907 fév. 12

1966 jan. 21

1967 fév. 08

Feu

cheval

1907 fév. 13

1908 fév. 01

1967 fév. 09

1968 jan. 29

Feu

chèvre

1908 fév. 02

1909 jan. 21

1968 jan. 30

1969 fév. 16

Terre

singe

1909 jan. 22

1910 fév. 09

1969 fév. 17

1970 fév. 05

Terre

coq

1910 fév. 10

1911 jan. 29

1970 fév. 06

1971 jan. 26

Or

chien

1911 jan. 30

1912 fév. 17

1971 jan. 27

1972 fév. 14

Or

porc

1912 fév. 18

1913 fév. 05

1972 fév. 15

1973 fév. 02

Eau

rat

1913 fév. 06

1914 jan. 25

1973 fév. 03

1974 jan. 22

Eau

bœuf

1914 jan. 26

1915 fév. 13

1974 jan. 23

1975 fév. 10

Bois

tigre

1915 fév. 14

1916 fév. 02

1975 fév. 11

1976 jan. 30

Bois

lapin

1916 fév. 03

1917 jan. 22

1976 jan. 31

1977 fév. 17

Feu

dragon

1917 jan. 23

1918 fév. 10

1977 fév. 18

1978 fév. 06

Feu

serpent

1918 fév. 11

1919 jan. 31

1978 fév. 07

1979 jan. 27

Terre

cheval

1919 fév. 01

1920 fév. 19

1979 jan. 28

1980 fév. 15

Terre

chèvre

1920 fév. 20

1921 fév. 07

1980 fév. 16

1981 fév. 04

Or

singe

1921 fév. 08

1922 jan. 27

1981 fév. 05

1982 jan. 24

Or

coq

1922 jan. 28

1923 fév. 15

1982 jan. 25

1983 fév. 12

Eau

chien

1923 fév. 16

1924 fév. 04

1983 fév. 13

1984 fév. 01

Eau

porc

1924 fév. 05

1925 jan. 24

1984 fév. 02

1985 fév. 19

Bois

rat

1925 jan. 25

1926 fév. 12

1985 fév. 20

1986 fév. 08

Bois

bœuf

1926 fév. 13

1927 fév. 01

1986 fév. 09

1987 jan. 28

Feu

tigre

1927 fév. 02

1928 jan. 22

1987 jan. 29

1988 fév. 16

Feu

lapin

1928 jan. 23

1929 fév. 09

1988 fév. 17

1989 fév. 05

Terre

dragon

1929 fév. 10

1930 jan. 29

1989 fév. 06

1990 jan. 26

Terre

serpent

1930 jan. 30

1931 fév. 16

1990 jan. 27

1991 fév. 14

Or

cheval

1931 fév. 17

1932 fév. 05

1991 fév. 15

1992 fév. 03

Or

chèvre

1932 fév. 06

1933 jan. 25

1992 fév. 04

1993 jan. 22

Eau

singe

1933 jan. 26

1934 fév. 13

1993 jan. 23

1994 fév. 09

Eau

coq

1934 fév. 14

1935 fév. 03

1994 fév. 10

1995 jan. 30

Bois

chien

1935 fév. 04

1936 jan. 23

1995 jan. 31

1996 fév. 18

Bois

porc

1936 jan. 24

1937 fév. 10

1996 fév. 19

1997 fév. 06

Feu

rat

1937 fév. 11

1938 jan. 30

1997 fév. 07

1998 jan. 27

Feu

bœuf

1938 jan. 31

1939 fév. 18

1998 jan. 28

1999 fév. 15

Terre

tigre

1939 fév. 19

1940 fév. 07

1999 fév. 16

2000 fév. 04

Terre

lapin

1940 fév. 08

1941 jan. 26

2000 fév. 05

2001 jan. 23

Or

dragon

1941 jan. 27

1942 fév. 14

2001 jan. 24

2002 fév. 11

Or

serpent

1942 fév. 15

1943 fév. 04

2002 fév. 12

2003 jan. 31

Eau

cheval

1943 fév. 05

1944 jan. 24

2003 fév. 01

2004 jan. 21

Eau

chèvre

1944 jan. 25

1945 fév. 12

2004 jan. 22

2005 fév. 8

Bois

singe

1945 fév. 13

1946 fév. 01

2005 fév. 9

2006 jan. 28

Bois

coq

1946 fév. 02

1947 jan. 21

2006 jan. 29

2007 fév. 17

Feu

chien

1947 jan. 22

1948 fév. 09

2007 fév. 18

2008 fév. 6

Feu

porc

1948 fév. 10

1949 jan. 28

2008 fév. 7

2009 jan. 25

Terre

rat

1949 jan. 29

1950 fév. 16

2009 jan. 26

2010 fév. 23

Terre

bœuf

1950 fév. 17

1951 fév. 05

2010 fév. 24

2011 fév. 2

Or

tigre

1951 fév. 06

1952 jan. 26

2011 fév. 3

2012 jan. 22

Or

lapin

1952 jan. 27

1953 fév. 13

2012 jan. 23

2013 fév. 9

Eau

dragon

1953 fév. 14

1954 fév. 02

2013 fév. 10

2014 jan. 30

Eau

serpent

1954 fév. 03

1955 jan. 23

2014 jan. 31

2015 fév. 18

Bois

cheval

1955 jan. 24

1956 fév. 11

2015 fév. 19

2016 fév. 7

Bois

chèvre

1956 fév. 12

1957 jan. 30

2016 fév. 8

2017 jan. 27

Feu

singe

1957 jan. 31

1958 fév. 17

2017 jan. 28

2018 Fév 15

Feu

coq

1958 fév. 18

1959 fév. 07

2018 fév. 16

2019 fév. 4

Terre

chien

1959 fév. 08

1960 jan. 27

2019 fév. 5

2020 jan. 24

Terre

porc


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • samedi 3 janvier 2008 15:36

    Passionnant. Et tous les ans, on y a droit. Avec les sempiternelles couronnes de fleurs et laurier, les recettes de nem et autres confections de dragons en papier. Sinon dimanche c’est l’Epiphanie et sa galette, mais ça le fait moins j’imagine, trop « traditionnel » ?


    • Lil_Pims 4 janvier 2008 21:21

      oula vive l’ouverture d’esprit Si vous n’aimez pas en apprendre sur les coutumes d’ailleurs personne ne vous force a lire des articles ou le titre precise parfaitement le sujet. Et pour ce qui est du « passionnant tous les ans on y a droit » bah on pourrait en dire de meme de Noel et de son matraquage publicitaire impossible a eviter a moins de vivre dans un monastere de montagne !


    • aylcée (---.---.156.15) 3 janvier 2008 16:29

      Cher samedi, lisez un passage de mon article sur les fêtes de fin d’année et vous y retrouverez l’Epiphanie ! J’aime particulièrement toutes ces belles traditions et coutumes si différentes entre régions françaises.Il faut néanmoins ouvrir les frontières aux autres coutumes pour toutes les populations qui ont fait choix de rester en notre pays. Je suis conteuse avant toute chose... cordialement, Aylcée.


      • samedi 3 janvier 2008 20:49

        mon cher vous ne m’apprenez rien, mes neveux sont eurasiens, mais moi le métissage je le pratique, mes enfants sont café au lait, bien le bonjour


      • Internaute (---.---.139.86) 4 janvier 2008 09:07

        Vous pratiquez le métissage et en êtes fier, c’est bien dans l’air du temps mais cela vous apporte quoi au juste ? Je ne vois aucun avantage à faire disparaître les races.


      • Lil_Pims 4 janvier 2008 21:24

        on part d’un sujet bateau situe dans la categorie culture pour en arriver a ca... n’importe quoi ! Et honnetement, qui peut encore parler de « races » humaines en 2008 ?


      • adeline 3 janvier 2008 19:09

        Bonsoir Madame je vote plus que plus à votre article mais ya un probléme de vote sur les articles moi je trouve cela interessant merci à vous.


        • adeline 3 janvier 2008 19:11

          Excuses à l’auteur (merci pour votre article) A L’équipe AgoraVox (bonne année)il y a un gros problème sur le vote des articles j’ai partout la réponse « vous avez déja voté » et vu le nombre de votes sur les articles il y a surement un petit soucis, merci à vous.


          • tséparis (---.---.237.226) 3 janvier 2008 23:43

            je confirme : on ne peut voter pour l’article lui-même, seulement pour les commentaires qu’est-ce-que c’est ? quoixe ? :-0


            • Nouvel An Chinois (---.---.37.38) 4 janvier 2008 21:06

              Très bon article ! Est-il réutilisable (cf site chine-informations.com) ? Aylcée, pouvez-vous m’écrire ?


              • aylcée 5 janvier 2008 16:10

                cher Nouvel An Chinois, je viens de vous adresser un petit mot sur votre site. Je remercie en même temps toutes et tous pour vos commentaires positifs et je crois que c’est cela le plus important. Cordialement, Aylcée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires