• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Journalistes » de Pierre Notte au Théâtre Tristan Bernard

« Journalistes » de Pierre Notte au Théâtre Tristan Bernard

Journalistes est un titre de pièce qui pourrait inciter au malentendu ciblant une étude contradictoire sur la presse alors que Pierre Notte n’utilise le métier de critique dramatique qu’en tant que sésame culturel donnant accès à divers privilèges dont il résulte un ersatz de pouvoir à l’image de celui convoité par toute une société en mal de reconnaissance.

En enchaînant des saynètes là où d’autres enfileraient volontiers des perles de pacotille, l’auteur qui a exercé durant une période conséquente l’activité d’apprécier, d’analyser et de jauger la création théâtrale condense en quelques pochades bien vues des situations caricaturales où certains de ses confrères se comporteraient en « petits barbares mondains ».

La mise en scène de Jean-Claude Cotillard s’emploie à y ridiculiser les travers humains de jalousie, de mesquinerie, de fourberie, d’arrivisme etc., en caricaturant le trait impressionniste pour composer un rythme à la Marx Brothers où la pensée rationnelle s’efface au profit du rire épidermique.

Il ne s’agit pas tant de juger une profession que de la rendre exemplaire d’un microcosme où les initiés seraient les rois en puissance d’une volonté d’imposer au monde un ordre des valeurs tout en pressentant la futilité du projet.

Cette velléité de se façonner des ambitions mégalomaniaques correspondrait à une peinture des moeurs que la vie sociale est encline à sécréter dès que s’enchaînent les rivalités professionnelles confrontées au sein de mondanités redondantes.

L’objectif de chacun étant de tirer son épingle d’un jeu pipé par l’égocentrisme collectif, il est donc pertinent dans cette perspective métaphorique d’en brocarder les tenants et les aboutissants en sachant rejoindre le parti d’en rire toujours davantage.

A ce niveau d’interprétation du phénomène sociétal, il faut dire que Zazie Delem est la chef de file du délire partagé en toute connaissance de cause avec ses complices et néanmoins partenaires Sophie Artur, Romain Apelbaum, Marc Duret et Hervé-Claude Ilin. Champagne et petits fours donc pour tout le monde !...

Photo © Claire Besse

JOURNALISTES - ** Theothea.com - de Pierre Notte - Mise en scène : Jean-Claude Cotillard - avec Sophie Artur, Zazie Delem, Romain Apelbaum, Marc Duret, Hervé-Claude Ilin - Théâtre Tristan Bernard -


Moyenne des avis sur cet article :  2.65/5   (17 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires