• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « L’Appel de Londres » par Les Lellouche Boys à leur Égérie

« L’Appel de Londres » par Les Lellouche Boys à leur Égérie

A la différence du « Jeu de la vérité » 1 & 2 et du troisième qu’était, de fait, « Boire, fumer et conduire vite », cet « appel de Londres », tout Gaullien qu’il soit dans sa connotation, est lui aussi un jeu de rôles, à ceci près que Charles, l’avocat, François, l’écrivain & Jean-Christophe, le trader sont censés ne pas se connaître alors que les trois précédentes pièces de Philippe Lellouche faisaient d’emblée référence à des amis de longue date.

JPEG - 79.1 ko
L’APPEL DE LONDRES
visuel affiche

Quant à Marianne, l’icône emblématique de La France, celle-ci est aussi, dans ce restaurant londonien appelé « La Marseillaise », l’ambassadrice de sa culture distanciée tout en devenant l’égérie de cette bande de potes recomposée à la nostalgie du pays.

Ainsi, telle une princesse en exil, Marianne tient ce restaurant que son ami Charles l’a aidée à installer administrativement.

Tous les quatre ont quitté délibérément l’hexagone pour tenter de retrouver un peu de liberté d’action que chacun, à sa façon, pensait avoir perdu sur le sol natal.

Cette rencontre fortuite, un soir de 14 juillet, en expatriés quelque peu désemparés, va ouvrir les esprits à une confrontation de clichés à la mesure des idéologies régnantes et donc forcément contradictoires.

Des idées générales aux fantasmes personnels, il n’y aura qu’un pas que ceux-ci franchiront allègrement, à l’issue du repas improvisé, leur permettant de retrouver leurs marques scellées à jamais dans un remake du « Jeu de la vérité », devrait-il s’appeler présentement « speed dating » ou autres prises de tête ludiques avec ses contemporains.

On l’aura compris, ce quatrième opus est surtout un agréable prétexte à réunir de nouveau ces quatre comédiens (Lellouche, Vadim, Brécourt & Demouy) qui, depuis 2005, ont trouvé cette tonalité de complicité, perdurant au gré du temps, tout en s’interrogeant sur l’âme des poètes toujours menacée de partir à la dérive.

Alors oui, c’est sûr : Philippe, Christian, Didier & Vanessa, ils se sont tant aimés sur les planches ! Et le public idem !…

visuel affiche

L'APPEL DE LONDRES - ***. Theothea.com - de Philippe Lellouche - mise en scène Marion Sarraut - avec Vanessa Demouy, Philippe Lellouche, Christian Vadim & David Brécourt - Théâtre du Gymnase

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • orage mécanique orage mécanique 17 mars 2014 10:34

    c’est rigolo, j’ai cru voir que l’article était rangé dans la partie culture du site !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires