• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’art d’écrire une lettre

L’art d’écrire une lettre

Rien ne remplace une lettre, le cœur, plus que la pensée, dicte les mots et ne saurait par conséquent être copié sur un modèle.

Rien ne semble plus difficile à certaines gens que de composer une lettre, quelque simple qu’en puisse être le sujet ; il leur paraît qu’ils doivent, lorsque leur pensée s’exprime par lettre, employer une forme compliquée, difficile et qui naturellement, les effraie.

Règle générale, on ne doit écrire que pour exprimer une pensée. La difficulté, c’est d’en trouver une...

Mais est -il donc si difficile de raconter ses faits et gestes, ses aventures et ses mésaventures, ses impressions et les mouvements de sa sensibilité ? Alors se présente la difficulté d’écrire. La formule d’une lettre est : il faut écrire comme on parle, pourvu qu’on parle bien et cela sans s’écouter parler.

Le moyen de bien écrire ? Connaître la grammaire et, lire les auteurs choisis.

Les lettres sont destinées à porter notre pensée, l’expression de notre volonté ou de nos sentiments, à ceux dont nous sommes éloignés : elles ne nous permettent pas de nous reprendre facilement comme dans la conversation : elle exige une première qualité, la clarté.

Les phrases devront s’enchaîner dans l’ordre le plus logique le plus direct ; les mots seront choisis avec soin pour exprimer ce que nous voulons faire dire. La simplicité est la seconde qualité d’une bonne lettre ; si un bon mot, une plaisanterie, un tour de phrase un peu cherchés passent agréablement dans la conversation, il n’en est pas de même dans la rédaction : ce qu’on lit seulement possède le charme que le lecteur est en train de trouver, car l’auteur n’est pas là pour ajouter le ton et le geste ; l’impression produite par les mêmes mots est souvent différente suivant que ceux-ci sont entendus ou lus.

Une lettre, ce n’est pas simplement l’expression d’idées sèches et froides.

Le cœur, plus que la pensée , dicte les mots : « il y aura demain un an que je ne vous ai vue, que je ne vous ai embrassée, que je ne vous ai entendue parler... » : Mme de Sévigné à sa fille. Ou comme : « Je suis malheureux, Monsieur, pour ne pouvoir vous marquer toute ma sensibilité autrement que par des vœux stériles ; mais les cœurs faits comme le vôtre sont plus aisés à contempler que le vulgaire, et l’amitié dont ils font le plus de cas n’est pas toujours la plus utile... » J.J.Rousseau à un ami à l’occasion du jour de l’an.... Ou Voltaire exprimant sa pensée : « je suis très fâché, Monsieur, que vous ayez connu comme moi le prix de la santé par les maladies. » En voici d’autres bien gaies :

« Mes compliments sur papier gris »(Musset) ; « Mes compliments au sirop de gomme » (Musset) ; « Mon cher gros chat, je baise mille fois vos pattes de velours » ; « Je me tais et je vous embrasse » (Voltaire).


Moyenne des avis sur cet article :  2.38/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Rosemarie Fanfan1204 3 mars 2008 13:31

    Selmi, quand je relis la bassesse de vos commentaires sur mon billet des "vieux"..... Cela n’est en accord ni avec ce billet apologie de la lettre, ni avec votre passé d’enseignant de la langue française. Y aurait-il 2 faces en vous ? 

     


    • Selmi Selmi 4 mars 2008 11:35

      @fanfan

      A toi, une citation de Musset te résume amplement

      "Blessures de coeur, votre trace est amère !

      Promptes à vous ouvrir ; lentes à vous fermer.

      Merci pour tes commentaires.


    • Leekid 3 mars 2008 14:46

      J’ai vraiment du mal à comprendre où veut en venir cet article. Vous devriez commencer par appliquer les conseils que vous donnez, car je trouve votre prose plutôt pataude, et la ponctuation douteuse. De plus, je ne vois pas trop la pertinence de nous donner des exemples de grands auteurs des 17/18/19èmes siècles. Ces phrases, détachées à la serpe de leur contexte, n’illustrent en rien ce à quoi pourrait ressembler une "bonne lettre". Dans tous les cas, n’est pas grand auteur qui veut, même avec une bonne grammaire. Finalement cet article est un gros gloubiboulga d’évidences qui n’apprendra jamais à qui que ce soit comment écrire une lettre. En gros, vous nous dites que pour faire une belle lettre, il faut savoir bien écrire, comme Mme de Sévigné, Voltaire ou Rousseau. Ou, si l’on transposait dans le domaine de la musique  : "pour jouer du piano en virtuose, il suffit d’appuyer sur les bonnes touches au bon moment". On est bien avancés !


      • Selmi Selmi 4 mars 2008 00:21

        @leekid

        Je vous prie de bien lire l’article...

        Je n’ai jamais dit : que pour faire une belle lettre, il faut savoir bien écrire, comme Mme de Sévigné, Voltaire ou Rousseau. Nuance....


      • Selmi Selmi 3 mars 2008 23:51

        Monsieur Philipe

        _Fanfan est assez grande pour se défendre elle même.

        -Pour " l’ Art d’écrire une lettre" : avez-vous reçu une de moi pour me juger sévèrement ?

        Philipe vous ne me connaissez pas comme vous le dites.....

        merci pour votre commentaire.


      • Selmi Selmi 3 mars 2008 23:12

        @le furtif

        Je suis Administrateur retraité , je n’ai pas de petites copines comme

        tu le dis,mais des enfants bien à moi .Merci pour ton commentaire


      • Selmi Selmi 5 mars 2008 20:58

        adjoint administratif de 1ère classe catégorie C : non raté ,je réserve toujours en première classe,non

        fumeur : au prince des sots : un commentaire moqueur...


      • Leekid 3 mars 2008 19:41

        J’ai moi aussi eu un sérieux doute en voyant le cv de l’auteur, à fortiori lorsqu’après coup je suis allé voir les commentaires du monsieur à la suite de l’article de Fanfan1204. Propos édifiants à l’orthographe plus qu’approximative. En même temps, la lecture de cet article suffit à se rendre compte que ce monsieur est autant professeur de français que je le suis. Un titulaire (ne serait-ce que) d’une licence en lettres modernes ou classiques aborderait le sujet de l’épistolaire avec plus de méthode et de finesse. Comme je le dis dans mon post précédent, cet article c’est du grand n’importe quoi. 

         


        • Rosemarie Fanfan1204 3 mars 2008 19:52

          Cependant, Selmi change régulièrement d’avatar et cela modifie à chaque fois celui qui est accolé aux post sur mon billet.

          C’est donc bien le même ordinateur qui a écrit ce billet et m’a insulté sur mon billet.


        • haddock 3 mars 2008 22:05

          A mon petit avis , impossible que ce soit le Selmi qui écrit toujours en majuscules .

           

          Ou alors si c ’est lui , il a copié un texte quelque part . Le fait qu ’il ne réponde à aucun commentaire démontre son incapacité à écrire une ligne cohérente spontanée .

           

          La question serait de savoir ce qui le pousse à faire cela .


          • Rosemarie Fanfan1204 3 mars 2008 22:08

            Had, je te dis que quand selmi change de pic, celui accolé à mes billets change, il utlise le même pc, le même ip. C’est forcé,

             


          • Selmi Selmi 4 mars 2008 01:02

            @haddock

            le Selmi qui écrit toujours en majuscules ,peut écrire aussi

            en miniscules , le Selmi comme tu dis ,peut aussi écrire en anglais comme en arabe (mise à part la langue de Molière.)J’ ai déjà répondu à plusieurs commentaires.Si tu étais " unbon diplôme je t’ajouterais à mes bagages.....


          • Rosemarie Fanfan1204 3 mars 2008 22:13

            had, il avait mis un post sur les femmes de 50 ans qui font jours l’amour :

            > Les Françaises de plus de 50 ans sont belles, désirables et font l’amour !
            par Selmi
             
            @fanfan

            vous sincèrement vous êtes une vraie dame de la haute classe

            si c’est vous sur la photo bien sûr !

            élégante ,attirante, belle coiffure ,belle bague vous êtes bien de l’an 2008

            essayez une autre photo "assise "comme dans l’icone....

            (IP:xxx.x01.186.45) le 29 février 2008 à 16H54

             


            • haddock 3 mars 2008 22:28

              Je comprend rien à ce Selmi .


              • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 4 mars 2008 11:54

                Bien sûr, c’est un selmigondis !

                hihanhihanhihan


              • Selmi Selmi 4 mars 2008 21:18

                @hihanhihan......

                Avec ton hianhian ,tu verras ta marche bien retardée .

                 


              • Selmi Selmi 3 mars 2008 22:29

                Désolant ! Dans une rubrique "culture et loisirs", on trouve des commentaires où

                émergent des mots, tels que : "bassesse " "gloubiboulga" " imposteur " du grand n’importe quoi "

                devant un tsunami pareil, je ne fais que reprendre Voltaire : je me tais et je vous embrasse.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article

Art


Palmarès



Partenaires