• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > L’association Huile de Coude se présente...

L’association Huile de Coude se présente...

L’association Huile de Coude nous a présenté, en avril-mai derniers, sous le chapiteau des Noctambules de Nanterre, une première édition de festival ... Du tonnerre ! Peu après la fin du festival, les organisateurs se sont remis au travail pour un projet qui continue de se développer...

Première édition, avril-mai 2010.
   Destiné à devenir un tremplin professionnel dans le domaine de l’audiovisuel, ce festival, sur fond de concours de court-métrages, a programmé, en plus de la diffusion des courts de jeunes réalisateurs, des spectacles de rue, de cirque, de one man show (et one woman show !), de théâtre et des concerts...
   Le beau temps étant au rendez-vous presque à toutes les dates du festival (tous les vendredis soirs), l’ambiance plus que bucolique recherchée était bien présente. Avant même que tout commence, le vendredi soir, on pouvait aller se balader sous le chapiteau pour les expositions de photos, de story-boards ou regarder le collage qui prenait peu à peu forme sur le chapiteau.
   Ensuite, une petite réunion devant le chapiteau, sur l’herbe, avec un sandwich et/ou une crêpe pris à la buvette. Les oiseaux chantent, les gens sont détendus, et c’est le premier spectacle de rue s’offre à vous. Et là, tout s’enchaîne, sketchs de présentation de chaque numéro et court-métrage, tout en humour, spectacles et projections, hétérogénéité succulente permettant de se délecter de formes diverses, puis de discuter : "j’ai mieux aimé ça... oh, tu as vu quand... ! et celui où... par contre, celui-ci, pas pour moi" parce qu’il en faut pour tous !
   Et fin de soirée (ou début, parce que rien n’est fixé, tout se meut, selon l’ambiance, l’humeur et les remarques du public... première édition oblige !) : concert !
   Rien ne manque, et sans aucune prise de tête. Tout est fait avec zéro budget, alors bien évidemment, on pourrait certainement faire mieux, plus sophistiqué, mais le but est aussi de montrer qu’il est possible de faire de belles et grandes choses avec du carton-pâte. Et ça marche !
 
Seconde édition, avril 2011.
- Les objectifs
   Cette première édition servait à se mettre en bouche un aperçu du projet à développer. Et oui, même en ayant programmé 40 courts, 32 spectacles vivants et 8 concerts sur deux mois (huit dates), la diffusion artistique n’est pas le seul objectif de l’association Huile de Coude.
   La production. La difficulté pour les jeunes réalisateurs commence dès la production de leur oeuvre mûrie. Il faut trouver du matériel, une équipe de travail, des locaux pour tourner, des bancs de montage, j’en passe et des meilleures ! L’association se prépare donc à favoriser le travail des réalisateurs (mais aussi techniciens, comédiens...) dès la production.
   La formation. Les formations aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel ne sont pas toujours accessibles à tous. Une formation permettant également une production de court-métrages est en train d’être travaillée pour donner une égalité des chances aux jeunes.
   La rémunération. La mention "zéro budget" a impliqué un travail totalement bénévole de la part de tout le monde (artistes, techniciens, prestataires, et à propos, merci encore à Impact Evénement !). Le retour sur investissement a été juste pour les organisateurs qui avaient investi leur propre capital, et les artistes, s’ils ont travaillé bénévolement, ont cependant eu l’opportunité d’obtenir de bons visuels photographiques (un photographe bénévole immortalisait les temps forts de chaque soirée) et vidéo (vive le partenariat avec le Lock’s Corner). L’intérêt aujourd’hui, serait de rémunérer les prestations de service effectuées pour le festival puisqu’il s’agit réellement d’une entrée dans le monde professionnel.
   La diffusion. Auprès du public, mais aussi auprès des professionnels, la diffusion est toujours là, et elle peut toujours se développer, et cela fait partie du travail continuel effectué par l’association qui souhaite créer un véritable réseau de professionnels. Pour le public, de nombreux médias sont partenaires et relayent les informations. En ce qui concerne le professionnel, c’est un travail humain et de fond.
- La mise en place
Cette prochaine édition du festival se prépare à aller sur les traces des ateliers KINO (pour en créer pour la saison 2011/2012). Les court-métrages participant au concours du festival seront réalisés pendant la semaine pour être diffusés le vendredi soir. Une idée originale pour concentrer son énergie et ses idées sur une semaine, l’association Huile de Coude se chargeant bien sûr d’apporter les moyens techniques, souvent difficiles d’accès pour les novices. Ainsi, toutes les réalisations ont les mêmes contraintes de départ. A chacun d’utiliser ces bases pour réaliser ses projets !
 
En attendant...
... il reste du travail, des partenaires à trouver, des participants, des artistes, des bonnes volontés, et tout plein d’autres choses à organiser ! Il s’agit en tout cas d’une belle proposition...
Affaire à suivre :-)
 
Pour tout renseignement supplémentaire, le site (en construction :-s) : www.huile-de-coude.com
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Huile de Coude


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires