• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « L’épidémie », de Matin brun à la Solution finale

« L’épidémie », de Matin brun à la Solution finale

 

L’épidémie est un roman noir de l’écrivaine suédoise Åsa Ericsdotter. Un thriller politique inspiré par la montée des populismes. Un livre d’autant plus glaçant que l’on ne peut s’empêcher en le lisant d’y voir des analogies avec les dérives idéologiques observables dans un nombre croissant de pays…

La Suédoise Åsa Ericsdotter, domiciliée depuis quelques années dans une île de l’état du Maine (États-Unis), a commencé sa carrière littéraire en publiant un roman d’amour en 1999, Oskyld (Innocence) ; elle était âgée de 17 ans. Ont suivi plusieurs recueils lyriques à caractère poétique jusqu’en 2007. En 2010, elle revient au roman et publie successivement Svårläst (Difficile à lire) en 2010, Äktenskapsbrott (Adultère) en 2012 puis Epidemin (Épidémie) en 2016.

Seul ce dernier opus a donné lieu, à ce jour, à une traduction française (signée Marianne Ségol-Samoy). L’épidémie a été publié en France en mars 2020 par les Éditions Actes Sud dans l’excellente collection Actes noirs où la romancière suédoise côtoie désormais d’autres grands noms de la littérature noire scandinave, notamment ses compatriotes Stieg Larsson – l’auteur décédé de la célèbre trilogie Millenium – et Camilla Läckberg.

Les premiers mots de la 4e de couverture de L’épidémie sont les suivants : « Le charismatique Premier ministre Yohan Svärd n’a qu’un seul objectif en tête : faire de la Suède le pays le plus sain d’Europe. »

De quelle manière ce chef de gouvernement en quête d’un nouveau mandat compte-t-il s’y prendre pour atteindre cet objectif ambitieux ? Quels effets auront ses décisions politiques sur la population suédoise et les rapports entre les citoyens ? Jusqu’où peuvent aller, pour les uns la muette complicité, pour les autres le rejet de la différence ?

Jusqu’où les valeurs démocratiques et les libertés peuvent-elles être remises en cause dans le cadre d’une crise sanitaire ?

Telles sont les questions – d’une étonnante actualité – que pose cet effrayant roman dont l’inspiration rappelle, comme le constate l’un des personnages du livre, « les heures les plus sombres de notre histoire ». Au fil des pages, l’atmosphère pesante de ce thriller devient de plus en plus irrespirable. Pour s’en faire une idée, nul besoin de longs commentaires, il suffit d’en lire ces quelques extraits :

« c’est surtout pour ne pas penser au reste. Le chômage, la dette de l’État, le manque de personnel dans les hôpitaux (…). Sans parler du problème majeur qui sera de gérer l’État providence (…) durant la prochaine génération, lorsque la réforme de l’Éducation nationale aura transformé les jeunes en illettrés ».

« Le pire est que ce qui arrive est logique. »

« Une société basée sur la surveillance et le contrôle. (…) Tout cela se terminera par un implant intégré dans le bras de chaque citoyen ».

« [ceux qui ont le moins de pouvoirs dans la société] peuvent donc être maltraités sans que personne réagisse. Les pertes humaines ne sont qu’un dommage collatéral. »

« Ce n’était pas la crasse et les plaies qui la bouleversaient le plus : c’était les regards. Les yeux ronds et clairs des porcs qui fixaient la caméra. Comme s’ils savaient.

Aujourd’hui, c’étaient eux les porcs. Elle et tous ceux enfermés ici. »

« Pouvaient-ils avoir fait une sorte de rafle ? Avoir rassemblé des gens pour ensuite les transporter hors des villes ? (…) Mais dans ce cas où les avaient-ils emmenés ? »

« Le pire, c’est qu’on réalise ce qui arrive quand il est déjà trop tard. C’est leur stratégie. De petits changements progressifs pour que personne n’ait le temps de réagir. (…) Les gens ignorent les signaux d’alarme. »

« Plus tard, il décrirait ce qu’il avait vu (…). La dimension des cages. L’humidité sur les murs. L’eau de rinçage de couleur rouge, aspirée comme du sirop dilué dans les grilles d’évacuation. Il ferait une description factuelle des câbles de transport (…) et du gaz anesthésiant. »

« Comment décrire l’inimaginable ? »

Dans une critique datant du mois d’août 2020, le web magazine Rolling Stone a synthétisé ainsi le contenu de L’épidémie : « Une effroyable dystopie, décrivant le glissement d’une société vers le cauchemar totalitaire. » On ne saurait mieux dire.

Et voilà que, le roman achevé, l’on se prend à relire Matin brun et à se convaincre que, dans un monde instable et de plus en plus caractérisé par les dérives autoritaires, le maître mot qui, plus que jamais, doit guider notre rapport à la politique et aux gouvernants est : vigilance !


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

250 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 novembre 2020 08:11

    La principale caractéristique de la « dérive idéologique populiste », c’est de constituer une catégorie pratique dans laquelle on peut balancer tout ce qui ne rentre pas dans la case des « valeurs de nos démocraties, comme, par exemple, la loi de »sécurité globale« et les »mesures d’exception« ou le recours au »flash-balla« pour garder les moutons.

    Le non-populiste Biden vient de faire savoir que l’ordre démocratique serait de nouveau à la barre en janvier, »prêts à guider la monde". Il était temps de terrasser le fascisme totalitaire !


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 09:05

      Bonjour, Séraphin Lampion

      Le fait est que « populisme » est un mot qui recouvre des postures politiques très différentes. Mais globalement, toutes sont caractérisées par une remise en cause des règles tacites de la vie en société qui ont prévalu jusque là. On peut même dire de la loi sur la Sécurité globale qu’elle a un fondement populiste en ce sens qu’elle vise à renforcer les penchants autoritaires du peuple de droite, quitte à s’affranchir de valeurs de libertés.

      Pour ce qui est de Biden, seuls les naïfs ont pu penser qu’il serait le champion du progressisme. Certes, il affiche des « bonnes intentions » en termes de revenu minimal et d’environnement, mais son discours sur le leadership du monde n’est évidemment pas rassurant. Rappelons-nous que Biden a voté et soutenu toutes les interventions militaires des Etats-Unis lorsqu’il était sénateur.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 novembre 2020 09:20

      @Fergus

      L’inversion du sens des mots (comme « populisme » et « démocratie » qui désignent respectivement des systèmes supposés imposer au peuple l’accès aux décisions et un univers dans lequel les politiques n’ont plus qu’un rôle de pantins) est un des éléments dominants de la novlangue. Non seulement les mots sont vidés de leur sens, mais ils sont retournés comme une peau de lapin pour leur faire dire exactement l’inverse de ce qu’ils semblent au premier abord signifier. 


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 09:40

      @ Séraphin Lampion

      Je crois que ce n’est pas si simple, ni pour l’un ni pour l’autre mot. 


    • confiture 26 novembre 2020 09:53

      @Fergus
      « Je crois que ce n’est pas si simple, ni pour l’un ni pour l’autre mot. »
      Oui mais non, cela se discute.


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 11:26

      Bonjour, confiture

      Commentaire caricatural. Vous avez comme moi qu’il existe de nombreuses formes  parfois contradictoires  des dérives populistes et démocratiques.


    • confiture 26 novembre 2020 11:39

      @Fergus
      Commentaire caricatural ou pas, je ne sais, ptet bin qoui ou ptet binqnon.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 novembre 2020 11:42

      @Fergus

      Sauf que dans la bien-pensance politiquement correct, le populisme est forcément une « dérive », c’est même à ça qu’on le reconnait, tout le reste pouvant être n’importe quoi (quoi de commun entre Trump, Orban et Erdogan, tous les trois traités régulièrement de « populistes »), alors que pour cette même bien-pensance, la « démocratie » est la vérité vraie et qu’il ne peut pas y avoir de « dérive » puisque justement, dans ce cas-là, on devient « populiste ».


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 11:52

      @ Séraphin Lampion

      A mon avis, il est exagéré de présenter les choses comme cela, même si l’on a en effet trop tendance à qualifier de « populiste » tout mouvement politique qui remet peu ou prou en cause le fonctionnement de la « démocratie » tel qu’il est mis en oeuvre par les partis dits « de gouvernement » (appellation spécieuse s’il en est).

      Est en effet « populiste » à mes yeux tout projet qui, dans l’opposition, nie les contraintes institutionnelles, et une fois au pouvoir, passe outre pour brosser dans le sens du poil les aspirations les plus passionnelles et donc les moins raisonnées !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 novembre 2020 11:56

      @Fergus

      dans votre définition, Macron est un parangon de « populiste », alors !
      Et son mentor Hollande qudont la finance était l’ennemi avant d’être au pouvoir et l’ami après ?
      Dans les deux cas, il s’agit simplement de « démagogues » prêts à tous les mensonges pour se faire élire et servir les plats au vrai pouvoir, celui des banques et des groupes transnationaux !


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 12:02

      @ Séraphin Lampion

      Le populisme est le cousin germain de la démagogie !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 novembre 2020 12:05

      @Fergus

      donc, tous les « politiques » sont « populistes », et ce mot n’a aucun sens, alors que "démagogues en a un !


    • Francis Francis 26 novembre 2020 12:08

      @Fergus
       
       populisme = langue de coton.
       
       « La langue de bois était celle de la rigueur idéologique ; la langue de coton est celle des temps nouveaux. Elle a le triple mérite de penser pour vous, de paralyser toute contradiction et de garantir un pouvoir insoupçonné sur le lecteur ou l’auditeur. Ses mots sont séduisants, obscurs ou répétitifs. Floue ou redondante, banale ou ésotérique, elle a réponse à tout parce qu’elle n’énonce presque rien. Ou trop, ce qui revient au même. » http://www.huyghe.fr/actu_215.htm
       
       «  la langue de coton apparaît dès qu’il s’agit de « ratisser large », de plaire au plus grand nombre. Elle fleurit dans les discours politiques, particulièrement ceux qui sont remplis de promesses et de bonnes intentions »



    • troletbuse troletbuse 26 novembre 2020 12:34

      @Séraphin Lampion
      Oui mais on nous dit bien que les populistes et les complotistes sont tous des démagos. Ca devient con et même compliqué.
      Je donne ma langue au chat, et c’est ce que me conseille ma copine.  smiley


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 12:53

      @ Séraphin Lampion

      « donc, tous les « politiques » sont « populistes » »

      Je dirais plutôt que tous les politiques sont des démagogues, et une partie d’entre eux des populistes, ce mot ayant, à mes yeux, une connotation de rejet de tout ou partie des institutions.


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 12:56

      @ Francis

      Bonne définition de la « langue de coton ». Mais on ne peut pas en limiter l’usage aux populistes, nombre de politiciens établis ayant également recours à cette forme de communication démagogique.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 novembre 2020 12:59

      @S�raphin Lampion

      Michea explique cela dans l’empire du moindre mal. Il situe le changement de sens du terme populisme dans les 70 , et ce par la « gauche » mocassins.


    • Francis Francis 26 novembre 2020 13:04

      @Fergus
       
       mais la langue de coton est avant tout une langue de domination, de pouvoir. Et comment le pouvoir s’est il installé, sinon en usant de langue de coton ?


    • velosolex velosolex 26 novembre 2020 13:27

      @Fergus
      Bon article. Livre prometteur, pour un avenir qui ne l’est pas moins autant. Les livres de Margaret Atwood sont des dystopies intéressantes elles aussi. 
      Ce matin, des images très brunes elles aussi.
      Non ,nauséabondes.
      Il manque juste la bande son. Dans un premier temps la victime a été inculpé pour coups et blessures, avant que la camera de surveillance ne livre le film de l’action. 
      Violences policières : les images édifiantes du tabassage d’un producteur de musique | Le HuffPost (google.com)


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 13:45

      Bonjour, velosolex

      Un grand merci pour ces images hallucinantes qui montrent à quel point certains flics peuvent se conduire de parfaits salauds, probablement par motivation raciste, dès lors qu’ils croient agir sans témoins. 

      Cela illustre à quel point la loi Sécurité générale, et notamment son article 24, est un scandale absolu car cette loi vise précisément à protéger les flics, y compris les plus pourris d’entre eux, de bavures aussi dégueulasses que celle-là.

      « des images très brunes », en effet.


    • oncle archibald 26 novembre 2020 15:16

      @Fergus :

      Rappelons-nous aussi que François Mitterand garde des sceaux pendant la guerre d’Algérie a autorisé les exécutions de nationalistes, a rejeté 80% des recours en grâce formulés, avant en 1981, de faire abolir la peine de mort.

      Tout le monde peut évoluer dans le bon sens. En outre je crois très sincèrement qu’à peu près n’importe quel Président sera préférable à Donald Trump pour occuper le bureau ovale.

      Dernier exploit en date Donald Trump vient d’accorder « in extremis » sa grâce Présidentielle à son ancien conseiller Michael Flynn mis en cause dans le cadre de l’enquête sur les soupçons d’entente entre le gouvernement Russe et son équipe de campagne lors de la campagne de 2016 afin qu’elle soit définitivement enterrée. Pourri jusqu’à l’os !


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 15:48

      Bonjour, oncle archibald

      100 % d’accord avec les différents points de votre commentaire.


    • velosolex velosolex 26 novembre 2020 17:00

      @Fergus
      Des images qui vont faire le tour des médias, des pays étrangers, et promotionner à l’export notre image républicaine.

      L’affaire est si grave, que j’ai lu que Darmarin va passer au journal de la 2 ce soir. Je n’ai pas regardé si le visage des policiers était flouté, tétanisé par la violence de l’acte, et la révolte que cela m’inspire. 

      On a intérêt à trouver de bons bouquins pour se ressourcer et se réinitialiser l’esprit. Sur l’horreur brune, un livre m’a marqué, que vous connaissez peut être. c’est « seul dans Berlin » écirt pas Hans Fallada, en 47, qui suit l’histoire d’un simple citoyen lambda, luttant contre le nazisme en mettant de petits mots de protestation dans les boites à lettres. 


    • pemile pemile 26 novembre 2020 17:09

      @velosolex « Je n’ai pas regardé si le visage des policiers était flouté »

      Non, et dans « l’action » plus aucun n’a de masque au bout de 3 minutes.


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 17:37

      @ velosolex

      « tétanisé par la violence de l’acte »

      Il y a de quoi. Mon épouse est restée sidérée devant cette violence totalement gratuite. 

      « L’affaire est si grave, que j’ai lu que Darmarin va passer au journal de la 2 ce soir »

      Si c’est pour dire une fois de plus que les coupables seront sanctionnés, ce sera peut-être vrai, mais ce n’est pas le plus important. Ce qu’il devrait annoncer, c’est le retrait de cette saloperie de loi qui encourage de fait ce genre d’agissements dans la mesure où les flics indignes de leur fonction seront renforcés dans le sentiment d’impunité.

      Je ne connais pas Seul dans Berlin, mais je prends note du titre et de l’auteur. En matière de lutte contre le nazisme (sous l’angle de la dérision), j’ai pris énormément de plaisir à lire les bouquins de Hans Helmut Kirst (dont la célèbre trilogie 08/15).


    • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») VY-rus T 26 novembre 2020 17:50

      @pemile

      hitler dénonçait , le complotisme juif qui accusait les nazi de comploter et d’ incendier le reichtag

      macron dénonce le complotisme populaire ,qui accuse l’état de violence volontaire pour garder le pouvoir .

      t’ as raison focalise toi sur le masque , le reste c’ est pas grave 


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 17:52

      Bonjour, pemile


      Résumons la séquence en termes de chefs d’accusation :

      Effraction de domicile.
      Coups et blessures par personnes dépositaires de l’autorité.
      Insultes à caractère raciste.
      Dégradations volontaires. 
      Accusations mensongères.

      Non seulement ces individus doivent être radiés de la police, mais également poursuivis au pénal pour les actes qu’ils ont commis.


      Quand les ministres de l’Intérieur et les flics comprendront-ils qu’ils ne seront pas respectés tant qu’ils ne feront pas le ménage en virant les brebis galeuses ?


    • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») VY-rus T 26 novembre 2020 17:55

      @Fergus

      On as dit beaucoup de chose sur le « dictateur » de gaule ( et parfois avec raison )
      Mais il ne s’ est pas maintenu au pouvoir par une violence d’ etat .

      il as organiser un refrendum et s’ est barré quand le peuple a refuser ses méthode .


    • Abou Antoun Abou Antoun 26 novembre 2020 17:59

      @Fergus
      Bonsoir Fergus,
      Je m’apprêtais à intervenir sur votre article, mais en lisant le post de Séraphin Lampion je constate que j’aurais écrit en substance la même chose presque mot pour mot.
      Auparavant les opposants au système étaient placés dans deux sacs, les ’cocos’ et les ’fachos’, remplacés aujourd’hui par les ’populistes’ et les ’complotistes’.
      Je constate que vous reprenez, malheureusement, cette terminologie à votre compte, c’est dommage.


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 18:00

      Bonjour, VY-rus T

      « il ne s’ est pas maintenu au pouvoir par une violence d’ etat »

      Vous plaisantez ! Les flics à l’époque de De Gaulle étaient autrement plus violents que ceux d’aujourd’hui. Et s’il n’y a pas eu de morts en 1968, il y a eu beaucoup de victimes. Mais surtout De Gaulle était au pouvoir lorsqu’ont été massacrés en octobre 1961 des dizaines d’Algériens, la plupart jetés à la Seine par les flics !!!


    • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») VY-rus T 26 novembre 2020 18:12

      @Fergus

      Bonjours fergus (desolé j’ oublie dans le feu de l’ action )

      Non tu n’ as pas compris mon propos , je ne nie pas les violence de 68 , ni les algerien qui ont finit dans la scene ...

      j’ insiste sur le fait , qu’ il as demissionner a mi-mandat en 69 face a la réprobation populaire au lieu d’ utiliser de plus de violence encore .( le vote sur la regionalisation etait un vote anti-degaule suite au evenement de 68)

      la on as exactement le contraire , un président qui répond , au mécontentement populaire (gilet jaune , dictature sanitaire , violence policiere ) par encore plus de violence . 


    • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») VY-rus T 26 novembre 2020 18:19

      @tous 
      cf https://blog.mondediplo.net/paniques-anticomplotistes
      C’est très exaltant pour un journaliste de décrypter, ça donne un grand sentiment d’utilité sociale, c’est comme une charité démocratique. Les gueux ne pouvaient pas apercevoir tout ça, ça leur restait donc crypté — du coup on le leur décrypte. Décrypter, c’est faire comprendre aux intéressés ce qu’on va leur faire, pourquoi c’est nécessaire, et pourquoi c’est bon pour eux. Et comme ils auront compris, ils seront contents — suppose-t-on. Si les malheureux décrypteurs savaient ce que donnerait qu’on décrypte leurs décryptages, ce qu’on porterait au jour — les abysses de raisonnements indigents, d’idées reçues, de servilités intellectuelles inconscientes, mais fièrement portées en bandoulières comme vérités d’initiés.


    • Adèle Coupechoux 26 novembre 2020 18:28

      @velosolex

      A vomir...ces représentants du désordre. Ils n’ont même pas d’honneur, à trois et armés contre une personne !


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 18:54

      Bonsoir, Abou Antoun

      Le « populisme » est une forme de dérive qui dépasse les clivages partisans. Une sorte d’état d’esprit antisystème qui, loin de s’appuyer sur les seuls faits, se nourrit d’amalgames, de rumeurs, de clichés de différentes natures. Le « complotisme » n’est pas antinomique avec le « populisme », il en est même l’un des meilleurs carburants. 


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 19:15

      @ VY-rus T

      « il as demissionner a mi-mandat en 69 face a la réprobation populaire au lieu d’ utiliser de plus de violence encore »

      C’est vrai. Mais cela tient au fait qu’il a compris qu’il n’était plus du tout en phase avec la société soixante-huitarde. Il en a ressenti une très grande lassitude qui a précipité son départ. Ce qui ne l’a pas empêché de jouer à quitte ou double avec un référendum dont il a voulu faire un plébiscite.

      Pour ce qui est de Macron, il est assis entre deux chaises : d’un côté, il veut afficher la fermeté pour poursuivre son OPA sur la droite (d’où la nomination de Darmanin à Beauvau, le maintien de Lallement à la préfecture de police de Paris, et la loi Sécurité globale) ; de l’autre, il aimerait calmer le jeu pour tenter d’effacer les bavures contre les Gilets jaunes. Pour le moment, c’est le Macron de la fermeté qui prend le pas. Pas sûr que cela puisse durer avec les incidents qui se multiplient, et notamment cette hallucinante vidéo qui fait le buzz et montre un producteur de musique noir se faire tabasser gratuitement dans ses propres locaux par trois flics racistes. 


    • vesjem vesjem 26 novembre 2020 19:19

      @Fergus
      il n’y a pas plus populiste que toi


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 19:21

      Erratum : Violation de domicile (et non effraction)


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 19:23

      Bonsoir, vesjem

      Voilà qui mérite un petit développement, non ?


    • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») VY-rus T 26 novembre 2020 19:34

      @Fergus

      Meme hollande a eu la décence de ne pas se représenter .

      Macron n’ est pas du tout en phase avec les nécessité du peuple .
      Sa seul réponse est de durcir la répression .

      oui , cette video ce n’ est plus du maintien de l’ ordre ( faux moins d’ une minute pour menoter un suspect dans un lieu etroi.Celui ci n’ opose d’ ailleur aucune resistance ...

      La c’ est du defouloire sur un individu des minorité , il sont bien moins glorieux dans les cité face aux bande armées .

      Le regime macron , ne recrute que des caîd , meme les flic honete se font virer au moindre pretexte ...

      Mais ne croit surtout pas que ta couleur blanche ou ton age te protege de ces abus c’ est pour tout le peuple pareil .

      on est dans un regime de caste .


    • Abou Antoun Abou Antoun 26 novembre 2020 19:34

      @Fergus
      Toute action concertée est un complot.
      Le complot le plus manifeste de notre histoire récente est l’élection de Macron.


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 20:30

      @ Abou Antoun

      « Le complot le plus manifeste de notre histoire récente est l’élection de Macron »

      Non, c’est très largement faux.
      Dès l’annonce de sa candidature durant l’automne 2016, Macron a immédiatement suscité un grand intérêt dans plusieurs catégories de la population qui n’en pouvait plus de LR et du PS et ont écouté le chant de la sirène.
      On a parlé de soutien massif des médias et c’est vrai que Macron a été bien servi de ce côté là.
      Mais le fait également que dès le mois de novembre, des comités de soutiens à LREM et Macron se sont créé un peu partout.
      En Ille-et-Vilaine et Côtes d’Armor, ce sont par dizaines que ces comités ont spontanément surgi dans les villes et les villages. Incroyable ! Jamais de ma vie je n’avais assisté à cela !


    • pemile pemile 26 novembre 2020 21:05

      @Fergus « Non seulement ces individus doivent être radiés de la police, mais également poursuivis au pénal pour les actes qu’ils ont commis. »

      Attention Fergus, là, vous manifestez une volonté de nuire et sans flouter les visages vous serez condamnable smiley


    • Eric F Eric F 26 novembre 2020 21:33

      @Fergus
      « Le « complotisme » n’est pas antinomique avec le « populisme »... »

      Chacun de ces termes peut s’appréhender de manière contradictoire :
      -le populisme est généralement utilisé dans un sens péjoratif, de tribun flattant les bas instincts de la population pour assoir sa propre popularité en vue de conquérir le pouvoir.
      Mais pris dans un sens plus littéral, cela peut désigner la préoccupation de prendre en compte les aspirations du peuple (on a attribué ce qualificatif à Mélenchon par exemple).

      -le « complotisme » au sens fort c’est le fait de voir dans tout évènement ou situation la résultante d’une machination, on l’a constaté par exemple dans les allégations des zélateurs trumpistes à propos d’une supposée fraude électorale, allégations qui se dégonflent les unes après les autres (les « bulletins » avec marquage secret étant un modèle du genre).
      Mais d’un autre côté, les pouvoirs institués ont tendance à qualifier de « complotiste » toute contestation de leurs positions, Macron n’a pas manqué de le faire dans son derniers discours.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 novembre 2020 21:34

      @pemile

      oui , et toi grand chef si tu devais te taper ce genre de situation plusieurs fois par mois tu finirais pas par péter un câble. T’es trop zen ...cool


    • Fergus Fergus 26 novembre 2020 23:19

      Bonsoir, Eric F

      Vos observations sont justes.
      Cela dit, pour le populisme, c’est la première acception prédomine désormais.
      Idem pour le complotisme, mais la seconde acception, visant à disqualifier, est également utilisée par les pouvoirs publics comme vous le souligbez.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 novembre 2020 23:34

      @Fergus

      ce qui est impressionnant chez vous est l’inertie de vos idées. ..
      cherchez un peu sur « populisme » dans les dicos anciens et arrêtez de nous balancer votre version.


    • Abou Antoun Abou Antoun 26 novembre 2020 23:52

      @Fergus
      plusieurs catégories de la population qui n’en pouvait plus de LR et du PS et ont écouté le chant de la sirène.
      La sirène issue des rangs du PS et fricotant avec LR. Êtes vous naïf ou de mauvaise foi ?
      Macron est une pure ’créature’ d’un cartel de gens influents possédant la totalité des médias. Bien sûr les Français croient encore au Père Noël, ça aide...


    • pemile pemile 26 novembre 2020 23:53

      @Aita Pea Pea « oui , et toi grand chef si tu devais te taper ce genre de situation plusieurs fois par mois tu finirais pas par péter un câble. »

      C’est le discours de ma femme sur 90% des violences policières quand c’est des ptits cons qui cherchent la merde, mais là, heureusement qu’il y a cette vidéo pour analyser le faits, dommage qu’il n’y ait pas le son.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 novembre 2020 00:02

      @pemile

      Ta femme est sage . Bonjour à elle. Et bisous...lol


    • pemile pemile 27 novembre 2020 00:09

      @Aita Pea Pea « Ta femme est sage »

      Elle est bien plus souvent témoin du contraire, les gendarmes obligés de supporter provocations et insultes, et s’inhibant car toute réaction face à des mineurs leur est interdit.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 novembre 2020 00:14

      @pemile

      ben voui ...comme les gendarmes elle boit de l’eau pas claire en fermant sa gueule.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 novembre 2020 00:33

      @Aita Pea Pea

      excuse Pemile ...respect a ta belle.


    • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») VY-rus T 27 novembre 2020 03:58

      @pemile

      Mais par contre quand c’ est des opposant politique gilet jaune ça te gêne beaucoup moins .


    • Ouam Ouam 27 novembre 2020 04:58

      @pemile
      "C’est le discours de ma femme sur 90% des violences policières quand c’est des ptits cons qui cherchent la merde, mais là, heureusement qu’il y a cette vidéo pour analyser le faits, dommage qu’il n’y ait pas le son."

      Ouais comme chichi le son et l’odeur smiley
      Tu a besoin du son pouyr ne pas voir ce qui est présent ; et les videos des voisins ca ne te suffit pas non plus ?

      Quel(s) petit(s) con(s) la ??
      C’est inaceptable épicitou !
       
      Ca se passe sur Paris alors pour toi c’est logique et normal,
      vu que tu voulais envoyer les chars enb pleine pendémie, ca en dis bcp sur toi ce dernier commentaire encore le negrier patenté.
      Toi tu soutiens et soutiendra LREM jusqu’au bout des ongles...
       
      Parce que ce genre de bavures à répétition ces derniers jours, plus le projet de loi de l’interdiction prochaine de filmer (car le flic pourra te dire que c’est pour nuire et paf plus de film t’est embarqué direct comme celui de FR3 etc..),
      c’est tout sauf un hazard !
       
      #Moi(Aussi)JeSuisUnMichel smiley


    • Fergus Fergus 27 novembre 2020 09:03

      Bonjour, Aita Pea Pea

      Il existe de nombreuses variations sur le mot « populisme », lequel a beaucoup évolué. Mais pourquoi l’une devrait-elle s’imposer à moi plus qu’une autre ? J’ai ma propre définition de cet qu’est devenu le « populisme » dans la société contemporaine. Je la donne. Vous n’êtes pas obligé d’y adhérer !


    • pemile pemile 27 novembre 2020 09:04

      @VY-rus T, @Ouam

      Toujours aussi cons, hargneux et à coté de la plaque ! smiley


    • nono le simplet nono le simplet 27 novembre 2020 09:10

      @pemile
      leurs insinuations sont odieuses !


    • Fergus Fergus 27 novembre 2020 09:12

      Bonjour, Abou Antoun

      « Macron est une pure ’créature’ d’un cartel de gens influents possédant la totalité des médias »

      Je n’ai pas dit le contraire. Je dis simplement que Macron est arrivé à un moment où il y avait un besoin de changement exacerbé, notamment chez les personnes âgées.
      Cela dit, l’engouement que j’ai décrit plus haut a existé, que vous le vouliez ou non.
      Qui plus est, vous oubliez que votre « cartel des gens influents » n’avait pas un instant misé sur Macron pour 2017 mais sur... Juppé et par défaut Fillon, le candidat LR étant assuré de gagner dans le cadre de l’alternance.
      Le « Penelopegate » a tout fichu par terre, et ce n’est véritablement qu’à ce moment que Macron  plutôt programmé pour 2022 après un unique mandat de Juppé  a pris le relais et a bénéficié d’un soutien massif des médias !


    • tonimarus45 27 novembre 2020 10:55

      @Fergus il n’y aurait pas de complotistes ou tout au moins bien peu si tout au long de notre histoire et bien recemment aussi, des complots.


    • Fergus Fergus 27 novembre 2020 11:22

      Bonjour, tonimarus45

      Bien sûr qu’il y a des « complots », ou plus exactement des agissements plus ou moins occultes d’oligarques et de politiques destinés à servir les intérêts du grand capital. Ce n’est pas moi qui vais le nier.

      Mais en l’occurrence nombre de « complots » qui alimentent les délires des « complotistes » sont d’énormes âneries, à l’image de l’accusation portée sur Pasteur, au motif principal que l’Institut aurait reconnu avoir « inventé » le précédent coronavirus.
      Cette bonne blague !
      En recherche comme dans le langage juridique, inventer signifie découvrir  ! « Inventer un virus » est donc à prendre exactement dans le même sens qu’« inventer un trésor » : dans les deux cas, c’est de découverte qu’il s’agit !!!


    • Abou Antoun Abou Antoun 27 novembre 2020 12:22

      @Fergus
      Bonjour,
      Tout d’abord Macron, Fillon, Juppé, etc... du point de vue de la politique cela ne change rien à rien. Chacun peut-être le candidat choisi ou une roue de secours et les rôles peuvent changer. Nous verrons le même scenario la prochaine fois, on essaiera de refourguer Macron s’il n’est pas totalement démonétisé sinon on aura un clone.
      Juppé était effectivement le favori mais n’était pas pas populaire toujours vu comme le toutou de Chirac et comme un vieux. Juppé a toujours été vieux, même quand il était jeune.
      Le mystère de cette élection c’est qui a dégommé Fillon et pourquoi ? Fillon ne traînait pas plus de casseroles que ses comparses (y compris Macron) mais il a eu droit au jeu de massacre.
      Curieusement le toutou de Chirac ne plaisait pas alors que celui de Sarko avait la cote. Les Français sont incroyables !


    • agent ananas agent ananas 27 novembre 2020 12:25

      @Fergus
      Le populisme est le cousin germain de la démagogie !

      Le populisme est l’antidote à l’autoritarisme d’une caste privilégiée qui ne rend de comptes à personne.


    • Fergus Fergus 27 novembre 2020 12:48

      Bonjour, agent ananas

      Non, « l’antidote à l’autoritarisme », c’est le respect démocratique des attentes du peuple. Le « populisme » ne règle rien, il est au contraire à la base de dérives aussi graves que la fuite en avant autoritaire. 


    • Fergus Fergus 27 novembre 2020 12:59

      @ Abou Antoun

      Globalement d’accord avec vous sur ce dernier commentaire.

      « Fillon ne traînait pas plus de casseroles que ses comparses ».

      Les agissements de Fillon relevant du détournement massif des fonds parlementaires à des fins personnelles  il a en outre été le seul du genre — relevaient de magouilles qui parlaient immédiatement aux Français contrairement à des carambouilles de nature nettement plus complexes donc plus opaques. Dès lors que ces faits ont été connus, le « massacre » était prévisible.

      Fillon n’a jamais été le « chouchou » de Sarko. Si tel était le cas, il ne l’aurait pas ravalé au rang de « collaborateur » ni traité de « Durien ». Si Sarkozy l’a quand même soutenu, c’est uniquement du fait de sa haine viscérale de Juppé.


    • tonimarus45 27 novembre 2020 13:40

      @Fergus ce qui alimente le «  »complotisme«  » comme vous dites, c’est plus prosaiquement par exemple ,le fait lors des violences sur ce producteur de musique , d’avoir « caviarde » le rapport de police.Là heureusement les differentes videos ont montre cela ; mais bien souvent , oh pas de nature aussi degueulasse ,beaucoup de policiers font cela.Par exemple declarer dans un rapport que vous etes passe au rouge alors que le feu etait orange, ou que vous avez brule le stop en pretendant que vous n’avez pas marque l’arret asse longtemps.Et vous avez beau nier c’est la parole de la police qui prevaut a chaque fois.Et si vous voulez je peux vous indiquer un fait qui m’est arrive il y a quelque temps ainsi qu’un autre arrive a un parent et concernant le rapport de police apres garde a vue.Et si vous avez bien lu, j’ai dit « que si il n’y avait pas de complots il y aurait bien moins de complotistes »Le complots que j’avais en tete etaient, le faux charnier de timisoara, les fioles de pipi presentees par powel a l’onu, comme armes chimiques, la fausse histoire des couveuses kowetienne et tant d’autes plus anciennes que je peux vous rappeller si vous le desirez.Bien sur vous allez trouver un autre mot que complots, pourtant ceux la en etaient et ceux qui trop en avance ont denonces ces complots ont etes traites de complotistes ??Avez vous ete, a l’epoque, de ceux là ???????.Un autre complot ;;le fait que certains pretendent que l’on n’a pas sacrifie des vieux lors de l’epidemie « covi » alors que moi meme j’ai entendu par deux fois, cela de la bouche d’une infirmiere a fr3 languedoc roussillon et qu’il y a de nombreux temoignages en ce sens et sous pretexte que ceux qui denoncent cela ,ce n’est ni plus ni moins a « cause de l’animosite qu’ils on a envers »macron" ???????????????????????


    • tonimarus45 27 novembre 2020 13:46

      @Fergus----je n’ai pas regarde la video « holdup ».Mais dites vous a qui profite cette anerie, concernat « pasteur » ????????? d’autre part de nombreux cas denonces par certains «  »« complotistes »" comme complots ce sont reveles plus tard de vrais complots ???????????????????


    • Fergus Fergus 27 novembre 2020 13:54

      @ tonimarus45

      Je partage très largement le contenu de votre dernier commentaire.

      Notamment pour ce qui concerne les flics pourris dont les agissements entachent malheureusement la profession toute entière, d’où la nécessité d’y faire le ménage avec la plus grande fermeté.

      Evidemment d’accord avec vous également sur les manipulations politiques de grande magnitude dont nous avons dû subir les effets, parfois en termes de guerres atroces dont on subit encore les effets indirects.

      Je suis nettement moins convaincu pour les « sacrifices de vieux ». Non que je mette en doute la parole de cette infirmière. Mais il semble que s’il y a eu des actes de cette nature, ils aient été circonscrits à de rares établissements où d’ailleurs aucun preuve n’a, à ce jour, été apportée. Ni plaintes déposées, ni a fortiori d’enquêtes. Pas non plus d’investigations de presse ayant mis en lumière des euthanasies. Un silence étonnant pour ce que certains présentent comme une certitude, non ?


    • agent ananas agent ananas 27 novembre 2020 14:20

      @Fergus

      On ne peut pas dire que les attentes du peuple aient été exaucées ces dernières décennies. Au contraire cela a empiré avec l’érosion graduelle de nos droits et libertés.
      Ceux qui croient comme vous que nous sommes encore en démocratie sont en retard sur l’Histoire !
      Quant au populisme, jusqu’à preuve du contraire nous ne sommes pas sous son règne. Votre remarque est donc nulle et non avenue.


    • Fergus Fergus 27 novembre 2020 15:29

      @ agent ananas

      D’accord avec votre 1er paragraphe.

      Sur le 2e, vous faites erreur : je n’ai jamais dit que « nous sommes encore en démocratie », mais que nous sommes dans une démocratie dévoyée, notamment parce que les contre-pouvoirs sont inexistants ou presque !

      « Quant au populisme, jusqu’à preuve du contraire nous ne sommes pas sous son règne »

      Non, mais il menace en France comme ailleurs ! J’ai d’ailleurs écrit plus haut que le « populisme » n’est pas uniquement le fait des pouvoirs en place, il peut également gangrener des oppositions !

      Ma « remarque » est donc justifiée.


    • tonimarus45 27 novembre 2020 16:16

      @Fergus

       je ne parle d’elimination volontaire planifie mais de sacrifices des vieux afin de soigner des plus jeunes a cause de lits de reanimation pas assez nombreux.Il y a eu de nombreux temoignagenes qui ont succedes aux mises en garde .Et il me semble meme qu’une circulaire avait fuitee dans ce sens au tout debut de l’epidemie ?Quand aux plaintes il faudrait par exemple que l’infirmiere qui a parle floutee veuille bien temoigner au risque de perdre son « job » ?????

    • Fergus Fergus 27 novembre 2020 17:42

      @ tonimarus45

      « je ne parle d’elimination volontaire planifie mais de sacrifices des vieux afin de soigner des plus jeunes a cause de lits de reanimation pas assez nombreux »

      Toutes mes excuses, je croyais que vous parliez des rumeurs qui ont couru sur le web après l’autorisation d’utiliser le Ritrovil dans les EHPAD.

      Il est possible en effet que des vieux aient été sacrifiés au profit de plus jeunes dans des structures hospitalières débordées. Mais là aussi, il ne doit pas y avoir eu beaucoup de cas, eu égard à l’absence de plaintes et au fait que des personnes âgées ont fait l’objet de transferts dans des régions moins impactées par le Covid.

      En cas de manquements avérés, des enquêtes sont toujours possibles s’il y a eu des dépôts de plainte par des familles.


    • Ouam Ouam 27 novembre 2020 18:35

      @Fergus
      Ca va te rappeller ceretains souvenirs !


      https://loopsider.com/fr/video/nouvelle-piece-dans-le-dossier-de-lagression-de-michel-zecler

      Faut les virer ces gens du gvt, ca urge grave.
      Contrairement à ce que dit le gvt et les meRdias c’est pas 3 flics mais bien tout un commissariat, ou alors je sais plus compter.
      Ils vont meme jusqu’a récuperer les preuves (le tel) et eclairent chez les gens pour voir si ca filme (lampes à gauche) et mettent des capuches pour ne pas etre reconnus


    • Fergus Fergus 27 novembre 2020 19:03

      Bonsoir, Ouam

      Effectivement, les flics arrivés en renfort ont eux aussi eu un comportement inadmissible.

      Cela montre qu’il est urgent de nettoyer les écuries d’Augias. Trop de policiers se conduisent comme des voyous, de surcroît racistes, et cela pose un énorme problème car on peut se demander à quel point la police est gangrenée par de tels individus, manifestement indignes de porter un uniforme. 

      N’oublions pas que le police est nécessaire pour le bon fonctionnement de la société. Or, de tels débordements de violence volontaire gratuite ne peuvent que nuire gravement à tous ceux qui font correctement leur boulot dans les forces de l’ordre.

      Un mot encore sur les responsables politiques. Il est évident qu’avec un Darmanin à Beauvau qui se conduit comme un syndicaliste policier, et un Lallement déjà remarqué pour ses prises de position brutales à l’encontre des Gilets jaunes, les bas du front racistes de la police se sentent soutenus, ce qui ouvre la porte à toutes les bavures possibles.

      Ces deux vidéos sont à gerber !


    • Ouam Ouam 27 novembre 2020 19:12

      @Fergus
      non c’est pas raciste, c’est pour tout le monde que ces traitements sont appliqués
      la preuve le livreur c’etais bien un blanc non ?
      les gilets jaunes c’etais des blancs
      non c’est des ordres venus directement soit de monarc soit de son valet pour terroriser le peuple et mettre en place une dictature.
      c’est inexpliquable autrement !
      et tu a vu celle du journaliste il y a trois jours matraqué alors qu’il etais à terre et la c’est aussi un blanc.
      ou alors racisme c’est anti peuple, la d’accord oui c’est du racisme.


    • Fergus Fergus 27 novembre 2020 20:38

      @ Ouam

      Toutes les violences policières gratuites ne sont pas induites par le racisme, mais le fait est que celle-ci a été aggravée par une motivation raciste.

      « c’est des ordres venus directement soit de monarc soit de son valet pour terroriser le peuple et mettre en place une dictature »

      Même pas besoin d’ordres pour que s’exerce la violence policière. Il suffit que les bavures restent impunies ou ne donnent lieu qu’à des blâmes sans conséquence de la part de la hiérarchie pour que les flics border line donnent libre cours à leur violence naturelle.


    • Arogavox Arogavox 28 novembre 2020 19:34

      Dieu est mort, Marx est mort, ... et les ’inutiles donnent leur langue au chat ...

        alors les prêches religieux ont fait place à la pressetituée qui invite le gratin de la Police à tenir le crachoir pour nous faire des sermons ...


    • Fanny 29 novembre 2020 01:10

      @Fergus

      « Est en effet « populiste » à mes yeux tout projet qui, dans l’opposition, nie les contraintes institutionnelles, »

       « Il y a de quoi. Mon épouse est restée sidérée devant cette violence totalement gratuite. » 

       

      Violence gratuite ? Ce discours mainstream et gouvernemental est un énorme mensonge, en plus d’être lâche de la part du gouvernement.

      Le gouvernement demande à la police de faire appliquer la loi. Face à un citoyen en infraction qui refuse un contrôle, le seul recours des policiers est la force, sauf à renoncer.

      La force pour menotter un costaud qui résiste (on le voit résister sur les vidéos) signifie se battre : tordre les bras, donner des coups de matraque pour affaiblir la résistance, plaquer au sol etc. Spectacle pénible mais inévitable.

      Les Français ne supportant plus ce spectacle de violence, le pouvoir se désolidarise de sa police avec une lâcheté exemplaire. Lamentable : cette hypocrisie du pouvoir aura de tristes conséquences en matière de maintien de l’ordre et de paix civile.


    • Fanny 29 novembre 2020 01:12

      La première phrase du commentaire ci-dessus est à effacer (incident de copier/coller)


    • Fergus Fergus 29 novembre 2020 09:10

      Bonjour, Fanny

      Si je vous comprends bien, pour une banale tentative d’éviter un PV de 135 euros, la police est en droit, à l’encontre d’un citoyen sans problème, de :
      Violer un local privé
      Tabasser durant près de 5’ une personne qui, à aucun moment, ne se défend mais se protège
      Gazer cette même personne
      Proférer à plusieurs reprises des insultes racistes (« Sale nègre ! »)
      Tabasser de nouveau cette personne hors du local
      Rédiger un faux en écriture publique (procès-verbal mensonger).

      Tout cela, rappelons-le, pour un dérisoire motif : une absence de masque.

      Désolé, votre commentaire est abject  !!!

      Un dernier mot : je fais partie de ceux qui défendent la police. Mais pour qu’elle soit respectée, elle doit faire le ménage dans ses rangs en éradiquant les brebis galeuses qui dégradent son image au détriment des missions de protection de la société dont heureusement la majorité des policiers s’acquitte dans le respect des lois et des personnes.


    • Fanny 29 novembre 2020 10:21

      @Fergus

      Violer un local privé

      Discutable. Ce local au rdc a l’apparence d’une boutique. Michel refuse le contrôle et attire les policiers dans le local. Un juge ne condamnerait sans doute pas cette intrusion involontaire.


      Tabasser durant près de 5’ une personne qui, à aucun moment, ne se défend mais se protège

      Faux. Michel (gros gabarit) confirme son attitude de refus en étendant les bras, en appui sur ses jambes écartées et en opposant une résistance active à son arrestation. Les flics (gabarits moyens) n’arrivent à rien et tapent comme ils peuvent, à coup de matraque dont se saisit Michel. C’est la bagarre imposée par l’attitude de Michel.


      Gazer cette même personne

      Employer des gaz lacrymogènes n’a rien d’exceptionnel. Mais le policier (pas les trois qui tapent, un 4ème que les 3 ne connaissaient pas) qui a lancé la grenade dans le local a peut-être commis une erreur technique, à savoir utiliser une lacrymo dans un local fermé. L’IGPN dira s’il y a faute technique. Votre tentative de point Godwin saute aux yeux (lacrymo).


      Proférer à plusieurs reprises des insultes racistes (« Sale nègre ! »)

      Probablement un mensonge. Michel a connu la prison, les juges d’instruction, les avocats. Dénoncer le racisme de ses adversaires est le réflexe élémentaire appris par les avocats (parole contre parole).

      Michel accuse les flics de l’avoir insulté dès le début, alors que la bagarre n’était pas engagée. Peu probable, les flics ne sont pas des imbéciles et savent ce que peut leur coûter ce genre d’insulte. Un juge IGPN ne devrait pas prendre en compte.


      Tabasser de nouveau cette personne hors du local

      La bagarre se poursuit à l’extérieur. Michel s’oppose toujours à son arrestation. Comme le nombre de flics a augmenté, ils finissent par le placer dans la voiture de police et l’emmener en garde à vue.


      Rédiger un faux en écriture publique (procès-verbal mensonger).

      Accusation discutable (en cours d’analyse à l’IGPN). Un texte de la déposition circule sur le net. Cette version qui circule paraît parfaitement réaliste. Mais c’est peut-être un faux. Si vous disposez de la déposition écrite des flics, mettez la en ligne ouverte à la discussion.

       

      Tout cela, rappelons-le, pour un dérisoire motif : une absence de masque

      Effectivement, ça paraît complètement idiot. Il faudra que le gouvernement explique à sa police sous quel niveau d’infraction et d’amende un citoyen peut envoyer promener les flics sans conséquence, les flics devant conclure ce refus d’obtempérer par un « bonne journée, Monsieur ».


      Désolé, votre commentaire est abject  !!!

      Ce terme d’abject est le vocabulaire habituel des gauchistes qui n’ont plus d’argument et pensent ainsi mettre un terme au débat. Ils utilisent aussi « nauséabond » en recourant au point Godwin, dans une tentative de faire de l’autre un fasciste voire un nazi. Classique, et tout à la fois lamentable.


      En confondant Michel avec George Floyd, le Système (le gouvernement, la justice, les médias, Le Monde, Libé, Mediapart, l’Etat profond ...) s’est joué un psychodrame très bien orchestré, un modèle de prise en masse de l’info basée sur le mensonge et l’à peu près. Le fait que le gouvernement ait participé à cet énorme Fake est très, très, très regrettable, et il va le regretter.


    • nono le simplet nono le simplet 29 novembre 2020 10:25

      @Fanny
      t’es bonne pour être embauchée à l’IGPN smiley


    • Fergus Fergus 29 novembre 2020 11:51

      Bonjour, nono le simplet

      Même Frédéric Veaux, le directeur général de la Police nationale, s’est déclaré « scandalisé » et a dénoncé des « comportements de délinquants ». 

      Fanny illustre parfaitement le proverbe : « I n’est pire aveugle que celui qui ne veut voir ! »


    • Jelena Jelena 29 novembre 2020 12:18

      @nono le simplet >> t’es bonne pour être embauchée

      Même si ça ne change pas grand chose, ce vieillard au cerveau flétri est un homme.


    • Aristide Aristide 29 novembre 2020 12:46

      @Fergus

      Mais pour qu’elle soit respectée, elle doit faire le ménage dans ses rangs en éradiquant les brebis galeuses qui dégradent son image 

      Vous inversez le propos, la police est légitime sans condition, sinon c’est l’insoumission posée en principe de droit, contestation de l’autorité systématique, refus d’obtempérer, ... 

      Faire le ménage ! Trop fort, comment on fait, des peines par anticipation. Allons la plupart des comportements abusifs des policiers sont la conséquence d’un long processus.Après, il faut laisser passer la justice, c’est bizarre dans un état de droit que des responsables politiques ou policiers s’assoient sur une enquête à cours, des faits a établir, un contexte à vérifier, ... enfin de permettre un débat contradictoire devant des juges ou une instance disciplinaire. Après on pourra commenter ...

      Les policiers, tous les policiers doivent être respectés, il n’y a à mon sens aucune condition à poser comme vous le faites. Je sais que Mélenchon a mis cette « qualité » en façade de son parti, mais tout de même, quel pays nous aurions si tous les pouvoirs, les corps d’état sont attaqués dans leur légitimité, ....

      Sur le ménage, il faudrait aussi que les férus en manifestation fasse aussi le leur et ne se laisse dépasser par une minorité active. Je me souviens d’un temps ou il valait mieux ne pas faire le coup de poing dans des manifestations du PCF ou de la CGT, jamais débordé par des anars ou autres qui étaient vites ... exfiltres par des services d’ordre musclés et qui savaient utiliser la force. Mais maintenant, Mélenchon et ses comiques attisent les braises au moindre pet et se retirent en arguant que c’est à la charge de la police seule. LFI est devenu La France Irresponsable. 


    • Fergus Fergus 29 novembre 2020 13:05

      Bonjour, Aristide

      Pourquoi abordez-vous presque toujours les problèmes sous un angle polémique ???

      « Faire le ménage ! Trop fort, comment on fait, des peines par anticipation »

      Qui parle d’« anticipation » ? Je parle là de sanctionner systématiquement et sans faiblesse  en allant s’il le faut jusqu’à la révocation les policiers dont les comportements sont indignes dès lors qu’ils ont franchi la ligne blanche. Autrement dit pas sur des intentions suspectées, mais sur des actes commis.

      Notez qu’aujourd’hui le directeur général de la Police nationale lui-même a dit, concernant les flics de l’affaire en question, que leurs actes ont été « scandaleux » et qu’ils ont eu des « comportements de délinquants ».

      Or, ces policiers ne sont pas les seuls du genre. Des policiers en l’occurrence trop souvent soutenus par leurs syndicats comme le regrettait l’un de mes cousins, ancien commissaire de police écoeuré qui a préféré faire valoir assez tôt ses droits à la retraite pour ne plus être confronté à ce type de blocage structurel.

      « il faudrait aussi que les férus en manifestation fasse aussi le leur et ne se laisse dépasser par une minorité active. Je me souviens d’un temps ou il valait mieux ne pas faire le coup de poing dans des manifestations du PCF ou de la CGT »

      Sur ce point-là, je suis d’accord avec vous.


    • Fanny 29 novembre 2020 13:07

      @Fergus

      La prise en masse de l’Etat profond dans cette affaire est parfaitement illustrée par ces déclarations du directeur général de la police (pas très nationale).

      Il aurait tout de même pu attendre les conclusions des analyses de l’IGPN, ne serait-ce que pour le respect de ses hommes mis en cause, au lieu de se précipiter et s’aligner sur les fakes médiatiques.

      Ce pouvoir suscite le mépris.


    • Fergus Fergus 29 novembre 2020 13:11

      @ Fanny

      « les fakes médiatiques »

       smiley  smiley  smiley
      Proposez votre candidature aux instances supérieures du RN, vous avez manifestement le profil pour y jouer un rôle dans la désinformation !


    • Fanny 29 novembre 2020 13:23

      @Jelena

      « Même si ça ne change pas grand chose, ce vieillard au cerveau flétri est un homme. »

       

      Un homme ? Moi qui croyais que dans l’univers progressiste merveilleux qui est en marche, homme ou femme c’est la même chose.

       

      Cerveau flétri ? Vous n’avez pas bien assimilé la novlangue : on dit « cerveau malade », novlangue certifiée France Inter.


      A moins que vous ne militiez dans ce mouvement de soviétisation de l’oligarchie mondialiste, où les « cerveaux malades » sont destinés à être coffrés (goulaguisés).


    • Fanny 29 novembre 2020 13:32

      @Fergus

       

      Votre mépris pour le tiers de nos concitoyens, ceux qui votent RN (je n’en suis pas), renvoie au mépris du directeur de la police envers ses hommes.


      La coalition du mépris annonce l’effondrement du Système.


    • nono le simplet nono le simplet 29 novembre 2020 13:45

      @Jelena
      Même si ça ne change pas grand chose, ce vieillard au cerveau flétri est un homme.
      ah merci ! j’aurais moins d’indulgence à l’avenir ...


    • Fanny 29 novembre 2020 14:48

      @Fergus

       

      « Le « Penelopegate » a tout fichu par terre, et ce n’est véritablement qu’à ce moment que Macron  plutôt programmé pour 2022 après un unique mandat de Juppé  a pris le relais et a bénéficié d’un soutien massif des médias ! »

      Penelopgate ? en 2017, tout comme le coup d’Etat du PNF qui a éjecté Fillon.

       

      En 2015/16, vous deviez être immergé en expédition profonde en forêt amazonienne pour sortir des fakes de ce niveau. La face à Macron était sur tous les papiers glacés bien avant le penelopegate.


    • Fanny 29 novembre 2020 15:00

      @nono le simplet
      « j’aurais moins d’indulgence à l’avenir »

      Sans la faute de conjugaison, ça aurait plus de sens.

      Je suis persécuté par des analphabètes ! -)


    • Jelena Jelena 29 novembre 2020 21:05

      @Fanny >> A moins que vous ne militiez dans ce mouvement de soviétisation de l’oligarchie mondialiste (...)

      Au lieu de me faire un procès, vous feriez mieux d’aller consulter un psy et lui dire que ces vidéos sont des fakes... Peut être qu’au bout de quelques séances, il vous aidera à y voir clair.


    • Fanny 29 novembre 2020 22:04

      @Jelena

      Pas besoin de psy.

      La suite de cette affaire confirme mes impressions.

      D’un côté trois policiers jugés bons et très bons professionnels.

      De l’autre un ancien braqueur cherchant à se soustraire à un contrôle, d’où bagarre, avec quelques coups de poing de trop de la part des policiers.

      Ca ne pouvait que mal se passer.

      Là-dessus une hystérie médiatico-politique avec comme résultat l’incarcération des trois policiers et la sanctification du producteur de musique. Cette incarcération préventive est illégale car elle ne répond à aucun critère légal, mais l’hystérie justifie n’importe quoi, surtout quand il s’agit du pouvoir médiatique.

      On verra bien comment tout ça va finir, mais ça devrait se dégonfler avec des réquisitions pour la forme et pour les médias, et un jugement définitif dans 5 ans quand tout aura été oublié.


    • nono le simplet nono le simplet 30 novembre 2020 07:38

      @Fanny
      tu n’es pas une femme, je ne suis pas analphabète ..on est quittes smiley


    • Fanny 30 novembre 2020 10:16

      @nono le simplet

      OK, je suis quand même un peu plus homme que femme, mon genre m’indiffère un peu à vrai dire, on est quittes.

      Mais cette affaire Michel Zecler ne m’est pas indifférente, car elle est bien triste, désespérante même, emblématique de l’état de décomposition de notre pays.

      Avec des médias à l’affut, assoiffés de sang, croyant avoir trouvé leur George Floyd en la personne de Michel Zecler.

      Avec les pouvoirs politique et judiciaire à la ramasse, réagissant aux appétits de la bête médiatique.

      Avec des manifestants, sentant la faiblesse de l’Etat, frappant, lynchant des policiers.

      Avec trois policiers coffrés illégalement* en préventive, le pouvoir médiatique pervertissant le judiciaire.

      Trois vies, trois familles amochées par la faute d’un délinquant, et du défaut de formation et d’équipement des policiers pour affronter des situations critiques de rébellion, situations ingérables sans donner des coups et partant commettre des fautes condamnables.

      Triste, infiniment triste.

      • Pourquoi la préventive des trois flics est illégale ? Parce que les motifs sont faux, fantaisistes. Eviter le contact entre les trois policiers ? Absurde : une fois les dépositions des trois flics recueillies séparément (c’est fait), il n’y a plus aucun inconvénient à ce qu’ils se parlent. Empêcher des subornations de témoins ? Les seuls témoins sont les collaborateurs de Michel Zecler, hors d’atteinte des trois flics. Ces prétextes sont manifestement faux. L’incarcération en préventive des trois flics, qui coûte de l’argent au contribuable, est tout simplement le tribut payé par le judiciaire à la bête médiatique assoiffée de sang. Ubuesque.

    • Aristide Aristide 30 novembre 2020 11:50

      @Fergus

      Pourquoi abordez-vous presque toujours les problèmes sous un angle polémique ???

      Polémique ? C’est voulu ! C’est pour rajouter un peu de sel et surtout provoquer la réaction argumentée la plus virulente afin de confronter ses idées à des avis contraires et radicaux ... Une sorte de gymnastique intellectuelle ...

      Qui parle d’« anticipation » ? Je parle là de sanctionner systématiquement et sans faiblesse — en allant s’il le faut jusqu’à la révocation — les policiers dont les comportements sont indignes dès lors qu’ils ont franchi la ligne blanche. Autrement dit pas sur des intentions suspectées, mais sur des actes commis.

      Il me semble que c’est ce qui est fait, on ne peut aller plus loin sinon à franchir cette fois une vraie ligne jaune, celle de l’exemplarité en place de la justice.

      Vous parlez de franchir la ligne blanche, oups ....c’est pour Neyret ?

      Notez qu’aujourd’hui le directeur général de la Police nationale lui-même a dit, concernant les flics de l’affaire en question, que leurs actes ont été « scandaleux » et qu’ils ont eu des « comportements de délinquants ».

      Je vous ai dit ce que je pensais de ces responsables qui se transforment en juge à la place des instances disciplinaires et des juges. Ce sont des incapables. C’est une parfaite irresponsabilité, cela rappelle les « soupçons avérés » du non regretté Castaner.
      Les flics n’ont pas à être jugé en place publique, je sais que vous avez une idée approximative de la présomption d’innocence mais tout de même ( Propos polémique suite à votre accusation d’un Sarkozy condamné par avance sur la base de vos conclusions)


    • Fanny 12 décembre 2020 18:56

      @Fanny

      Un article du journal Le Monde consacré à l’affaire Zecler mentionne le fait que les flics auraient frappé Zecler alors qu’il était déjà menotté.

      Est-ce évident en visionnant la vidéo (j’ai pas pu bien distinguer et je n’ai aucune confiance dans les infos. diffusées par Le Monde, souvent brisolées, dissimulant ce qui dérange la ligne éditoriale et arrangeant ce qui la conforte).

      Si tel était le cas, des sanctions seraient bien sûr logiques.


    • Fergus Fergus 12 décembre 2020 19:22

      Bonjour, Fanny

      Ce qui est sûr, c’est que les faits rapportés par le procureur général de Paris ont été accablants, d’où ses réquisitions très sévères à l’encontre des agresseurs de Michel Zecler qui ont été toutes suivies par le juge d’instruction en termes de mises en examen, et traduites par l’incarcération de 2 des policiers incriminés.


    • Fanny 12 décembre 2020 20:06

      @Fergus

      Comme rapporté dans un autre de mes commentaires, ma seule proximité avec la Justice de toute ma vie concernait un collègue qui a bénéficié d’un jugement discutable à propos de racisme. Tant mieux pour lui, mais du coup ma confiance dans les magistrats en a pris un coup. Des affaires très médiatisées montrent que cette corporation n’est pas insensible au pouvoir médiatique.

      Je me rappelle du conseil d’un baron du gaullisme (de La Rochelle il me semble) qui avait été ministre de la Justice : évitez autant que faire se peut d’avoir la moindre relation avec la Justice.

      C’est pourquoi ma question : quelqu’un a-t-il pu distinguer sur une vidéo que Michel Zecler, une fois menotté (cette précision est importante), aurait été frappé par un ou plusieurs policiers ?


    • Fanny 12 décembre 2020 22:35

      @Fanny

      Pour illustrer ma défiance à l’égard du « journal de référence », l’Editorial de ce jour.

      Il y est question du déblocage des financements de la BCE suite au véto polonais et hongrois, refusant le chantage sur « l’Etat de droit ».

      Question d’importance car se joue là l’avenir de l’UE, le fédéralisme assumé contre l’union des nations souveraines.

      L’éditorial affirme que l’UE a gagné contre les deux pays dits illibéraux, que Pologne et Hongrie ont cédé. Possible compte tenu des sommes en jeu.

      Mais en lisant d’autres journaux à ce sujet on apprend qu’il s’agit d’un compromis négocié par l’Allemagne. Il y est question de « déclaration interprétative », que c’est compliqué, que tout n’est pas encore bouclé.

      Le niveau d’information fourni par Le Monde sur ce compromis est proche de zéro. A part le fait que le camp du Bien a gagné, on ne saura rien des tractations et du compromis, qui a cédé et sur quoi. Nul.


    • Fergus Fergus 13 décembre 2020 09:13

      Bonjour, Fanny

      Sur aucune image on ne voit Michel Zecler menotté à ma connaissance. Mais il ne fait pas de doute qu’il l’était lorsqu’il a été jeté au sol dans la rue et tabassé pour la 2e fois.
      Pourquoi cette certitude ? Parce que lors du 1er tabassage à l’intérieur de son local, on voit Michel Zecler constamment tenter de protéger sa tête avec ses bras. Rien de tel dehors : menotté dès sa sortie, il a presqu’aussitôt subi une nouvelle volée de coups sans pouvoir cette fois-ci se protéger du flic voyou qui le frappait.


    • Fergus Fergus 13 décembre 2020 09:23

      @ Fanny

      Un mot sur la Justice. Je ne porte pas sur elle un regard aussi négatif. Une étude  sur laquelle je ne parviens hélas ! pas à remettre la main  avait montré il y a une vingtaine d’années que les acteurs de la Justice considéraient dans la grande majorité des cas qu’elle s’exerçait de manière équitable. Or, lesdits acteurs interrogés n’étaient pas les seuls magistrats, mais également les avocats, les victimes et les... justiciables !

      C’est également le ressenti que j’ai eu en assistant à divers procès de correctionnelle et d’assises  y compris comme juré  en marge desquels j’ai pas mal parlé avec des magistrats et des avocats. Le décalage entre cette réalité, somme toute globalement positive, vient du fait que les errements judiciaires  il y en a, malheureusement  et les distorsions de traitement au profit de personnalités puissantes sont très médiatisées et alimentent une suspicion généralisée envers l’institution qui ne reflète pas la réalité.


    • Fergus Fergus 13 décembre 2020 09:31

      @ Fanny

      Rien à dire sur le bras de fer entre l’UE et la Pologne et la Hongrie, Comme l’on pouvait s’y attendre, ce deux pays ont assoupli leur position pour ne pas être privés de la manne financière. Mais sur une base dont on ne saura rien et qui ne remettra évidemment pas en cause leur philosophie politique « illibérale ». 

      L’UE a sans doute « gagné », mais probablement sur des concessions marginales. Bref, un jeu de dupes au niveau des Droits de l’Homme.


    • Fanny 13 décembre 2020 14:31

      @Fergus

      « Mais sur une base dont on ne saura rien »

       

      Concernant une question cruciale s’agissant de l’avenir de l’UE, le fait de ne rien savoir est dramatique.

      C’est ainsi que s’est construite l’UE, dans le secret des technocrates et loin du populo.

      Et c’est pourquoi le Royaume Uni a fini par prendre la fuite.

      Même chose à propos de l’immigration. Une embrouille entre Raymond Barre 1er ministre (un qui a pas mal pompé dans la caisse – fonds spéciaux du 1er ministre ? - puis planqué et transmis à ses fils qui ont fini par se faire prendre par la patrouille) et le CC ou le CE selle l’avenir du pays en confirmant le regroupement familial.

      Le populo est au courant de rien, ne sait pas bien quelles sont les prérogatives du CC ou du CE. Les journalistes mainstream (Internet n’existe pas encore) planquent tout sous le tapis. 40 ans plus tard, il faut promulguer une loi sur le séparatisme, en dissimulant son objet.

      Dissimuler, planquer, toujours dissimuler, on peut dire que c’est le motto de notre oligarchie et des journalistes à sa botte, et ça marche jusqu’au jour où ça explose.


    • Fanny 13 décembre 2020 14:34

      @Fanny
      selle -> scelle


    • Fanny 13 décembre 2020 14:51

      @Fergus
      « Mais il ne fait pas de doute qu’il l’était (menotté ndlr) lorsqu’il a été jeté au sol »

      Si vous en êtes certain, je veux bien vous croire. Il y aurait donc au moins un flic qui aurait pété les plombs en frappant un citoyen menotté (je considère que la bagarre qui a précédé le menottage relève de l’exercice légitime de la force de la loi).

      Mais pourquoi deux policiers sont en préventive, et pas seulement celui qui a frappé un citoyen menotté ? Seraient-ils deux à avoir frappé Zecler menotté ? Vaut mieux être précis car il s’agit de l’avenir d’un policier, et plus globalement de l’avenir de la police, de ses relations de confiance avec l’Etat. Si les juges suivent les médias dans l’à peu près et le n’importe quoi, c’est fichu.


    • Fanny 13 décembre 2020 15:12

      @Fergus

      C’est que je n’ai vraiment pas eu de chance avec la Justice : unique expérience soldée par une injustice, un jugement idéologique déconnecté de la réalité au profit de l’antiracisme.

      Du coup, j’ai pensé a contrario que je pourrais avoir vraiment de la chance et j’ai pris un ticket à Euromillions. Manque de pot, ça n’a pas marché dans ce sens là.


    • Fergus Fergus 13 décembre 2020 17:03

      @ Fanny

      « pourquoi deux policiers sont en préventive, et pas seulement celui qui a frappé un citoyen menotté ? »

      Menotté ou pas, ils sont deux à l’avoir frappé à de nombreuses reprises. D’où l’écrou de ces deux-là.

      « la bagarre qui a précédé le menottage relève de l’exercice légitime de la force de la loi »

      Houlà ! Pas du tout. D’une part, il n’y a pas eu « bagarre » mais « tabassage » en règle, et même « ratonnade » compte tenu du caractère raciste. Et cela après violation de local privé ce qui rend totalement illégitime la tentative d’interpellation à l’intérieur du studio.

      « Si les juges suivent les médias dans l’à peu près »

      Personne n’a « suivi les médias ». C’est après avoir visionné les vidéos, entendu Michel Zecler et les policiers, puis pris connaissance des éléments d’enquête de l’IGPN que le procureur général a rendu publiques ses réquisitions. Lesquelles ont été reprises quasiment en totalité par le juge d’instruction, à une détention provisoire près !

      Il n’y a pas de zone d’ombre dans cette affaire.


    • Fanny 13 décembre 2020 18:35

      @Fergus

      Notre désaccord est total, restons-en là.

      Ma confiance dans les fonctionnaires en charge de l’ordre public (préfets) et de la Justice (procureurs …) est mesurée en cas d’emballement médiatique sur un thème sensible comme le racisme, doublé de notre suivisme / USA (George Floyd). J’attendrai donc le jugement définitif (dans 5 ans, dans 1O ans ?) pour me faire une opinion définitive.

      Dans cette affaire, je condamnerai les policiers pour leur action avant menottage quand je me sentirai capable de mettre les menottes à un type très costaud qui n’obtempère pas sans lui taper dessus (étranglement, torsion de bras, coups de matraque) jusqu’à ce qu’il se rende. Si vous connaissez une autre méthode, le ministère de l’Intérieur sera heureux de recueillir vos suggestions.


    • Fergus Fergus 13 décembre 2020 19:10

      @ Fanny

      Manifestement, vous avez un a priori dont vous ne démordrez pas, et cela malgré les actes de procédure du procureur général et du juge d’instruction, des magistrats qui, en règle générale, donnent presque toujours raison aux policiers.

      Le Directeur général de la Police nationale lui-même a qualifié ces flics de « délinquants » !!!

      Libre à vous de garder vos oeillères. Le mieux est en effet que nous en restions là !


    • Aristide Aristide 14 décembre 2020 08:38

      @Fergus

      Il n’y a pas de zone d’ombre dans cette affaire.

      IL me semble qu’au stade de l’instruction, la loi prévoit de ne pas seulement recueillir les charges. Donc à ce jour, pas plus que vous, je ne connais l’ensemble des éléments, des charges, des circonstances, ... L’instruction est là pour cela et elle ne fait que commencer ...Il me semble hasardeux d’affirmer qu’il n’existe aucune zone d’ombre.

      C’est au juge d’en juger et de clore son instruction. Dans l’attente, le citoyen responsables ne peut que faire confiance aux juges et attendre au moins que l’instruction soit close. 


    • Fergus Fergus 14 décembre 2020 09:13

      Bonjour, Aristide

      Vous avez raison, c’est l’instruction qui statuera, à charge et à décharge, sur l’ensemble des éléments de cette affaire.

      Je note simplement qu’entre les vidéos et les auditions des parties, tant par les policiers du 20e arrondissement (sollicités dans un premier temps) que par les enquêteurs de l’IGPN, puis par les magistrats du parquet, le déroulement des évènements soit à peu près établi.

      En définitive, la seule incertitude qui semble peser  faute d’enregistrement sonore — porte sur le caractère raciste de l’agression. Il appartiendra aux magistrats instructeurs d’en évaluer la réalité ou pas. 


    • Aristide Aristide 14 décembre 2020 10:14

      @Fergus

      Votre propension à savoir la réalité est étonnante. 

      Vous dites «  le déroulement des évènements soit à peu près établi. », vous comprenez que la justice ne peut se satisfaire de cet « à peu près », à juste titre vous seriez outré à ce que l’on condamne des personne sur la base du déroulement d’évènement à peu près établi. 

      Vous savez, je ne cherche pas particulièrement à contrecarre je ne sais quelle position insoumise ou au pire provoquer la polémique, mais il me semble que vos positions sur les sujets de justice sont au minimum très discutables.

      Vous parliez de faits avérés dans l’affaire Sarkozy, là c’est un déroulement à peu près établi, ... la justice est perfectible, lente, souvent même contestable ... mais tout de même c’est le coeur de NOTRE république.

      Cette attitude consistant à la louer ou à la maudire sur la seule base de ses convictions ou de sa position sur un sujet particulier est vraiment ... détestable.


    • Fanny 23 décembre 2020 00:24

      @Fanny

      « Mais pourquoi deux policiers sont en préventive »

       

      La réponse est tombée ce jour : pout rien, sinon pour satisfaire la bête médiatique.

      Techniquement, ces 3 semaines de préventive n’ont servi à rien, les deux policiers ayant été interrogés séparément avant incarcération. Il suffisait de leur interdire de communiquer entre eux et avec des témoins éventuels, ce qui a finalement été fait après 3 semaines inutiles sous les verrous.

      La justice leur a quand même pris 5000 euros de caution. Qu’est-ce que cette caution apporte à la justice ? J’ai bien peur que ce ne soit encore que du médiatique ("on les a libérés mais attention, on leur a fait payer une caution, on les a à l’oeil").


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 décembre 2020 01:31

      @Fanny

      fout tes couilles sur la table , et après t’iras critiquer les flics !


    • Fanny 23 décembre 2020 10:00

      @Aita Pea Pea
      incompréhensible

      ma critique visait la magistrature, trop sensible à l’environnement politico-médiatique, pas les flics 


    • Fanny 3 janvier 22:36

      @Fergus
      Pour éclairer mon « a priori ».

      « Shoote dans sa tête » : deux policiers agressés par une quinzaine d’individus en Seine-Saint-Denis – vidéo - Sputnik France (sputniknews.com)

       

      Une autre interpellation ratée.

      Cette fois, ce sont les flics qui ont été frappés.

      Les médias mainstream sont beaucoup plus discrets sur ce genre de fait qui devient récurrent. Il faut aller sur un site censuré (interdit d’Elysée) pour voir ce que devient le quotidien des flics.

      Mon point de vue (défense des flics dans l’affaire Zecler) est politique : je juge ces coups portés aux flics d’une portée politique incomparable avec l’arrestation techniquement ratée de Zecler, voire avec la mort accidentelle, inadmissible et très malheureuse de Cédric Chouviat.

      Je vois venir l’argument : il faut sanctionner les deux. Oui, mais au plan politique, il va bientôt falloir choisir son camp : soit on est avec les flics, soit on est avec la racaille qui tabasse les flics. Les médias ont déjà choisi mais ils savent retourner leur veste vite fait, ce qu’ils feront un de ces jours avec leur lâche opportunisme habituel.

      Je suis pour une sévérité accrue vis-à-vis des racailles qui frappent et blessent les flics (encore aucune arrestation dans le cas de la vidéo) car je pense que la stabilité de notre société est en jeu, et donc la  sécurité et la vie de milliers de Français, et pour une justice non médiatique, strictement technique avec une gradation de sanctions adaptée concernant les accidents d’interpellation (Cédric Chouviat) ou les gestes techniques inadaptés (Michel Zecler) imputables aux flics.


    • Francis Francis 26 novembre 2020 08:36

      La température atteint l’insupportable, et la grenouille qui veille nous dit : soyons vigilants.

       


      • Fergus Fergus 26 novembre 2020 09:06

        Bonjour, Francis

        Toutes les grenouilles ne restent pas dans le bocal sans réagir !


      • Fergus Fergus 26 novembre 2020 09:16

        Cela dit, concernant la scandaleuse loi sur la Sécurité globale, je suis persuadé que, même si elle est promulguée par Macron en janvier au terme du processus parlementaire, le Conseil constitutionnel en censurera plusieurs dispositions. Notamment l’article 24, par trop attentatoire aux libertés essentielles. Si tel n’est pas le cas, il conviendra de poursuivre la mobilisation pour empêcher a minima la sortie des décrets d’application des mesures concernées par cette procédure. 


      • Francis Francis 26 novembre 2020 09:17

        @Fergus
         
        ’’Toutes les grenouilles ne restent pas dans le bocal sans réagir ! ’’
         
        Faudrait savoir : on sort ? Ou bien on veille ? Parce que le « en même temps », ça commence à faire.


      • cevennevive cevennevive 26 novembre 2020 09:49

        @Francis et Fergus, bonjour,

        Le mieux serait de ne pas se laisser attraper afin qu’ils ne nous plongent pas dans le bocal...
        C’est dur d’attraper des grenouilles, j’en sais quelque chose car, étant enfant, je m’y suis essayée souvent, ma mère adorant les cuisses de grenouilles.

        Ce roman « L’épidémie » m’a été recommandé par l’une de mes filles au moment du premier confinement.

        Aujourd’hui, insupportable mainmise sur notre liberté d’humain. Nous sommes pris pour des enfants ou même des animaux. J’ai entendu de certaines bouches haut placées : « ¨lâcher la bride ». Je ne suis pas un animal, on ne me tient pas par la bride et on ne m’achète pas.

        C’est insupportable lorsque l’on y pense !


      • Fergus Fergus 26 novembre 2020 10:08

        Bonjour, cevennevive

        L’emploi de l’expression « lâcher la bride » concernant le peuple français est en effet « insupportable » mais ô combien emblématique de la manière dont il est perçu par les gouvernants. Nous ne sommes pas du bétail, n’en déplaise à Macron et ses amis !

        Pour ce qui est du roman, il n’est heureusement pas très réaliste et ne prétend pas l’être. Il n’en pose pas moins de bonnes questions.


      • troletbuse troletbuse 26 novembre 2020 12:25

        @Francis
        Y’a belle lurette que Fergus a cassé son thermomètre. smiley


      • Fergus Fergus 26 novembre 2020 13:00

        @ troletbuse

        Non, c’est le vôtre qui est cassé. Résultat : il indique des températures systématiquement rigoureuses.

        Le mien fonctionne plutôt bien, et il indique tantôt des températures agréables, et tantôt des températures désagréables. Mais je vous concède que, depuis quelques années, ce sont surtout ces dernières qui prédominent, hélas ! 


      • velosolex velosolex 26 novembre 2020 17:11

        @cevennevive
        Faut dire que certains imbéciles se comportent réellement comme des animaux, mettant leur plaisir avant tout, et faisant des bras d’honneur aux autres
        Grande euphorie pour noël. ...Le gouvernement avance de travers, faisant plaisir à moitié aux uns et aux autres. Les stations seront ouvertes, mais pas les remontes pentes...On peut parier sur le fait que pas mal parviendront à faire du ski hors pistes.....Les deux départements de Savoie sont en tête de la contamination nationale...Sans compte que le nombre de fractures et d’accidents de ski va arriver dans des hôpitaux remplis à ras bord. L’Espagne elle se permet d’ouvrir ses stations. Les vols sont remplis.
        Retour au confinement fin Janvier assuré.
        Ceux qu’auront une jambe dans le plâtre s’en foutront, dans ce grand n’importe quoi, où certains mettent en avant leur refus de tout vaccin. 


      • eau-pression eau-pression 26 novembre 2020 17:41

        @velosolex

        Autrement dit, le scénario qu’on connaît depuis des années pour les fêtes de fin d’année, il vous parait irresponsable qu’il se reproduise.

        Est-on sûr que le sars-cov2 a les caractérisques extraordinaires qui justifient cette vision des choses ? Suis pas biologiste pour en juger.

        Par contre, quand on imagine que ce virus-là soit si différent des précédents, il est logique de se demander pourquoi.
        Pourquoi aussi prétendre l’éradiquer par le vaccin alors qu’il va muter ? Pourquoi ne pas poser la question des labos P4 ? Serait-ce un blasphème anti progrès ?


      • Abou Antoun Abou Antoun 26 novembre 2020 18:02

        @cevennevive
        C’est dur d’attraper des grenouilles,
        Pas tant que çà. Un chiffon rouge sur un hameçon à trois crochets fait l’affaire.
        Pour les grenouilles que nous sommes il y a des trucs aussi bêtes.


      • velosolex velosolex 26 novembre 2020 18:04

        @eau-pression 2

        La seule chose dont on sait sûr, c’est que si on ne fait rien, ce qu’aucun gouvernement n’a fait, mis à part celui des states, avec ce dingo de Trump, on n’aura les mêmes chiffres qu’eux. 
        Je suis assez pessimiste. Il faudrait que tous les pays vaccinent ( je ne parle pas de la réticence de certains, ni de la couverture réduite du vaccin) ce qui me parait assez utopique
        Il peut muter c’est sûr. Et même devenir encore plus létal, touchant des populations bien plus jeunes, ce qui crédibilise le pragmatisme. 
        Les labos P4...La mondialisation...Nous voilà cette fois ci dans le préventif, qu’il faudra bien affronter au jour d’après, et même pourquoi pas dés maintenant. Mais on est dans la main de la chine. On ferme actuellement des élevages de visions. Formidable pour la chine, qui en ouvre, profitant de l’opportunité. 


      • tonimarus45 27 novembre 2020 10:59

        @troletbuse je comprends ce que vous voulez dire concernant « fergus » et je le lui ai ,maintes fois dit


      • Ouam Ouam 27 novembre 2020 18:36

        @Francis
        T’a vu mon lien posté juste ci dessus, a faire tourner urgent merci !
        avant qu’il n’existe plus


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 27 novembre 2020 18:57

        @Ouam

        Sallut Ouam tu peux récupérer facilement la vidéo : quand elle joue, tu mets en pause, tu cliques droit puis sauver en tant que (save as).

        Ca pèse 56 Mb, pas grand-chose.


      • troletbuse troletbuse 26 novembre 2020 09:49

        VIGILANCE . smiley)  smiley  smiley  smiley

        Avec ça, on est sauvé  smiley VIGILANCE

        Mais Fergus, un mot totalement creux.

        Un mot bouche-trou

        Un mot qui veut dire : Ne faisons rien mais soyons tiens ATTENTIFS., PRUDENTS ;

        et après  ?????? Ben RIEN !


        • Fergus Fergus 26 novembre 2020 10:10

          Bonjour, troletbuse

           Autrement dit, faisons comme vous : lançons des anathèmes le plus souvent discrédités par leur caractère outrancier et insultant. smiley


        • troletbuse troletbuse 26 novembre 2020 10:55

          @Fergus
          Outrancier ???? Insultant  ???? Soyez VIGILANT Fergus  smiley


        • troletbuse troletbuse 26 novembre 2020 10:58

          @Fergus
          VIGILANCE
          C’est une longue-vue qu’il faut utiliser, pas un microscope  smiley


        • Fergus Fergus 26 novembre 2020 11:30

          @ troletbuse

          Nous attendons toujours l’article structuré et argumenté dans lequel vous dénoncerez le pouvoir en place.
          Je vous garantis que j’en soutiendrai la publication en modération. 


        • troletbuse troletbuse 26 novembre 2020 12:19

          @troletbuse
          Mais j’y pense mon cher Fergus. Je fais le recensement de tous les mots que je vais y mettre comme par exemple : sale complotisme, sale populiste, bon islamiste, bon immigrationniste, mal-pensant sans oublier surtout VIGILANCE.  smiley
          Croyez-vous que je vais convaincre au moins UN sur AV ? Eh bien non !
          Sur AV, je profite des liens qui sont donnés afin de conforter mes idées. Ensuite je les diffuse à mes connaissances. C’est peu et beaucoup.
          Et puis, je risquerais de vous convaincre vous et Grounichou. Quelle perte pour la macronie !  smiley


        • babelouest babelouest 26 novembre 2020 12:19

          @Fergus je pense qu’il ne s’agit pas de DÉNONCER, mais d’apporter un ensemble structuré de solutions carrément alternatives : BIEN ENTENDU cela suppose sauf parler dans le vide, de sortir d’abord de l’union pour que nos solutions ne soient pas bloquées par une entité supérieure, ou du moins rendue supérieure par quelques politiciens véreux. OUI on peut le faire, après avoir viré tous les politiciens actuels bien entendu. Ne pas s’attendre à obtenir ce résultat par les urnes : elles ont lu « Le Guépard ». La base ? le monétaire, sans lui ce n’est pas la peine.


        • pemile pemile 26 novembre 2020 12:35

          @troletbuse " je profite des liens qui sont donnés afin de conforter mes idées. Ensuite je les diffuse à mes connaissances. C’est peu et beaucoup."

          C’est le principe du biais de conformation, une bulle informationnelle qui enferme une communauté hors de la réalité smiley


        • troletbuse troletbuse 26 novembre 2020 12:38

          @pemile
          Pour la formation des cons, les merdias s’en occupent et tu dois en être friand, ca se sent.


        • Francis Francis 26 novembre 2020 12:49

          @pemile
           
           ’’biais de conformation’’
           
           C’est un lapsus de conformiste ?


        • Fergus Fergus 26 novembre 2020 13:02

          Bonjour, babelouest

          Le problème est : comment s’y prendre ?


        • velosolex velosolex 26 novembre 2020 13:33

          @troletbuse
          Rapidement le troll se livre au tutoiement (réflexe fachiste) quand il est en difficulté, avec ses deux neurones ne lui permettant pas de faire une synthèse.
          Bref en dehors du champ de l’injure, et du raccourci merdeux, pas la moindre élévation, la moindre lumière d’esprit. 
          « Ca se sent... » dit il....


        • pemile pemile 26 novembre 2020 13:46

          @Francis, @troletbuse « Pour la formation des cons »

          Pour les biais de confirmation et pour le conformisme, les petites étoiles de votes d’agoravox sont un très bon indicateur smiley


        • troletbuse troletbuse 26 novembre 2020 14:04

          @pemile
          un très bon indicateur

           ?
          Ah bon. 12h38 Permile 2 étoiles ; Troletbuse 2 étoiles . Conclusion ???


        • pemile pemile 26 novembre 2020 14:33

          @troletbuse « Conclusion »

          Tu m’as mis 3 étoiles et tu t’en aies mis qu’une ? smiley


        • tonimarus45 27 novembre 2020 11:02

          @troletbuse---je vais vous faire une confidence ; pendant un moment j’ai cru que deux posteurs postaient sous le meme pseudo que fergus


        • gruni gruni 26 novembre 2020 10:02

          Bonjour Fergus

          Je crois malheureusement que le populisme est en train de gagner la partie. Cette autrice Suédoise lance un avertissement comme d’autres auteurs avant elle. Pour quelle résultat ? le populisme devient de plus en plus populaire. Oui sait où cela va nous mener, surtout que la crise économique ne fait que commencer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité