• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « La Belle et La Bête » en fabuleux transit de Broadway à Mogador

« La Belle et La Bête » en fabuleux transit de Broadway à Mogador

« La Belle et la Bête » un Musical qui aura tenu l’affiche à Broadway durant 13 années et qui ne restera à Mogador qu’une seule saison puisque, d’ores et déjà, « Le bal des vampires » de Polanski y est prévu pour l’automne 2014.

Donc rien ne sert de tarder davantage et tant qu’à faire, il vaudrait mieux s’apprêter à rêver en leur compagnie dès les prochaines fêtes de fin d’année puisque cette réalisation francophone s’y prête avec un ravissement… totalement surprenant.

En effet, ayant suivi certaines étapes de la démarche créatrice depuis la présentation initiale des deux rôles principaux à la salle Gaveau en mai 2013 et puis, en septembre dans les salles de répétitions à Mogador, quelques-unes des chorégraphies, emmenées notamment par le sympathique Dan Menasche déguisé pour la cause en chandelier, ce qui constitue en soi une prouesse sportive avec ses bras constamment tenus élevés en l’air… nous étions alors, loin de percevoir ce que pourrait être le résultat final.

Ayant par la suite assisté à l’une des premières représentation fin octobre, tout semblait désormais en place pour que cette comédie musicale emporte le plébiscite des sorties familiales tant la richesse de l’imaginaire y est sollicitée par les décors kitsch baroques, les costumes british affriolants, l’orchestre live enjoué et surtout par un humour bon enfant que les serviteurs de la bête « choséifiés » selon un maléfice réversible, distillent tout au long des répliques inspirées par la bonne humeur, en perspective d’une happy end.

Manon Taris & Yoni Amar sont donc les héros à la française de cette histoire d’amour tourmentée par la chute symbolique, une à une de pétales de roses qui ainsi égrènent le féérique « compte à rebours ».

Le duo Lumière - Big Ben (Dan Menasche - David Eguren) monté sur tremplin à ressorts comiques sert de véritable contre-poison à tous les états d’âme tentés de pactiser avec le diable qui, en l’occurrence, pourrait s’avérer être Gaston (Alexis Loizon), prêt à tout pour ravir La Belle… à son profit exclusif.

Dans la salle, on entend les applaudissements à foison du public, ponctués fréquemment de rires d’enfant pigeant, à leur façon, les stratagèmes drolatiques en jeu.

Véritable travail d’équipe, cette création à Paris est un réel passeport pour retrouver le délicieux cheminement des contes de fées, enfouis dans notre enfance désertée !

Photos : Brinkhoff/Mögenburg ©Disney

LA BELLE ET LA BÊTE - **** Theothea.com - Livret de Linda Woolverton - musique Alan Menken - mise en scène Glenn Casale - avec Manon Taris, Yoni Amar, Alexandre Faitrouni, Alexis Loizon, Alix Briseis, Dan Menasche, David Eguren, Didier Clusel, Léovanie Raud & Gabriella Zanchi - Théâtre Mogador

Documents joints à cet article

« La Belle et La Bête » en fabuleux transit de Broadway à Mogador

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires