• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La chanson dans le vent

La chanson dans le vent

La symbolique du vent a pris des sens différents en poésie comme en chanson. Les grands de la chanson française ont utilisé ce thème et la chanson moderne perpétue la tradition. « J’veux écrire une chanson dans le vent, un air gai, chic et entraînant pour faire danser dans les soirées de Monsieur Durand », chantait Balavoine. Mais ici, c’est plutôt le vent de la chanson que nous allons aborder.

 
Cet article, ce n’est pas du vent. Il ne va pas aux quatre vents chercher la bonne chanson mais il reste ici en France pour en faire une belle moisson.
 
Le vent chez les grands de la chanson française :
 
JPEG - 85.3 ko
Eole
 
Avec le Plat pays de Jacques Brel, on a un bon exemple des différents symboliques données au vent. Ici chaque couplet est attribué à un des quatre vent. Quatre directions cardinales, quatre couplets et à chaque vent une signification particulière. Extraits :
 
"Avec le vent de l’est écoutez-le tenir le plat pays qui est le mien"
"Avec le vent d’ouest écoutez-le vouloir le plat pays qui est le mien"
"Avec le vent du nord écoutez-le craquer le plat pays qui est le mien
"

Et la note d’espoir du 4ème et couplet final :
 
"Quand le vent est au rire, quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud, écoutez-le chanter
Le plat pays qui est le mien
."
 
Bien entendu, chez Georges Brassens, le vent est le plus souvent fripon (on connaît l’animal). Ainsi, avec sa chanson intitulée simplement "Le vent" (paroles ici).
 
"Dans l’eau de la claire fontaine" : dans cette chanson polissonne, le vent est le complice idéal du poète et, à la fin de l’histoire, de sa jolie victime, de sa muse qui se joue du vent et s’en fait finalement un allié.
 
Toujours taquin le vent du chapeau de Mireille. Sur cette vidéo, Le chapeau de Mireille est chanté par son auteur, Marcel Amont, accompagné par Georges. Un des intérêts de la chanson, c’est l’énumération des vents : zéphyr, aquilon, mistral et la divinité Eole. Il est rare qu’un succès comporte autant de références qui d’ordinaire feraient fuir le public. Brassens a eu du nez en choisissant cette chanson dans le répertoire de Marcel Amont.
 
Chez Léo Ferré, le vent prend un tour plus grave. Adaptant un poème très ancien, "Pauvre Rutebeuf", il fit une de ses plus belles chansons. Le vent est ici l’ennemi et inspire une complainte au poète Rutebeuf (à lire ici).
 
Extrait de ce si beau texte :
 
"Que sont mes amis devenus
Qua j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta
"
 
Léo ferré rendit aussi un hommage personnel au vent :
 
Le vent (extrait) : 
 
"Vous qui êtes en croix sur la rose des vents
Vous qui tendez les bras au larron du printemps
Vous dont les fauves gris font patte de velours
Vous qui faîtes la pluie comme on ferait l’amour
Comme un oiseau dans l’infortune
S’en va boire un verre de lune
Le vent qui n’a plus rien à lui
S’en va boire un verre de pluie
Comme un oiseau dans l’infortune
S’en va boire un verre de lune
"
 
Enfin, Charles Trénet, le père de ces trois-là, et qui était avant tout poète composa de fort belles strophes au vent : "Si le bon vent". Sur cette vidéo des archives de l’INA, Charles Trénet "Chante le vent".
 
Boris Vian qui pressent son destin tragique a écrit "Quand j’aurai du vent dans mon crâne" ici par Vence Claude
 
Le vent dans la chanson française d’aujourd’hui :
 
Ici, Joe Dassin à ses débuts reprend "Freight train" et en fait "Je change un peu de vent". Peu convainquant ! La version originale est d’Elisabeth Cotten, une grande dame du blues (1895-1987) qui jouait de la guitare à l’envers, ce qui en fit une quasi centenaire : vidéo archive ici. Le titre Freight Train fut repris notamment par le groupe Peter, Paul and Mary, Bob Dylan et, malheureusement, par Joe Dassin.
 
Bob Dylan justement composa "Blowing in the wind" qui donna en français "Ecoute dans le vent", ici interprétée par Georges Chelon, et que chanta aussi Richard Anthony. Mais c’est Hugues Aufray qui est l’auteur des paroles françaises. Hugues Aufray fut en effet le premier Français à découvrir Bob Dylan et à en adapter les chansons. Mais la version originale est plus engagée, elle évoque de manière poétique la lutte pour les droits civiques (voir sur Wikipedia). Succès mondial immédiat pour une chanson écrite en dix minutes ! Ici une vidéo de Bob en son jeune temps interprétant ce tube, guitare et harmonica comme à la bonne époque. 
 
Des chansons ayant pour thème le vent :
 
— Sélection personnelle :
Je t’en remets au vent, de Jean-Félix Thiéfaine
Les îles sous le vent, par Marc Robine
J’vends du vent, de Henri Tachan
La couleur du vent, par Renaud Detressan
Le vent l’emportera, de Noir Désir
Va où le vent te mène, d’Angelo Branduardi, vidéo de 1982 tirée de l’inoubliable Grand Echiquier de Jacques Chancel.
J’temmène au vent, par Louise Attaque
— Du rétro :
Le vent, par Catherine Sauvage à la manière d’une Edith Piaf.
C’est de l’eau, c’est du vent, par Claude François. Jolie chanson nostalgique de Cloclo comme il savait en faire parfois.
Fille du vent, de Pierre Groscolas
 
— Du moderne :
Comme feuillets au vent" par Tété (chanson moderne)
Dans le vent qui va, de Laurent Voulzy
Le vent viendra, de Louis Bertignac
Les hommes du vent, par Michel Sardou
Le vent, par Sandrine Kiberlain
Laisse le vent emporter tout, par Mylène Farmer
Sous le vent, par Garou et Céline Dion
Le vent, par Daniel Lavoie

 
Petite liste complémentaire :
 
Hop la c’est le vent, de Gérard Delahaye
Le vent souffle où il veut quand il veut, de Pierre Vassiliu
Le nom du vent, par Dan ar Braz
Tant de vent, par Stéphanie Ligon
Le souffle du vent, par Julie Salvador
Je t’écris sur le vent d’Irlande, par Saint Lazare
Au bout du vent, par Melaine Favennec
 
Le vent traditionnel :
 
V’la le bon vent, par Nana Mouskouri
Vive le vent (jingles bells)
 
Clin d’oeil aux autres formes musicales :
 
— Comédie musicale :
 
 
— Classique : Rencontre de violoncelles de Questembert (56), aout 2009 : "La chanson du vent"
 
International : Leonard Cohen "The Partisan" : "and the wind, the wind is blowing / Threw the grave the wind is blowing..."
 
— Jazz :Le vent (raconté aux enfants) par Georges Brassens
 
A tous et à toutes : "Bon vent !"
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 31 août 2009 10:12

    Prochaine chronique, la chanson sous la pluie***

    singing in the rain
    la gadoue de Jane
    toute la pluie tombe sur moi de Sacha
    le lundi au soleil de Cloclo

    *** une erreur s’est glissé dans la liste
    jouez, tapez 36 22, 2 fois 0.39 euro l’appel plus coût de l’opérateur
    le gagnant recevra un kilo de gourgette bio


    • LE CHAT LE CHAT 31 août 2009 10:15

      le Hard c’est plus hard , et avec Scorpions c’est « rock you like a hurricane » ,
      c’est vachement plus décoiffant ......


      • sisyphe sisyphe 31 août 2009 10:16

        Article intéressant et original, bien documenté.

        Juste une petite réserve : le manque de video pour Noir Désir ; « Le vent nous portera »

        Sinon, bon vent...


        • Arcane 31 août 2009 12:00


          Dans le genre hard, y’a Vent Halen qui souffle pas mal aussi.  ; - )


        • Surya Surya 31 août 2009 16:42

          La chanson de Noir Désir en version studio est vraiment super, très très belle chanson, en version live c’est bien aussi mais je trouve que la vidéo qu’ils ont faite de la version studio n’est pas formidable au niveau du thème choisi, par contre les images et les couleurs sont tout de même très belles.



          • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 août 2009 10:33

            Au moins on attrappe pas la grippe aviaire ici .

            Cette nuit à France -Inter vers les quatre heures une magnifique émission concernant Claude Nougaro et Serge Gainsbourg , leurs rapports éphémères , nés la même année ils ont tous les deux approché du génie .

            Sans-doute on doit pouvoir pod-caster cette heure jubilatoire .

            On y entend entre autre Nougaro chantant La Javanaise .

            Bon vent , article ...


            • norbert gabriel norbert gabriel 31 août 2009 15:38

               on peut aussi podcaster les 9 émissions précédentes qui ont éé diffusées cet été

              « Je t’en remets au vent, de Jean-Félix Thiéfaine » Hubert-Félix, ???


            • sisyphe sisyphe 31 août 2009 11:38

              Ne pas oublier non plus le poème de Verlaine, mis en musique par Trenet, et également par Ferré) : « Chanson d’Automne »

              "Et je m’en vais
              Au vent mauvais
               Qui m’emporte
              Deçà, delà,
              Pareil à la
               feuille morte"


              • Gérard Delahaye 31 août 2009 14:52

                certes « freight train » par Joe Dassin, c’est un peu dommage, mais n’empêche que c’est grâce à lui et dans cette chanson que j’ai découvert le finger picking que je me suis approprié avec toute la passion aveugle de l’adolescence. Grâce te soit rendue, oh, Joe, dans ton paradis des musiciens. (et puis, il y a eu aussi Marie Jeanne, qui a elle toute seule lui valait au moins 10000 ans d’indulgence !)


                • Michel DROUET Michel DROUET 31 août 2009 19:39

                  Vous avez oublié de citer Joseph PUJOL, de son nom de scène « Le pétomane » qui lui aussi a magnifié (à sa manière) le thème du vent.


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 août 2009 20:36

                    Y a un nartic sur le trafic d’ orgasme , j’ a rien comprit


                    • kitamissa kitamissa 31 août 2009 23:16

                      j’ai bien une copine qui fait de la musique avec son string, .....le seul instrument à vent à une corde !


                      • kitamissa kitamissa 1er septembre 2009 00:09

                        vachement ,et je ne m’en lasse pas !

                        la symphonie pour un plat de flageolets d’Arpajon ,ou bien un concerto au Chili Con Carne(ça dépayse),et pour faire dans le régional,un récital au cassoulet de Castelnaudary !


                        • kitamissa kitamissa 1er septembre 2009 00:32

                          ha bon....vous êtes même allé jusqu’à regarder ma présentation ?

                          ouais ,ben « tendre ou féroce .... » comme tout le monde je présume ...

                          sympa avec ceux qui le sont ,et féroce avec les autres ( j’allais user d’un autre mot ...)


                          • brieli67 1er septembre 2009 02:37

                            Aaaaaaaaaaah ! la la laaaaa


                            Le vent ..... en métonymie 
                            que j’ai le grand honneur/bonheur de fréquenter avec Donatien F. Sisi

                            en instrumental The Sound 


                            cadeau aux jazzeux pour élucider le Génie de Trane 

                            contribution d’un ex_étudiant _beurre dans les épinards

                            • Annie 1er septembre 2009 09:52

                              Et le vent et la jeunesse des Troubadours ????
                              Il est fou le vent du printemps, il est pareil à la jeunesse ........


                              • kitamissa kitamissa 1er septembre 2009 10:51

                                je me suis souvent trouvé au même resto que Don Burke ,un membre des Troubadours,c’était à Draveil au milieu des années 60 ..

                                un type discret et sympa ,trés abordable .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires