• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La corrida à l’UNESCO ? Une galéjade taurine...

La corrida à l’UNESCO ? Une galéjade taurine...

Prétendant notamment que « la corrida est fondée sur le respect du taureau en tant que patrimoine génétique, et qu’en vivant dans une culture extensive, toutes sortes de bêtes sauvages se trouvent préservées  », l’Union des villes taurines françaises (UVTF) a décidé, le 13 décembre, d’entreprendre les démarches visant à inscrire la culture taurine au patrimoine immatériel de l’Organisation des nations unies pour l’éducation (UNESCO).

Or, les buts de L’UNESCO, sont principalement de « servir les intérêts du monde et de l’humanité tout entière et d’encourager et faire progresser l’éducation, la science et la culture ». Comment un tel organe pourrait-il reconnaître comme patrimoine culturel et immatériel la corrida, lente mise à mort publique d’un bovin appréciée par une infime minorité de la population ? D’autant qu’en France, en Espagne, au Portugal, en Colombie, au Venezuela ou en Équateur, quatre-vingt-trois communes ont déjà déclaré leur rejet des corridas en se proclamant "villes antitaurines".

De plus, selon la Déclaration universelle des droits de l’animal, proclamée le 15 octobre 1978, sur les marches de la maison de l’UNESCO à Paris, par les premiers militants anticorrida, la tauromachie est : « l’art scélérat et vénal de torturer et de mettre à mort des animaux selon des règles en public. Elle traumatise les enfants et les adultes sensibles. Elle aggrave l’état des névropathes attirés par ces spectacles. Elle dénature les rapports entre l’homme et l’animal. Elle est la fête de la douleur et de la mort. En cela elle constitue un défi majeur à la morale, à l’éducation, à la science et à la culture. »

En octobre 2009, l’UNESCO a sélectionné dans huit pays, douze traditions qui appartiennent au Patrimoine immatériel mondial et qui nécessitent des mesures urgentes de sauvegarde, dont le Cantu in paghjella un chant corse, le festival du nouvel an des Qiang en Chine ou le tango argentin et uruguayen. S’il s’agit de pratiques pouvant élever l’esprit ou aiguiser un sens artistique, il ne peut en aller de même concernant la mise à mort d’un animal donnée en spectacle !

Nul doute qu’un organisme qui a la charge d’encourager, à la fois les activités supérieures de l’homme et leurs applications pratiques à l’échelle internationale, ne pourra que rejeter la demande farfelue des aficionados en mal de reconnaissance ! Car si d’aventure l’UNESCO venait à prendre pareille demande en considération, elle prendrait du même coup le risque de se décrédibiliser en gadgétisant le concept de patrimoine.

Il ne resterait plus, dans la foulée, qu’à étendre le label aux concours de grimaces, aux courses en sac et aux festivals de cri du cochon, qui eux, au moins, n’impliquent aucune cruauté. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.03/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 décembre 2009 13:58

    "Comment un tel organe pourrait-il reconnaître comme patrimoine culturel et immatériel la corrida, lente mise à mort publique d’un bovin appréciée par une infime minorité de la population ?"

    Pour respecter l’opinion d’une minorité de la population ! ! !



    • FabienB11 6 janvier 2010 13:12

      Respecter les opinions minoritaires ? Oui, bien-sûr ! Toutes les opinions sont respectables... sauf lorsque leurs réalisations engagent quelque chose d’immoral. En l’occurence, il s’agit ici de d’atteinte aux droits fondamentaux de chaque être. Ce n’est pas de minorité ou de majorité dont il est question ici, mais de morale, d’éthique, d’intelligence, d’empathie, de compréhension du monde, du culture en développement...

      Les romains avaient des pratiques pédophiles, ce n’est pas pour autant que ces traditions seraient acceptables maintenant. L’esclavage était quelque chose d’usuel, ce n’est pas pour autant que ces pratiques seraient acceptables maintenant. La corrida sera bientôt rangée dans ce musée des horreurs, il est normal que ceux qui n’ont que peu d’autre supports pour caractériser leur identité cherche à défendre ’ça’. Les pratiquants de la corrida sont moins civilisés que le taureau lui-même, car lui ne provoque pas la souffrance sans raison...

      Vous défendez des ’loisirs’ de torture et de mort. Vous êtes tout simplement éloigné des valeurs morales et constructives, d’échange et d’ouverture de notre civilisation.


    • Gabriel Gabriel 30 décembre 2009 14:14

      Que certain trouve art et majesté dans une mise à mort me laisse dubitatif. Je propose à ces aficionados pour pimenter la distraction et équilibrer le combat, car je ne doute pas de leur honnêteté ni de leur courage, de descendre eux-mêmes dans l’arène afin de jouir et participer pleinement au spectacle qu’ils affectionnent et qu’ils cautionnent.


      • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 30 décembre 2009 19:48

        Je propose de respecter aussi l’opinion de cette minorité de Français qui torture des chats, et de dépénaliser les mauvais traitements faits aux animaux.

        Prendre son pied devant la souffrance d’une bête, torturé par un Drag Queen en oripeaux de carnaval, c’est de la TRADITION, les gars, ...pouvez pas comprendre !!!

        Les mômes devraient même être encouragé à cramer des insectes à la loupe, tiens, dés le plus jeune âge, ça nous fera des adultes bien dans leur tête.

        Putain de barge... ça explique bien des choses.


        • Romain Desbois 31 décembre 2009 08:41

          Vous ne croyez pas si bien dire sur Lepost je n’ai pas réussi malgré des menaces de procès, à faire supprimer un article invitant à occuper les gosses inventant un « jeu ». Alors que la charte du post est claire et interdit toute incitation à la violence, la rédaction m’a fait savoir qu’inciter les gosses à tuer des mouches n’était pas contraire à la charte.
          Seuls le nombre de plainte aurait pu faire céder la rédaction. La seule chose que je puis faire est d’en parler et dénoncer la mentalité spéciste de la rédaction du site lepost.fr appartenant au journal Lemonde (tiens comme par hasard !!!!)


        • Romain Desbois 31 décembre 2009 00:07

          Bon allez, je serais bien surpris que l’UNESCO fasse la connerie de les suivre. Mais j’y vois comme un dernier sursaut avant la fin. Les tauromachos savent que c’est leur dernière chance de sauver leur sadique activité.

          Profitons du fait que le traité de Lisbonne soit passé pour faire bouger les choses. (ils l’ont voulu, ils l’ont) J’espère que les grosses associations vont s’allier pour faire une pétition géante européenne. plus d’un million et le parlement doit se prononcer, voire proposer un référendum.


          • burgonzeweb 31 décembre 2009 08:58

            Merci et bravo pour votre article
            Il est grand temps d’interdire et de sanctionner de telles horreurs


            • ZEMBLA 31 décembre 2009 10:07

              Il est grand temps en effet que des organismes comme l’UNESCO, et pourquoi pas la SPA rendent hommage à la tauromachie qui n’a cessé d’oeuvrer pour le bien-être animal dans l’indifférence générale.
              Dans cet ordre d’idées, et toujours dans le souci de respecter les minorités débiles, allons plus loin, et rétablissons la guillotine, le supplice de la roue, l’écartèlement et pourquoi pas les jeux du cirque ? A une seule condition toutefois : que les aficionados et autres sadiques bornés en soient les protagonistes ...


              • Phil Phil 31 décembre 2009 11:25

                La corrida est vraiment barbare d’un autre temps ! je suis d’accord
                « l’art scélérat et vénal de torturer et de mettre à mort des animaux selon des règles en public. Elle traumatise les enfants et les adultes sensibles. Elle aggrave l’état des névropathes attirés par ces spectacles. Elle dénature les rapports entre l’homme et l’animal. Elle est la fête de la douleur et de la mort. En cela elle constitue un défi majeur à la morale, à l’éducation, à la science et à la culture. »
                Et l’égorgement de millons d’animaux lors de fetes religieuse devant des millions d’enfants cela n’aggrave t il pas l’état des névropathes attirés par ces spectacles. n’est Elle pas la fête de la douleur ? l’unesco et la spa et toutes les organisations de défence des annimaux elles sont ou ?
                et l’abattage dit hallal ? je n’entends personnes à l’unesco ou ailleurs qui trouvent à y redire ?
                Alors franchement ....la corrida ..........on s’en fout un peu non ?


                • Alliance Anti-corrida Alliance Anticorrida 31 décembre 2009 16:52

                  Comment peut-on hiérarchiser la souffrance ? Pourquoi l’un et pas l’autre ? Et pourquoi systématiquement déplacer le problème alors que tout est dans tout et qu’il s’agit exactement de la même chose ? La souffrance est une et indivisible ; la compassion aussi...


                • jackie 31 décembre 2009 19:24

                  voilà bien la réaction de quelqu’un qui ne met jamais le nez dans les sites de protection animale et qui ne s’abonne pas à de telles revues qui lui feraient vite ravaler ses paroles .
                  tout ce que vous citez et bien d’autres horreurs qui ne vous viennent pas à l’esprit sont combattues quotidiennement dans TOUS les pays du monde. Il y a des tas de pétitions, des lettres à écrire aux élus locaux, nationaux et mondiaux, des manifestations courageuses où il faut tenir son calme devant des crétins imbibés d’alcool qui vous insultent (comme en Espagne) ; des refuges qui ont besoin d’aide pour nettoyer les cacas (eh oui monsieur, la grandeur d’âme passe par le nettoyage des déchets de tout être vivant), aller chercher la nourriture sur les marchés pour la distribuer à des pauvres chiens, chats, chèvres, chevaux ou NAC abandonnés par leur cher maître ; faire des dons même petits, supporter la risée de quelques abrutis qui s’imaginent que seul l’humain souffre et qu’il est le seul à devoir profiter de la compassion.
                  L’Aïd-el-Kébir (dont vous croyez être le seul au courant de son horreur) fait l’objet depuis une vingtaine d’années de demandes d’étourdissement de Mme Bardot à tous les ministères successifs qui lui promettent monts et merveilles tel Sarkosy quand il était premier ministre mais qui, une fois au pouvoir, rejette la patate chaude à d’autres ministres tous aussi incompétents les uns que les autres ! tout acte de torture (dans tous les milieux) ou de tradition est répertorié, vérifié (car on ne peut crier « au feu » sans le voir) et ça demande du temps, ce fameux temps dont ils ne disposent pas car ils travaillent figurez-vous ! et la protection animale est un deuxième emploi à plein temps sans rien gagner mais au contraire, à tout débourser. Des dossiers doivent être remplis avec preuves et les avocats ont souvent à faire face à l’indifférence des juges et des lacunes juridiques par lesquelles les adversaires s’engouffrent ; et puis il ne faut pas croire que les animaux de ferme sont mieux abattus dans les fermes sordides de notre pays ! Mais là encore il faut des preuves monsieur ! Comment croyez-vous que les abattoirs CHARAL ont pu être dénoncés dernièrement ? Sûrement pas par des gens comme vous, assis devant leur TV à boire une bière et à discutailler avec véhémence sur le bien-fondé de nos actions, mais par des gens ultra-courageux et qui, malgré leur sensibilité extrême, se font engager dans ces abattoirs pour filmer l’horreur au quotidien qu’endurent ces pauvres animaux qui remplissent votre assiette. L’unesco n’a pas pour vocation de s’occuper des cultes religieux, la France a donné son libre-arbitre pour que chacun la pratique ; mais voilà, nos politiciens sont trop couards pour faire appliquer la loi de protection animale qui est bafouée dans ce genre de religions. Tous les défenseurs des droits des animaux se battent chaque jour pour faire évoluer les mentalités mais nous ne sommes pas Dieu ! Si vous croyez faire plus que nous, allez-y on ne demande pas mieux que d’avoir de l’aide et des idées !!!! Et si vous vous foutez de la corrida, c’est que vous n’avez rien compris à la vie dans toute sa grandeur, alors tout laisse à penser que vous vous foutez de tout ce que vous venez de citer ! Vous ne l’avez fait que pour occuper votre temps et pour contrarier les autres. Donc, comme on dit pour garder la politesse : BON VENT et restez loin car on se fout de vous !


                • Mélie 31 décembre 2009 11:59

                  Pourquoi ne pas inscrire aussi la chasse au patrimoine universel ??!!
                  C’est du « grand n’importe quoi » !!!
                  Qu’on y inscrive plus-tôt les Pompiers ,les Sauveteurs en mer ,en montagne.....
                  Eux ,sauvent les vies quelqu’elles soient ,sans avoir malheureusement en retour ,ni gloire ,ni célébrité ...
                  Quelle injustice et quelle décadence ce serait pour l’humanité de glorifier la cruauté et le sadisme comme le faisaient les Romains il y a plus de 2000 ans.... !!!
                  L’humain n’aurait donc pas évolué depuis ???
                  Il faut croire que non puisque des gens pensent encore que le Moyen-âge était aussi une époque « béni » !!....


                  • fhefhe fhefhe 31 décembre 2009 12:54

                    Ne mangez plus de foie gras...
                    N’enmenez plus vos enfants aux macdo...
                    Ne portez plus de chaussures en cuirs...
                    Ne mangez plus d’huitres (elles sony vivantes...)
                    Ne mangez plus de cuisses de grenouilles...
                    Ne mangez plus d’escargots....
                    Ne mangez plus de steack de cheval...
                    Etc..... !!!! (Comment vivent et surtout meurent les bovins qui finiront dans vos assiettes ?)


                    Que fait la SPA pour vous aider à Interdire ce spectacle ????

                    ET vous , vous en connaissez beaucoup de bouchers qui se font « encorner » ???

                    Un jour un chasseur vous racontera l’histoire de l’homme qui tua un oiseau avec une pierre....parce que cet oiseau mangeait un ver de terre qui lui même mangeait le cadavre de son père....qui avait trop bu de lait de VACHE....




                    • jackie 31 décembre 2009 18:19

                      si je comprends bien ta vie n’est basée que sur la souffrance d’autrui ! Quel piètre personnage tu fais sans jamais interroger ta conscience et te demander s’il n’existe pas un autre moyen de se nourrir ou se vétir ? Foie gras on s’en passe mais sache qu’il existe le FAUX GRAS qui en bouche un coin à tous ceux qui en goûtent par sa ressembance ; le Mcdo, regarde les petits américains et tu comprendras qu’il vaut mieux, en effet, éviter de les y emmener si l’on tient à leur santé, d’ailleurs les cantines tirent la sonnette d’alarme pour éviter les produits animaux qui regorgent de cholestérol, de diabète et forment l’obésité ; mettre du cheval dans la bouche c’est une façon scélérate de le remercier de tous ses services rendus à l’homme depuis toujours, et de moins en moins de monde en mange ; chaussures ? il y a bien d’autres matériaux pour les fabriquer ; les huitres, en effet, sont vivantes et les gens civilisés ne les mangent pas, et puis si l’on veut manger du mercure autant « avaler le thermomètre » ! Idem pour les grenouilles à qui l’on arrache les cuisses vivantes, nous ne les mangeons pas ; escargots idem ! Les bovins qui sont très attachants meurent horriblement dans les abattoirs et nous ne les mangeons pas ! Que crois-tu ? que nous sommes contre la corrida et que nous ignorons les horreurs d’à côté ? Tu te trompes pour l’ensemble de chacun de nous. Que fait la SPA ? va donc les voir en pleine activité tous les jours de leur vie, sans vacances, sans jours fériés et pas le droit d’être malades ; ils se battent sur tous ces terrains, écrivent aux élus pour favoriser des lois de protection animale car, vois-tu, elles ne naissent pas dans l’arrière-boutique des marchands ces lois ; enquêtes souvent accompagnées d’insultes de la part des maltraitants, se tenir au courant des infos et des actes malveillants, manifestations publiques (avec tout ce que cela implique),etc... Mais si tu veux t’en rendre compte et si tu n’es pas paresseux abonne-toi simplement aux revues de protection et là tu pourras, toi aussi, faire progresser les mentalités et les idées reçues(qui sont plus dures à déboulonner de la tête des gens que les statuts des tyrans sur les places publiques).Encore une chose, même si certaines personnes mangent de la viande et qu’elles sont opposées aux corridas, ton argument est fallacieux car cela revient à dire que, sous-prétexte (par exemple) qu’il y a des guerres partout, on peut donc en rajouter une autre puisqu’il y a pire ailleurs ! Eh bien non, ça ne fonctionne pas ainsi, sinon le monde serait rempli d’atrocités que chacun inventerait à son bon plaisir et sans nécessité aucune. Quant à la fin de ton com... il est bien pour les gens comme toi qui bouffent tout sans se poser de questions ! Moi, il ne me parle pas. Au fait, fhefhe combien as-tu de pseudos ? Mazargues, tchongo, dany ????


                    • fhefhe fhefhe 1er janvier 2010 06:39

                      Fhefhe n’est pas un pseudo mais mon deuxième prénom !!!!!!!!
                      J’adore les corridas , comme d’autres adorent les macdo !!!!!!!!
                      Monsieur je ne bouffe pas ....je mange !!!!!
                      Vous avez mal interprétré la fin de mon commentaire....qui voulait tout simplement dire que l’Etre humain est un prédateur avec une MEMOIRE .
                      Maintenant , que vous soyez , végètarien voir même végétalien ne vous permets pas de me Tutoyer... !!!!!

                      Mon chien prénomé Oscar (et receuilli à la SPA ) se joint à moi pour vous souhaiter une bonne et heureuse année 2010


                    • jackie 2 janvier 2010 13:49

                      Avoir du sang animal dans la bouche et regarder l’agonie des taureaux, mérite bien le terme de ’bouffeur«  ! Moi, je mange car j’ai écouté ma conscience et j’ai changé mon mode vie parce qu’il n’est jamais inutile de vouloir améliorer le monde.
                      Ne soyez pas prétentieux, car l’humain n’est pas le seul prédateur à mémoire, loin s’en faut. Tous les animaux en ont une même s’ils ne sont pas tous prédateurs, tel l’éléphant qui n’oubliera jamais la méchanceté de son cornac ou des circassiens qui l’ont emprisonné, tel le poussin qui se rappellera des jours plus tard que sa mère a caché une nourriture, tel le mouton qui peut reconnaître 2 ans après 50 de ses congénères, etc.....
                      ça s’appelle la SENTIENCE, terme qui signifie émotions, sensations, perceptions.
                      Ce sont les anglo-saxons qui en parlent .
                      Connectez-vous sur le site de ONE VOICE et vous apprendrez bien des choses qui vous feront descendre de votre nuage de suffisance. Et même si l’on est sceptique sur la Création, vous pouvez quand même prendre connaissance du chapitre 3, verset 19 d’Ecclésiaste qui, en ces termes rappelle à l’espèce humaine que »la chair des fils de l’homme et la chair des animaux est la même, elles ont le même souffle et l’homme n’a pas de supériorité sur les animaux. Tous vont vers un même lieu".
                      Et si vous ne voulez pas être tutoyé, alors ne voyagez ni sur les sites, ni sur les forums car c’est une façon de se reconnaître entre amis ou sympathisants internautes.
                      Une caresse à Oscar et que votre coeur s’ouvre à la bonté et à la compassion. J.femme


                    • chtioleaf 31 décembre 2009 14:13

                      Comment le lobby taurin peut-il prononcer de telles inepties sans avoir honte de sa propre stupidité ?
                      La corrida au patrimoine culturel de l’humanité ? Et puis quoi encore ? La légion d’honneur pour les travailleurs des abattoirs ? La croix du mérite pour le gavage des oies ?
                      On croit rêver !
                      Je suis véritablement outrée. Ce qui tend derrière cette tentative désespérée de faire de la corrida un art (!) et ce, au moment même où de plus en plus de personnes s’en détournent par dégoût, c’est de se protéger des éventuelles « attaques » pacifiques des anti-corrida. Ils ne veulent pas argumenter, ils veulent simplement voir perdurer leurs pratiques barbares au mépris de toute humanité, de toute logique et de l’opinion de la population (majoritaire, rappelons-le ici) à l’interdiction de la corrida.

                      J’ai honte pour ces personnages tout droit sortis de l’âge de pierre !

                      « Le degré de civilisation d’un peuple se mesure à la manière dont il traite ses animaux. » Gandhi.


                      • Blanqui de Paris 31 décembre 2009 14:48

                        Et au nom de quoi aurais - je le droit de juger d’une culture qui n’est pas la mienne ?

                        Parce que mes jugements de valeurs sont supérieur à leur coutumes ?

                        Quand à dire que ça n’intéresse personne...je me souviens plutôt du contraire lors de mes vacances au Pays Basque.


                        • Alliance Anti-corrida Alliance Anticorrida 31 décembre 2009 16:56

                          Nous ne jugeons en aucun cas une culture. Nous refusons seulement la torture annoncée d’un bovin pour le plaisir d’une toute petite minorité (vous parlez vous même du Pays Basque smiley))


                        • G. Bonemaison 31 décembre 2009 15:05

                          Les édiles des cités taurines illustrent magnifiquement la lettre (sinon l’esprit) de l’aphorisme popularisé par le sapeur Camembert :« Quand les bornes sont dépassées, il n’y a plus de limite. » Alors, ils foncent. A tant psalmodier les termes de culture ou d’art pour tenter de justifier l’immonde pratique, auraient-ils fini par s’auto-persuader ? Les voilà donc, avec le même dévoiement de vocabulaire, implorant l’onction de l’Unesco par le label de patrimoine mondial immatériel ; Rien de moins !
                          « Plus c’est gros, plus ça a de
                          chances de passer », la stratégie des grands mystificateurs est bien connue. Et lorsqu’on sait que certains aficionados n’hésitent pas à qualifier la corrida de « sport », doit-on s’attendre à une démarche pour la faire classer en discipline olympique ? Avec l’émergence de nouveaux podiums du genre « le saigneur des anneaux » ? Au point où on en est ...
                          Dans tous les domaines, l’Histoire est riche en énormités qui ont abouti ; l’Alliance anticorrida a donc raison de déclencher une alerte auprès de dirigeants de l’Unesco.


                          • monic 31 décembre 2009 16:25

                            L’UNESCO, n’acceptera pas cette infame proposition !
                            Elle a elle -même définit la taureaumachie comme un art scélérat et vénal...
                            Les responsables de cette proposition, sont inconscients, ce qui n’est pas pour nous étonner.
                            La souffrance pour eux n’existe pas lors de ce spectacle !, comme si le fait de se déguiser, de le mettre en musique , et de scander des « olé », pouvait réduire la douleure et la honte.
                            Il n’y a là aucun respect de l’animal.
                            Les arênes seront plus belles sans le sang !, Elle peuvent comme en Italie représenter des opéras, et des manifestations pour tout public.
                            Les villes Taurines n’en seraient pas moins fréquentées, sinon plus.
                            Tout ce tapage nous permet de réagir, et nous sommes nombreux. Il nous faut continuer.


                            • laurent 31 décembre 2009 16:36

                              La corrida au patrimoine mondial et puis quoi encore, la canonisation d’Adolf Hitler ?

                              Cessez donc, Mesdames et Messieurs autoproclamés aficionados de nous seriner avec vos pseudos-traditions moyen ageuse.

                              « Tradition » est un terme qui sert simplement à justifier l’injustifiable.Dés que vous vous sentez en danger, ouvrez le parapluie « Tradition » et le premier qui essayera de vous empecher de torturer sera immédiatement sommé de vous laisser tranquille ,sans quoi vous pourrez le traiter d’inculte, de béotien, j’en passe et des meilleurs !

                              Rendez-vouz compte qu’au nom de la tradition, certains justifient la mutilation de fillettes ,la lapidation ainsi que bien d’autres châtiments corporels.

                              N’avez vous donc pas d’autres arguments à avancer ?

                              Laurent


                              • Alana 31 décembre 2009 21:33

                                On aurait été le 1er avril, j’aurai compris qu’il s’agissait d’un gag !
                                La barbarie tauromachique à l’Unesco ? Pétard mouillé d’un barroud de deshonneur, oui !
                                Basta corrida ! Vivement que cette boucherie soit bannie !
                                Comment tolerer qu’un tout petit nombre de barbares sanguinaires permettent cette horreur d’un autre âge ? Ce n’est pas une culture, c’est du sadisme...


                                • Lupus 1er janvier 2010 01:40

                                  Comment l’UNESCO pourrait cautionner ce jeu de massacre ?

                                  Les adeptes de la torture ont encore trouvé un truc pour faire parler d’eux.


                                  • Herbert Sogno revherber 5 janvier 2010 19:16

                                    Nul ne songerait évidemment à considérer qu’il soit raisonnable de craindre que les humanistes de l’UNESCO puisse un temps soit peu prendre au sérieux cette demande. La corrida n’est pas une tradition locale non seulement pour des raisons historiques mais également du fait de l’absence de consensus. Une coutume immorielle n’est jamais l’objet d’une polémique passionnée ; elle vit dans le coeur de tous là où elle est pratiquée, ou au moins ne suscite aucun rejet. Cela exclut par définition la corrida. Le danger, puissè-je être lu, c’est je vous le rappelle, le phénomène chasse aux cétacés. N’importe quel enfant de plus de 12 ans est capable de comprendre de lui-même qu’aucun des pays qui bénéficient de quotas exceptionnels de chasse à la baleine pour soi-disant études scientifiques ne se contente de les manger. Cette dérogation ne peut être obtenue qu’au bénéfice d’argent cirulant sous la table. La tauromachie, c’est l’incarnation du mal, graisser des pattes ne doit pas pouvoir leur poser beaucoup de problèmes. Et le bénéfice serait énorme ; une fois l’horrible crime commis, tout est irréversible, impossible après de faire abolir la corrida sans une méthode guerre civile. C’est une menace à prendre très au sérieux je le crains.


                                    • Medlar Germain 5 janvier 2010 22:58

                                      La Corrida n’est pas un spectacle. C’est un massacre !!! C’est du sadisme en public. Il faut absolument sensibiliser les gens autour de nous. Utilisons tout moyen pour prévenir les gens de cette hécatombe. Il faut montrez aux gens que les arènes ne sont rien d’autre qu’un abattoir où on torture et charcute le taureau. L’inscrire à l’UNESCO, c’est tolérer la torture pour un plaisir décadent et pour satisfaire les pulsions les plus vulgaires de la populace.
                                      A bas cette ridiculture !!!


                                      • Tchikipinette 6 janvier 2010 11:31

                                        il ne faut vraiment avoir aucune notion du respect, du patrimoine et encore moins de l’animal pour oser formuler une telle demande. Cela me répugne de voir jusqu’où peut aller l’effronterie des afficinados qui ne savent plus comment justifier leur barbarie.


                                        • lamarck 6 janvier 2010 13:07

                                          Hé,ho ! Vous prenez l’UNESCO pour des billes ? Moi, non. Rappelez-vous la bâche que ce sont ramassés les afficionados quand ils ont voulu faire rentrer leur Mozart dans le livre des records.


                                          • lamarck 7 janvier 2010 18:26

                                            Entre 2 arguties pseudo-culturels, les afficionados sortent la botte de Nevers : la viande. Comment peut comparer le fait de tuer un animal rapidement et de la manière le plus indolore possible, ceci afin de répondre à un impératif vital, avec celui de le torturer à mort durant 1/4 d’heure au nom de la tradition et de l’art ? Si je m’interroge sur le bien fondé de l’alimentation carnée, c’est à cause du coût carbone, ou de l’éventuel impact sur ma santé. Mais si d’aventure les abattoirs devaient aussi être exemptés de loi Grammont (vous savez, la loi sur les sévices), je bannirais aussi sec la viande. C’est comme la comparaison avec l’huitre. Le taureau est un mamifère vertébré, rien à voir avec un mollusque qui, question cerveau, n’en est même pas au niveau reptilien, alors question stress et douleur... Je suis pour la vivisection, à condition qu’elle serve à soulager la douleur humaine. Et même l’expérimentation animale a plus de contraintes légales que la taureauboucherie, et les chercheurs tentent de réduire au maximum. Comme disait une parodie de Sherlock Holmes : « Je cherche à limiter l’homicide animal au maximum ». (Barral et Veys in SH et les hommes du Camellia. Ne vous y trompez pas, ce n’est pas de la pseudoculture, mais de la sous culture !)


                                            • JO 8 janvier 2010 13:18

                                              Inscrire la corrida au patrimoine immatériel de l ’ humanité ? vous voulez dire de l ’ INHUMANITé ! car torturer un animal jusqu ’ à sa mort dans des souffrances atroces et ce , devant des personnes qui se delectent de ce supplice , c ’ est tout simplement faire honte au genre HUMAIN , La corrida est un « spectacle » indigne d ’ une société dite civilisée .Le milieu taurin ne sait plus à quel saint se vouer , ca malheureusement pour lui , cette barbarie d ’ un autre age est abhorrée par la majorité de la population qui sait maintenant l ’ abomination d ’ un tel supplice ; et en plus , c ’ est nous qui payons leur deficit et la restauration des arenes ! Alors , assez , à bas la corrida ! « Les temps changent » , il est grand temps de l ’ abolir .


                                              • weivu 15 janvier 2010 09:53

                                                Le BUSINESS à l’UNESCO ?
                                                J’en ai plus qu’assez d’entendre le mot TRADITION, voire PATRIMOINE, associé à celui de corrida ! Ce sont des termes fallacieux qui masquent juste des histoires « de gros sous » ! Osez être VRAIMENT COURAGEUX, autrement qu’en massacrant de pauvres taureaux déjà « bien conditionnés » pour venir mourir devant des spectateurs sadiques ! Alors, appelez cela BUSINESS !


                                                • Damsss 17 février 2010 18:17

                                                  Je suis entierement d accord avec vous MAIS,... Il y a un point que vous oubliez, a moins d etre tous vegetariens, vous mangez de la viande ! depuis la nuit des temps l hommes a chasse, la corrida n est qu un reste culturel de se passer vu que nous ne chassons plus ou moins. Maintenant vous vous plaignez de trois ou quatre taureaux tuez par mois dans d atroce souffrance, allez faire un tour dans un abattoir industriel et vous la vous verrez de la torture, et n oubliez pas que dans la plupart des cas ces taureaux se retrouve dans vos assiettes, je passe les porcs et volailles c est encore pire. Alors je ne suis pas pour ou contre les corrida mais je pense sincerement que le monde violent et cruel dans lequel on vit a d autre soucis que ca . Interesser vous au gens qui on faim ca fera peut etre avancer les choses ! Le debat sur les corrida est pour moi, un debat aussi inutile et sterile que celui sur les 10 bruxelloise portant la burka. Mer... quoi, tout le monde s en fout a part les torreador et vous.

                                                  Alors faite la guerre comme il faut , on ne brule pas une prairie en arrachant des paquerettes !
                                                  Damien de Belgique.
                                                  PS et oui c est malheureusement une tradition et un heritage culturel qu on le veuille ou non
                                                  meme si je suis personnellement contre, il faut rester objectif et realiste 

                                                • Yoann Yoann 31 janvier 2011 10:22

                                                  En effet, je suis d’accord, la tauromachie est un spectacle barbare d’un autre age, l’homme a évolué depuis ... Les combats à mort de gladiateurs ont disparus avec l’évolution, il faut qu’il en soit de même avec la tauromachie !!!

                                                  Chaussures homme


                                                  • claudelouis 24 septembre 2011 16:15

                                                    Le responsable de notre culture est un « MYTHE-ERRANT » !!!...Et la HONTE d’un Pays !!!

                                                    INADMISSIBLE pour un Pays soi-disant civilisé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires