• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La Dame à la licorne ou le bonheur des sens...

La Dame à la licorne ou le bonheur des sens...

Et si, en cette fin d'année, nous était accordé le bonheur de l'enfance ? Celui de croire en la beauté du monde ? Celui de découvrir et d'admirer la nature... Celui de nous émerveiller de ciels lumineux ou de neige...

Et si les enfants d'aujourd'hui ne se fient souvent qu'aux apparences, influencés par un univers d'images idéalisées, si nous, adultes avertis, nous leur donnions le goût de la vraie beauté, celle qui est cachée sous des apparences...

Si nous leur faisions voir que le monde est fait d'une harmonie de sensations diverses et que toutes sont importantes... vous connaissez la Dame à la licorne, ces tapisseries moyenâgeuses qui évoquent les cinq sens ?

Dans chacune de ces tapisseries, transparaît un bonheur différent associé à chacune des sensations : on y retrouve les mêmes motifs, une île sur laquelle on peut voir une dame, entourée d'une licorne et d'un lion...

La licorne, animal fabuleux symbolise bien le rêve, le lion représente la force et une forme de violence : entre rêve inaccessible et violence vécue, le message apparaît évident : la vie nous offre nos cinq sens pour découvrir et apprécier le monde : sachons utiliser la vue pour être ébloui, l'odorat pour percevoir toutes les effluves des fleurs, des arbres, de la nature... sachons écouter la musique des mots, des voix, des chants, apprécions les saveurs si variées des aliments, n'hésitons à ressentir le velouté des objets, leurs formes grâce au toucher...

Cinq sens nous ont été accordés ! Et parfois, quelle harmonie entre ces cinq sensations !

Une musique peut évoquer des paysages, un parfum peut nous faire voyager dans le temps ou l'espace, un goût particulier peut évoquer des êtres, des moments de bonheur ou de tristesse...

Quelle richesse dans ces associations !

Et bien souvent, nous l'oublions : nous ne percevons plus nos propres sens, nous ne nous en servons plus : nous sommes comme aveugles, sourds, dépourvus d'odorat, de goût, de sensation tactile...

Ces sens nous permettent aussi de mieux appréhender le monde, de mieux en saisir les composantes.

Le bonheur apparaît simple et évident : il est lié aux sensations, aux plaisirs de voir, de sentir, de goûter, il faut saisir ces occasions de bonheur en toutes circonstances.

Noël nous offre ces joies simples entre rêve et réalité : le rêve de la magie de Noël, la réalité des sens, des faits qui sont parfois cruels.

Et si on croyait à une harmonie retrouvée entre les sensations, les êtres, le monde ?

Et si les sens nous permettaient de redonner du sens à la vie trépidante d'aujourd'hui ? Si les sens nous offraient la possibilité d'un bonheur évident et sensuel ?

La Dame à la licorne est bien une allégorie de nos cinq sens : elle nous livre un message à méditer par delà les siècles, un message de bonheur et d'harmonie.

Rejoignons cette harmonie, et profitons de ces petits bonheurs accessibles et simples : ceux offerts par la nature et le monde, ceux qui comblent nos sens...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-la-dame-a-la-licorne-ou-le-bonheur-des-sens-121789530.html

 

http://www.musee-moyenage.fr/pages/...

 

Vidéo :


Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2018 13:44

    Très beau roman de Barjavel : 

    René BarjavelOlenka De Veer

    Les dames à La Licorne


    Résumé :

    Une terre de légendes : l’Irlande.
    Un descendant de roi, chef rebelle en fuite Hugh O’Farran. Une jeune sauvageonne au prénom étrange : Griselda... Griselda qui rêve, en cette fin du XIXe siècle, d’un destin extraordinaire loin de cette île de Saint-Albans où elle vit avec ses quatre sœurs et ses parents...
    Voici les personnages principaux d’un magnifique roman d’amour inspiré d’une histoire vraie. Une histoire qui pourrait commencer par « Il était une fois cinq filles dans une prison d’eau... » tant elle a la beauté et le mystère d’un conte...

    • rosemar rosemar 29 décembre 2018 14:09

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Merci pour ce conseil de lecture...


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2018 14:47

      @rosemar

      juste pour la petite istoire. Mon père est né le jour (pas l’année bien sûr) de la naissance de mon père et est né le jour du décès de ma mère. Comme j’ai lu toute son oeuvre..... 

      Activité principale‎ : ‎Romancier‎, ‎nouvelliste‎, ‎ess...
      Distinctions‎ : ‎Prix Maison de la Presse 1973
      Naissance‎ : ‎24 janvier 1911 ; ‎Nyons, France
      Décès‎ : ‎24 novembre 1985 (à 74 ans) ; 

      Je rêve beaucoup d’aller faire un tout à Noyon. Sans m’y noyer bien sûr. Pas trop de risques, la terre est celle de l’Olivier.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2018 14:50

      Relu :

      juste pour la petite histoire. Barjavel est né le jour (pas l’année bien sûr) de la naissance de mon père et est né le jour du décès de ma mère. Comme j’ai lu toute son oeuvre..... 

      Activité principale‎ : ‎Romancier‎, ‎nouvelliste‎, ‎ess...
      Distinctions‎ : ‎Prix Maison de la Presse 1973
      Naissance‎ : ‎24 janvier 1911 ; ‎Nyons, France
      Décès‎ : ‎24 novembre 1985 (à 74 ans) ; 

      Je rêve beaucoup d’aller faire un tout à Noyon. Sans m’y noyer bien sûr. Pas trop de risques, la terre est celle de l’Olivier. La licorne est liée au capricorne (voir article d’Agora sur les cornes de Moïse), de janvier. Votre article vient à point.


      • kalachnikov kalachnikov 29 décembre 2018 14:53

        @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Que vous alliez à Noyon dans l’Oise ou à Nyons dans la Drôme, n’oubliez pas votre bicorne, Napoléon de l’esprit.


      • Gollum Gollum 29 décembre 2018 15:06

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Votre article vient à point.

        C’est une synchro Mélu... Qui vient à point pour magnifier votre existence prévue de longue date par les dieux eux-mêmes. Exactement comme les étoiles annonçaient la naissance de Jésus à l’époque..

        J’espère que votre humilité naturelle ne s’en trouvera pas trop bousculée... Ce doit être lourd à porter d’être l’élue de l’ère du Verseau.. 


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2018 19:38

        @kalachnikov

        Noyon Nyons. Le lapsus est à relever. MERCI.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2018 19:44

        @Gollum

        Ne jugez pas une vie dont vous ne savez rien.... Avoir eu une vie hors du commun ne vous rend ni orgueilleux, ni arrogant. C’est plutôt l’inverse qui est une forme d’orgueil. Oui ma vie est la même que celle https://www.babelio.com/auteur/Yvette-Szczupak-Thomas/54658. Le n’ai pas ri tous les jours. Buchenwald a laissé des traces. A votre place, je n’envierais pas ma vie. Mais ce fut celle-là.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2018 19:50

        @Gollum

        L’ère du verseau, figurez-vous que je n’ai jamais adhéré. Trop bisounours (Imagine all the people,....). Imagine. Non, je pense au contraire que tout se paie cher. Macron comme Phaeton ou Icare a chuté. J’avoue avoir beaucoup d’admiration pour ceux qui savent chuter et se relever (comme Martin Gray) à l’inverse de ceux qui naissent une cuillère en or à la naissance. Maintenant, il est contraint à faire ses preuves. Trop facile d’être placé au sommet sur un trône en or.....


      • Arthur S François Pignon 29 décembre 2018 15:23

        « Et si les sens nous permettaient de redonner du sens à la vie trépidante d’aujourd’hui ? »

        Pour voyager, nous avons besoin des sens, mais nous n’avons plus les moyens de faire le plein.


        • phan 29 décembre 2018 20:37

          @François Pignon
          La Dame à la licorne habite les gîtes et elle a le goût du blanc !


        • JC_Lavau JC_Lavau 29 décembre 2018 21:07

          @phan. Toujours inspiré par les niaiseries de la rose qui fait marre.


        • phan 29 décembre 2018 22:19

          @JC_Lavau

          Il faut prendre la chose en riant (le sens de l’humour) :
          Trouvez vous bizarre, 6 tableaux et 5 sens ? Le sixième sens (« A mon seul désir ») est il le sens interdit du cœur ? 
          Quel beau métier professeur de Lettres !

        • Arthur S François Pignon 29 décembre 2018 22:35

          @phan

          croyez-vous pour autant que ce soit un métier de faire du ciné ?


        • phan 30 décembre 2018 00:13

          @François Pignon

          Dans quel film a elle joué ?
          2001 : L’Odyssée de l’espace
          Un cœur invaincu
          La Colline des bottes
          Le Pénitencier
          Le Grand Meaulnes
          La professeure admirait le factum du recteur : elle souhaitait dévoiler son but devant tant de candeur sur la page inouïe sur la Dame à la Licorne.

        • Julien S 29 décembre 2018 19:10

          Roemar,

          .

          Vous pouvez l’avoir chez vous en timbre-poste format tableau, pour quelques sous sur Ebay.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2018 19:54

            Personnellement j’aurai écrit : du sens. Si la corne est phallique, creuse, elle permet de boire l’ambroisie. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès