• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La fille du van

La fille du van

« La Fille du Van »

Roman de Ludovic Minet

202 pages

Avril 2017

Editions Serge Safran

 

 Rencontres et reconstruction

 

Les quatre personnages principaux, des « cabossés de la vie » vont-ils pouvoir, ensemble, se reconstruire et repartir de bon pied ?

Rien n’est moins sûr mais allez savoir ?

L’histoire commence, près de Sète avec l’arrivée de Sonja, sans le sou et sans de quoi manger mais vivant et même survivant dans un van.

Qui est cette belle jeune femme rousse, que cache-t-elle ?

Cassée, ravagée par ses cauchemars lui rappelant les morts qu’elle a rencontrés en Afghanistan, alors qu’elle était infirmière puis soldate, elle n’a plus d’avenir.

Dans la vie, à part la mort qui la termine, rien n’est fini et parfois il suffit de faire des rencontres.

Quand ceux qui s’intéressent à toi ont eux aussi une face cachée et un passé douloureux, rien n’est facile.

Il y a Pierre, l’ancien champion olympique du saut à la perche, déchu et sans perspective et Abbes, fils de « harkis », qui a vécu lui et sa famille, douloureusement le rejet de la part d’une partie de la population algérienne et de nombreux français parce qu’ils n’avaient pas fait le bon choix….

On oublie bien vite aujourd’hui, le drame de ces enfants nés dans une famille rejetée à cause d’un positionnement !

Pour ces quatre personnes, liées entre elles depuis longtemps pour certaines, depuis peu avec la fille du Van, elles pensent un peu comme Pierre : « le passé colle. Le passé poursuit. Le cerveau vous domine, sournois, il impose ses questions, c’est-à-dire qu’il veut, donc on veut sans cesse retourner en arrière pour comparer, c’est mécanique, usant. »

L’écriture est fine, rapide, fluide et soignée.

L’auteur qui signe là sa première œuvre réussit à passionner le lecteur et à transformer un roman de vie en suspense social et policier.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Choucas Choucas 16 janvier 15:43

     

    Bobo Channel mouille, jetant ses bibberons au zodiac
    Chalot éjacule
    Bas instinct charité, flatterie des égos primals,
    Animalité jouissive irréfléchie
    Promiscuité de l’inter-subjectif suant, gavage au sensitif sirupeux
    Néant du concept, masturbation de vertus gogochonnes
    Bien pensance impenséee, alibi imposé par un dit.
    Opium du people pour shiteux acculturés


    • L'enfoiré L’enfoiré 17 janvier 19:57

      Quand on parle d’un roman, je jette un coût d’oeil à Babelio
      https://www.babelio.com/livres/Ninet-La-fille-du-van/948679

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès