• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La « Lucrèce Borgia » en expiation façon Béatrice Dalle

La « Lucrèce Borgia » en expiation façon Béatrice Dalle

Partir à Grignan avec l'idée de voir Béatrice Dalle incarner une Lucrèce Borgia démoniaque grâce à son tempérament de feu, c'est d'abord suivre une intuition artistique, c'est aussi se recommander des commentaires critiques rédigés à la suite des premières représentations.

JPEG - 84.3 ko
LUCRECE BORGIA
photo © Theothea.com

Force est néanmoins d'observer que lors de la 26ème programmée début août 14, son interprétation de la célèbre empoisonneuse machiavélique est beaucoup plus marquée par l'affliction d'une mère terrorisée par la destinée de son fils en pleine rébellion et que, selon ce parti pris, la comédienne apparaît davantage en « mater dolorosa » qu'en tyran assoiffé de meurtres, fût-elle en jupons, dissimulée sous sa très stricte robe noire de tragédie monstrueuse.

C'est donc ainsi que la virtuelle carnassière geint de douleurs tout au long d'un véritable chemin de croix qu'elle pratique souvent à genoux, implorant les voix de la rédemption pour sauvegarder ce qui lui reste de plus cher, à savoir le fruit de ses entrailles, d'autant plus qu'il est illégitime et même incestueux.

Sous la direction sensitive de son metteur en scène, l'énergie spontanée de Béatrice semble alors se diluer quelque peu en une acceptation disciplinaire à cette direction d'actrice personnalisée, teintée d'une éventuelle lassitude qui prendrait peu à peu conscience de n'avoir pas nécessairement hérité du plus « beau rôle » objectif de cette création.

Car, il faut le dire, ce spectacle de David Bobée est, avant tout, un véritable show en sons et lumières au pied de la façade du splendide château de Grignan et, ainsi, toute l'équipe de jeunes interprètes s'adonne à une surenchère savoureuse d'invectives hugoliennes psalmodiées, de danses de rue, de performances délirantes au sein d'un espace aquatique modulable sous pontons vénitiens à ravir « ORGIA » !

Çà éclabousse à tout-va, avec un entrain joyeux tentant d'épargner, au passage, le premier de rang de spectateurs réunis côte à côte en gradins dans un amphithéâtre provisoire relativement exigu, au vu du plan d'eau scénographique et surtout des dimensions respectables de ce magnifique château Renaissance en pleines fêtes nocturnes.

Ainsi, la jauge affiche systématiquement complet à toutes les représentations, confirmant que l'association d'un metteur en scène renommé, d'une tête d'affiche cinématographique consacrée bien que débutant sur les planches et d'une troupe survitaminée aux multiples savoir-faire est en mesure de fédérer l'ensemble des publics venant, chaque soir, de toute la France en vacances.

Avec leur expérience d'artistes aguerris, Catherine Dewitt (La Negroni) et Alain d'Haeyer (Don Alfonse d'Este) emmènent ce bal d'emblée démasqué par l'énergie d'une jeunesse irradiante à la vitesse de l'éclair que les langoureuses compositions musicales de Butch McKay viennent zébrer d'abîme sidérale. 

Constituant, sans l'ombre d'un doute, un réel marche- pied de notoriété pour beaucoup d'entre eux, à commencer par Pierre Cartonnet interprétant Gennaro ou encore Radouan Leflahi pour Jeppo, ce spectacle vivant est en soi une véritable réussite qui devra s'adapter, au mieux, en trouvant d'autres repères spatio-temporels au sein des salles artistiques closes, durant la prochaine tournée hexagonale s'annonçant conséquente en dates. 

 photos © Theothea.com

LUCRECE BORGIA - ***. Theothea.com - d'après Victor Hugo - mise en scène David Bobée - avec Béatrice Dalle, Pierre Cartonnet, Alain D’Haeyer, Radouan Leflahi, Marc Agbedjidji, Mickaël Houllebrecque, Juan Rueda, Pierre Bolo, Jérome Bidaux, Marius Moguile & Catherine Dewitt - Château de Grignan jusqu'au 23 août

JPEG - 86 ko
LUCRECE BORGIA
photo © Theothea.com

 

JPEG - 102.4 ko
LUCRECE BORGIA
photo © Theothea.com

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 21 août 2014 14:52

    Des amis à moi résidant à Paris ont vu la pièce...il parait qu’elle est remarquable dans le rôle de lucrèce.. !


    • Theothea.com Theothea.com 22 août 2014 00:09

      Béatrice Dalle est effectivement remarquable dans son interprétation du rôle de Lucrèce Borgia mais elle se positionne davantage dans la souffrance contenue que dans l’outrance où elle aurait pu être attendue !

      JM / Theothea.com 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires