• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > La Nicole Croisille s’amuse !

La Nicole Croisille s’amuse !

« Près de toi le temps paraît si court
Parce que tu es un homme et que tu es gentil
Et tu sais rendre belles nos vies. »
("Une femme avec toi", parole de Vito Pallavicini).

C’est son 85e anniversaire que Nicole Croisille fête ce samedi 9 octobre 2021. Chanteuse populaire, elle fait partie intégrante de la culture française, celle des années 1960 à 1980, indissociable du cinéma de Claude Lelouch avec "Un homme et une femme" (sorti le 27 mai 1966, elle avait alors 29 ans).

La célère chanson Chabadabada de Pierre Barouh sur une composition de Francis Lai a été interprétée par le duo Nicole Croisille et Pierre Barouh et a même été utilisée en politique pour imaginer les premières listes à parité homme/femme (en 1979) !

Dame Croisille a fait beaucoup de spectacles où son talent était multiforme. Danseuse de l’Opéra de Paris puis de la Comédie-Française, meneuse de revue aux États-Unis, comédienne de comédie musicale, elle a aussi fait des numéros de mime avec Marcel Marceau et a participé à une revue de Joséphine Baker.

Elle était déjà célèbre quand est venu "Un homme et une femme" dont la bande originale fut un très grand succès. Seulement interprète de ce qu’elle chantait, elle dépendait des compositeurs et des paroliers. Elle a chanté plusieurs autres chansons à succès, comme "J’aurais aimé être un artiste". Et aussi d’autres bandes originales de film comme "Les Uns et les Autres" (sorti le 27 mai 1981) et "Qui me dira" dans "Itinéraire d’un enfant gâté" (sorti le 30 novembre 1988).

J’ai appris à connaître Nicole Croisille avec une chanson qui m’est restée très émouvante, parce qu’elle marquait bien son époque (et très légèrement la mienne), "Une femme avec toi" sortie en 1975, une chanson composée par Alfredo Ferrari et écrite par Vito Pallavicini, adaptée par Pierre Delanoë. Elle est la première des chansons diffusées sur cette vidéo de Youtube.





Par la suite, avec les années 1990, Nicole Croisille chantait de moins en moins et jouait de plus en plus, et pas seulement des comédies musicales. Elle a eu quelques rôles à la télévision et au cinéma, comme ce personnage de madame Thénardier dans la version très particulière de Claude Lelouch du film "Les Misérables" (sorti le 22 mars 1995), la version où Jean Valjean est Jean-Paul Belmondo, Thénardier est Rufus ou Philippe Léotard, Javert est Philippe Khorsand et Fantine est Clémentine Célarié, avec d’autres grands acteurs comme Annie Girardot, Micheline Presle, Jean Marais, Robert Hossein, Pierre Vernier, Jacques Gamblin, Ticky Holgado, Sylvie Joly, etc.

Et sa grande activité depuis plusieurs décennies est au théâtre. Des pièces comme "Les Monologues du vagin" d’Ève Ensler et mise en scène d’Isabelle Ratier en 2003 et 2011, etc. Sa dernière prestation était dans une pièce de Sacha Guitry en 2019 au Théâtre de la Michodière aux côtés de Michel Sardou.

Ensuite, l’année 2020 aurait dû être consacrée à une tournée théâtrale en France, intitulée "La Croisille s’amuse", prenant une forme de croisière pour aller naviguer dans toute la vie artistique de Nicole Croisille, ses chansons phares, ses comédies,ses spectacles, etc. mais la pandémie de covid-19 en a décidé autrement. La notice du spectacle précise : « Nicole Croisille marche dans les pas des grandes dames de la chanson française. Une artiste classe, rare et intemporelle. ». Bon anniversaire classe, chère Dame Nicole !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (03 octobre 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Yves Montand.
Nicole Croisille.
Philippe Léotard.
Jean-Jacques Goldman.
Marthe Mercadier.
Mylène Farmer.
Louis Armstrong.
Jim Morrison.
Jimmy Somerville.
Ella Fitzgerald.
Serge Gainsbourg.
Fernandel.
Eddie Barclay.
Daniel Balavoine.
Jean Ferrat.
John Lennon.
Kim Wilde.

_yartiCroisilleNicole04
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Schrek Docteur Faustroll 9 octobre 11:53

    Son père chantait déjà : « Ne m’appelez plus jamais France », avant Sardou !


    • Gerald 9 octobre 12:03

      Oui, classe Madame ! Quels talents ! Et une présence physique ! 

      Happy birthday comme on dit en Français.


      • cevennevive cevennevive 9 octobre 12:52

        « Tu étais gai comme un italien
        Quand il sait qu’il aura de l’amour et du vin »

        Bien peu de chanteuses aujourd’hui lui arrivent à la cheville !

        Bon anniversaire, belle Madame !


        • ETTORE ETTORE 9 octobre 12:53

          Ah non !

          Rakotonanobis, foutez lui la paix.

          Depuis le temps que vous apportez la scoumoune, à tout ceux, dont vous faites l’éloge.

          Pas touche à cette grande dame de la chanson !

          BAS LES PATTES ! C’est PAS POUR VOUS !

          Retournez donc à la gamelle Elyséhaine, histoire de faire une Macronécrologie de bon aloi !

          Non, mais franchement, éloignez vous de là, la Faucheuse invétérée et compulsive !


          • ETTORE ETTORE 9 octobre 13:25

            Puis sincèrement, dites Rakotinanobis, votre humour à la noix ...

            Genre « la croisière s’amuse »....Pitoyable, franchement.

            A croire que vous avez l’esprit aussi collé que votre langue.

            Z’avez rien coté du poulailler ElyséHAINE, à vous mettre sous la fausse molaire ?

            C’est pas ce qui manque, dans le show rom de votre entité, payante !


            • Ben Schott 9 octobre 14:15

              @ETTORE
               
              « Puis sincèrement, dites Rakotinanobis, votre humour à la noix ... »
               
              C’est notre époque, si joyeuse et si insouciante qui le rend guilleret...


            • markos 9 octobre 14:37

              passer du quarantième anniversaire de l’abolition de la peine de mort en france à nicole croisille en moins de 24h00 me fait soupçonner qu’il n’est pas possible à un individu d’être capable de pondre un à deux articles par jour aussi disparates pour les avoir pensés seul, à moins d’être schizophrène.

              de gros doutes m’assaillent.

              de vos intentions, c’est déjà acquis.

              de votre travail en une seule main, ils sont énormes.

              quelle entreprise de propagande vous nourrit ?


              • Lonzine 9 octobre 15:19

                @markos
                faites une recherche sur son nom dans gogol, vous trouverez la réponse.


              • Ben Schott 9 octobre 15:24

                @markos
                 
                En fait Rakoto est un graphomane tendance nécro. Il tombe de la nécro au kilomètre, de personnes pas tout-à-fait mortes, comme ça il peut dégainer le soir même du cassage de pipe... Rakoto, l’homme qui rend hommage plus vite que son ombre...
                Quand il est à court de sujet brûlant, et que les tocards mettent un peu trop de temps à clamser, il lâche une de ses nécro préfabriquées sur Avox...
                 


              • sylvain sylvain 9 octobre 15:47

                @markos
                je suis passé il y a quelques heures en modération, cet article n’y était pas. Quand j’en vois passer un, de temps en temps ils apparaissent, et que je vote, les résultats sont toujours negatifs. J’ai même une fois vu un -4 après moins de 20 minutes en modé. Puis tous les articles, sans exceptions, passent.
                Rako triche autant que ses maitres, et avec la même impunité. Il est impossible de poser le problème puisqu’aucun article sur la modé ne passe ... la modé
                je pense qu’il a des identités multiples de modérateur, pour qui se donne un peu de peine, c’est très facile




              • wagos wagos 9 octobre 15:43

                Bon,,,et au tour de Nicole Croisille, chanteuse de guimauves pour ménagères et femmes au foyer des années 60 ...

                Au même titre que des journaux genre Nous Deux ou Madrigal , ,presse pour bonbonne pas gâtée par son mari et en pamoison au son de CHabadabada...une merdouille du style Lelouch que ce Film qui se prétendait un chef-d’oeuvre , en réalité un truc chiant de platitude ...


                • ETTORE ETTORE 9 octobre 17:07
                  Lonzine 9 octobre 16:24

                  @markos
                  ouala

                  Avec 0 Euros de chiffre d’affaire.... ?.

                  Travaillerait il au....Black ?

                  Une caisse noire, pour un pro du deuil.....Après tout....Porterait il la voilette, sur sa face ?

                  « Je te fournis la liste des cercueil, tu mets dedans celui que je te dis , quand je te le dis », tu referme le couvercle, et tu te pointe à la petite porte à l’arrière de l’Elysée, « 

                  Its my job ! C’est »méphitique" ( pas loin de Nephtys Rakotonanobis)


                  • Lonzine 9 octobre 17:09

                    @ETTORE
                    il existe tout de même la possibilité d’un homonyme


                  • ETTORE ETTORE 9 octobre 17:23

                    Ah zut !

                    Il y en aurait ...DEUX !

                    Déjà un, c’est mortel....


                    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 9 octobre 19:03

                      « l’année 2020 aurait dû être consacrée à une tournée théâtrale en France »

                      Elle aurait pu recommencer sa tournée cette année.

                      Cela ne semble pas être le cas.


                      • ETTORE ETTORE 9 octobre 20:04
                        Réflexions du Miroir 9 octobre 19:03

                        « l’année 2020 aurait dû être consacrée à une tournée théâtrale en France »

                        Cela ne semble pas être le cas.


                        MAIS SI !!!!!

                        Nous avons sur toutes les chaines, et en live, le même Sganarelle, qui nous joue les feux de l’amour, et sa version pastichée de sado-masochisme.

                        Même qu’il a choisi SES souffleurs, pour préparer le bide de sa comediA, même pas de LARD !

                        ( Comedia, qui en Italien, veut dire, plus caprice de jeu caractériel, que théâtral).


                        • Moi ex-adhérent 10 octobre 08:58

                          Sylvain Rakotoarison, vous avez parfaitement raison « aimons-les vivants »

                          Nicole Croisille, (85 ans déjà) une chanteuse à voix, une personnalité à part. « n’attendons pas que la mort nous trouve du talent, aimons-nous vivants »

                          Votre référence à Claude Lelouch (83 ans) est aussi une invitation à lui rendre hommage. Si la télé avait, un tant soit peu de professionnalisme, elle ferait des séries « rétrospectives » des gens ayant marqué leurs empreintes, en les invitant, avant qu’il ne soit trop tard. Mais, bon !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité