• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « La Puce à l’Oreille » Feydeau Nec Plus Ultra en Comédie-Française

« La Puce à l’Oreille » Feydeau Nec Plus Ultra en Comédie-Française

Dès l’entrée en salle Richelieu le décor, sur la scène quasi de plain-pied, s’offre apaisant avec son chaleureux feu de cheminée voire kitsch selon son mobilier années soixante, agrémenté d’une large baie vitrée en perspective d’une piste enneigée bordée de sapins s’affichant déjà comme un feu d’artifices prêt à pétarader en cascades hilarantes.

D’emblée en empathie avec cet accueil prometteur, le public attend, émoustillé, le coup d’envoi des réjouissances.

 

JPEG - 125.2 ko
LA PUCE A L’OREILLE
© Brigitte Enguérand, coll. Comédie-Française

  

Comme en miroir à peine déformant durant cent quarante minutes, l’hôtel particulier des Chandebise et celui similaire des amours du Minet-Galant vont se répondre à distance selon trois actes et un aller-retour en fondus déchaînés selon un escamotage hallucinatoire entièrement dédié à la jubilation des spectateurs toujours en avance d’une berlue ou d’un leurre sur l’illusion collective.

Georges Feydeau est ancré aux didascalies de sa propre mécanique imparable pendant que Lilo Baur, au poste de pilotage, navigue avec inspiration exaltée dans la tourmente des consciences fourvoyées en pleine confusion mentale.

 

JPEG - 109.6 ko
LA PUCE A L’OREILLE
© Brigitte Enguérand, coll. Comédie-Française

  

La troupe de La Comédie-Française prend le cahier des charges avec la grâce inénarrable du talent personnel liée à l’humilité unanime se mettant en transe solidaire au service d’une création assumée démente de bout en bout.

Si le délire de persécution pourrait être le moteur d’une synergie en déroute où jalousie, suspicion et tromperie rivalisent à qui mieux mieux au nom de l’Amour à (re)conquérir, c’est néanmoins sur le registre identitaire qu’il est pertinent d’aller dénicher le trompe-l’œil mettant en question récurrente l’abyme dans lequel chacun se dissimule jusqu’à être capable de devenir le parfait sosie d’autrui.

 

JPEG - 126.5 ko
LA PUCE A L’OREILLE
© Brigitte Enguérand, coll. Comédie-Française

  

Comment démontrer l’adultère redouté quand la manigance est elle-même victime de son propre aveuglement ou qu’il n’est plus possible de différencier le bourgeois soi-disant respectable d’un pochard opportuniste ?

Tous pris dans le piège de l’image et la réputation sociales, les personnages de Feydeau se débattent en sauts de puce aussi vains que pitoyables jusqu’à ce que peut-être, ici, le bon sens puisse à lui seul remettre d’équerre les phantasmes en les replaçant dans leur fonction dévolue.

 

JPEG - 118.3 ko
LA PUCE A L’OREILLE
© Brigitte Enguérand, coll. Comédie-Française

  

De véritables performances d’acteur contribuent à l’hystérisation de cette épatante démonstration scénographique. Tous sont au diapason de Lilo Baur mettant les comédiens en situation de funambules éclairés par des balises traçant le chemin de l’inquiétude existentielle tout en les autorisant à rebours onirique aux pirouettes les plus improbables.

 

JPEG - 98.4 ko
LA PUCE A L’OREILLE
© Theothea.com

  

L’agilité du corps et de l’esprit se fondant en un malicieux maelstrom époustouflant, Serge Bagdassarian, Jérémy Lopez, Jean Chevalier atteignent à de véritables fulgurances cultes alors qu’Anna Cervinka & Pauline Clément persévèrent dans leur quête candide d’absolu dûment temporisée par les contre-feux attisés par Sébastien Pouderoux et Alexandre Pavloff.

Bref, tous sont judicieusement mobilisés sur le pont du tangage sociétal alors que les spectateurs, eux, vont faire triomphe à ce qui se révèle être d’évidence une création artistique pleinement réussie.

 
photos 1 à 4 © Brigitte Enguérand, coll. Comédie-Française
photos 5 & 6 © Theothea.com
  
LA PUCE A L'OREILLE - **** Theothea.com - de Georges Feydeau - mise en scène Lilo Baur - avec Thierry Hancisse, Cécile Brune / Clotilde de Bayser (en alternance), Alexandre Pavloff, Serge Bagdassarian, Bakary Sangaré, Nicolas Lormeau, Jérémy Lopez, Sébastien Pouderoux, Anna Cervinka, Pauline Clément, Jean Chevalier, Élise Lhomeau, Birane Ba / Clément Bresson (en alternance) & les comédiens de l’académie de la Comédie-Française Camille Seitz, Aksel Carrez, Mickaël Pelissier & Nicolas Verdier - Comédie-Française (Salle Richelieu)
  

  

JPEG - 75.8 ko
LA PUCE A L’OREILLE
© Theothea.com

  

  


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 septembre 2019 18:56

    Tellement de chaînes teles publiques et toujours pas moyen de faire des captations de pièces comme celle-ci , de nous les diffuser a heure de grande écoute. Sniff.


    • Theothea.com Theothea.com 30 septembre 2019 23:50

      @Aita Pea Pea Mieux qu’à la Tele, La Puce à l’oreille en direct au cinéma. Voyez ci-dessous notre communiqué !


    • Fergus Fergus 1er octobre 2019 09:31

      Bonjour, Aita Pea Pea

      La précédente pièce de Feydeau au programme de la Comédie Française, L’hôtel du libre-échange, a bien été diffusée par France-Télévisions en 2017. Il est très probable que celle-ci le sera également dans les prochains mois.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er octobre 2019 12:46

      @Fergus

      Bonjour. Une diffusion systématique des pièces montées a la comédie française, quelques mois après la dernière et sur un canal public me paraitrai une bonne chose...et pas a deux heures du mat ...lol . Pour celle ci rien que les photos donnent envie ...ça doit dépoter grave . Voeux pieux d’un plouc de province. Et merci a Theotra pour vos articles.


    • Fergus Fergus 1er octobre 2019 13:25

      @ Aita Pea Pea

      100 % d’accord avec vous, tant sur la diffusion des productions de la Comédie Française que sur l’hommage rendu à la qualité du travail de l’auteur.


    • Theothea.com Theothea.com 30 septembre 2019 23:46

      Votre Attention svp !... LA PUCE A L’OREILLE (Feydeau / Lilo Baur) au Cinéma en direct de La Comédie-Française le jeudi 17 octobre à 20h15 dans plus de 200 salles partout en France. Images HD et son 5.1.

      Ensuite Rediffusions le 11 nov à 17h, Le 12 nov à 20h & Le 1er déc à 17h.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er octobre 2019 00:28

        @Theothea.com

        Une diffusion sur un canal gratos...sympa non ?


      • Theothea.com Theothea.com 27 octobre 2019 02:38
        La Comédie-Française se démultiplie en direct sur Grand écran
           
        Si assister à une générale de La Comédie-Française est à chaque fois un privilège que la salle Richelieu valorise d’or et de rouge hors compétition, il est indéniable que n’importe quelle représentation en ce même lieu prestigieux est toujours en soi un évènement fort prisé.
        Mais voilà que depuis quelque temps une alternative à cette approche traditionnelle pour évaluer les créations de la vénérable Maison de Molière se dresse en véritable plébiscite optimisant de fait les conditions objectives de leur appréciation.
        En effet désormais, des séries de 4 séances exceptionnelles en vidéo numérique dont l’une en direct et temps réel viennent, après un mois d’exploitation des nouvelles productions réalisées au Français, s’offrir sur plus de deux cents écrans de cinéma du réseau Gaumont-Pathé Live, telle une variante de qualité optimum tant du point de vue de l’image que du son… voire également du confort des fauteuils. 
        Ainsi, il s’avère qu’actuellement assister par écran interposé à l’une des représentations de « La Puce à l’oreille » est un véritable plaisir des yeux et des oreilles qui, non seulement, pourrait compléter profitablement une première découverte en Richelieu mais qui, de surcroît, pourrait aisément se suffire à elle-même, tant rien n’échappe à la perception de ce qui s’y passe sur scène, au point même d’en ressentir l’impression subjective de réalité « augmentée ». 
        La mise en scène semble s’y épanouir en feu d’artifice pleinement séquencé, l’interprétation y prendre un relief jubilatoire, les dialogues s’y répondre en une percussion pleinement distincte.
        Tout se passe comme si, subitement, le spectacle théâtral s’y projetait en trois dimensions sans autre contrainte que d’assouvir le sentiment de plénitude du spectateur.
        Quand Pauline Clément compose Lucienne, un souffle de sensualité décalée envahit sa gestuelle décomposée en autant d’arrêts sur image fifties.
        Quand Alexandre Pavloff s’invite en Docteur Finache, les postures du médecin de famille déploient leur cocasserie à ressorts multiples au point d’en mixer ostensiblement bonne volonté et contretemps. 
        Quand Elise Lhomeau invente Antoinette, c’est la perfidie qui rejoint la candeur en une sorte d’état de grâce que Lilo Baur aura tissé précédemment dans les mailles de sa direction d’acteurs.  
        Ainsi donc, en plongeant directement dans le jeu des comédien(ne)s, l’objectif de la caméra nous en restituerait le secret des rouages cachés selon une perspective subliminale.
        Quand arrive le dénouement final annoncé par Feydeau, l’émotion poétique est au rendez-vous d’un fondu enchaîné sur l’écran pour laisser place aux applaudissements des spectateurs de Richelieu, malgré qu’en salle de cinéma, ceux-ci restent médusés et cois sans oser manifester leur satisfaction pleinement ressentie. 
        Peut-être aurait-il fallu initier une intervention orale sous forme d’accueil depuis Richelieu en début de séance, de façon à susciter d’emblée un lien symbolique et interactif entre les salles !
        Cela d’ailleurs aurait été d’autant plus justifié, ce soir-là, que de forts applaudissements puissent s’élever du Gaumont Champs-Elysées puisque Lilo Baur en personne y était présente au centre des rangées à la fois pour apprécier la retransmission en direct de sa mise en scène mais aussi pour ressentir pleinement les ondes émises par le public présent.
        Theothea le 18/10/19
          
        LA PUCE A L’OREILLE (Feydeau / Lilo Baur) au Cinéma (Gaumont-Pathé Live)  en direct de La Comédie-Française
        le jeudi 17 octobre à 20h15 dans plus de 200 salles partout en France. Images HD et son 5.1.
        Ensuite Rediffusions le 11 nov à 17h, Le 12 nov à 20h & Le 1er déc à 17h.

           


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er octobre 2019 00:08

        Suis un nostalgique des vendredi soir a la téloche. Sniff.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité